Deesra Luur Jada


Deesra Luur Jada était un Jedi Historien, élève de Maître Dorak à l'Enclave Jedi de Dantooine lors de la Guerre Civile des Jedi. Il fut le témoin du retour dans les voies Jedi de Revan et de sa rédemption.

  Lorsqu'il devint un Jedi Historien, Deesra Luur Jada s'attendait à ce que ses journées soient remplies d'études et de méditations sur l'histoire et les batailles anciennes de l'Ordre Jedi. Au lieu de cela, il fut le témoin et le chroniqueur de son époque, une époque sombre pour la galaxie qui connut de nombreux conflits avec les Guerres Mandaloriennes et la Guerre Civile des Jedi. De par son enthousiasme et sa bonne humeur, Deesra était un Chevalier Jedi fort apprécié par ses pairs. Étudiant à l'Enclave Jedi de Dantooine, il était l'élève du Chroniqueur de l'Académie, Maître Dorak et il était appelé à le succéder un jour ; pour ce faire, il explorait et analysait l'histoire de l'Ordre, de l'époque de la naissance des Jedi sur Tython à la Grande Guerre des Sith, en passant par le Premier Schisme et la guerre contre l'Empire Sith.

En l'an -3.963, les Néo-Croisés, commandés par Mandalore l'Ultime, attaquèrent la République et prirent de nombreux mondes comme Taris ou Vanquo. Alors que les Maîtres Jedi conseillaient à la fois la prudence et la méditation sur cette situation de crise, deux Jedi manifestèrent leur volonté d'agir et d'aller défendre la République : Revan et Malak. Deesra comprenait leur inquiétude mais préféra suivre les sages directives des Maîtres. Revan et Malak défièrent le Conseil et, accompagnés de Chevaliers Jedi qui partageaient leur opinion, rejoignirent l'armée républicaine dont ils devinrent les puissants et charismatiques chefs militaires. Usant de tactiques de génie, Revan finit par mettre à genoux les Mandaloriens à la Bataille de Malachor V. La suite des évènements fut à la fois inattendue et terrible.

  Plongeant dans les Régions inconnues à la poursuite des restes de la flotte ennemie, les Héros des Guerres Mandaloriennes refirent leur apparition, quelques mois plus tard, à la tête d'une immense armée d'invasion et ils s'autoproclamèrent Sith : le Seigneur Noir Dark Revan et sa Main de l'Ombre Dark Malak. Comme il y a près de cinquante ans avec Exar Kun et Ulic-Qel Droma, la République devait faire face aux Sith et l'Ordre Jedi, cette fois-ci, entra en guerre pour défendre la civilisation galactique contre leurs ennemis de toujours. Bien qu'il savait manier un sabre laser, Deesra n'était pas un guerrier et préférait certainement rester sur Dantooine pour aider à mieux comprendre comment Revan et Malak avaient basculé du Côté Obscur et étaient devenus des Seigneurs Sith assoiffés de conquêtes et de pouvoirs. Alors que l'Académie de Korriban rouvrait ses portes, le mystère sur les origines de leur savoir Sith était inexplicable ; peut-être prenait-il sa source dans les découvertes qu'ils avaient dues faire lors de leur voyage dans les Régions Inconnues... Quelque chose s'était passé là-bas qui avait transformé leurs idéaux et les avait attirés vers le Côté Obscur de la Force...

Deesra Luur Jada

Deesra Luur Jada, recevant une leçon de son Maître Dorak dans la bibliothèque souterraine de l'Enclave Jedi de Dantooine.
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  La Guerre Civile des Jedi se passait mal pour la République et, sans Bastila Shan et sa Méditation de Combat,  les Sith auraient remporté la victoire rapidement. La capture de Dark Revan par une équipe Jedi menée par Bastila en personne se solda pour un semi-échec : si le Sith tomba bien aux mains des Jedi, il fut mortellement blessé par la tentative d'assassinat de Dark Malak pour lui arracher le titre de Seigneur Noir. Bien que le Conseil Jedi avait la possibilité de l'emprisonner ou bien de l'exécuter, il décida de guérir Revan et de soigner son esprit endommagé. Les Maîtres Dorak et Zhar Lestin se chargèrent de sa guérison physique et mentale et lui créèrent une nouvelle identité, celle d'un soldat de la République sensible à la Force. Dark Revan mort, les Maîtres étaient conscients que le nouveau Revan serait la clé pour vaincre Dark Malak, à présent Seigneur Noir des Sith.

  Après les évènements de Taris qui avaient conduit à la destruction de la planète par la flotte de Malak, Deesra assista sur Dantooine au ré-entraînement Jedi de Revan, sous la direction de Zhar Lestin et de Bastila Shan. Le rythme de progression du jeune homme était stupéfiant, comme le Twi'lek le constata. Il eut d'ailleurs quelques conversations avec Revan, notamment sur l'intérêt de la formation Jedi (des leçons visant à comprendre le Côté Lumineux tout en rejetant le Côté Obscur) et sur les cristaux de sabres laser qui étaient présents dans une sombre caverne tenue par des kinraths. Lorsque Maître Zhar lui annonça que Revan était apte à devenir un membre à part entière de l'Ordre, Deesra alla féliciter le nouveau padawan. Cela l'emplissait toujours de joie de voir un nouveau membre intégrer l'Ordre Jedi, surtout en ces temps difficiles. La voie de la Lumière recelait de nombreuses chausses-trappes et nombreux étaient ceux à avoir sombré dans le Côté Obscur et rejoint Dark Malak, mais Deesra savait que Revan n'en ferait pas partie et ne les trahirait pas.

  Alors que le Conseil confiait une mission bien spéciale à lui et Bastila, le Jedi Historien avertit Revan des dangers qu'il pouvait rencontrer lors de sa quête. La galaxie regorgeait de périls et les Sith n'étaient pas les seuls serviteurs du Côté Obscur. Au cours de ses études auprès de Maïtre Dorak, il avait découvert l'existence de créatures malfaisantes auxquelles les Ténèbres avaient donné vie : les terentateks, d'horribles monstres incroyablement puissants et rusés qui se repaissaient du sang de ceux qui maîtrisaient la Force. Comme Revan avait achevé sa formation initiale bien plus vite que la normale et que la Force était puissante en lui, Deesra craignait que ces monstres ne le prennent pour cible. On ne les rencontrait que dans les lieux extrêmement maléfiques et dangereux et personne n'en avait aperçu depuis la fin de la Grande Chasse, menée par des Jedi comme Duron Qel-Droma, Shaela Nuur et Guun Han Saresh, il y a près de quarante ans. Mais ce n'était pas la première fois que les terentateks disparaissaient ainsi pendant de longues périodes et beaucoup pensaient qu'ils avaient la capacité d'hiberner, ne se réveillant que lorsque le Côté Obscur reprenait des forces, comme Deesra le craignait avec l'ascension de Malak. Après avoir écouté le récit de la Grande Chasse conté par le Twi'lek, Revan le remercia et lui promit de se montrer prudent avant de quitter Dantooine avec Bastila à bord de l'Ebon Hawk.

Deesra Luur Jada

Deesra avertit Revan et Bastila du danger qui représentent les terrifiants terentateks.
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Quelques temps plus tard, le malheur s'abattit sur Dantooine et l'Enclave Jedi avec le bombardement et l'assaut que mena Dark Malak et son armée. Même si les Maîtres du Conseil sentirent l'imminence de l'attaque, Deesra et son Maître Dorak furent incapables de sauver les reliques, les livres et autres holocrons que contenait la bibliothèque souterraine de l'Enclave. Ce triste épisode trouvait écho avec la perte d'un autre haut lieu culturel et historique de l'Ordre Jedi : Ossus, ravagée par la nova de l'Amas de Cron provoquée par la Confrérie Sith d'Exar Kun. La Grande Bibliothèque de ce monde avait d'ailleurs été pillée par les forces sith, juste avant que l'onde de choc destructrice ne frappe la planète.

  Revan et Bastila étaient en fait partis à la recherche de la Forge Stellaire, une ancienne station spatiale rakata, l'outil de conquête ultime qui servait de gigantesque usine de production de vaisseaux spatiaux et de droïdes de combat. Ils affrontèrent moult dangers, dont Dark Bandon, l'apprenti de Malak, que Revan tua en combat singulier. L'équipage de l'Ebon Hawk se fit capturer par Dark Malak mais Revan parvint à s'échapper grâce au sacrifice de Bastila et put terminer sa quête. Cependant, lors de son évasion, il découvrit la vérité, ainsi que les actes du Conseil, et ses souvenirs lui revinrent petit à petit, même s'il ne s'agissait là que de visions. Alors qu'il aurait pu chercher à se venger du Conseil et de Malak, Revan n'en fit rien car il n'était plus le même homme qu'autrefois. Peut-être que cette compassion et cette volonté de rédemption étaient dus à son reconditionnement par le Conseil mais sa transformation pesa lors de l'ultime affrontement avec les Sith, dans la Bataille de la Forge Stellaire. Revan sauva Bastila que Malak avait torturée et fait basculer du Côté Obscur pour en faire sa nouvelle apprentie. Il tua aussi Dark Malak et permit la destruction de la Forge Stellaire, mettant fin à la Guerre Civile des Jedi.

  Deesra Luur Jada faisait partie des quelques rares Jedi survivants de ce conflit meurtrier. Fasciné par la légende vivante qu'était devenu Revan et par ses actes de rédemption, on pense qu'il commença à étudier le parcours du Maître Jedi afin de mieux cerner ce qui avait fait l'homme et le Héros. Mais le mystérieux départ de Revan et l'émergence d'une nouvelle menace sith coupa cours à ses études. Si l'Empire Sith de Malak avait été écrasé avec la destruction de la Forge Stellaire, d'autres serviteurs des Ténèbres s'élevèrent pour éradiquer les Jedi. Le Triumvirat Sith, composé de Dark Traya, Dark Sion et Dark Nihilus, entama une guerre de l'ombre avec l'Ordre. Nihilus fut d'ailleurs responsable de la catastrophe qui frappa la paisible planète des Miralukas, Katarr, où plusieurs Jedi s'étaient rassemblés pour discuter de l'avenir de l'Ordre et de la stratégie à adopter pour contrer la menace qui pesait sur eux. Devant ces Sith qui frappaient sournoisement depuis les ténèbres dans lesquelles ils se terraient, Deesra et les rares Jedi survivants  (dont Bastila Shan, Vrook Lamar, Zez-Kai Ell, Kavar et Lonna Vash) prirent la décision de se cacher, le temps d'en apprendre plus sur ces nouveaux Sith.

  Alors que les autres Jedi se dispersèrent aux quatre coins de la galaxie, on pense que Deesra Luur Jada se rendit sur Ossus, où le cataclysme avait certainement laissé un écho de Force, rendant difficile toute concentration pour un utilisateur de la Force et donc toute détection. Là, sur ce monde désertique, pendant près de quatre ans, on pense que Deesra aurait veillé sur les restes de la Grande Bibliothèque et en aurait profité pour étudier les archives et autres holocrons, en vue de la reconstruction de l'Ordre car, s'ils étaient actuellement au bord de l'extinction, l'Historien, successeur de Maître Dorak, gardait espoir sur la résurrection des Jedi, voire même une refonte de leur approche philosophique de la Force. En effet, il était clair que les enseignements Jedi d'avant la Purge avaient montré leurs limites, en atteste le nombre de Jedi qui étaient passés à l'ennemi lors de la guerre contre Malak.

  Le Triumvirat Sith fut finalement vaincu par le Chevalier Jedi Meetra Surik qui traqua les Sith jusqu'à leur quartier général, l'Académie de Trayus de Malachor V. Une fois cette menace écartée, l'Ordre Jedi commença à se relever grâce aux efforts de Bastila et de Deesra, aidés par les apprentis de Surik comme Atton Rand et Visas Marr. Le Jedi Historien retourna plus tard avec quelques-uns de ses élèvres, sur Dantooine, dans ce qui restait de l'Enclave. Les habitants entretenaient une certaine rancune envers les Jedi, responsables, selon eux, du bombardement. D'ailleurs, Deesra se retrouva à corriger un jeune padawan et certaines personnes qui lui parlèrent du jour où "les Seigneurs Sith Malak et Revan attaquèrent Dantooine". Beaucoup avaient oublié que seul Malak était responsable de cette infamie et que Revan était un Héros Jedi qui avait sauvé les citoyens de la République des Sith. En tant qu'historien, il ne pouvait dire si Revan s'était racheté lui-même, préférant laisser un tel jugement aux philosophes. Mais, en tant que Jedi, il était convaincu d'une chose : même si, en effaçant sa mémoire, le Conseil avait fait en sorte que Revan ne redevienne jamais complètement le même homme qui avait vaincu les Néo-Croisés Mandaloriens et était devenu un Seigneur Sith, le choix du changement et de la rédemption fut au final celui du nouveau Revan, lorsqu'il décida de renoncer au Côté Obscur et à son sombre héritage. Et cet exemple de volonté et de courage donnait de la force à Deesra Luur Jada qui ne permettait pas qu'on salisse le nom de ce Grand Héros Jedi.

  L'Enclave Jedi de Dantooine n'était plus que ruines et décombres et Deesra y découvrit les dépouilles des Maîtres Lamar, Ell et Kavar, tués par Dark Traya peu avant la chute du Triumvirat. Comme il s'en était douté, l'Enclave Jedi avait été pillée par les Sith de Malak et d'autres bandits. Le triste état de l'édifice le désolait et il était certain que feu son Maître Dorak, qui avait considéré l'Enclave comme étant une partie de lui-même, aurait été bien plus peiné que lui devant ce qui fut autrefois un haut lieu d'apprentissage Jedi. Mais l'Enclave pouvait être reconstruite et, porté par l'espoir que suscitait en lui l'histoire de Revan, l'Historien Jedi organisa la reconstruction de l'édifice. Aidé certainement par les hommes du gouvernement de Khoonda, allié des Jedi, il est certain que Deesra parvint à son objectif et que l'Enclave rouvrit ses portes, en atteste les découvertes que fit quelques millénaires plus tard Tionne Solusar, lors de ses recherches sur les écrits du Jedi.



Note de Revan_Skywalker : Le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif.
Informations encyclopédiques
Deesra Luur Jada
Nom
Deesra Luur Jada
Espèce
Fonctions
Chevalier Jedi
Jedi Historien
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/08/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 727


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Deesra Luur Jada" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)
  • The Essential Guide to the Force (Jedi VS.Sith)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.