Gizor Dellso


Dellso Gilzor était un Géonosien séparatiste qui tint encore tête à l'Empire après la fin de la Guerre des Clones.

  Gizor Dellso vécut les premières années de son existence sur son monde natal de Géonosis, mais il n'a jamais réussi à monter réellement en grade, contrairement à l'un de ses plus dangereux rivaux, Sun Fac. Servant en tant qu'ingénieur dans la Ruche Stalgasin il assista les Confédérés lors de la création d'une armée droïde, et fut ensuite chargé des préparations de dernières minutes de leurs régiments avant que la Bataille de Géonosis ne débute. Plus tard, vers la fin du titanesque conflit, Dellso se dirigea dans un contexte assez nébuleux en direction de Mustafar, et arriva quelques jours seulement après le massacre des leaders séparatistes. Heureusement pour lui, Vador n'était plus dans les parages, sans quoi son sort aurait été rapidement réglé.

  Tandis que l'Ancienne République faisait place au nouvel Empire Galactique, la grande majorité des droïdes de la Confédération se retrouva neutralisée à cause du signal émit via l'HoloNet depuis les bunkers de la lointaine planète Mustafar. De même, les forces organiques peu nombreuses qui composaient divers contingents séparatistes, tels que les guerriers quarrens et les commandants de vaisseaux Neimoidiens, ont immédiatement capitulé suite à l'appel stipulant une reddition sans condition de leur part. Le Géonosien Gizor Dellso fut un des seuls à refuser de se rendre, et du même coup à refuser la défaite.

  En cette nouvelle ère galactique, les Géonosiens supposés proches du défunt Poggle le Bref ou suspectés d'être partisan de la Confédération des Systèmes Indépendants étaient tout bonnement éliminés par les soldats clones, c'est pourquoi Gizor Dellso devint un fugitif et disparut momentanément pour éviter d'avoir à répondre à la justice impériale. Apparemment, il faisait partie des ingénieurs qui avaient conçu le code de désactivation des droïdes quelques années plus tôt, quand la Fédération du Commerce craignait que quelqu'un puisse se servir de sa propre armée contre elle. Ayant volé les plans d'un chasseur stellaire expérimental appartenant à l'Empire, Dellso avait cruellement besoin d'une protection durable pendant qu'il calculerait ses prochains mouvements, ce qui l'amena à se terrer sur Mustafar. Nul ne connaissait sa véritable ambition à l'époque, ni s'il était effectivement haut placé dans la hiérarchie de la Confédération, mais son projet et ses rêves grandioses étaient probablement trop utopiques pour réellement aboutir. Ils se résumaient pourtant en une phrase : continuer la Guerre des Clones.

  Une fois arrivé sur le monde hostile, il semble que Gizor Dellso ait commencé par réinvestir les bunkers de la citadelle, tout en réactivant certaines défenses ainsi qu'une petite usine de droïdes abandonnée. Il se proclama dernier dirigeant séparatiste, créa une unité de gardes du corps géonosiens, puis leva une armée droïde "hibernante" avec de maigres moyens et reconstitua une minuscule flotte composée principalement de frégates Munificent et de destroyers Providence. De plus, son intime familiarité avec le code de désactivation lui permit de l'annuler après quelques heures de travail seulement. Les droïdes nouvellement créés restaient donc à un niveau de fonctionnement tout à fait optimal pour les combats à venir, car le Géonosien avait apparemment anticipé de futures batailles. Néanmoins, ses activités attirèrent l'attention de Palpatine, qui se décida à envoyer le seigneur Vador et la célèbre 501ème Légion dans l'optique de se débarrasser de cet inopportun et d'écarter une possible reprise du conflit.

  Une fois la cible localisée, le corps expéditionnaire déclencha la Bataille de Mustafar. Les clones écrasèrent la flottille séparatiste et assiégèrent violemment la planète à la surprise de Dellso, qui se réfugia dans un bunker volcanique. Mais, lorsque les soldats de choc investirent le centre de contrôle de la citadelle, Dellso n'était plus là. Aussi bien à la surface de la planète qu'à l'intérieur du complexe militaro-industriel, le leader géonosien ne put lutter qu'un bref moment, trop peu d'unités ayant été produites pour protéger son nouveau fief et faire face à des troupes d'élites aussi nombreuses. Ayant compris l'imminence de l'échec de sa révolte et ne voulant être pris au piège dans sa propre forteresse, Dellso tenta une percée hardie au milieu des lignes impériales pour échapper à la zone de combat. Flanqué de ses gardes du corps, les Géonosiens éliminèrent bon nombre de soldats de choc sans parvenir à leur fin et furent tous éliminés, non sans avoir livré un impressionnant combat.

  Gizor finit par rendre son dernier soupir, l'arme à la main dans sa résidence de fortune, au milieu d'un paysage recouvert de cendres et de lave alors qu'il tentait une retraite stratégique. Huit années après la fin officielle de la guerre, l'Empire avait enfin repris Mustafar, rasant les installations pour éviter que quelqu'un d'autre ne puisse s'en servir et détruisant le prototype d'un nouveau modèle de droïde évolué d'infanterie sur lequel travaillait le maître ingénieur. Comme l'a dit un soldat non-identifié de la 501ème Légion : "Quelques imbéciles ne comprennent pas quand ils sont vaincus", bien que Gizor Dellso disposait d'une intelligence qui dépassait de loin celle d'un simple drone, et d'une expérience en ingénierie qui ne pouvait être remise en question. Par contre on ne pouvait pas en dire autant de ses compétences en matière de stratégie. Ainsi, Gizor a certes évité habilement son exécution, mais il ne put échapper longtemps à la mort. Avec lui s'est éteint le plus important mouvement de résistance confédéré, sa mort sonnant le glas définitif de la défaite pour les Séparatistes.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Gizor Dellso
Nom
Gizor Dellso
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Ingénieur
Armes
Vaisseau
-
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
20 890


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Battlefront II

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.