Dark Maul


Dark Maul est un Zabrak qui fut l'apprenti Sith de Dark Sidious : après avoir vaincu Qui-Gon Jinn, il fut tué par Obi-Wan Kenobi sur Naboo.

  Symbole vivant du retour des Sith sur le devant de la scène en l'an 32 avant la bataille de Yavin, Dark Maul est un combattant accompli totalement immergé dans le côté obscur et les arcanes Sith. Ce guerrier d'élite, élève de Dark Sidious, a joué un grand rôle dans l'accomplissement du plan du Sith et l'extermination de l'Ordre Jedi. Bien qu'il n'ait pas survécu assez longtemps pour apprécier les fruits de son travail, il est indéniable qu'il fut d'une aide incomparable à son maître, en éliminant un à un tous les ennemis des Sith et en posant les bases du plan machiavélique de Sidious, alias Palpatine.

  Comme la plupart des Sith, Dark Maul était un être mystérieux sur lequel les historiens ont bien peu d'informations, surtout en ce qui concerne la période de son entraînement Sith. Les rares informations fiables débutent en fait à partir des missions secrètes mandatées par Dark Sidious pour éliminer un certain nombre d'ennemis des Sith - déclarés ou non - afin de poser les bases du plan visant à mettre un Sith à la tête de la galaxie et à renverser la République et l'Ordre Jedi.

I. Formation [haut]



  Né sur Dathomir , Maul était le fils de Kycina, membre du clan des Sœurs de la nuit dirigé par Talzin. Il avait un frère, dont il ne connaissait sans doute pas l'existence ; son père, dont le nom était inconnu, fut tué dès sa naissance, conformément au rite des sorcières et à la tradition de cette société matriarcale. Comme tous les enfants mâles de Dathomir, Maul, ainsi que son frère, était destiné à faire partie des Frères de la nuit, Zabraks élevés pour devenir les esclaves de Talzin et de ses sbires.

  À cette fin, le jeune Maul fut sujet à des rituels et à des sortilèges qui le couvrirent de tatouages rouges et noirs partout sur le corps. Toutefois, Kycina, sa mère, avait l'intention de préserver l'un de ses deux fils de la triste vie d'esclave qu'il s'apprêtait à subir en tant que Frère de la nuit. Aussi, lorsque Dark Sidious vint sur Dathomir lors de ses recherches sur le côté obscur de la Force, Kycina y vit l'occasion parfaite pour sauver l'un de ses fils. Sidious était alors l'apprenti de Dark Plagueis, et n'avait pas l'intention, à l'origine, de prendre sous son aile un disciple ; cela était d'ailleurs proscrit par la Règle des Deux.

  Cependant, compte tenu de l'extraordinaire lien qui unissait Maul à la Force, et comme Kycina supplia Sidious de sauver son fils, l'apprenti Sith accepta et le présenta à son maître, Plagueis. Celui-ci l'autorisa, non à l'élever comme un apprenti, ce qui constituerait une violation de la Règle des Deux, mais à l'instruire de façon qu'il devînt un simple objet, "l'arme" de Sidious. Dans ce but, ayant quitté sa mère et ses frères restés sur Dathomir, il fut conduit sur Mustafar, dans un des bâtiments secrets des Sith. Abandonné pendant quelques années, l'enfant s'occupait de droïdes pour se divertir et vivait, esseulé, comme il le pouvait. Ses frères ne connaissaient pas son existence ; seule Talzin, grâce à ses pouvoirs, avait appris la trahison de Kycina et la punit en conséquence.

  Son entraînement commença, se déroulant dans un isolement quasi absolu, et Maul passa les années suivantes dans un environnement empli de haine et d'hostilité. Rares furent ses contacts avec des étrangers, et le Zabrak dut en fait attendre d'avoir considérablement progressé dans son entraînement pour connaître le monde extérieur. Sidious étant souvent absent pour des raisons impérieuses - notamment pour protéger sa couverture d'homme politique respectable au service de la République Galactique - le jeune Maul passa de longs moments à s'entraîner au combat avec des droïdes gladiateurs et assassins, dont on peut penser sans trop se tromper qu'aucun ne disposait d'armes factices et d'ordres interdisant de tuer le Zabrak.

  Son entraînement n'était au départ pas celui d'un Sith. Sidious lui confia diverses missions qui forgèrent sa force et son caractère ; combattant d'honneur, il était néanmoins un redoutable tueur. Cependant, Sidious ne tolérant pas l'échec, dès qu'il ne remplissait pas une tâche, Maul était sévèrement châtié. Tout changea lorsque Sidious tua son maître, Plagueis, immédiatement après avoir été élu Chancelier suprême de la République. Sa quête de pouvoir passait néanmoins par Dark Maul, qu'il put désormais prendre comme apprenti sans bafouer la tradition Sith.

Dark Maul

Dark Maul s'entraîne sur Coruscant, dans des installations secrètes.
Image issue du comics "Dark Maul"



II. Missions secrètes [haut]



  Au cours de sa vie, Dark Maul effectua un certain nombre de missions pour le compte de son Maître, dont certaines n'avaient d'autre finalité que de le tester et de parfaire son entraînement. D'autres en revanche s'inscrivaient dans le vaste plan de Sidious de destruction de l'Ordre Jedi et de conquête de la galaxie. Mais toutes avaient un point commun : leur dangerosité extrême...


    1. Première mission

  La première mission confiée par Dark Sidious à son apprenti visait en fait à parfaire son enseignement et à faire du Zabrak un guerrier sith à part entière. Il n'en va pas moins que la situation était bien réelle et potentiellement dangereuse - tout comme l'étaient d'ailleurs toutes les phases de son entraînement.

  Dark Maul reçut pour instruction de trouver et tuer un être réceptif à la force et plus précisément au côté obscur. Avant cela, il devait lui faire voir un message holographique de son maître. A sa grande surprise, le message indiquait à sa cible, dénommée Silus, qu'elle pouvait tuer Dark Maul et prendre sa place auprès de Sidious. Cette apparente trahison déchaîna le Zabrak, qui se senti trahi et tua sans difficulté Silus, sous le coup de la colère. Cette mission n'était en fait qu'un test de plus pour démontrer à Dark Maul toute la puissance du côté obscur...


    2. Destruction du Soleil Noir

  La première mission réellement importante qui fut assignée à Dark Maul par son maître, Dark Sidious, ne fut pas la plus simple, ce qui n'empêcha pas le Zabrak d'en sortir avec les honneurs. A cette époque, trente-trois années avant la bataille de Yavin, le plan de Sidious pour détruire les Jedi et la République était encore loin de connaître son dénouement, et les Sith avaient besoin d'écarter le maximum de menaces sur leur chemin afin d'avoir le champs libre. Le Soleil Noir, qui était à ce moment la plus puissante organisation criminelle de la galaxie, faisait partie de ses obstacles désignés par Sidious à son apprenti. La mission qu'il lui confia était des plus claires : détruire la chaîne de commandement du Soleil Noir, c'est-à-dire tuer le chef de l'organisation, Alexi Garyn, et ses neuf lieutenants, les fameux Vigos.

  Pour mener cette mission à bien, Maul reçut un vaisseau d'exception, l'infiltrateur Sith qu'il baptisa Scimitar, ainsi que tous les équipements nécessaires, y compris des droïdes-espions "Iris Sombre" et le Bloodfin, un petit landspeeder monoplace.

Dark Maul

Dark Maul quitte Coruscant à bord de son nouvel appareil, le Scimitar
Image issue du comics "Dark Maul"


  Pour approcher Alexi Garyn, il fallut à Maul un peu de stratégie et surtout de la patience. Pour mettre la main sur tous les chefs du Soleil Noir en même temps, il décida de s'attaquer d'abord à des cibles isolées, des vigos très confiants et peu habitués à ce qu'un assassin solitaire soit assez fou pour les affronter sur leur propre terrain. La première étape de Maul fut la station du vigo Darnada, qu'il élimina avec ses hommes. Pour amener les lieutenants du Soleil Noir à se réunir, il laissa un survivant sur place afin qu'il puisse rapporter ses agissements et conduire Alexi Garyn à organiser une réunion au sommet - qui eut effectivement lieu à son quartier général, sur Ralltiir.

  Après avoir éliminé Darnada, Maul eut le temps de neutraliser une seconde cible, sur Mon Calamari, le vigo Morn. La convocation du chef du Soleil Noir ayant eut lieu juste avant ce second assassinat, le Sith n'eut qu'à se rendre sur Ralltiir, où il trouva réunies toutes ses cibles au même endroit. La forteresse du Soleil Noir, fortement défendue par un détachement de mercenaires, fut aisément investie par le Zabrak, qui ne laissa cette fois aucun survivant. Sa dernière proie ne fut autre qu'Alexi Garyn en personne...

Dark Maul

Dark Maul et Alexi Garyn en plein combat, sur Ralltiir
Image issue du comics "Dark Maul"


  Une fois sa mission accomplie, Maul retourna auprès de son maître pour lui rapporter son succès, et reçut immédiatement une nouvelle mission, à son plus grand plaisir...


    3. Traque sur Coruscant

  Sans le savoir, lors de sa mission contre le Soleil Noir, Maul avait quasiment croisé un Neimoidien nommé Hath Monchar, venu voir le vigo Darnada pour l'informer du retour des Sith, information qui aurait pu se vendre très cher. Darnada ne crut pas un mot de cette histoire et congédia Monchar, pour recevoir dans la minute suivante un Zabrak tatoué qui extermina tous les êtres présents sauf un survivant qu'il laissa partir pour informer le Soleil Noir. Après cet essai infructueux, Hath Monchar quitta la station spatiale avant qu'elle n'explose, et se réfugia sur Coruscant, bien déterminé à vendre les informations en sa possession.

  Après son retour auprès de Sidious, Dark Maul fut donc envoyé à la poursuite du traître Neimoidien pour ne pas compromettre les plans d'invasion de Naboo, qui devait avoir lieu très prochainement. La mission du Zabrak, apparemment simple, fut cependant ralentie par l'intervention de tierces personnes et surtout des Jedi. Fort heureusement pour les Sith, tous les témoins gênants furent promptement éliminés par Dark Maul au terme d'une courte-poursuite de longue haleine dans les bas-fonds de la cité-planète : Lorn Pavan, la Padawan Darsha Assant et son maître Anoon Bondara.

  Une fois les derniers témoins éliminés, Maul retourna auprès de son maître pour assister au lancement du blocus de Naboo par les forces de la Fédération du Commerce...


    4. Mission sur Naboo

  Les plans de Sidious, alias le sénateur Palpatine, étaient alors clairs : la situation sur Naboo devait à terme amener le sénat à destituer l'actuel chancelier, Finis Valorum, pour lui permettre de prendre sa place et donc de gagner une place indispensable pour parvenir à exterminer les Jedi et prendre le contrôle total de la galaxie. Théoriquement, il n'était pas prévu que les Sith sortent de l'ombre à l'occasion de ce blocus, les forces droïdes de la Fédération du Commerce devant apparaître comme les seules impliquées. Cependant, le chancelier Valorum décida de faire intervenir les Jedi pour régler la question de manière diplomatique, et envoya sur Naboo le maître Qui-Gon Jinn et son Padawan, Obi-Wan Kenobi. Lorsque les Neimoidiens se montrèrent incapables de tuer les Jedi et laissèrent s'échapper la souveraine de Naboo, la Reine Amidala, Dark Sidious décida d'envoyer son apprenti arranger la situation - c'est-à-dire tuer à peu près tout le monde et obliger les survivants à servir ses plans...

  A bord du Scimitar, le Zabrak retrouva la piste des fuyards sur un monde désertique proche de Naboo, la planète Tatooine. Après avoir envoyé ses droïdes Iris Sombre en reconnaissance, il repéra le Maître Jedi Qui-Gon Jinn en compagnie d'un enfant, à proximité de l'appareil naboo. Sans plus attendre, il laissa éclater sa rage et fonça sur son landspeeder pour affronter le Jedi. Le combat fut bref mais d'une rare intensité, Dark Maul ayant pour lui la puissance et l'effet de surprise. Il s'en fut d'un cheveu que Qui-Gon Jinn ne soit terrassé par son adversaire, et c'est totalement épuisé qu'il parvint in extremis à sauter à bord du vaisseau de la reine et à échapper à Dark Maul...

Dark Maul

Sur Tatooine, Dark Maul livre un combat furieux contre Qui-Gon Jinn
Image issue du DVD Star Wars Épisode I - La Menace Fantôme


  Dark Maul n'eut pas le temps de continuer la poursuite : ses proies avaient atteint Coruscant et se trouvaient hors de portée de son sabre-laser. Mais lorsque la reine Amidala et les deux Jedi retournèrent sur Naboo, le Sith les suivit et, alors que les armées droïdes combattaient les forces coalisées des Humains et des Gungans, il se dévoila à ses adversaires...

  Cette fois, les Jedi étaient préparés au combat, ce qui n'empêcha pas Dark Maul de tenir le choc face aux deux hommes en même temps. Mais lorsque le maître et le Padawan furent temporairement séparés par un champ de force, le Sith donna un coup fatal à Qui-Gon Jinn en le transperçant de part en part avec son arme.

Dark Maul

Sur Naboo, Dark Maul tient tête à Qui-Gon et Obi-Wan
Image issue du DVD Star Wars Episode I - La Menace Fantôme


  Le jeune Obi-Wan Kenobi se retrouva alors seul face à un terrible adversaire. Malgré ses talents, il fut bientôt mis en difficulté et faillit basculer dans un puits abyssal. Affaibli et sans arme, il fut ainsi à la merci de Dark Maul pendant quelques instants que le Sith savoura longuement - ce qui fut sa perte. Trop confiant en ses capacités, le Zabrak baissa sa garde et se retrouva à son tour pris au piège lorsque Kenobi effectua un saut de force, récupéra le sabre de son maître au vol, puis trancha net son adversaire en deux. Ainsi périssait, aux yeux de tous, l'un des plus fameux combattants de l'Histoire de l'Ordre Sith...

III. Équipement [haut]




    1. Sabre-laser à double lame

  Fait rare dans les annales de l'Ordre Jedi comme de l'Ordre Sith, Dark Maul utilise une double-lame pour son sabre-laser, à l'image du Seigneur Exar Kun, qui fut vraisemblablement l'inventeur de cette arme mortelle. Grâce à ce double sabre-laser, Dark Maul fut en mesure de combattre simultanément deux Jedi accomplis, Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi.

  Dark Maul utilise la technique de combat au sabre-laser nommée Juyo, et puise ses ressources dans les émotions négatives propres aux Sith, au premier rang desquelles la haine des Jedi. Le double sabre-laser, combiné aux talents de Dark Maul en combat au corps-à-corps, constitue une arme mortelle difficile à maîtriser pour son porteur, mais qui donne en contrepartie un avantage certain contre les adversaires disposant de sabres classiques à lame unique.

Dark Maul

Le sabre-laser à double lame de Dark Maul, une arme rare et mortelle
Image issue du DVD Star Wars Episode I - La Menace Fantôme



    2. Scimitar

  Pour sa première mission importante, qui consistait à détruire la chaîne de commandement du Soleil Noir pour désorganiser temporairement ce puissant cartel du crime et du renseignement, Dark Maul reçut de son maître un appareil expérimental parfaitement adapté aux Sith : le Scimitar, un long-courrier armé doté des technologies les plus avancées et notamment d'un bouclier occulteur le rendant parfaitement invisible sur les détecteurs. Comme tous les infiltrateurs Sith qui furent construits avant lui, le Scimitar possédait les mêmes qualités que ses maîtres : silencieux et mortel.

  Maul utilisa son appareil pour traquer les vigos du Soleil Noir, mais aussi pour pourchasser la Reine Amidala, sur Tatooine et Naboo. Après avoir été tué par le jeune Obi-Wan Kenobi, l'infiltrateur du guerrier Sith fut récupéré par les Jedi et la République, mais il disparut dans des circonstances inconnues, peut-être récupéré par les agents des Sith ou par une société d'ingénierie spatiale intéressée par les technologies de pointe du vaisseau...

  Consulter la fiche sur le Scimitar.

Dark Maul

L'infiltrateur Sith de Dark Maul en approche de Tatooine
Image issue du DVD Star Wars Épisode I - La Menace Fantôme



    3. Bloodin

  Installé à bord du Scimitar se trouvait le petit landspeeder personnel de Dark Maul, le Bloodfin. Cet engin rapide, très maniable et peu encombrant fut utilisée par le Sith dans ses diverses missions, et lui permettait de s'approcher rapidement et furtivement de ses proies. C'est ainsi que, sur Tatooine, il parvint à surprendre Qui-Gon Jinn et qu'il fut à deux doigts de terrasser le Maître Jedi grâce à cet effet de surprise.

  On suppose que le Bloodin était toujours à bord du long-courrier sith lorsque ce dernier fut saisi sur la planète Naboo. De la même façon, on peut supposer qu'il fut lui aussi dérobé lorsque l'Infiltrateur s'envola dans la nature...

  Consulter la fiche sur le Bloodfin.

Dark Maul

Sur Ralltiir, Dark Maul s'apprête à enfourcher son speeder pour attaquer la forteresse du Soleil Noir
Image issue du comics "Dark Maul"



    4. C-3PX

  Si Dark Maul utilisait des droïdes pour s'entraîner, on sait aussi qu'il posséda un modèle de droïde de protocole reconverti en droïde de combat, désigné comme C-3PX. Reconnaissable par le "x" écrit sur sa tête, ce droïde était un excellent combattant bardé d'armes dont la mission principale était de garder le Scimitar en l'absence de son maître. Comme le reste des équipements installés à bord du long-courrier sith, C-3PX fut saisi par la République Galactique sur Naboo, mais ne resta pas longtemps entre les mains de ses nouveaux propriétaires...

  Consulter la fiche sur C-3PX.


    5. Droïdes-espions Iris Sombre

  Pour identifier ses cibles, Dark Maul utilisait trois de ses petits droïdes de surveillance de couleur noire. Il s'en servit notamment sur Ralltiir pour repérer Alexi Garyn, et sur Tatooine pour chercher la reine Amidala. On suppose que ces droïdes furent saisis en même temps que l'infiltrateur sith et que, comme le reste des équipements du bord, il fut soustrait aux observateurs de la République dans des circonstances qui restent obscures...

Dark Maul

Sur Ralltiir, les droïdes Iris Sombre repèrent Alexi Garyn
Image issue du comics "Dark Maul"


  Consulter la fiche sur les droïdes Iris Sombre


IV. Héritage [haut]



  De nombreuses années après sa "mort", Dark Maul fut ressuscité par un groupe d'adeptes du Côté Obscur qui parvinrent à cloner le Sith dans le but de lui redonner sa place d'apprenti aux côtés de l'Empereur Palpatine. Ces adeptes considéraient en effet que l'apprenti actuel de Dark Sidious, Dark Vador, n'était pas digne de cette position en raison de son passé de Jedi. Après avoir cloné Maul, ils attirèrent Vador et lui tendirent une embuscade. Après que le clone de Maul ait éliminé les stormtroopers de Vador, il confronta directement son adversaire.

  Le combat fut rude et sans merci, entre deux adversaires extrêmement puissants et entraînés. De manière générale, Maul conserva l'avantage sur Vador pendant une bonne partie de leur affrontement, mais une ruse de son adversaire parvint à le surprendre et finalement à le défaire : alors qu'il était à genoux et tournait le dos au Zabrak, Vador activa son sabre-laser et transperça le clone au niveau de l'abdomen. Même s'il prétendit ne pas avoir eu connaissance de ce qui se tramait, l'empereur Palpatine était sans aucun doute celui qui tirait les ficelles en coulisses, et ce combat n'avait probablement d'autre finalité que de tester son apprenti...


Actualités en relation

Hot Toys dévoile une magnifique figurine de Maul !

Mise à jour du 17/07/2019 La figurine est désormais pré-commandable en ligne, sur le site spécialisé de Sideshow Collectibles. Le prix indiqué est finalement $274, et les premières livraisons se feront entre vers octobre-décembre...


Battlefront II: Le bilan sur le jeu deux ans après sa sortie

Sorti le 17 novembre 2017, le jeu Star Wars Battlefront II fête aujourd'hui ses deux ans ! À l'occasion de ce cet anniversaire, Star Wars Holonet vous propose donc un petit bilan sur l'évolution du jeu depuis sa sortie...


Marvel : Sortie de Jedi Fallen Order - Dark Temple #4

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! À deux jours de la sortie mondiale de Jedi : Fallen Order, voici que parait outre-Atlantique l'avant-dernier numéro du...


Panini Comics : Sortie de Dark Vador - Le Seigneur Noir des Sith Tome 4

Vous étiez assez nombreux à l'attendre, donc le voilà enfin : le quatrième et dernier tome de la série Dark Vador - Le Seigneur Noir des Sith est enfin disponible chez Panini Comics ! Ce quatrième volume contient la traduction fran...


Delcourt : Sortie de Dark Vador - Les Contes du Château #1

Voilà une sortie qui arrive fort à propos pour Halloween : Dark Vador - Les Contes du Château parait aujourd'hui chez Delcourt ! Écrit par Cavan Scott et publié l'an passé aux États-Unis (sous le titre original Tales from Vader's...


Informations encyclopédiques
Dark Maul
Nom
Dark Maul
Nom original
Darth Maul
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
32 av BY
Lieu de décès
Taille
1,75 m
Fonctions
Apprenti Sith
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
12/11/2008

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
311 442


Note de la fiche
8 membres ont noté la fiche "Dark Maul" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Maul

Dark Maul était le disciple Zabrak de Dark Sidious. Il dirigea brièvement Mandalore et le Collectif de l'Ombre avant d'être vaincu une deuxième fois par Obi-Wan Kenobi sur Tatooine.

  Le contenu The Clone Wars de cette fiche est actuellement en mise à jour.

" Tu as pu effectivement m'oublier, mais moi je n'ai jamais pu t'oublier. Tu n'imagines pas un seul instant ce à quoi j'ai dû m'abaisser pour pouvoir rester en vie, motivé uniquement par la haine sans borne que j'avais envers toi."
Maul lors de ses retrouvailles avec Obi-Wan Kenobi sur Raydonia


Dark Maul était un Zabrak Sith formé par Dark Sidious au Côté Obscur de la Force à l'époque de la République Galactique. Redoutable guerrier maniant un double sabre laser, le Zabrak était un tueur né qui ne servait que la volonté de son maître.

1. Jeunesse et formation [haut]



  Maul était un Frère de la Nuit Zabrak à la peau rouge originaire de Dathomir. Dès son plus jeune âge, il fut arraché à ses deux frères Savage Opress et Feral et offert par Mère Talzin à Dark Sidious pour devenir son apprenti et assassin. Maul, assoiffé de pouvoir, fut formé dans l'ombre par son maître, masquant sa présence aux nombreux Jedi qui arpentaient la galaxie. Le Zabrak ne désirait qu'une chose : faire ses preuves. Ses talents et sa puissance, décuplés par sa rage et les conditions horribles de son entraînement, étaient incontestables. A un moment de sa formation, Maul fut conduit par son Maître sur Malachor, afin de contempler les vestiges d'une bataille millénaire qui avait vu s'opposer des centaines de Jedi et de Sith.

  Les années passèrent et la frustration du Zabrak de n'avoir toujours pas affronté un Jedi grandissait. Mais Maul devait rester discret pour ne pas révéler trop tôt les plans de son Maître. Les missions qu'il accomplissait se multipliaient, et aucune ne représentait un véritable défi pour lui : que ce soit l'élimination de pirates qui gênaient la Fédération du Commerce ou bien un combat sanguinaire contre des Rathtars, rien n'arrêtait Maul. Mais au cours d'une de ces missions sans intérêt, le Zabrak apprit qu'une Padawan avait été faite prisonnière et serait vendue aux enchères bientôt. Maul se rendit alors sur Nar Shaddaa où il apprit d'Aurra Sing et de Cad Bane la localisation de la vente. La Padawan, une Twi'lek répondant au nom d'Eldra Kaitis, venait d'être vendue, mais le vaisseau de ses acquéreurs s'était écrasé sur une lune inhabitée de Drazkel. Maul s'y rendit aussitôt et élimina la Jedi à l'issue d'un duel enragé qu'il avait presque dominé tout du long. La soif de sang du Zabrak était temporairement apaisée : évidemment, tout ceci était du ressort de Dark Sidious : le maître fut fier que son disciple ait cherché à le doubler en affrontant de son propre chef un Jedi.

Maul

Maul affrontant Eldra Kaitis sur Drazkel.


  La soif de sang de Dark Maul ne fut cependant pas apaisée par le meurtre de Kaitis. Le Zabrak commença à construire un réseau dans la pègre des bas-fonds de Coruscant pour chercher de nouvelles cibles, mais rien ne le satisfaisait autant que d'affronter un Jedi. Après avoir éliminé le supposé meilleur voleur de la capitale - qu'il devina être légèrement sensible à la Force - Dark Maul accompagna de nouveau son maître sur Malachor pour une nouvelle leçon. Au milieu des Jedi et Sith pétrifiés qui avaient livré bataille des millénaires plus tôt, le Zabrak eut une vision de Force où il se vit en Maître Jedi. Reprenant le contrôle de ses esprits, il s'affirma en tant que tueur de Jedi mais fut vite submergé par le nombre d'adversaires, avant de s'éveiller de sa vision. Dark Sidious venait d'enseigner à Dark Maul la patience d'une autre manière, à laquelle il avait été réceptif : même s'il pouvait venir à bout de quelques Jedi, ces derniers étaient toutefois beaucoup trop nombreux. Seule la patience et un plan bien calculé pourrait mettre un terme au règne des Jedi. Cela, Dark Maul le comprenait désormais.

2. Mission sur Naboo [haut]



  Environ dix ans avant la guerre des clones en -32, Dark Sidious, alias le sénateur Palpatine, tirait en secret les ficelles de la Fédération du Commerce. Il avait chargé le vice-roi Nute Gunray de créer un blocus autour de sa planète natale, Naboo, afin de pousser le Sénat Galactique à destituer l'actuel chancelier, Finis Valorum. Palpatine pourrait ainsi prendre sa place et tenir une place crucial dans le gouvernement pour atteindre son but ultime : exterminer les Jedi et prendre le contrôle total de la galaxie.

  En principe, Maul et Dark Sidious devaient rester dans l'ombre de la Fédération du Commerce pendant le blocus. Le guerrier Zabrak fut néanmoins obligé de s'impliquer quand le chancelier Valorum décida de faire intervenir le Maître Jedi Qui-Gon Jinn et son Padawan, Obi-Wan Kenobi pour négocier avec les Neimoidiens. Nute Gunray et ses droïdes furent incapables de tuer les Jedi, et encore moins de retenir prisonnière la Reine Padmé Amidala. Dark Maul fut envoyée pour régler ce problème et rejoignit Tatooine où les Jedi et la Reine avaient dû s'arrêter pour faire réparer leur vaisseau.

  A bord de son chasseur Infiltrateur Sith, Dark Maul retrouva sans peine la piste des fuyards, mû par son désir ardent de faire de nouveau ses preuves contre de vrais Jedi. Le disciple de Dark Sidious envoya ses droïdes sondes et repéra Qui-Gon Jinn en compagnie d'un enfant, à proximité du vaisseau de la Reine. Sans plus attendre, Dark Maul engagea un violent combat contre le Maître Jedi en n'utilisant qu'une seule lame de son sabre laser pour ne pas révéler tous ses secrets. Le combat fut bref mais violent. Qui-Gon Jinn bondit dans la Nef Royale qui décollait, échappant de justesse à la colère de Maul, toutefois très essoufflé. Le Zabrak n'avait pas échoué, ce n'était que partie remise.

Maul

Dark Maul affrontant Qui-Gon Jinn sur Taootine.
Image issue du DVD Star Wars Épisode I - La Menace Fantôme


  En effet, après un détour par Coruscant, les Jedi et la Reine étaient de retour sur Naboo où ils avaient trouvé le soutien inespéré de l'armée Gungan pour affronter les droïdes de combat de la Fédération du Commerce. Alors que la bataille de Naboo débutait, Dark Maul était posté dans le palais pour empêcher les Jedi et les soldats de la Reine Amidala d'atteindre le Vice-Roi, caché dans les étages supérieurs. Quand il sentit la présence des Jedi dans la Force, Dark Maul se présenta à eux et alluma les deux lames de son sabre-laser.

Maul

Dark Maul dévoilant son double sabre laser sur Naboo.
Image issue du DVD Star Wars Épisode I - La Menace Fantôme


  Bien que Maul n'eût plus l'effet de surprise de son côté, il tint tête aisément aux deux Jedi qui attaquaient conjointement. Le combat fut d'une rare intensité. Après avoir expulsé le Padawan, le Zabrak se retrouva seul face au Maître Jedi. Après quelques échanges, le guerrier Sith eut raison de Qui-Gon Jinn, qu'il transperça de son sabre laser.

  Le jeune Obi-Wan Kenobi, dont la force était décuplée par la colère, mais maîtrisée, se retrouva seul face Dark Maul. Le Zabrak, trop confiant, vit son arme coupée en deux. Il n'eut cependant pas de mal à repousser le Padawan qu'il tenait désormais à sa merci. Au lieu de l'achever promptement, Maul voulut profiter de cet instant, cette victoire qu'il venait d'obtenir sur deux Jedi. Obi-Wan Kenobi le prit soudain de vitesse, attrapa son sabre laser avec la Force, et trancha le Zabrak en deux au niveau de la taille. Les deux moitiés du grand guerrier Sith sombrèrent dans un vide abyssal.

Maul

Dark Maul affrontant Obi-Wan sur Naboo après la mort de Qui-Gon Jinn.
Image issue du DVD Star Wars Épisode I - La Menace Fantôme


3. La Guerre des Clones [haut]



3.1 Résurrection [haut]



  La Force était trop puissante en Dark Maul pour qu'il meure ainsi, et sa détermination trop grande : mutilé, il survécut, simplement mû par son désir argent de vengeance. Pendant plus de dix ans, le Zabrak vécut avec sa haine pour seul compagnon, la demeure de son esprit s'effondrant peu à peu pour laisser place à la folie. Dark Maul se tapit dans les grottes souterraines de la planète décharge Lotho Minor où il se construisit à partir de de débris un bas-ventre et des jambes artificiels, lui donnant un inquiétant air d'araignée. Malgré une mobilité retrouvée, le Zabrak sombrait progressivement dans la démence, parlant tout seul et ressassant sa haine de Kenobi. Dark Maul avait perdu de sa prestance : complètement recroquevillé, rapetissé, le fier guerrier du Côté Obscur avait désormais l'aspect d'un vieillard maladif avec ses cornes trop grandes qui saillaient de façon disproportionnée de crâne.

  Avec les jours qui s'écoulaient et se ressemblaient, Dark Maul perdit la notion du temps dans son exil. La seule chose qui était encore claire dans son esprit tourmenté était la responsabilité des Jedi pour son état déplorable. Le Zabrak n'avait pour compagnie que Morley, un Anacondan malicieux qui lui apportait de la nourriture et l'aidait à rester en vie en piégeant de malheureux voyageurs qui s'aventuraient jusqu'à Lotho Minor. Ce fut alors qu'en -20, près de douze ans après sa défaite sur Naboo, le destin allait choisir de replacer Maul au premier plan. En effet, Mère Talzin avait indiqué à Savage Opress, un guerrier Frère de la Nuit formé par Dooku puis par Asajj Ventress, qu'il avait un frère caché. Egalement mû par un désir de vengeance insatiable envers ses maîtres qui l'avaient trahi, Opress avait parcouru la galaxie équipé d'un talisman fourni par les Sœurs de la Nuit, qui l'avait conduit jusque dans les grottes de Lotho Minor.

Maul

Dark Maul, devenu fou, et équipé de pattes mécaniques sur Lotho Minor


  Dark Maul ne réalisa pas tout de suite qui se trouvait en face de lui : il s'agissait peut-être là d'un autre voyageur égaré amené par Morley. Mais au fond de lui, le Zabrak savait que son heure était venue, car la Force résonnait en lui. Après avoir marmonné quelques mots sur sa haine des Jedi, il fut conduit par Savage Opress sur Dathomir où Mère Talzin exécuta un rituel pour soigner son esprit tourmenté. La folie s'évapora et le Zabrak retrouva sa détermination inégalable : quand il rouvrit les yeux, il était Maul. Il avait désormais un frère aux côtés de qui se battre, et deux jambes métalliques construites à partir de restes de droïdes B2 qui jonchaient encore le sol après la terrible bataille qui avait eu lieu ici. Il ne fallut pas longtemps à Maul pour maîtriser ses nouvelles jambes et retrouver les sensations de la Force qui lui étaient si familières : il empoigna son nouveau sabre laser. Les deux Zabraks pouvaient désormais travailler conjointement à la destruction des Jedi pour assouvir leur vengeance.

  Savage expliqua à Maul que la Guerre des Clones avait commencé, le conflit galactique que son maître Dark Sidious préparait déjà lors de l'invasion de Naboo. Le Zabrak sentait que la Force n'était plus en équilibre et souhaitait faire savoir aux Jedi qu'il était de retour. Les deux Frères de la Nuit embarquèrent donc à bord du Turtle Tanker et se rendirent sur Raydonia et y massacrèrent d'innocents villageois qui n'attendaient que des provisions : Maul envoya un hologramme de l'exécution aux Jedi et invita Obi-Wan Kenobi à le rejoindre pour le confronter. C'était un piège grossier, mais Maul savait que celui qui l'avait défait douze ans plus tôt se montrerait. Et en effet le Maître Jedi vint seul, confiant dans sa capacité à vaincre le Zabrak une nouvelle fois. Se dressant de toute sa hauteur sur ses nouvelles jambes devant le brasier du village qu'il avait détruit, Maul déclara sa haine à Kenobi juste avant que Savage ne l'attaque par surprise. Le Maître Jedi fut rapidement neutralisé et conduit à bord du Turtle Tanker pour y être torturé.

  Désarmé, Obi-Wan Kenobi ne pouvait rien faire pour se défendre, mais reçut l'aide inattendue d'Asajj Ventress. Pendant que la Soeur de la Nuit affrontait Savage, Maul se concentra sur le Jedi affaibli qu'il maîtrisa aisément. Il rappela à Kenobi comment il avait tué Qui-Gon Jinn et le Jedi perdit tout contrôle, laissant place à la colère : Maul n'eut aucun mal à le contenir, et l'issue du combat semblait écrite d'avance. Mais Asajj et Obi-Wan prirent soudain la fuite et gagnèrent le cockpit avant que Maul et Savage aient pu les arrêter. Il s'éjectèrent, laissant les deux Zabraks sans possibilité de contrôler ce qu'il restait du Turtle Tanker, à la dérive. Maul suggéra alors à Savage de faire preuve de patience : leur heure viendrait, mais il fallait désormais se préparer convenablement.

Maul

Maul sur Raydonia, provoquant Obi-Wan Kenobi


3.2 Bâtir un empire criminel [haut]



  Après la déconvenue subie sur Raydonia, Maul décida qu'il lui fallait davantage prendre son temps pour construire sa vengeance. Avoir frôlé la mort sur Naboo l'avait probablement rendu plus sage et plus réfléchi, moins impulsif, et surtout plus bavard. En effet, il partageait ses plans avec Savage qu'il considérait désormais comme son apprenti plutôt que son frère. Les deux Zabraks se rendirent donc sur une station orbitant autour de Cybloc et y dérobèrent de nombreux crédits après avoir éliminé plusieurs droïdes policiers, dont LD-112 et SD-357. Ce fut également à ce moment que Maul démontra à Savage Opress qu'il le surpassait en tout point et s'autoproclama son Maître : énervé d'être rabaissé à ce point, le Frère de la Nuit tenta bien de protester mais fut bien vite réduit au silence par l'ancien disciple de Dark Sidious.

  Une fois ceci clarifié, Maul et Savage se rendirent sur Florrum afin d'y recruter des pirates. Le souhait du Zabrak à la peau rouge était de bâtir un empire criminel dont il serait le maître. Après avoir acheté la loyauté de plusieurs Weequays qui travaillaient jusqu'à présent pour Hondo Ohnaka, les deux Frères de la Nuit débarquèrent et attaquèrent ce qu'il restait de la forteresse pirate après le passage récent de Grievous et son armée droïde. L'arrivée d'Obi-Wan Kenobi dans une navette de classe Eta avec Adi Gallia à ses côtés agaça au plus haut point Maul : il était beaucoup trop tôt pour que les Jedi interviennent, car son plan était à peine en marche. Pendant que les pirates s'entretuaient, les deux Frères de la Nuit s'en allèrent affronter les deux Jedi. Alors que Savage se débarrassa rapidement d'Adi Gallia - davantage grâce à sa force brute que ses talents de bretteur - Maul poussa Kenobi dans ses retranchements. Le Maître Jedi battit néanmoins en retraite quand il perçut la mort de son amie, et rejoignit Hondo dans les ruines de la forteresse pirate.

  Les deux Zabraks menèrent donc les Weequays dans les tunnels et se séparèrent des pirates pour poursuivre Obi-Wan. Le Maître Jedi, désormais armé de deux sabres laser, leur tint toutefois bon et trancha le bras de Savage. Enragé, Maul propulsa violemment Kenobi loin de lui et épaula son apprenti pour quitter les lieux. En sortant, les pirates s'étaient retournés contre eux et ouvrirent le feu ; une partie d'une jambe métallique de Maul fut détruite, et cette fois ce fut Savage qui porta son Maître jusqu'à leur cargo. Mais à peine celui-ci décolla-t-il qu'un tir de roquette dans un des moteurs le fit s'écraser. Les deux Frères de la Nuit s'éjectèrent à temps dans une capsule de sauvetage et échappèrent ainsi aux pirates, laissant cependant derrière eux toute la fortune qu'ils avaient accumulée.

Maul

Maul affrontant Obi-Wan Kenobi sur Florrum


3.3 Le Collectif de l'Ombre [haut]



  Maul et Savage Opress furent retrouvés agonisant et frigorifiés dans leur capsule de sauvetage par les Mandaloriens du Death Watch de Pre Vizsla et Bo-Katan Kryze. Les deux Frères de la Nuit furent conduits sur Concordia où ils reçurent des soins, c'est à dire pour Maul une nouvelle jambe. L'ancien disciple de Dark Sidious réalisa que Vizsla nourrissait la même haine des Jedi que lui, tout particulièrement envers Obi-Wan Kenobi. Le Zabrak réalisa alors qu'il y avait une possibilité d'échafauder son plan de grande envergure, à savoir créer un empire criminel au nez et à la barbe de la République et des Séparatistes dont il serait le chef. Et Mandalore serait un parfait point de départ, car l'actuelle Duchesse Satine dirigeait près de 2000 systèmes neutres, un terreau fertile pour un empire du crime. Maul passa donc un accord avec Pre Vizsla : il l'aidait à prendre le contrôle de Mandalore et renverser Satine. En échange, ils tueraient tous les deux Kenobi et le Dathomirien pourrait utiliser le réseau des systèmes neutres pour bâtir son empire.

  Maul, Savage, Vizsla, Bo-Katan et tout un contingent de guerriers Mandaloriens se rendirent donc d'abord sur Mustafar où ils tuèrent les leaders du Soleil Noir, dont Xomit Grunseit. Devant les corps décapités de ses maîtres, le capitaine de la garde Ziton Moj choisit de rallier le Collectif de l'Ombre, le groupe criminel créé par Maul. Ensuite, le syndicat Pyke de Lom Pyke choisit de lui-même de rejoindre l'alliance naissante dirigée par le Sith, et amena des troupes et des canonnières qui vinrent gonfler les rangs. Ensuite, les Frères de la Nuit et le Death Watch se rendirent sur Nal Hutta où ils interrompirent une réunion du conseil Hutt tenue par Jabba à distance. La présence des chasseurs de primes Latts Razzi, Sugi, Embo et Dengar n'empêcha pas le Collectif de l'Ombre de semer le chaos et de provoquer la fuite des Hutts. Seul Oruba resta, qui fut exécuté.

Maul

Maul, Savage et Pre Vizsla arrivant sur Mustafar


  L'alliance de Maul mit ensuite le cap sur Tatooine où les gardes du corps du palais de Jabba furent neutralisés avant que le tout puissant Hutt n'accepte de rallier le Collectif de l'Ombre. Le Zabrak était désormais prêt pour son plan et ordonna à Pre Vizsla de choisir des points d'attaque de Sundari, la capitale de Mandalore. Maul pressentait la trahison de Vizsla et Bo-Katan, mais avait besoin d'eux pour diriger Mandalore en public, car il ne pouvait pas se permettre d'attirer l'attention des Jedi. Il lui faudrait donc s'adapter une fois l'attaque lancée.

  Pendant que les criminels du Collectif de l'Ombre attaquaient Sundari à différents points clés, le Death Watch s'apprêtait à intervenir en se présentant comme la solution au pacifisme de la Duchesse Satine, solution en accord avec la culture Mandalorienne. En effet, les agressions, vols et explosions provoquèrent la colère du peuple qui vit dans l'arrivée de Pre Vizsla et de ses guerriers le remède miracle. La duchesse fut secrètement emprisonnée dès que les altercations dans la capitale furent réglées. Le plan de Maul était sur le point de fonctionner, mais comme il le suspectait, il fut trahi par Vizsla et Bo-Katan et conduit en détention avec Savage. Seulement, les murs de la prison ne pouvaient retenir les deux Frères de la Nuit, qui avaient simplement mis à profit ce temps pour réfléchir. Une fois libérés, ils choisirent Almec, l'ancien Premier Ministre de Satine, pour être le visage de Mandalore pour eux. Confiant, Maul retourna donc dans la salle du trône et provoqua Pre Vizsla en duel. Le leader du Death Watch ne put refuser et attaqua. Simplement équipé de son sabre laser, Maul sut déjouer les attaques aériennes du Mandalorien, parer ses tirs de blaster, esquiver ses attaques au lance-flammes, et contrer ses assauts avec le sabre noir. Finalement, le Sith désarma son adversaire, s'empara de son arme et le décapita avant de s'asseoir sur le trône.

  Bo-Katan, qui était sous le choc et qui refusait de voir un étranger devenir Mandalore, quitta la salle du trône avec ceux qui refusaient de se joindre à Maul. Satisfait de la tournure que prenaient les événements, le Sith envoya Almec faire une déclaration, comme quoi il redevenait Premier Ministre et que Satine avait été emprisonnée pour avoir lâchement assassiné Vizsla. Désormais, pour Maul, il ne restait plus qu'à attirer Kenobi jusqu'ici et à étendre secrètement son empire.

Maul

Maul affrontant Pre Vizsla dans la salle du trône de Sundari sur Mandalore


3.4 Le retour de Dark Sidious [haut]



  Dans les jours qui suivirent, les Nite Owls de Bo-Katan semèrent le chaos dans Sundari, attaquant les patrouilles de Mandaloriens qui portaient désormais l'armure du Death Watch aux couleurs de Maul. Les Sith avaient prévu d'utiliser Satine pour attirer Obi-Wan Kenobi sur Mandalore : ainsi, les Frères de la Nuit laissèrent Bo-Katan libérer sa sœur et atteindre les frontières de la capitale. Dès que la duchesse eut envoyé son message, elle fut de nouveau arrêtée et conduite en prison. Peu de temps après, le Maître Jedi arriva pour la sauver et l'emmena jusqu'à sa navette, le Twilight. Mais les commandos Mandaloriens de Savage et Maul étaient prêts et détruisirent la navette peu de temps après son décollage. Le Twilight s'écrasa, et les Frères de la Nuit profitèrent que Kenobi était sonné pour l'appréhender. Lire la surprise sur le visage du Jedi était déjà une immense satisfaction pour le maître de Mandalore.

  Dans la salle du trône, triomphant, Maul étrangla avec la Force Satine devant Obi-Wan Kenobi, à genoux et impuissant. La souffrance du Maître Jedi fut un régal, surtout quand le Sith transperça la duchesse de son sabre noir. Satine Kryze s'effondra et elle rendit son dernier soupir dans les bras de Kenobi. Abattu, le Maître Jedi fut reconduit dans sa cellule : Maul ne l'exécuta pas car il voulait encore savourer sa peine pour assouvir sa vengeance. Toutefois, la force et l'influence des deux Zabraks qui grandissaient sur Mandalore avaient attiré l'attention d'un être redoutable : Maul reconnut son ancien Maître dans la Force au même moment où les gardes de la salle du trône étaient horriblement tués. Dark Sidious était venu en personne sur Sundari. Le Zabrak prétexta avoir fait tout cela dans l'espoir de pouvoir retourner à ses côtés, mais Palpatine ne l'entendit pas de cette oreille. Les deux Frères de la Nuit furent violemment repoussés contre le mur du fond, et quand ils se redressèrent, Dark Sidious avait déjà dégainé ses deux sabres. Le Seigneur Sith enchaîna attaque sur attaque, surpassant de loin son ancien disciple et Savage Opress, et ponctuant chaque assaut de son rire diabolique.

  Finalement, après quelques instants de combat intensif, Maul fut éjecté et perdit connaissance. Quand il revint à lui, ce ne fut que pour voir son frère se faire transpercer. Le Zabrak bondit aussitôt aux côtés de Savage, qui rendit son dernier soupir après s'être excusé d'avoir été un si mauvais apprenti. Enragé, Maul s'arma également du sabre noir et fonça sur son ancien maître. Mais Dark Sidious eut le dessus et le désarma : Maul le supplia, sans avoir honte de céder ainsi à la peur de mourir. Son ancien maître avait visiblement des projets pour lui et ne le tua donc pas, mais lui infligea la douleur de ses éclairs de Force jusqu'à ce qu'il cède.

Maul

Maul et Savage Opress affrontant Dark Sidious sur Mandalore


4. Les temps sombres de l'Empire [haut]


4.1 Un nouvel empire du crime [haut]



  Suite à l'avènement de l'Empire et l'exécution de presque tous les Jedi, les repères de Dark Maul avaient volé en éclats. Son frère Savage avait été tué par son ancien Maître, Dark Sidious, sur Mandalore, et sa mère, Talzin, avait été vaincue une bonne fois pour toutes. L'empire criminel que le Zabrak avait créé s'était effondré : Maul était pour ainsi dire, seul. On sait peu de choses sur les agissements du Dathomirien pendant les années qui suivirent la chute de la République.

  En -10, environ neuf ans après la mort de Savage, Maul était parvenu à se replacer à la tête d'organisations criminelles influentes dans la galaxie qu'il dirigeait d'une poigne de fer depuis Dathomir. Ainsi, par exemple, le Zabrak supervisait les opérations de l'Aube Ecarlate par l'intermédiaire de Dryden Vos. A la mort de ce dernier, Qi'ra prit la tête de l'Aube Ecarlate et Maul lui ordonna de le retrouver sur son monde natal afin de recevoir de nouveaux ordres.

Maul

Dark Maul contactant Qi'ra par hologramme.


4.2 A la recherche d'Obi-Wan Kenobi [haut]



  Près de huit années s'écoulèrent avant que Maul ne refasse surface sur Malachor, là où son ancien maître l'avait emmené durant sa jeunesse. L'empire criminel du Zabrak s'était effondré pour des raisons inconnues, et Maul cherchait désormais à s'emparer d'un holocron Sith qui lui offrirait ce qu'il désirait le plus : un moyen de trouver et de se venger d'Obi-Wan Kenobi. Dans sa quête, Maul devait toutefois rester prudent puisqu'il était pourchassé par les inquisiteurs de Dark Vador. Parmi les ruines de l'ancien temple de Malachor, Maul rencontra un jeune homme sensible à la Force, Ezra Bridger. Le Dathomirien n'eut aucun mal à manipuler l'apprenti Jedi et le prit sous son aile comme s'il s'agissait là de son disciple. A deux, ils parvinrent à récupérer l'holocron Sith et à sortir vivants de cette épreuve. Après quoi, Maul et Bridger retrouvèrent Ahsoka Tano et Kanan Jarrus, tous les deux ici en quête de savoir. Maul sut contrôler ses émotions pour cacher son véritable objectif à la Togruta qui avait été son adversaire pendant la guerre des clones.

  Le moment venu, et ayant gagné facilement la confiance d'Ezra, Maul envoya ce dernier activer l'arme secrète du temple avec l'holocron Sith. Pendant ce temps, Maul aida Kanan et Ahsoka à affronter le Cinquième Frère et la Septième Soeur. Toujours excellent bretteur, Maul les tua tous les deux sans grande difficulté. Ensuite, le Zabrak profita d'un moment d'inattention du Chevalier Jedi pour lui asséner un coup de sabre laser : Kanan perdit la vue mais parvint à se débarrasser de Maul d'une poussée de Force. Le Zabrak quitta précipitamment Malachor, forcé d'abandonner son objectif principal. Mais tout n'était pas perdu, puisqu'il avait désormais créé un lien obscur avec Ezra Bridger.

Maul

Maul combattant les inquisiteurs aux côtés d'Ahsoka et Kanan.


  Plusieurs mois passèrent, nécessaires à Maul pour élaborer un nouveau plan. Il attira Ezra et Kanan loin de leurs compagnons et fit prisonnier l'équipage du Ghost, constitué de Sabine Wren, Hera Syndulla, Garazeb Orrelios, et Chopper. A bord du vaisseau, Maul découvrit l'holocron de Kanan, mais ne parvint pas à l'ouvrir. Il exigea ensuite des deux Jedi qu'ils lui rapportent l'holocron de Malachor. Armé des deux artefacts, le Zabrak pourrait ainsi obtenir l'information qu'il désirait ardemment sur la localisation d'Obi-Wan Kenobi. Après que l'équipage ait tenté de s'échapper, Maul conduisit les rebelles captifs sur une ancienne station Mandalorienne utilisée par Pre Vizsla durant la guerre des clones. Là-bas, Ezra et Kanan lui apportèrent l'holocron Sith. Maul se débarrassa ensuite discrètement de Kanan et se plongea dans la Force avec le jeune Jedi, qu'il appelait son apprenti, pour ouvrir et lier les deux holocrons. En l'espace d'un instant, Maul obtint seulement une bribe d'information incomplète avant que la connexion ne soit rompue : en effet, Kanan avait survécu et était revenu avec ses compagnons pour sauver Ezra. Le jeune Jedi avait moins bien encaissé la puissante décharge des holocrons que Maul. Une nouvelle fois, le Dathomirien s'échappa à bord de son chasseur Kom'rk.

  Rongé par l'incertitude et la frustration de ne pas avoir obtenu ce qu'il désirait, Maul attendit plusieurs jours avant de recontacter Ezra par la Force. Les deux adeptes étaient étroitement liés depuis Malachor et le Zabrak allait en profiter une nouvelle fois. Maul se rendit sur Atollon, la base secrète des rebelles dont il avait appris l'emplacement lors de la récente connexion avec Ezra Bridger, et invita le jeune apprenti à le suivre sur Dathomir. Ezra Bridger accepta sous la contrainte : l'Alliance ne pouvait pas se permettre que le Zabrak révèle à l'Empire l'emplacement de leur base. Sur Dathomir, Maul et Ezra accomplirent un rituel des Sœurs de la Nuit pour recréer la connexion qui avait été initiée par les deux holocrons. Le Dathomirien découvrit enfin où se terrait Obi-Wan Kenobi et quitta immédiatement son monde natal, laissant Ezra affronter seul les esprits des Sœurs de la Nuit qui avaient pris le contrôle de Sabine et Kanan.

Maul

Maul persuadant Ezra d'utiliser le rituel des Sœurs de la Nuit sur Dathomir.


  Obi-Wan Kenobi se cachait depuis toutes ces années sur Tatooine, là où Maul avait affronté pour la première fois Qui-Gon Jinn trente ans plus tôt. Le Zabrak, déterminé, se rendit sur la planète aux deux soleils. Une nouvelle fois, il appela Ezra dans la Force : comme prévu, le jeune Jedi se retrouva bientôt à bout de force dans le désert, perdu, forçant ainsi Obi-Wan à sortir de sa cachette. Maul put donc faire face, à la tombée de la nuit, à son Némésis. Le Maître Jedi renvoya Ezra, laissant ainsi les deux adversaires de toujours face à face. Mais le Dathomirien n'avait pas la sérénité nécessaire pour affronter Obi-Wan : après seulement deux assauts au sabre laser, Maul fut vaincu. Il s'effondra dans les bras d'Obi-Wan. Pour la première fois de sa vie, la haine avait quitté son cœur. le Zabrak avait la certitude que le Maître Jedi veillait sur l'enfant qui vengerait tous ceux que l'Empereur avait trahis.

  Maul ferma alors définitivement les yeux et rejoignit la Force. Après avoir été arraché à sa famille par les Sith et combattu toute sa vie les Jedi, rongé par la colère, il partait l'esprit en paix dans les bras de son plus terrible adversaire.

Maul

Maul, s'apprêtant à affronter Obi-Wan Kenobi sur Tatooine.




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Maul
Nom
Maul
Nom original
Darth Maul
Autre(s) nom(s)
Dark Maul
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
-2
Lieu de décès
Taille
1,75 m
Fonctions
- Apprenti Sith de Dark Sidious
- Dirigeant de Mandalore
- Leader du Collectif de l'Ombre
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/12/2018

Date de modification
20/10/2019

Nombre de lectures
35


Note de la fiche
8 membres ont noté la fiche "Maul" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.