Kaliyo Djannis


Kaliyo Djannis était une criminelle rattataki qui servit de nombreuses personnes comme Nem'ro, le hutt à la tête de Jiguuna, ou Opérateur 9, un membre des services secrets du Second Empire Sith.

  

I. Crimes et châtiments [haut]



  Kaliyo était une femelle rattataki ayant été élevée sur la sauvage planète Rattatak. Elle était issue d'une famille qui avait eu ses moments de gloire, comme son arrière-grand-père qui avait été seigneur de guerre ; mais son père rencontrait plus de soucis pour garder ses propres terres. Dès son plus jeune âge, on lui apprit rapidement à devenir une personne violente ayant pour valeur des concepts tels que la force brute ou la gloire. Comme de nombreux individus de son espèce, Kaliyo s'était fait des tatouages gris sur la peau blanche de son visage, ce qui faisait ressortir le maquillage gris foncé de ses lèvres et ses yeux gris pâle. Elle portait également deux boucles d'oreilles argentées.

  Kaliyo eut une vie difficile sur sa planète natale où elle se voyait parfois forcée de manger des insectes peu ragoutant. À l'âge de douze ans elle se fit même lapider avec des projectiles de la taille d'un poing, et elle comprit qu'elle ne pouvait rester sur cette planète barbare. Elle quitta celle-ci à bord d'un vaisseau appartenant à un trafiquant d'épice, filant vers la violence de la galaxie. Elle écuma cette dernière en compagnie de nombreux malfrats.

  Sur Brentaal, Kaliyo se fit rapidement remarquer par un groupe anarchiste qui l'enrôla malgré son désintérêt pour la politique. Elle faisait désormais partie d'un groupe appelé la Brigade de la Lame Révolutionnaire, groupe fondé notamment par Siffleur, qui lui apprit de nombreuses choses. Avec eux, elle commit un grand nombre de méfaits comme le kidnapping et le braquage de banques.

  Finalement, la Rattataki collabora avec une Twi'lek du nom de Anspi'shel qui lui apprit également à tirer. Ensemble, elles pillèrent des caisses d'un transport avant de découvrir qu'elles appartenaient au groupe criminel nommé l'Échange. Grâce au mensonge, Kaliyo et Anspi s'en sortirent et Kaliyo préféra s'arrêter ici avec l'Échange. Une autre affaire liait les deux femmes à la planète Kessel, mais les détails sur cette affaire restent flous. Ses déboires la conduisirent sur Ord Mantell où elle fit une erreur. Pour lui sauver la mise, Anspi'shel l'envoya sur Nal Hutta. Le transport, dans une simple boîte, fut rude et elle se retrouva pendant douze semaines à travailler dans une usine chimique. Kaliyo noua une rancune envers son amie à cause de ce traitement.

Kaliyo Djannis

Kaliyo Djannis, belle mais mortelle
Source : Star Wars: The Old Republic


II. Nouvelles opportunités [haut]



1. Au service de Nem'ro [haut]



  Une fois sur Nal Hutta, Kaliyo ne tarda probablement pas à jouer du blaster puisqu'elle entra au service de Nem'ro le Hutt, le maître de la ville de Jiguuna. Elle devint même son chef de la sécurité et collabora avec les hommes de main les plus fidèles du Hutt : Toth'lazhen et Karrels Javis. Elle s'occupait également de ce qu'elle considérait comme ce que le Hutt possédait de plus sympathique : ses armes et ses troupes.

  Un beau jour, Kaliyo fut présentée au célèbre pirate Sabre Rouge qui était de passage sur la planète et venait offrir ses services à Nem'ro. Méfiante, Kaliyo surveillait le pirate de loin pour voir s'il ne cachait pas quelque chose. Elle comprit rapidement que Sabre Rouge était plus que ce qu'il prétendait et tenta de le confondre durant une conversation privée. Elle s'amusa beaucoup de leur échange verbal et le menaça indirectement avant de le laisser.

  Kaliyo continua son enquête sur Sabre Rouge jusqu'à ce que Karrel Javis disparaisse. Elle finit par pénétrer dans la chambre du pirate et l'y attendit. Elle lui fit part de ses soupçons en avouant qu'elle savait la vérité sur la responsabilité de Sabre dans la disparition de Javis. L'agent impérial se faisant passer pour Sabre Rouge la mit alors en contact avec Cerbère, le chef des opérations des Services Secrets du Second Empire Sith. Cerbère lui proposa de les rejoindre et de servir l'agent. Kaliyo trouva l'option alléchante ; cela lui donnait l'opportunité de voir de nouveaux horizons tout en étant bien payée et elle accepta.

Kaliyo Djannis

Kaliyo affronte les hors-la-loi de Jiguuna.
Source : Star Wars: The Old Republic


  L'agent prit donc Kaliyo sous son aile et partit avec elle au palais du rival de Nem'ro, Fa'athra, afin de saboter ses données et faire croire qu'il avait collaboré avec la République pour faire disparaître Javis. Accumulant les cadavres sur son passage, Kaliyo emmena l'agent dans la salle des données du palais de Fa'athra. Là, Nohn Veyaiko, une connaissance de Kaliyo, débarqua pour les empêcher de saboter les enregistrements de son maître. Une fois le problème posé par Nohn réglé et la mission accomplie, l'agent reçut l'ordre de retourner à la capitale impériale. L'agent s'y rendit, non sans tuer le vrai Sabre Rouge tout frais débarqué sur Nal Hutta, et Kaliyo le suivit avec l'espoir de participer à une grande aventure.

2. De l'autre côté de la barricade [haut]



  Opérateur 9 rejoignit le centre d'opération des Services Secrets de l'Empire. Une fois devant Cerbère, Kaliyo fut séparée de l'agent pour être débriefée à part. Ce fut à ce moment-là qu'elle s'engagea pleinement avec pour seule condition que l'Empire retrouve la trace d'Anspi'shel et la lui communique. Puisque l'Empire accepta sa demande, Kaliyo travailla désormais officiellement pour un gouvernement légitime. Elle fut assignée comme soutien à l'agent qu'elle avait rencontré sur Nal Hutta dans sa mission visant à stopper un groupe de terroristes présent sur Dromund Kaas.

  Ainsi, l'ancienne anarchiste se mit à traquer des terroristes en plein territoire impérial, chose qu'elle aurait certainement eu du mal à imaginer à l'époque où elle se trouvait sur Brentaal. Elle aida l'agent à faire face à la situation et à stopper la menace qui planait sur Kaas City. Toutefois l'agent ne put empêcher la destruction du vaisseau du mystérieux Dark Jadus, le Sith qui avait confié la mission à l'agent. L'agent fut tout de même promu au rang d'Opérateur et se vit confier un vaisseau pour traquer les terroristes à travers la galaxie. Kaliyo devint un membre de son équipage et occupa probablement le poste d'artilleur sur le Fantôme X-70b.

Kaliyo Djannis

Kaliyo se met rapidement à son aise sur le vaisseau d'Opérateur 9.
Source : Star Wars: The Old Republic


III. D'un bout à l'autre de la galaxie [haut]



1. Anarchiste contre terroriste [haut]



  À peine Kaliyo et l'agent eurent-ils quitté la capitale que la criminelle ne manqua pas de faire remarquer qu'elle avait décidé d'aider les services secrets le temps de se faire oublier et de régler une affaire personnelle avec l'aide de l'Empire, sans toutefois en dire plus à ce sujet. Elle se fit également contacter par Siffleur, qui voulait des informations sur l'Empire, et Kaliyo lui transmit dans le dos de l'Opérateur quelques données de temps en temps sur les sujets intéressant l'anarchiste.

  Kaliyo continua à servir Opérateur 9 lors de sa traque de l'Aigle, l'accompagnant ainsi sur les planètes Balmorra, Nar Shaddaa ( qu'elle connaissait bien ), Tatooine, et Alderaan pour diverses opérations visant à miner le réseau terroriste de l'Aigle. La Rattataki aidait son partenaire en mission lorsque le besoin s'en faisait sentir, et elle commençait à nouer une certaine relation de confiance qui l'amena à confier son passé par bribe à l'Opérateur.

  Comme convenu avec Cerbère, Kaliyo finit par recevoir des informations sur sa vieille amie Anspi'shel, qui était tombée aux mains de l'Échange sur Nar Shaddaa. Elle convainquit Opérateur 9 de l'accompagner pour la tirer de là, en lui cachant que c'était pour se venger elle-même. Les deux serviteurs de l'Empire retrouvèrent sa trace sur la planète et éliminèrent les gangsters gardant enfermé la Twi'lek.

Kaliyo Djannis

Kaliyo retrouve sa vieille amie Anspi'shel sur Nar Shadaa.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Une fois son amie libérée, Kaliyo lui donna rendez-vous au spatioport. Quand Opérateur 9 lui demanda comment elle comptait lui faire quitter la planète, Kaliyo lui expliqua qu'elle comptait se venger d'Anspi'shel en la livrant à un chasseur de primes. Au spatioport, Kaliyo confia Anspi à l'agent le temps qu'elle aille chercher le chasseur de prime. L'histoire ne raconte pas les détails de l'affaire et certaines rumeurs racontèrent qu'elle fut livrée corps et âme, tandis que d'autres prétendaient que l'agent lui permit de partir.

  Lors de l'Opération Plateau d'Argent sur Alderaan, un homme mystérieux affilié aux natifs Killiks intégra l'équipe de l'agent et Kaliyo dut cohabiter avec lui dans le vaisseau. Au début, Kaliyo était quelque peu effrayée à cause de la particularité de Vector mais elle s'y fit rapidement et essaya de se jouer de lui. Ses tentatives pour abuser Vector furent insatisfaisantes, ce qui ne l'empêcha pas de le considérer comme un membre fiable de l'équipage, même si elle ne devint jamais réellement amie avec lui.

  La traque de l'Aigle prit fin avec la mort du terroriste et la confrontation d'Opérateur 9 contre le commendataire de celui-ci : Dark Jadus. Mais c'était un tout autre sujet qui gênait Kaliyo. En effet des personnes surgissaient de son passé et commencaient depuis quelque temps à la rechercher pour se venger. Elle fit une liste de ces individus et partit avec Opérateur 9 pour éliminer la gêne occasionnée. Ils sillonnèrent donc tous deux la galaxie pour s'en prendre à Rholl, un pirate Wookie situé sur une station spatiale en orbite de Nal Hutta, Yjal, un marchand d'armes sur Balmorra, le joueur de cartes Tigal dans un casino de Nar Shaddaa, et enfin une mystérieuse chasseuse de prime se faisant appeler la Menace. Lors de cette dernière confrontation, elle apprit que la chasseuse de prime à ses trousses était Ona Querit qu'elle avait abandonné sur Ylesia et qui désirait se venger d'elle, au péril de sa vie.

Kaliyo Djannis

Kaliyo est déterminée à mettre fin à la menace pesant sur elle.
Source : Star Wars: The Old Republic


2. République et nouveaux alliés [haut]



  Opérateur 9 reçut par la suite une nouvelle mission consistant à infiltrer le SIS, les services secrets républicains. Il se mit d'accord avec Kaliyo et Vector quant à la situation et leur rôle d'agent double. La seule chose qui préoccupait surtout Kaliyo n'était pas la mission initiale pour l'Empire, mais les bénéfices et l'amusement qu'elle pourrait retirer de cette infiltration. Toutefois Kaliyo ne remarqua pas, malgré sa vigilance habituelle, que le SIS contrôlait l'agent par une sorte de lavage de cerveau.

  L'agent traqua une Jedi folle voulant contrôler les dangereux prédateurs Rakghouls de Taris. La Rattataki l'aida sûrement à accomplir au mieux sa mission, qui les avait conduits à collaborer avec un homme étrange se faisant passer pour un Dépanneur des Services Secrets de l'Empire. Finalement la mission fut une réussite et Opérateur 9 intégra malgré lui ce mystérieux individu, le docteur Lokin, à son équipage. Les relations entre Kaliyo et l'étrange docteur étaient beaucoup moins saines que celle avec Vector. En effet la criminelle ne pouvait faire confiance à ce personnage qu'elle soupçonnait de cacher quelque chose derrière son air suffisant. Elle passa alors une bonne partie de son temps à mentir au vieil homme lors de leurs discussions, chose qu'il faisait également à son égard.

  Son supérieur était également devenu un cachottier pour elle, car durant sa mission d'infiltration il s'était rendu à la capitale puis sur Quesh pour une mystérieuse affaire personnelle. Puis le travail reprit réellement sur Hoth où l'objectif était de ramener un vaisseau particulier au SIS. Le séjour sur Hoth marqua un nouveau changement dans la vie du vaisseau puisqu'un quatrième membre intégra l'équipe. La jeune Raina Temple semblait une cible idéale pour les intrigues de Kaliyo, qui tenta de la manipuler. Elle eut l'impression que Temple marchait dans sa combine, ce qui la satisfaisait amplement, mais elle ignorait que la jeune femme jouait en fait à son petit jeu en toute conscience.

  Finalement Opérateur 9 mit fin aux agissements de la cellule du SIS qu'il avait infiltrée. Mais l'un des membres, Chasseur, se révéla être un mystérieux agent travaillant pour une organisation inconnue et menaçant la vie de l'équipage du Fantôme X-70b.

Kaliyo Djannis

Kaliyo écoute les directives d'Opérateur 9 concernant la mission d'infiltration du SIS.
Source : Star Wars: The Old Republic


IV. Existences menacées [haut]



1. Un passé refaisant surface [haut]



  Kaliyo, qui continuait à suivre l'agent, fut impliquée dans la nouvelle mission de celui-ci visant à débusquer la mystérieuse organisation de Chasseur, et à mettre un terme à son existence. Bien que cette Cabale Stellaire puisse se révéler dangereuse pour elle, Kaliyo avait encore d'autres affaires à régler. Siffleur l'avait contacté car il avait besoin d'un coup de main et Kaliyo décida d'aller l'aider. Elle prétexta une affaire privée pour ne pas mettre l'agent dans une position problématique, mais le docteur révéla la vérité à Opérateur 9, qui décida d'accompagner Kaliyo à son rendez-vous à l'astroport de Jiguuna sur Nal Hutta.

  Kaliyo et son compagnon arrivèrent sur le lieu du rendez-vous. Siffleur accueillit Kaliyo chaleureusement et la remercia de lui livrer un agent des services secrets en plus de toutes les informations qu'elle avait envoyées jusqu'à présent. Kaliyo resta incrédule face à l'enthousiasme de son ancien : il n'avait jamais été question de livrer son supérieur ! La Rattataki fut donc tiraillée par ses sentiments personnels et la raison, entre Siffleur et Opérateur 9. Ne pouvant supporter cette situation inconfortable, elle se retourna contre l'anarchiste et déclencha une fusillade à laquelle elle mit fin en tuant de sang-froid son ancien mentor.

  Après avoir discuté du fait qu'elle avait envoyé des informations aux anarchistes, Opérateur 9 garda Kaliyo auprès de lui. Cette dernière lui refit faux bond une nouvelle fois lorsque qu'une autre de ses connaissances eut besoin d'elle pour une raison spéciale. Elle retrouva donc son ancien ami Archiban Kimble, alias "Doc",  qui tentait de soigner Nem'ro d'une maladie incurable. Kaliyo se rendit sur le vaisseau de Doc qui accompagnait un grand Chevalier Jedi et donc l'ennemi de l'Empire qu'elle servait bon gré mal gré. Elle joua alors le rôle d'otage au Jedi le temps que "Doc" essaye son traitement afin d'être sûre que le Hutt ne le garde pas. Une fois que "Doc" eut guéri Nem'ro, Kaliyo retourna auprès d'Opérateur 9. Elle dut certainement apprendre que Nem'ro se fit abattre peu de temps après par un chasseur de prime.

Kaliyo Djannis

Kaliyo est prête à enterrer son passé sous les coups de blaster.
Source : Star Wars: The Old Republic


2. Une amitié solide [haut]



  Malgré ses quelques aventures personnelles avec ses anciens amis, Kaliyo continua à suivre Opérateur 9 dans sa quête. Mais l'agent s'était attiré les foudres de la Cabale Stellaire et cette dernière le frappa dans le dos. Tandis que l'agent se rendit aux bureaux des services secrets, Kaliyo traîna du côté d'une cantina de Kaas City pour faire passer le temps. Elle fut arrêtée par des soldats impériaux et emmenée de force devant le seigneur Razer, nouveau chef d'Opérateur 9 avec la toute récente dissolution des services secrets suite à la neutralisation de Cerbère.

  Kaliyo fut alors emmenée pour être jugée pour ses anciens crimes contre l'Empire. Quand Cerbère sortit de convalescence, elle forma un noyau dur de résistant contre la Cabale avec l'aide du Ministre des Services Secrets. Kaliyo fut libérée et engagée par les vestiges des Services Secrets. Malgré la mauvaise paye, elle accepta afin de se venger de ceux qui s'en étaient pris à elle et à l'équipage e l'agent. Elle attendit à bord du Ténébreux  le retour d'Opérateur9 de sa mission sur Corellia. Ce fut ainsi qu'elle reprit les armes et qu'elle combattit avec l'agent la Cabale jusqu'à la destruction de celle-ci.

  Les rumeurs allèrent bon train quant à la supposé disparition d'Opérateur 9 suite à la destruction de la Cabale Stellaire. Mais une chose était plus que certaine : Kaliyo resta auprès de l'agent, devenu le partenaire avec qui elle était restée le plus longtemps dans sa vie, ce qui prouvait la force du lien qui les unissait.

Kaliyo Djannis

Kaliyo et le reste de l'équipage du Fantôme X-70b unis sous la bannière de l'agent.
Source : Star Wars: The Old Republic


V. Anciennes et nouvelles méthodes [haut]



1. Retour à l'anarchie [haut]



  Kaliyo vécut différentes batailles et retournements de situation auprès de l'agent. Elle avait acquis en compagnie de celui qui devint chef des nouveaux Services Secrets de l'Empire un certain pouvoir et une certaine tranquillité. Mais l'Empereur légitime avait fait son retour sur la scène galactique avec l'Empire de Zakuul. Elle fut prise dans sa traque au côté d'Opérateur 9. Mais lors de la première véritable bataille, Opérateur 9 fut déclaré mort au combat tandis que Kaliyo quittait la bataille à bord du Fantôme avec le reste de son équipe.

  Opérateur 9 n'était plus, et son équipage n'avait plus d'élément qui les soudaient. Kaliyo fut l'une des premières à quitter le navire pour se refaire une vie dans ce nouvel ordre galactique. Refusant de travailler pour l'Empire, qui sombrait de plus en plus sous la dictature de Zakuul, Kaliyo bourlingua dans la galaxie. Elle prit la tête d'une boîte de nuit avant de travailler pour les criminels de l'Échange. Mais depuis la mort présumée d'Opérateur 9, rien n'était plus pareil pour elle. Elle décida alors de se rebeller contre le nouveau gouvernement galactique.

  Lorsque Kaliyo se rendit sur Zakuul, sa vision anarchique du monde se confronta au modèle ordonné de cet Empire. Elle ne tarda pas à reprendre ses anciennes habitudes, que certains qualifiaient de terroristes, et fit exploser le musée d'Art du quartier 36. Mais elle constata rapidement qu'elle ne pouvait pas blesser cette société et commença à être démoralisée. Heureusement pour elle, Tayvor Slen, l'administrateur d'Overwatch, le système de contrôle principal des droïdes de la Flèche, lui offrit l'immunité contre la possibilité d'attaquer des cibles mineures. Kaliyo accepta le compromis et reprit ses actes terroristes.

  À ce moment-là, les habitants de Zakuul virent en elle une source d'excitation dans leur vie monotone. Kaliyo se fit rapidement surnommer la Trublionne et une partie de la population se mit à la voir comme une réincarnation de leur déesse Aivela. La Trublionne réunit autour d'elle un grand nombre de jeunes gens désireux de faire changer le système et ses fervents aspirants portaient le nom de Chasseurs de Feu. Dans certains quartiers, des graffitis en l'honneur de Kaliyo parsemaient les rues.

Kaliyo Djannis

Les graffitis à la gloire de la Trublionne se rependait sur Zakuul
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


2. Perspectives de luttes organisées [haut]



  Pendant deux ans, Kaliyo sema le trouble dans la Basse-Cité Zakuulienne. Elle finit par entendre parler de l' Étranger, un individu qui s'en prenait comme elle à Zakuul. Ce dernier lui vola même sa dernière cible en date, l'usine de Skytrooper. Pour son prochain coup, Kaliyo visait l'Overwatch. Pour réussir à le détruire, elle avait besoin d'explosif et ce fut auprès de la Dame du Chagrin, une autre figure emblématique des bas-fonds de la planète qu'elle en trouva. Son contact pour les explosifs se retrouva être l'Étranger qui la surprit en pleine escarmouche avec des Skytroopers. Après avoir fait front commun contre les droïdes, Kaliyo réserva un accueil glacial à son nouvel allié. Mais puisqu'ils avaient un but commun, ils acceptèrent de faire équipe pour porter un coût à l'Empire d'Arcann.

  La Trublionne entraîna alors l'Étranger dans son plan. Le premier arrêt fut les relais énergétiques de la zone. Leur destruction leur permettrait de rejoindre le centre de commandement de l'Overwatch et récupérer des informations tactiques fortes utiles pour l'Alliance contre Arcann. Placer les explosifs était une chose délicate et des droïdes de sécurité ne leur facilitèrent pas la tâche. Une fois les explosifs en place, Kaliyo conduisit son nouvel allié dans ses appartements avant de prendre d'assaut le centre d'Overwatch.

  Dans la planque, Kaliyo montra les réactions des habitants de la planète face aux actes anarchistes et montra à l'Étranger à quel point ils ont marqué à eux deux ce peuple par leurs actes. Les explosifs placés sur les relais allaient être responsables d'une réinitialisation de l'Overwatch dans une heure. Les deux ennemis de Zakkul attendirent alors tranquillement en peaufinant la tactique d'attaque du centre.

Kaliyo Djannis

Kaliyo fait ployer Tayvor Slen sous son charme, puis sous son arme.
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


  Une fois le moment venu, Kaliyo conduisit l'Étranger jusqu'au centre de commandement et les deux montrèrent à quels points ils étaient redoutables en se frayant un passage jusqu'à la salle de commande. Tayvor Slen débarqua à ce moment-là pour tenter de les empêcher de récupérer des informations vitales et de tout détruire. La Trublionne fit une nouvelle fois des siennes avec son nouvel allié et une fois vaincu obtint le champ libre. À ce moment-là, elle révéla son véritable plan à l'étranger. Détruire divers points stratégiques afin de semer un grand chaos dans la ville. Toutefois, les plans de l'Étranger n'allaient pas forcément en ce sens, mais seuls les habitants de Zakuul purent connaître l'impact des choix que les deux alliés firent à ce moment-là.

  Kaliyo décida de visée plus grande et suivit l'Étranger à sa base sur Odessen. Là-bas, son caractère instable lui valut la méfiance de certains dont Koth Vortena un ressortissant de Zakuul. Sur place, elle découvrit également que la Dame du chagrin est en réalité SCORPION, l'un des anciens membres d'équipage d'Opérateur 9. À partir de ce moment-là, Kaliyo participa à quelques raids menés par l'Étranger. Dans ces faits d'armes se trouvait l'assaut d'un émetteur dans les marais de Zakuul aux côtés d'un nouvel allié, le major républicain Aric Jorgan. L'arrivée de l'officier Cathar sema le trouble au sein de l'Alliance pour Kaliyo. L'émetteur avait permis de débusquer une station-relais transmettant la fréquence GEMINI qui coordonne tous les vaisseaux d'Arcann. Tandis que Jorgan voulait détruire ce relais sous la flèche, Kaliyo voulait s'emparer de la fréquence. Le ton monta entre les deux individus. L'Étranger, retenu ailleurs, ne put contenir ces deux caractères forts si bien que la dispute entre Kaliyo et Aric faillit mettre en danger Odessen et ses opérations.

Kaliyo Djannis

Kaliyo lutte aux côtés de l'Alliance pour mettre fin à l'Empire de Zakuul.
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


  Suite à cela, la guerre clandestine contre Arcann continua à faire rage et Kaliyo offrit ce qu'elle avait dans ce conflit.


En savoir plus

  Kaliyo Djannis a été écrite par Alexander Freed. Parmi les diverses inspirations de ce personnage figure notamment la représentation de Captain Boomerang (Suicide Squad - DC Comics) par John Ostrander.

  La relation avec Kaliyo peut évoluer différemment en fonction que le joueur incarne un personnage masculin ou féminin. Ces différences ne sont pas prises en compte dans la fiche.

  Dans le chapitre 13 de l'extension Knights of the Fallen Empire, le joueur a la possibilité de tuer Kaliyo suite à sa désobéissance lors de sa mission avec Aric Jorgan. Si le joueur décide de la garder auprès de lui, elle participe à la bataille d'Odessen en défendant la base de l'Alliance.
Informations encyclopédiques
Kaliyo Djannis
Nom
Kaliyo Djannis
Nom original
Firebrand
Autre(s) nom(s)
Trublionne
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Criminelle
Anarchiste
Membre des Services Secrets du Second Empire Sith
Armes
Affiliation
Brigade de la Lame Révolutionnaire
Organisation de Nem'ro le Hutt
Services Secrets du Second Empire Sith
Alliance d'Odessen

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/05/2014

Date de modification
01/01/2017

Nombre de lectures
7 454


Note de la fiche
3 membres ont noté la fiche "Kaliyo Djannis" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • The Old Republic

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.