Delvia


Amiral au service d'Isard et aux talents de tacticien assez limités

  Sous l'Empire Galactique, bon nombre de personnages importants affiliés à ce régime, qu'ils soient bureaucrates, militaires ou industriels, avaient acquis leur position par jeu de relations, par l'influence familiale ou encore par hérédité sociale. Bien que l'on ne sache rien de l'ascension de Delvia jusqu'au grade d'amiral, il est clair qu'il ne l'a pas reçu par mérite, puisqu'il apparaît avant tout comme un bon à rien, aux compétences stratégiques limitées, et facilement influençable par la flatterie.

  Durant les derniers jours du règne de l'Empereur Palpatine, Delvia était déjà un homme fort âgé profitant de la retraite, qui reprit néanmoins le service actif sous la direction d'Ysanne Isard peu après la Bataille d'Endor, en tant que responsable de la garnison de Vladet dans le système de Rachuk. Détestant recevoir des ordres émanant des branches autres que la Marine Impériale, il dut pourtant se résoudre à obéir aux Services de Renseignement dans l'affaire du capitaine Uwlla Lillor et de l'Aspic Noir. De son avis, qui se révéla pour le moins irréfléchi voire immature, l'Escadron Rogue avait tendu un piège au croiseur Im-418 alors qu'il pourchassait le Pulsar Skate, cargo modifié de la contrebandière Mirax Terrik. L'officier en charge du dossier, Kirtan Loor, comprit très vite que cet homme moustachu des plus bornés avait une trop haute opinion de lui-même, et ne tint pas compte de ses affabulations.

  Ayant trouvé par la suite le repaire provisoire des pilotes Rogues, Kirtan en informa rapidement l'amiral, afin qu'il puisse s'occuper d'une tâche précise : se débarrasser de cet escadron d'élite symbolique. Mais ce dernier négligea la mission autant qu'il sous-estima les Néo-républicains, se contentant d'envoyer un transport Delta DX-9 avec un peloton entier de commandos. Le raid de Talasea, malgré quelques pertes du côté des Rogues, fut un échec total pour les forces d'Isard qui avaient loupé une occasion en or. Malheureusement pour Delvia, la Nouvelle République avait capturé les navigateurs de la navette, et l'autopsie de certains corps révéla que des Impériaux avaient contracté la roséole de Rachuk, ce qui leur permit de remonter la piste jusqu'à Vladet où il fut décidé d'engager une riposte. Lors de la Bataille de Vladet, à laquelle ne s'attendait pas du tout l'amiral, des X-wings et des B-wings bombardèrent les installations de la base de Grande Île, et détruisirent la frégate Lancier Ravageur. Cette attaque fit de nombreux dégâts matériels et aussi de nombreux tués, y compris Delvia. S'il avait procédé comme le souhaitait Kirtan Loor sur Talasea, avec un droïde sonde pour la reconnaissance, suivi d'une attaque à grande échelle, il serait devenu un héros au lieu d'un imbécile mort.
Informations encyclopédiques
Delvia
Nom
Delvia
Espèce
Fonctions
Amiral
Armes
Vaisseau
-
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
8 725


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Les X-wings, Vol. 1 : L'Escadron Rogue
  • Les X-wings, Vol. 2 : Le Jeu de la Mort
  • Les X-wings, Vol. 3 : Un Piège nommé Krytos

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.