Rian Darok


Rian Darok était un colonel réputé des Forces Spéciales de la République qui travaillait en fait pour l'Ordre de Revan.

  Si les membres des Forces Spéciales de la République Galactique parvinrent souvent à accomplir des missions jugées hasardeuses ou désespérées au cours des conflits contre le Second Empire Sith, ce fut notamment grâce à des leaders nés comme Jace Malcolm, Harron Tavus ou bien le commandant de l'Escouade du Chaos. Mais même au sein de ces leaders d'exception, le colonel Rian Darok se démarquait par la très haute fréquence de succès de ses troupes dans des offensives jugées suicidaires par ses pairs.

  Cependant, derrière ces succès se cachait un homme qui avait secrètement juré allégeance à la secte se faisant appeler Ordre de Revan. Que cette secte née au cœur de l'Empire ait réussi à disposer d'un tel agent au sein de la République était particulièrement inquiétant pour les deux camps, mais il leur était impossible de savoir comment cela s'était produit. Le passé de Darok ne donne en effet aucune indication sur la date de son changement d'allégeance, et il ne fera son entrée dans l'histoire galactique qu'à l'occasion de ses premiers succès. On ne sait pas non plus ce qui le motiva à rejoindre les révanites.

  Il se démarqua ainsi sur Corellia, où il infligea une sévère défaite aux forces impériales en nettoyant méthodiquement et sans pitié les trois étages de l'usine ionique où s'était retranché le centre des communications impériales. C'est ce jour là qu'il entra définitivement dans les annales en tant que héros de la République et ennemi craint de l'Empire. Par la suite, ses capacités à mener des opérations à haut risque requérant des décisions stratégiques dans le feu de l'action le menèrent à de nouveaux succès sur Ilum, par exemple.

  Sa présence charismatique et son audace faisaient ressortir le meilleur de ses troupes des Forces Spéciales, qui acceptaient en contrepartie son caractère exigeant.  Ils suivaient sans discuter ses ordres à chaque nouvelle offensive et chaque nouveau succès. Son talent et ses capacités lui ont gagné ainsi le respect de nombreuses personnes au sein de la République, parmi lesquels ses supérieurs : le commandant suprême Jace Malcolm, et le général Elin Garza, qui appréciaient son savoir-faire dans les situations dangereuses.

  Alors que la guerre continuait de faire rage entre l'Empire et la République après le bref épisode du Cartel des Hutts sur Makeb, le colonel entreprit de planifier une attaque de l'académie de Korriban, lieu de formation des Sith et siège du Conseil Noir. Ce genre d'offensive semblait correspondre aux habituelles stratégies de Darok, mais cachait en fait un but bien plus précis que lui avait fourni l'Ordre de Revan.

  Pour monter l'opération qui devait officiellement servir à s'emparer de l'ensemble des données classifiées du Conseil Noir, Darok se vit adjoindre  Theron Shan, agent réputé au sein du Service d'Information Stratégique. Avec son aide, ils identifièrent une faille au sein des patrouilles impériales gardant l'espace de Korriban. Cela donna une fenêtre d'ouverture pour la République, qui l'exploita d'abord avec un bombardement, suivi d'une première vague d'invasion au sol chargée de sécuriser un passage pour la deuxième vague, celle qui devait aller au cœur de l'académie.

Rian Darok

Darok et Théron Shan briefent ceux qui devront mener la deuxième vague sur Korriban.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Pour mener cette phase décisive, Theron Shan recruta pour Darok des héros réputés de la République qui avaient déjà fait leurs preuves à de multiples reprises. Shan les guida une fois au sol, tandis que le commandant Jedi Jensyn, serait chargé, une fois la prise du temple assurée, de récupérer les informations secondaires après la relève de la seconde vague. Le peu de temps à leur disposition n'arrangeait pas l'humeur de Darok, installé sur la station Carrick, qui envoya rapidement ses dernières recrues au front pour assurer définitivement la victoire à la République contre l'Empire.
  Le commandant Jensyn était aussi un membre de l'Ordre de Revan, que Darok avait chargé de s'emparer d'une technologie Rakata détenue dans les archives de l'académie. L'attaque ne servait ainsi que de couverture à un braquage.

  L'offensive se déroula comme prévu, comme toujours sous les ordres du colonel. En dépit des difficultés, les Forces de la République sécurisèrent l'Académie et les chambres du Conseil Noir. Les héros du jour ramenèrent en main propre à Darok les données cruciales, lorsque Theron les interrompit : Tython était attaqué ! Darok sembla réagir avec sa promptitude habituelle et dépêcha toutes les troupes disponibles sous ses ordres, y compris les chef de sa force d'assaut de Korriban, sur le monde natal des Jedi. La République ne pouvait pas se permettre de perdre Tython. Mais derrière son sang froid se cachait sans doute la satisfaction de savoir que ses complices au sein de l'Empire menaient à bien leur partie du plan révanite : la récupération d'un autre fragment de technologie rakata.

  La reprise de Tython se fit au prix de nouvelles pertes, et révéla l'implication dans l'assaut de Dark Arkous, l'un des membres du Conseil Noir. Le colonel, après avoir ordonné le nettoyage des dernières poches impériales et l'envoi d'équipes de reconstruction, remercia les héros, qui méritaient d'être récompensés. Il leur offrit ainsi la Médaille du Courage, accompagnée des félicitations du Chancelier suprême et des siennes. Il promit également d'enquêter sur les étranges coïncidences des opérations. Mais d'abord, il devait finir de remettre en place les défenses de Tython.

  L'opération de Korriban s'était terminée elle aussi au même moment, avec la reprise de l'Académie par les Sith, et la mort du commandant Jensyn, orchestrée par les complices révanites de Darok. Jensyn, après avoir trouvé et expédié la technologie que convoitait Darok et ses acolytes, fut ainsi sacrifié au nom de l'Ordre. La récupération de la technologie marquait le succès sur toute la ligne de l'opération pour Darok, qui reprit ses activités habituelles pour ne pas éveiller les soupçons.

  Il participa ainsi à plusieurs réunions des Forces Spéciales, et se tint informé des dernières avancés de l'Empire en ce qui concerne l'Isotope 5. Il consulta discrètement aussi une liste de contrebandiers de la Bordure Médiane. Bref, il faisait profil bas, mais ne parvint pas à dissiper les soupçons que lui portait son ancien collaborateur Theron Shan, qui épia chacun de ses gestes.

  Rian Darok finit par passer à la suite du plan de l'Ordre, et se rendit sur Manaan en grand secret pour y retrouver Dark Arkous, son complice. Il prit deux permis auprès des autorités de douanes pour se rendre sous la surface . Avec la technologie Rakata qu'ils avaient récupérée, le scientifique selkath Gorima réussit à concevoir dans un laboratoire sous-marin un nouveau type de soldat cybernétique, destiné à créer une nouvelle Armée Infinie. Le matériel du laboratoire avait notamment été fournit par le contrebandier wookie Jakarro, que Darok avait peut-être repéré via la liste des contrebandiers. Mais lui et Arkous enfermèrent le Wookie en guise de paiement, pour s'assurer de la sûreté du projet.

Rian Darok

Le colonel et son associé prennent la fuite sur Manaan.
Source : Star Wars: The Old Republic


  En effet, Arkous pressentait un danger dans la Force, mais la présence de multiples gardes et de l'Ordre de Shasa devait garantir la sécurité du site. Gorima finit par réussir la fusion de la technologie Rakata et la biologie de ses sujets, créant des soldats aux capacités d'attaque et de défense terrifiantes. Mais après avoir récupéré les données, et reçu des informations au sujet de gardes tués dans le périmètre, ils eurent la surprise de découvrir dans le laboratoire une équipe montée par ceux qu'ils avaient dupés sur Korriban et Tython, accompagnée de Jakarro.

  Darok et Arkous reconnurent sans ambage leur trahison, et déplorèrent même l'incompréhension de leurs opposants. D'après eux, ils œuvraient en effet pour le bien de toute la galaxie. Le colonel et le Sith prirent alors la fuite avec les données, tout en déclenchant la l'auto-destruction du laboratoire, espérant y détruire leurs ennemis. Sans sucés.

  Après cela, ils gagnèrent la planète Rakata Prime. Dans le temple des Anciens, devenu un avant-poste de l'Ordre, ils débutèrent la formation de l'Armée Infinie, implantant dans des personnes volontaires ou non des fragments de la technologie de la Forge Stellaire, les soumettant ainsi à leur volonté et améliorant leurs facultés de régénération. Sur cette planète oubliée, ils développèrent une arme dévastatrice pour l'Ordre de Revan à l'insu de la République et de l'Empire.

  Mais leurs ennemis, qui connaissaient maintenant leur trahison, n'avaient pas abandonné la traque. Theron Shan, allié à l'ancienne conseillère de Dark Arkous, Lana Beniko, et accompagnés de Jakarro depuis les événements de Manaan, trouvèrent la retraite  des conspirateurs. Ils lancèrent une attaque éclair sur la place forte révanite avec l'aide de ceux qui avaient aussi été dupés par Arkous et Darok auparavant.

  Darok et son partenaire apprirent bientôt le chaos qui régnait et la perte des premières unités de l'armée infinie, ainsi que de la technologie pour les produire. Au sommet du temple, ils envisagèrent la fuite, mais leurs anciens pions arrivèrent avant qu'ils ne le puissent. L'Armée Infinie leur aurait fait gagner un temps précieux dans leur grand plan, il était donc fâcheux de la perdre. Mais cela n'arrêterait pas les révanites. Pour Darok et Arkous, leurs opposants étaient incapable de voir la grandeur de leur cause, et devaient les tuer en conséquence.

  Rian Darok engagea ainsi le combat au côté de Dark Arkous, blaster au poing et déterminé à vaincre ou périr. En dépit de sa grande expérience du combat  et de son allié Sith, ils finirent tous les deux par mordre la poussière. Mais la mort du vétéran de la République ne marquait pas la fin de la menace révanite. Celui qui était leur véritable maître se révéla peu après, déterminé à finir ce qu'il avait commencé...

Rian Darok

Rain Darok et Dark Arkous s'apprêtent à donner leur vie pour leur cause.
Source : Star Wars: The Old Republic



Actualités en relation

The Mandalorian : Le compagnon droïde du Mandalorien s'appelle IG-11

Bien plus décevant que prévu, le panel de la Star Wars Celebration consacré à The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, a néanmoins réservé quelques surprises pour le public présent à Chicago. L'une...


The Mandalorian : De nouvelles images officielles et quelques infos !

Presque aussi attendu que l'Episode IX, The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, vient lui aussi de se dévoiler un petit peu plus franchement à l'occasion de la Star Wars Celebration ! À défaut de la...


The Mandalorian : Le logo officiel dévoilé

Alors que la StarWars Celebration vient de commencer et que le panel consacré à la série est prévu pour ce dimanche, voilà que Disney lève d'ores-et-déjà le voile sur le logo de The Mandalorian, la...


The Mandalorian : Rumeur sur les compagnons du personnage principal

Exactement dix jours avant le très attendu panel de la Star Wars Celebration, de nouvelles rumeurs nous arrivent au sujet de The Mandalorian, la première série live-action Star Wars ! Mis en ligne sur le forum américain...


The Mandalorian : Une deuxième saison déjà en préparation ?

Alors que nous n'avons encore quasiment aucun aperçu officiel de The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, censée être dévoilée durant la Star Wars Celebration, il semblerait que cet ambitieux projet soit...


Informations encyclopédiques
Rian Darok
Nom
Rian Darok
Espèce
Date de décès
3 640 Av. BY
Lieu de décès
Fonctions
Armes
Fusil blaster
Grappin
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/12/2014

Date de modification
25/12/2015

Nombre de lectures
6 390


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Site officiel de Star Wars: The Old Republic
  • The Old Republic

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.