Dar’Nala


Dar’Nala était une Maître Jedi Togruta qui forma Satele Shan, et qui fut à l'origine d'une conspiration visant à la reprise du conflit avec le Second Empire Sith.

  Dar'Nala était une Togruta ayant intégré l'Ordre Jedi environ 3 700 ans avant la bataille de Yavin. Sa formation se fit à une époque de paix pour la République Galactique, et elle développa des capacités pour la diplomatie et la politique.

  Toutefois, cette paix ne dura guère à cause du retour de l'Empire Sith en 3681 AvBY, déclenchant l'un des plus importants conflits de l'histoire : la Grande Guerre Galactique. Dar'Nala accéda au rang de Maître, soit avant le début du conflit ou pendant ses premières années. Après être devenu Maître, elle reçut la charge de la Padawan Satele Shan, ancienne élève de Kao Cen Darach, mort lors de la reprise de Korriban par l'Empire. Satele avait depuis parcourut les champs de bataille aux côtés de divers Maîtres, et Dar'Nala s'attela à calmer l'agressivité et l'impatience accumulé par sa Padawan durant ces premières années de guerre.

Dar'Nala

Dar'Nala et Satele Shan.
Source : Le Journal de Maître Gnost-Dural


  Pendant le cours de la guerre, Satele atteignit le rang de Chevalier. Bien que n'étant plus sous la tutelle de Dar'Nala, les deux Jedi restèrent proche. Dar'Nala continuant notamment de suivre les progrès du Chevalier Shan, sentant un important potentiel dans son ancienne Padawan.

I. Des négociations de paix tendues [haut]



"Tu délires, Sith ! Nous n'accepterons rien !"
Dar'Nala, à Dark Baras.


  En 3653 AvBY, lorsque le Second Empire Sith proposa de tenir des négociations de paix sur Alderaan, Dar'Nala et Satele Shan furent envoyées avec les Jedi Syo Bakarn et Aryn Leneer afin assister le sénateur Paran Am-Ris au cours des échanges avec le représentant de l'Empire Sith : Dark Baras.

  Bien que la volonté de l'Empereur Sith était de parvenir à une trêve, pour une raison alors inconnu du Conseil Noir, les Sith firent en sorte d'avoir l'avantage durant les négociations du traité. Tandis que Dark Baras se rendait sur Alderaan, Dark Angral et Dark Malgus prirent d'assaut la capitale républicaine, mettant la ville-planète à sac, détruisant le Temple Jedi et gardant la planète en otage le temps de forcer la main de la République.

  La délégation républicaine sur Alderaan assista en direct, au travers d'une communication holographique visant à les prévenir des récents évènements, à l'assassinat du Chancelier Suprême Berooken par Dark Angral. Sous le choc de la nouvelle, Satele Shan attaqua Dark Baras, qui para son attaque. Le Sith, loin de vouloir continuer l'engagement, prévint les républicains des raisons de l'attaque impérial, leur conseillant de réfléchir à la suite des négociations, sans quoi Coruscant serait dévasté. Dar'Nala ne fut guère convaincu par les menaces du Sith, mais ordonna finalement à Satele de ranger son arme sur insistance du sénateur Am-Ris.

  Un peu plus tard, Am-Ris et Dar'Nala s'entretinrent avec le Grand Maître Jedi Zym, qui concéda qu'il faudrait accéder aux exigences des Sith. Considérant que l'excès de violence de Satele était intolérable de la part d'un Chevalier Jedi, Zym exigea que Dar'Nala demande à Satele de présenter ses excuses à Dark Baras. La Maître Jedi fut d'abord réticente, mais Zym insista, mentionnant l'excès d'affection de Dar'Nala pour son ancienne disciple, ce qui achevât de convaincre Dar'Nala.

Dar'Nala

Dar'Nala, lors des négociations de paix sur Alderaan.
Source : Le Journal de Maître Gnost-Dural


  Le Traité, dit de Coruscant, fut finalement signé. La situation, une manipulation Sith évidente pour Dar'Nala, était insupportable. La Maître Jedi se représentait le Traité comme une terrible menace pour la République et l'Ordre Jedi, et commença à planifier dans le secret complet une conspiration visant à la reprise du conflit.

II. Début d'une conspiration [haut]



"Va prévenir le Conseil, Satele !»
- Dar'Nala, se faisant capturer par le capitaine Sivill.


  La mise en place du Traité étant une tâche en elle-même complexe, Zym donna pour mission à Dar'Nala et Satele Shan de superviser le repli des troupes républicaines de certains mondes de la Bordure Extérieure. En voyage sur le Messager dans le Secteur Kuat, Dar'Nala ne manqua pas de se plaindre à son ami et ancienne élève, partageant sa frustration au sujet du traité et de la mission que leur avait confié Zym, argumentant qu'il les isolait. Sans doute Dar'Nala tentait alors de planter des idées séditieuses dans l'esprit de Satele. Leur conversation fut néanmoins interrompu quand Dar'Nala senti la présence de SP-99, un droïde de protocole impérial dont le but était de surveiller les activités Jedi dans le cadre du Traité de Coruscant. Dar'Nala promis à Satele de reprendre la discussion plus tard, s'éloignant.

  Dar'Nala profita de l'occasion pour mettre en mouvement la première étape de son plan. Sans doute en manipulant l'équipage du Messager, la Maître Jedi fit en sorte que le vaisseau intercepte et attaque un cuirassé de classe Pourfendeur présent dans les environs. Ce dernier, commandé par le capitaine Sivill, répliqua sans attendre et une opération d'abordage fut lancé afin d'apprendre les raisons de l'attaque du vaisseau républicain. Dar'Nala se fit alors capturer sous les yeux de Satele Shan, sans doute volontairement, et cria à Satele d'aller prévenir le Conseil Jedi. Celle-ci, suivi par SP-99, parvint à s'échapper grâce à une capsule de sauvetage tandis que son ancien Maître était emmené à bord du cuirassé impérial.

Dar'Nala

Dar'Nala, juste avant d'être capturée par le capitaine Sivill.
Source : Risques de Paix


  Le capitaine Sivill mena lui-même l'interrogatoire de Dar'Nala, lui demandant pourquoi le Messager avait ouvert le feu sur le cuirassé, en complet désaccord avec le récent traité. La Jedi nia en bloc que la République était l'assaillant dans cette affaire, malgré les décharges électriques infligées par son geôlier.

  Après le départ de l'officier impérial, Dar'Nala remarqua la présence d'un autre prisonnier et adapta son plan à la situation. Le détenu s'appelait Braden, un chasseur de primes trahit par la République sur Dantooine et capturé par le mercenaire Wookie Dalborra, à l'origine la cible de son contrat. Échangeant avec une Dar'Nala apparemment à bout de force, celle-ci lui ouvrit la cellule de Braden en se servant de la Force et lui demanda de contacter l'Ordre Jedi afin de leur révéler la "vérité"… ou plutôt le mensonge que Dar'Nala voulait voir se diffuser : Dark Baras était responsable de l'attaque du Messager. Lorsque Braden lui demanda pourquoi elle ne tentait pas de s'échapper avec lui, Dar'Nala lui dit être trop faible et être prête à affronter la mort. Le Chasseur de Primes s'enfuit alors sans mal du cuirassé, à bord d'un intercepteur de classe Fureur.

  L'évasion de Braden fut vite remarquée et Sivill déduisit que Dar'Nala en était responsable. Il condamna la Jedi à mort pour complicité d'évasion, et ordonna à Dalborra de l'exécuter. Celui-ci procéda à la mise à mort par électrocution, mais pas avant que Dar'Nala n'ai commencé à influencé son esprit grâce à la Force…

Dar'Nala

Dalborra "exécute" Dar'Nala.
Source : Risques de Paix


  Satele Shan et SP-99 furent entre temps récupérés par le Jedi Orgus Din et le lieutenant Harron Tavus, en route pour superviser la retraite des troupes de Balmorra. Zym leur appris un peu plus tard, par holocommunication, que la République avait intercepté une transmission impériale au sujet de la mort de Dar'Nala.

III. Dar'Nala, la terroriste [haut]



"Pour le moment, je dois rester dans l'ombre pour aider la République à se préserver de cet odieux traité…"
- Dar'Nala, à d'autres conspirateurs.


  A l'insu de tout le monde, Dar'Nala était en fait toujours en vie, quoique défigurée par les chocs électriques infligés par Dalborra. Celui-ci était entré au service de la Jedi, qui avait réussi à établir son emprise sur l'esprit du mercenaire. Les actes du Wookie avait ainsi convaincu Sivill, et par son biais le reste de la galaxie, de la mort de la Jedi. Cette mise en scène lui permit ainsi d'agir à dans l'ombre.

  Le plan de Dar'Nala commençait à porter ses fruits tandis que le Sénat était mis au courant grâce au sauvetage de Satele Shan. Certains sénateurs prirent position pour un retour au conflit armé avec l'Empire, comme le désirait la Jedi renégate. Cependant, ce n'est pas assez pour faire pencher la balance, ce que savait Dar'Nala, qui continua à chercher à créer de nouveaux incidents.

  Le premier fut provoqué sur Korriban, après que le capitaine Sivill y ait déposé Dalborra et, sans le savoir, Dar'Nala, qui repartirent ensuite via un autre vaisseau. La navette du capitaine avait été piégée et il périt dans l'explosion. Lorsque Dark Baras apparu sur la scène, un soldat impérial, apparemment influencé par les pouvoirs de Dar'Nala, lui indiqua que Dark Angral pensait que cet attentat était l'œuvre d'espion républicains.

  Dar'Nala et son compagnon Dalborra, toujours sous son emprise, se dirigèrent ensuite sur Coruscant. Au courant de la réaction des sénateurs à l'attaque du Messager, elle organisa un attentat à la rotonde du Sénat, visant ceux qui s'étaient montré conciliant avec l'Empire dans cette affaire, persuadée qu'ils étaient en fait des agents infiltrés. Il semblerait qu'elle ait laissé des indices pointant vers l'Empire Sith, et les services de sécurité du Sénat suspectèrent des assassins sith dans les premiers stades de l'enquête.

  Juste avant l'explosion, Braden était lui aussi sur la planète-ville, venu rencontrer le Grand Maître Zym, pour délivrer le message de Dar'Nala, ainsi que la commandante Gin Lesl, qui l'avait trahit sur Dantooine et dont il voulait se venger. Tuant l'officier devant les yeux de Zym, ce dernier réagit en refusant d'écouter le chasseur de primes, et tenta de le mettre sous arrêt. Braden, bien que n'ayant rien contre le Jedi, se défendit et tua le Grande Maître avec un lance-roquette de poignet, avant de s'enfuir. Bien que Braden n'ait pas délivré le message de la Jedi renégate, il avait néanmoins joué son jeu, donnant encore plus de poids à l'attentat du Sénat, qui semblait lié aux assassinats de Zym et Lesl dans l'esprit des enquêteurs.

Dar'Nala

Les séquelles de l'exécution de Dar'Nala.
Source : Risques de Paix


  Après les évènements de Coruscant, on suppose que Dar'Nala eut vent de la réticence de Fortris Gall à suivre les directives du Traité de Coruscant. Il est probable qu'elle le contacta alors que celui-ci faisait route vers Dantooine pour y organiser la retraite des forces républicaines, comme le lui avait ordonné son ancien Maître, Orgus Din. Dar'Nala reussi à convaincre Gall, et se dirigea elle aussi vers la planète, désireuse de pousser la reprise du conflit sur ce théâtre d'opération. Il semblerait qu'elle ait aussi réussi à rallier d'autres Jedi et officiers de la République à sa cause, ailleurs dans la galaxie.

  Une fois arrivé sur la planète, Fortris Gall trouva l'officier en charge, le major Dael, très réceptif à sa vision des choses. Dael se conforta dans sa position antagoniste au traité, renforcé dans ses convictions par ce qu'il entendit des évènements de Coruscant, bien que sans savoir que la Jedi Dar'Nala était responsable.

  Sur Korriban, les machinations de Dar'Nala visant à tourner les Sith contre eux-mêmes se poursuivaient, bien que les détails pertinents à ce sujet nous soient inconnus. Dark Baras fut ainsi victime d'une tentative d'assassinat, qu'il déjoua non sans être blessé. Il interprétât cela comme une tentative de la orchestré par Dark Angral.

  De son côté, Dark Angral, ayant établi auparavant une alliance avec le seigneur du crime Nok Drayen, apprit de ce dernier la teneur du message de Dar'Nala porté par Braden. Le chasseur de primes, régulièrement au service de Drayen, lui avait en effet partagé cette information après son retour de Coruscant. En conséquence de quoi, Dark Angral fut convaincu de la culpabilité de Dark Baras dans les tentatives de mise en échecs du traité.
  Un peu plus tard, les deux Sith se confrontèrent sur Korriban. Au cours du double duel verbal et au sabre laser qui s'ensuivit, Dark Baras se rendit compte qu'ils avaient été manipulés, et enjoint Dark Angral à l'aider à découvrir qui était derrière ces machinations, soupçonnant Dar'Nala.

  Quant à Braden, Orgus Din l'avait poursuivi jusqu'à Nar Shaddaa pour l'arrêter. Le Jedi parvint à capturer le chasseur de primes dans un bar. Ayant auparavant reçu une mission de Drayen lui demandant de se rendre sur Dantooine avec des plans récupérés sur le commandant Lesl, Braden supposa que les machinations contre le traité devait être organisé depuis cette planète. Il proposa ainsi d'y conduire Orgus Din, sans doute espérant disposer d'une fenêtre pour s'évader par la suite et accomplir sa mission.

  Une fois sur Dantooine, Braden rencontra Satele Shan, récemment arrivé avec Harron Tavus, et dont Dar'Nala lui avait parlé lors de son évasion. Il s'acquitta ainsi définitivement de son engagement en révélant le message de celle qui l'avait aidé.  Satele fut cependant surprit par la nouvelle, se rappelant que Dark Baras s'était montré beaucoup plus serein lors des négociations que ne l'avait été Dar'Nala.

IV. Confrontation sur Dantooine [haut]



"Avez-vous perdu l'esprit ?"
- Gall Fortris, à Dar'Nala.


  Dans les ruines de l'enclave Jedi de Dantooine, Dar'Nala, toujours accompagné de Dalborra, fut rejointe par Gall Fortris, puis par Harron Tavus, que Fortris avait invité pour ses convictions semblables aux siennes. Dar'Nala convainquit le lieutenant républicain de les rejoindre, lui révélant même les grandes lignes de ses machinations visant à mettre en échec le Traité de Coruscant. La dernière étape de son plan était maintenant de tuer Dark Baras, qu'elle savait faire route vers Dantooine, afin qu'il ne puisse prouver ne pas être responsable de la destruction du Messanger.

  La Jedi renégate et les autres conspirateurs se rendirent ensuite dans la caverne aux cristaux afin d'achever leur mission. Dark Baras les y attendait, accompagné de Dark Angral, et une escarmouche se déclenchât. Dar'Nala s'engagea dans un duel contre Dark Baras, rapidement rejoint par Satele Shan, qui avait suivi la piste de Tavus jusque-là. Tout en échangeant les coups avec ses adversaires, Baras révéla qu'il avait en fait anticipé cette suite d'évènements (bien que survenu plus tôt qu'il ne l'avait prévu). En effet, il était persuadé que le traité forcerait les Jedi, baigné dans le conflit depuis plusieurs décennies, à se montrer hypocrite par rapport à leur Code, et a finalement se plonger dans le Côté Obscur.

Dar'Nala

L'affrontement dans la caverne à cristaux de Dantooine.
Source : Risques de Paix


  Satele Shan fut déstabilisée par cette annonce, et se tint en retrait du duel. Baras, qui comprit qu'elle n'avait pas été complice de son ancienne Maître, la confronta sur son devoir de préserver la paix, tout en lui proposant de rejoindre les Sith. Folle de rage, Dar'Nala cria à Satele de tuer le Sith, mais elle s'y refusa, bien plus attachée aux préceptes Jedi que ne l'était Dar'Nala. Satele somma alors Tavus, sur le point d'exécuter Dark Angral, de stopper le combat. Voyant l'hésitation du lieutenant, Dar'Nala sombra dans une colère noire, montrant des signes visibles de corruption du Côté Obscur.

  Face à la tournure que prenait la situation, Dar'Nala choisit la vengeance, et tenta de tuer Tavus. Elle avait en effet perçut les sentiments de Satele pour le lieutenant. Cependant, Fortris Gall vint l'intercepter, mais elle l'assomma d'une poussée de Force. Elle se tourna alors vers le seul dernier conspirateur encore "fidèle" à elle, Dalborra, et lui ordonna d'achever Gall. A la surprise générale, le wookie porta un coup à celle qui avait dominé sa volonté depuis leur rencontre, la tua sur l'instant. Le contrôle mental de Dar'Nala ayant certainement était perturbé par le manque de contrôle de la renégate sur ses émotions. Le mercenaire prit alors la fuite.

Dar'Nala

Dalborra se rebelle contre l'influence de Dar'Nala et la tue.
Source : Risques de Paix


  Malgré la mort, réelle cette fois-ci, de Dar'Nala, l'escarmouche avec les Sith failli reprendre à cause de Dark Angral. Cependant, Satele et Baras conclurent une trêve et les deux groupes se séparèrent. Gall, Tavus et Satele se mirent d'accord pour garder le secret concernant la conspiration de Dar'Nala, morte avec elle. Par la suite, plus rien ne vint alors contrecarrer le Traité de Coruscant pendant une décennie.


En savoir plus

  Dans le webcomic Risques de Paix, la vérité sur les actes de Dar'Nala n'est révélé que très tard, offrant un revers narratif intéressant pour le lecteur. Néanmoins, il est impossible d'avoir la certitude des agissements exacts du personnage, l'œuvre ne faisant que suggérer certaines choses (notamment comment Dark Baras et Dark Angral sont montés l'un contre l'autre) jusqu'au dénouement final sur Dantooine (lui-même mis en place de manière plutôt maladroite), où très peu de choses sont confirmées. Pour cette raison, de nombreux évènements sont abordés avec précaution dans cet article.

  Les deux sources représentant le sabre laser de Dar'Nala sont en conflit. Dans Risques de Paix, il est bleu. Tandis que dans Le Journal de Maître Gnost-Dural, il est vert. A l'inverse, Satele Shan est montré avec un sabre vert dans le premier et un sabre à deux lames bleues dans le second, ce qui correspond à ce qu'on connait de ce personnage dans d'autres documents. De manière générale, Risques de Paix n'étant pas une source fiable concernant l'aspect visuel, on considérera que c'est Le Journal de Maître Gnost-Dural qui a prédominance.


Actualités en relation

Star Wars VIII : L'avis sans spoiler de Dark Sekot

Ayant enfin pu voir le film, me voici désormais apte à donner mon avis sur Les Derniers Jedi. Commençons sans spoiler, je détaillerai dans une version plus complète accessible à la fin de cette news. Pour résumer mon...


Panini Comics : Sortie de Dark Vador

Sortie aujourd'hui même de Dark Vador, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 15/11/2017. Description officielle : Intrégrale de la série Dark Vador parue chez Panini Comics 704 pages pr...


Pocket : Sortie de Trilogie Dark Bane

Sortie aujourd'hui même de Trilogie Dark Bane, une parution de la rubrique Roman. La date prévue est donc le 09/11/2017. Description officielle : AN - 1020 Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...


Panini comics : Review de Dark Maul

la fin de l’année 2016 était annoncée par Marvel la sortie d’une mini-série consacrée à Dark Maul, par Cullenn Bunn (scénario) et Luke Ross (dessins), se situant avant les évènements de La Menace...


Panini Comics : Sortie de Star Wars : Dark Maul

Sortie aujourd'hui même de Star Wars : Dark Maul, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 04/10/2017. Description officielle : Dark Sidious confie une mission secrète à Dark Maul. Le jeune Sith a...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Dar’Nala
Nom
Dar'Nala
Espèce
Date de décès
3653 AvBY
Lieu de décès
Fonctions
Maître Jedi
Armes
Sabre laser (lame verte)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/06/2017

Date de modification
05/06/2017

Nombre de lectures
11 200


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Dar’Nala" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Journal de Maître Gnost-Dural
  • The Old Republic : Complots
  • The Old Republic : Risques de Paix
  • The Old Republic Encyclopedia

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.