Dark Sion


Seigneur Sith de la Douleur ayant établi une ère de terreur sur la Galaxie avec Dark Nihilus vers -4000.

  Dark Sion, le Seigneur de la Douleur, a été l'un des plus puissants Seigneur Sith ayant vécu aux alentours de -4.000  avant la création de l'Empire Galactique. Les détails qui entourent son existence et surtout son passé restent pour le moins ombrageux, à vrai dire on ne sait pas grand-chose de lui si ce n'est qu'il a connu la tragédie de Malachor V, à l'instar de Revan, Malak et de nombreux autres Jedi entrainés de façon irréfléchie dans la sanglante croisade contre les guerriers Mandaloriens.

  Après la terrible bataille de Malachor V, cet homme effectua une formation spéciale à l'académie de Trayus, étudiant des voies peu orthodoxes à travers la Force sous la tutelle de la renommée Dark Traya. C'est effectivement là bas qu'il apprit à utiliser la haine et la douleur pour décupler son pouvoir, et qu'il se découvrit un intérêt à faire souffrir les victimes qui avaient le malheur de tomber entre ses griffes. N'étant que souffrance permanente, ce n'était que justice pour lui de faire profiter les autres de ses désagréables expériences. C'est pour cette raison qu'il reçut le surnom de "Seigneur de la Douleur". Sion était unique dans la mesure où il serait probablement mort s'il n'avait pas réussi à dompter chaque facette de la douleur grâce au Côté Obscur, ce qui lui permit de survire malgré son état de tuméfaction. Sa volonté avait certes triomphé de son corps meurtri, mais ses chairs étaient desséchées ou craquelées, et ses organes avaient subi de multiples lésions comme si son corps avait été lentement brisé avant que quelqu'un ne se décide de récoler les morceaux un par un. Quoi qu'il en soit, son état précaire lui accordait une certaine immunité contre les blessures et les coups, ainsi qu'une allure de brute intimidante, renforcée par une voie râpeuse et un regard glacial qui semblait provenir d'au-delà la mort. De par sa capacité à se régénérer physiquement et mentalement par le bais de la Force obscure, Sion se croyait immortel et d'ailleurs, aux vues des ses faits d'armes il n'était pas loin de la réalité. Cela mis à part, Dark Sion était membre du Triumvirat Sith, avec Dark Nihilus le fameux Seigneur de la Faim et leur maître commun, alias Kreia. Mais cette alliance ne fit pas long feu, les deux apprentis se liguant pour couper le lien de Dark Traya avec la Force et l'exiler dans les Régions Inconnues. Après quoi, ils partirent chacun de leur côté, travaillant à de mystérieux dessins connus d'eux seuls.

  Bien que les relations entre les deux Seigneurs Sith se firent plus ambigus leur but semblait le même, à savoir se débarrasser de derniers adeptes de la Force encore en vie après la Guerre Civile des Jedi. Ce conflit majeur avait ravagé la Galaxie dans ses moindres recoins et avait failli annihiler l'Ordre Jedi, fragilisant au passage les bases sur lesquelles reposait la République. Les Sith pouvaient donc se déplacer librement d'un bout à l'autre de la galaxie et frapper dans l'ombre aux moments qu'ils jugeaient les plus propices. Durant cette période, Dark Sion extermina probablement plusieurs Jedi avec l'aide de ses légions d'Assassins Sith, faisant peser une menace toujours grandissante sur la galaxie. Puis, après le triste Conclave de Katarr où son confrère organisa un massacre sans équivalent, Dark Sion se mit en tête de pourchasser son ancien maître, qui avait acquis par un quelconque moyen l'Ebon Hawk, transport utilisé ultérieurement par Revan et Bastila Shan. Cette quête l'amena à croiser la route de l'Exilée à bord d'un vaisseau de la République, le Harbinger, où l'Ebon Hawk s'était amarré pour demander de l'aide. Face à cet élément imprévu, il laissa ses ennemis fouiller son navire de guerre et le transporter dans une cuve de kolto. Sa ruse fonctionna à merveille, car les républicains pensaient seulement avoir trouvé un vaisseau fantôme et un cadavre Sith à moitié brulé. Grave erreur de leur part. Pendant ce temps, les unités d'élites du seigneur noir avaient investi le vaisseau et éliminaient  progressivement l'équipage jusqu'à se rendre maîtres du croiseur. Mais avant qu'ils ne puissent attraper leurs proies, l'Ebon Hawk était déjà parti en direction de Peragus II, et la seule chose qu'ils purent tenter à l'aide des turbolasers fut d'endommager le petit cargo lors de son passage en hyperespace. Maudissant déjà Kreia pour l'avoir brisé par le passé, il allait également haïr l'Exilée, pour ce qu'elle était et pour ce qu'elle allait faire.

Dark Sion


  Loin de s'avouer vaincu, Sion les suivit de près et accosta à la station minière peu après leur arrivée. Il se doutait que les fugitifs auraient besoin des cordonnées de navigations contenues dans l'ordinateur de son vaisseau et fit preuve de patience en les attendant dans les soutes du croiseur, où  Kreia le provoqua en duel pour le retarder le plus possible. Il se vengea partiellement de son ancien professeur en lui tranchant la main gauche, mais une fois encore, ses cibles lui échappèrent in extremis. Fou de rage il tenta de les rattraper au beau milieu du champ d'astéroïdes avec le Harbinger et ouvrit le feu malgré la présence de carburant fossile tout autour d'eux. Cet acte brutal entraîna une série de violentes explosions, ce qui eut pour résultante de détruire pour la seconde fois le domaine de Peragus. Par la suite, Sion se fit des plus discrets, en partie pour se faire oublier de la catastrophe de Péragus qui avait entrainé pas mal de remous au sein la République. Alors que l'Exilée voyageait de planètes en planètes et retrouvait peu à peu à peu son aptitude à utiliser la Force, il se rendit sur Korriban, monde dévasté par une guerre fratricide entre les différentes factions Sith pour ce qui restait du glorieux empire de Revan et Malak. Il y trouva par un heureux hasard Lonna Vash, Maître appartenant au Conseil Jedi, qu'il réussit facilement à la capturer. L'interrogatoire ne donnant rien de satisfaisant, il se décida à la tuer, sachant que de l'Exilée viendrait de toute façon sur Korriban pour chercher des réponses à ses questions. A l'intérieur des ruines de l'ancienne académie Sith, il lui tendit une embuscade pour l'empêcher de s'échapper du bâtiment en ruine, sans succès. Après un bref combat, la Jedi réussit à s'éclipser car trop faible pour espérer le battre, et contre toute logique, il ne prit même pas la peine de la poursuivre.

  Dans un contexte nébuleux, le Seigneur Sith retourna ensuite sur Malachor V, plus précisément à l'Académie de Trayus dont il avait fait son sombre repaire. Dans la période qui suivit, Dark Nihilus fut terrassé sur le Ravageur en orbite de Télos et Sion reçut la visite inattendue de Dark Traya, qui le persuada qu'elle était venue pour lui et qu'il devrait bientôt affronter la dernière des Jedi. Celui-ci accepta le retour de la vieille femme, et ,abusé par ses mensonges, se prépara à la confrontation, laissant le soin à ses sbires de faire barrage à l'Exilée, qui n'avait aucun problème pour se frayer un chemin à travers les couloirs de son académie. Une fois les deux êtres face à face, un duel acharné s'engagea, au cours duquel aucun ne parvint à prendre l'avantage avant un long moment. Le Seigneur Sith, cherchant à défendre son maître, pensait obtenir une victoire rapide face à une créature qui avait été brisée par la guerre et qui avait perdu momentanément son lien avec la Force. Il se trompait. Malgré son talent au sabre laser et son grand pouvoir, Sion finit par succomber aux multiples coups portés par l'Exilée, bien que les paroles du Jedi l'aient touché tout autant. A la fin, il comprit qu'il avait était lamentablement manipulé par son ancien professeur et déclara dans un dernier soupir qu'il était heureux de quitter ce monde. Peu de temps après lui, Dark Traya le suivit dans la tombe et Malachor fut réduite en poussière, emportant avec elle les derniers secrets d'un important conflit.


Actualités en relation

Solo : Une scène de bataille de boule de neige entre Han et Chewie dévoilée!

La campagne promotionnelle pour la sortie prochaine du DVD / Blu-Ray de Solo : A Star Wars Story continue ! Après avoir pu découvrir la scène coupée avec Han et Qi'ra sur Corellia, et celle sur la carri...


Panini Comics : Couvertures des publications d'Octobre

Mesdames et messieurs les lecteurs, le moment est venu d'appeler votre banquier pour vous préparer au 3 Octobre, date choisie par l'éditeur Panini Comics pour la sortie de 3 publications, dont une absolute, un coffret "de luxe", à un...


Star Wars : X-Wing, la version 2.0 prête au décollage

A quelques jours de la sortie de la seconde édition du jeu Star Wars : X-Wing, on s'est dit qu'il serait bon de faire une petite présentation de cette seconde édition. Pour ceux qui ne connaîtraient pas...


Star Wars - Une traduction très lointaine, Episode I

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, une histoire d'hommes et de femmes armés d'épées de lumière, voyageant au travers des étoiles, détruisant des super armes, combattant sans relache un...


Star Wars 9 : Le script retouché suite à l'inclusion tardive de Lando ?

Pour changer un peu des petites fuites et des photos de tournage de l'Episode IX qui commencent à pulluler, voici une rumeur concernant le script du film ! L'info nous vient cette fois de Starwarsnewsnet qui s'est déjà montr...


Informations encyclopédiques
Dark Sion
Nom
Dark Sion
Espèce
Taille
1.88 m
Fonctions
Seigneur Sith
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
110 153


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Dark Sion" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic II : The Sith Lords

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.