Lott Dod


Lott Dod était le représentant de la Fédération du Commerce au Sénat Galactique.

  Comme tous les Neimoidiens, Lott Dod avait un caractère fourbe, sans pitié pour les plus faibles que lui, débarrassé de tout scrupule lorsqu'il roulait d'autres sénateurs ou se servait d'eux pour arriver à ses fins. Ce caractère fut aussi important dans le domaine des affaires que dans la politique car il s'agissait toujours du même principe : obliger ses interlocuteurs à être d'accord avec lui sur différents sujets de discussion, et pour ce faire, toutes les ruses étaient bonnes à prendre pour le Neimoidien.

Plan :
I. L'invasion de Naboo
II. Collaboration avec Rush Clovis
III. Négociations sur Toydaria
IV. Blocus de Pantora
V. Dérégulation des banques

I. L'invasion de Naboo

  C'est en montrant encore plus de fourberie et de stratagèmes divers que Lott parvint jusqu'au rang de sénateur de la Fédération du Commerce. Mais ce poste ne fut pas pour autant de tout repos, car tout l'avenir de la Fédération du Commerce, de son peuple en fait, reposait sur les décisions du Sénat sur les sujets économiques et législatifs. De ce fait, Dod ne pouvait pas se permettre de laisser passer une loi qui irait à l'encontre des profits générés par la Fédération.

  Comme beaucoup d'autres sénateurs représentant de grandes corporations commerciales, Dod s'est battu farouchement, avec l'aide d'autres sénateurs, contre la mise en place de la loi sur la taxation des routes commerciales de la Bordure Extérieure. Pour ce faire, il usa de tout l'arsenal mis à sa disposition par les dirigeants de la Fédération du Commerce. Il utilisa les pots-de-vin, l'intimidation, le chantage sur les autres sénateurs pour qu'ils votent dans son sens contre cette loi qui mettrait à mal les bénéfices de la Fédération.

  Hélas pour lui, la loi passa, et la Fédération, au même titre que l'Alliance des Corporations et du Techno-Syndicat, devrait maintenant payer un tribut à la République pour l'utilisation des routes hyperspatiales longeant et traversant la Bordure Extérieure. Dod s'excusa auprès de ses supérieurs hiérarchiques de l'échec de son plan et craignit de voir sa place occupée par un autre Neimoidien, plus efficace que lui.

  Mais à sa grande surprise, il n'en fut rien. Nute Gunray, le vice-roi de la Fédération, lui confia une autre mission : faire tout son possible pour retarder le Sénat dans sa prise de décision pour intimer à la Fédération l'ordre de stopper ses actions sur Naboo. Dod ne comprit pas pourquoi cela concernait Naboo mais il était sûr que le vice-roi avait un plan derrière la tête et, comme il ne voulait pas perdre sa place, il s'exécuta. Il apprit bientôt pourquoi Naboo avait été citée lorsque la reine Amidala, échappant à Dark Maul, atterrit sur Coruscant et demanda au Sénat d'aider son peuple, pris en otage par l'armée de la Fédération du Commerce.

  Se remémorant ce que lui avait dit Gunray, Dod démentit instantanément les accusations de la reine en prétextant que cela ne pouvait avoir eu lieu car la Fédération n'avait jamais envahi Naboo. Pour prouver la véracité des accusations d'Amidala, il demanda au Sénat d'envoyer une commission d'enquête sur Naboo, sachant pertinemment que cela prendrait plusieurs semaines, voire des mois, à la République pour rassembler cette commission. Ainsi, le vice-roi aurait eu tout le temps de contraindre la reine à signer son traité qui légitimerait la prise de contrôle de Naboo par les Neimoidiens.

Lott Dod

Lott Dod prend la parole pour nier les accusations de la reine Amidala
Image extraite DVD "Star Wars Episode I - La Menace Fantôme"


  La demande de Dod fut d'ailleurs appuyée par l'intervention du sénateur de Malastare, ami de Dod et surtout, très intéressé par un versement d'argent sur son compte du fait de son aide au sénateur de la Fédération. Celui-ci demanda à son tour l'envoi d'une commission. Toutefois, Lott craignit que cette aide inopinée ne soit pas suffisante quand le Chancelier Suprême Valorum prit la parole et commença à dire que cette proposition serait refusée. Mais finalement, Mas Amedda, l'orateur sénatorial, se concerta avec Valorum et le fit changer d'avis. Valorum donna raison à Dod et demanda l'envoi sur Naboo de cette commission.

  Hélas, Amidala prenait à cœur cette invasion et refusait d'attendre plus longtemps, alors que son peuple souffrait. Elle demanda la démission de Valorum afin qu'un autre Chancelier, plus attentif à son problème, soit élu. Par ce fait, le plan de Dod tomba à l'eau, et malgré de vaines protestations, il ne pouvait rien y changer, c'était le droit de la reine. Il savait qu'il avait encore une fois échoué, mais il savait aussi que l'élection d'un nouveau Chancelier prendrait du temps, temps peut-être suffisant à Nute Gunray pour obtenir le traité. Mais l'Histoire montrera que ce temps, les Neimoidiens n'en disposèrent pas : Amidala revint sur Naboo, captura le vice-roi, et mit un terme à l'invasion. Mais malgré cet échec, Lott resta au Sénat, jusqu'au jour où il dut le quitter car la Fédération du Commerce venait de faire sécession avec la République et que la Guerre des Clones venait de débuter.


II. Collaboration avec Rush Clovis

  Il continua cependant à aider les Séparatistes en œuvrant dans l'ombre, contactant d'autres sénateurs et représentants susceptibles de rejoindre le mouvement de sécession, depuis sa planète, Cato Neimoidia. Au cours d'une de ses missions, il rencontra Rush Clovis, le sénateur de Scipio, et porte-parole du Clan Bancaire Intergalactique, afin de parler de la construction d'une nouvelle usine de droïdes sur Cato Neimoidia.

  Mais Clovis vint en compagnie de l'ancienne Reine de Naboo et actuelle Sénatrice du Secteur de Chommell, Padmé Amidala. Faisant bonne figure, Lott accueillit la jeune femme en lui affirmant qu'il souhaitait repartir sur de nouvelles bases. Mais une fois seul avec le représentant du CBI, il s'énerva face à ce dernier, l'accusant de mettre en danger leur organisation. Il fut rejoint par Poggle le Bref, l'Archiduc de Géonosis, qui conforta l'opinion de son partenaire Neimoidien. Leur colère augmenta encore plus lorsque Clovis leur demanda le remboursement des dettes des Séparatistes envers le CBI.

  La conversation fut brusquement stoppée lorsque Padmé Amidala les rejoignit. Clovis et son invitée les quittèrent, et Lott Dod annonça à Poggle le Bref que l'attirance du sénateur de Scipio envers la sénatrice de Naboo pourrait leur permettre de faire pression sur ce dernier, en empoisonnant Padmé et en menaçant de ne pas fournir l'antidote si les dettes n'étaient pas effacées.

  A l'heure du diner, Lott Dod vint saluer la sénatrice, et lui proposa de partager sa coupe. Il but, puis, après avoir mis du poison sur le bord de la coupe, la tendit à la jeune femme qui but sans se douter de rien. Peu après la fin du repas, Clovis vint voir Lott Dod, lui affirmant que Padmé avait été empoisonnée. Lott  joua le tout pour le tout, avouant à son associé qu'il soupçonnait la sénatrice d'être une espionne au service de la République, ce qui s'avéra être la vérité. Mais devant cette révélation, et malgré le vol par la jeune femme du disque holographique de la future usine de droïdes, Clovis menaça d'abattre le sénateur Neimoidien si ce dernier ne lui fournissait pas l'antidote.

Lott Dod

Clovis menace Lott Dod pour qu'il lui donne l'antidote.
(Star Wars: The Clone Wars: Senate Spy)


  Finalement, le Chevalier Jedi Anakin Skywalker quitta la planète avec l'antidote, le disque et Padmé, mais abandonna Clovis sur la planète, n'appréciant pas que ce dernier soit si proche de sa femme. Lott Dod profita de l'occasion pour rejoindre Clovis sur la plate-forme de décollage, accompagné d'une escouade de droïdes de combat, bien décidé à faire payer sa trahison au représentant du Clan Bancaire.


III. Négociations sur Toydaria

  Plus tard pendant la Guerre des clones, Lott Dod fut contacté par Dooku, qui l'informa du prochain projet des Jedi : envoyer Bail Organa sur Toydaria pour négocier un accord avec le roi, Katuunko. La République entendait demander au souverain d'utiliser la planète comme d'une base de ravitaillement pour secourir la population twi'lek sur Ryloth.

Lott Dod

Dod négocie avec Katuunko.
(Star Wars: The Clone Wars: Supply Lines)


  Lott Dod et son assitant furent envoyés sur Toydaria pour contrecarrer les plans de l'ennemi, car un accord pourrait mettre en péril les Séparatistes pendant la bataille de Ryloth. Dod interrompit les négociations entre Bail Organa, Jar Jar Binks et Katuunko et présenta ses arguments pour empêcher le ravitaillement de Ryloth depuis Toydaria. Il affirma notamment que si le roi décidait d'aider la population twi'lek affamée, il s'agirait, aux yeux des Séparatistes, d'une violation de la neutralité par le gouvernement toydarien.

  Ainsi, les relations de la planète avec la Fédération du commerce seraient rompues. Katuunko fut convaincu par les arguments de Lott Dod, mais, secrètement, accepta que Bail Organa se servît de sa planète comme d'une base pour ravitailler Ryloth. Pendant un dîner, sans se douter de rien, le Sénateur neimoidien fut distrait par les pitreries de Jar Jar Binks et ne s'aperçut pas que des frégates de classe Pelta, remplies de vivres, venaient de quitter Toydaria avec l'assentiment de son roi.

  Ainsi, le peuple de Ryloth fut secouru à son insu. Quand Dod l'apprit, il fut pris de colère et pesta contre Bail Organa, prometttant qu'il ne parviendrait plus jamais à le duper. Quoi qu'il en soit, la mission diplomatique du Neimodien sur Toydaria fut un échec, qui permit à la République de subsiter sur Ryloth.

Lott Dod

Lott Dod (à droite) manifeste sa colère face à Organa.
(Star Wars: The Clone Wars: Supply Lines)



IV. Blocus de Pantora

  Peu après les événements de Ryloth, la Fédération du commerce, sur ordre de Lott Dod, organisa le blocus de la planète Pantora, soi-disant pour obliger son gouvernement à s'acquitter de ses dettes. Les échanges du monde avec l'extérieur furent rompus. En réalité, Dod, conformément aux ordres de ses supérieurs, avait l'intention d'inciter les dirigeants pantorans à rejoindre la Confédération des systèmes indépendants.

  Le baron Papanoida, récemment élu président de Pantora, s'inquiéta de la situation et agit au Sénat par l'intermédiaire de la Représentante Riyo Chuchi. La jeune sénatrice accusa Lott Dod d'être secrètement allié aux Séparatistes, accusations que réfuta le Neimoidien. Celui-ci refusa de lever le blocus.

Lott Dod

Lott Dod confirme le blocus de Pantora au Sénat.
(Star Wars: The Clone Wars: Sphere of Influence)


  Pour faire pression sur les Pantorans, les filles de Papanoida, Chi Eekway et Che Amanwe furent capturées par des chasseurs de primes engagés par la Confédération. Ces événements obligèrent Riyo Chuchi et Ahsoka Tano à se rendre personnellement dans l'un des vaisseaux de contrôle composant le blocus de Pantora, où elles espéraient trouver les sœurs captives.

  Sib Canay et un ambassadeur neimoidien les accueillirent. Ahsoka et Riyo, discrètement, infiltrèrent le bloc de détention du vaisseau et libérèrent Che Amanwe. Papanoida, lui, avait retrouvé son autre fille, Chi Eekway, retenue sur Tatooine par Greedo. La Sénatrice Chuchi lança un ultimatum à Sib Canay afin qu'il mît fin au blocus, ce qui fonctionna.

  En effet, peu après, au Sénat, Lott Dod prit la parole. Il affirma que Canay, en capturant les filles Papanoida, avait agi de son plein gré, sans le consentement de ses collègues de la Fédération du commerce. Dod estima que l'influence de Nute Gunray était néfaste et ne reflétait pas les vues de l'ensemble de son organisation. Finalement, il annonça la fin du blocus de Pantora et la reprise des échanges, au plus grand bonheur de la famille Papanoida.

Lott Dod

Finalement, Lott Dod annonce la fin du blocus de Pantora.
(Star Wars: The Clone Wars: Sphere of Influence)



V. Dérégulation des banques

La guerre continua son cours. Afin que leurs entreprises respectives puissent faire encore plus de profits, Lott Dod, le sénateur Gume Saam et un représentant du Clan Bancaire Intergalactique, Nix Card, s'allièrent afin de faire prolonger la guerre. Gume Saam présenta devant le Sénat un projet de loi qui visait de dérèglementer les banques et ainsi accorder un crédit supplémentaire à la République afin que celle-ci puisse emprunter des fonds nécessaires au Clan Bancaire Intergalactique pour payer de nouveaux clones aux Kaminoans, leurs créateurs.

Lott Dod

Lott Dod appui Gume Saam afin de déréglementer les banques.
(Star Wars: The Clone Wars: Heroes on Both Sides)


Ainsi, lorsque Saam présenta son projet, Lott Dod l'appuya. Malheureusement, un bref discours de Padmé, encore toujours ennemie de Dod, permis d'enflammer le Sénat. Le vote fut donc reporté. Dod rencontra alors ses deux complices après la scéance dans le bureau de Nix. Le Muun se plaignait : cette loi leur aurait rapporté des millions. Saam assura qu'il avait fait de son mieux pour qu'elle soit acceptée. Le Neimoidien le rassura : il avait joué sa partie du plan correctement. Le problème était Padmé. s'exclama qu'il connaissait quelqu'un qui pourrait l'éliminer mais Lott lui assura que cette tâche , il l'avait bien comprit depuis le temps, était plus difficile qu'il pouvait le croire. Nix Card fut contre l'idée : ils étaient des hommes de commerce, ne gérant pas les affaires par la violence. Mais lorsque Lott Dod proposa de commettre simplement des actions qui allaient en engendrer, le plan fut approuvé par Card. Cependant, le Muun expliqua que le vote du Sénat ne dépendait pas seulement de l'opinion d'Amidala mais de la majorité du Sénat. Or la majorité des sénateurs étaient contre la déréglementation des banques. Nix Card proposa alors de planifier une attaque sur Coruscant elle-même, une proposition qui fut du goût de Saam. Nix Card lui rétorqua alors avec désinvolte qu'il se moquait de ce que pensait le sénateur : il n'était qu'un acteur mineur dans ce complot.

Lott Dod

Dooku promet à Lott Dod ainsi qu'à Guma Saam et Nix Card qu'ils receveront leur part du profit.
(Star Wars: The Clone Wars: Heroes on Both Sides)


  Peu de temps plus tard, Lott Dod retourna dans le bureau de Nix pour le retrouver ainsi que Gume Saam. Là, ils reçurent une transmission holographique du comte Dooku qui les tennait au courant des évènements. Dod fut informé d'un évènement bien particulier : le Congrès Séparatiste, situé sur la planète Raxus, avait voté favorable à ce que des pourparlers de paix soient déclarés avec la République. Nix Card était des plus découragés. Dooku leur assura que leurs inquiètudes étaient démesurées. Cependant, Dod demanda à Dooku comment il allait s'y prendre pour que cette vague de paix ne continue pas. Où était l'attaque promise par Dooku et qui mettrait fin à tout cela ? Le Comte lui répondit qu'après l'attaque qu'il se tramait contre Coruscant, le processus de paix serait définitivement abandonné. Le Sith assura aux trois conspirateurs qu'eux et les entreprises pour lequel ils travaillaient recevraient leur juste part voire bien plus…

  Lott Dod et Gume Saam se rendirent ainsi au Sénat afin de voter pour le projet de loi de l'Ishi Tib. Arrivés là-bas, la sénatrice Padmé Amidala annonça la proposition des Séparatistes pour des négociations de paix. Onaconda Farr demanda à ce que tous votent à l'instant, le Vice-Président du Sénat Mas Amedda leur donna le feu vert et les sénateurs commencèrent à voter. Lott Dod commenca à paniquer : Dooku avait promis qu'e ce vote n'aurait pas lieux.

  Soudain, une panne de courant survint, plongeant le Sénat dans l'ombre. La panique se propagea sur toute la planète et des explosions se déclenchèrent dans les rues. Lorsqu'un semblant de calme revint au Sénat, quelques instants plus tard, Gume Saam annonça aux sénateurs que l'explosion du générateur de puissance du système électrique de Coruscant avait été identifiée comme une attaque séparatiste. Le vote tourna en la faveur du projet de loi de Saam : tandis que les pourparlers de paix avec les Séparatistes étaient rejetés, le projet de Saam fut enfin approuvé. Les banques furent déréglementées et de nouveaux clones commandés, à la grande joie de Lott Dod et Saam. C'est ainsi que le Neimoidien sourit, satisfait, devant cette victoire qui avait causé tant que chaos et d'efforts de paix perdu pour son propre profits mais aussi pour celui de Dooku et son maître, Dark Sidious, qui n'avait pas prévu que la guerre se termine aussi tôt…
Informations encyclopédiques
Lott Dod
Nom
Lott Dod
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,90 m
Fonctions
Sénateur
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
20 685


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Lott Dod" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Episode I : The Visual Dictionary
  • Star Wars Episode I : La Menace Fantôme
  • Starwars.com - The Clone Wars Episode Guides
  • The Clone Wars S02E04 - Senate Spy
  • The Clone Wars S03E03 - Supply Lines
  • The Clone Wars S03E04 - Sphere of Influence
  • The Clone Wars S03E10 - Heroes on Both Sides

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.