Jan Dodonna


Célèbre tacticien de la République, rallié à l'Alliance Rebelle

  Issu d'une longue lignée de militaires, Jan Dodonna intégra lui aussi dès son plus jeune âge l'Académie de l'Ancienne République et gravit rapidement les échelons, devenant même l'un des plus jeunes capitaines de Destroyer de l'Histoire de la Flotte. Très apprécié de sa hiérarchie et de ses hommes, Dodonna montra tout au long de sa carrière un grand sens tactique qui lui attirèrent les honneurs. Très proche d'Adar Tallon, une autre grande figure de l'Armée de cette époque, il rédigea avec lui un recueil militaire qui devint immédiatement une référence dans le domaine du combat spatial, et qui fut le livre de chevet de la plupart des officiers et sous-officiers durant les décennies suivantes.

  Si son charisme et son idéalisme lui apportèrent renommée et bienveillance sous l'Ancienne République, il en fut tout autrement lorsque fut proclamé l'Empire. Jugé trop dangereux et bien trop attaché aux principes de l'ancien régime, il fut placé sur la liste noire des personnalités à abattre, et un commando impérial fut envoyé chez lui pour l'éliminer rapidement et discrètement. Fort heureusement pour lui, Dodonna avait déjà plusieurs contacts dans l'Alliance Rebelle, et une opération d'exfiltration fut promptement menée pour le soustraire aux assassins impériaux. Tout comme Adar Tallon, il fut contraint de sombrer dans la clandestinité pour échapper à l'Empire. Mais alors que son vieil ami préféra faire croire à sa mort, lui décida de faire mettre son expérience au profit de la résistance contre l'Empire, et devint Général de l'Alliance.

  Après avoir étudié les rapports des différents accrochages avec les forces impériales, Dodonna se rapprocha de l'ingénieur Walex Blissex pour lui soumettre un projet ambitieux : construire un nouveau chasseur stellaire capable de surpasser en vitesse et en furtivité tous les modèles impériaux alors en activité dans la Flotte, en copiant le principe des chasseurs Tammuz-an R-22. En associant leurs compétences chacun dans leur domaine, les deux hommes conçurent le fameux chasseur RZ-1 A-Wing.

  Pour son génie tactique, Dodonna fut placé à la tête de l'une des principales bases de l'Alliance, sur Yavin IV. C'est lui qui, en analysant les schémas rapportés par le droïde R2-D2, développa une tactique audacieuse afin de profiter du seul point faible de la station spatiale impériale connue sous le nom d'Etoile de la Mort : une petite bouche d'aération thermique menant droit au réacteur principal. Après avoir briefé les pilotes rebelles, il dirigea l'assaut depuis sa salle de commandement, sur la planète. Son plan marcha parfaitement, et malgré de lourdes pertes dans les rangs de l'Alliance, l'Etoile de la Mort fut détruite...
  
Jan Dodonna


  Immédiatement après la cérémonie solennelle qui suivit la victoire rebelle, le réseau d'espionnage et de communication du Général Dodonna rapporta que le Seigneur Vador était porté manquant et n'avait pas encore rejoint la flotte Impériale. Il décida alors d'envoyer plusieurs vaisseaux de patrouille dans tout le secteur pour tenter de retrouver le Chasseur TIE x-1 et capturer une figure emblématique du pouvoir impérial. Il dut néanmoins revoir ses plans et rappeler ses vaisseaux lorsque plusieurs patrouilleurs furent interceptés et détruits par les Destroyers Impériaux arrivés sur place pour former le blocus de Yavin IV.
  
  La période de blocus de leur base fut très éprouvante pour les rebelles. La flotte impériale, menée par le Super Destroyer Stellaire Executor, parvint à détruire de nombreux vaisseaux qui tentaient de franchir la muraille de lasers. Durant l'évacuation de la planète, le fils de Jan Dodonna, Vrad, fut tué lors d'une attaque contre le mastodonte, ce qui porta un coup terrible au vieux Général. Très éprouvé, il décida de ne pas partir avec les convois d'évacuation, et de rester aux commandes des systèmes de défense de la base pour assurer une couverture aux derniers vaisseaux en partance. Lors d'un bombardement contre les installations rebelles, il enclencha toutes les charges de bombes à concussion de la base, déclenchant ainsi une immense explosion qui détruisit une grande partie du QG mais qui emporta avec elle toute une escadrille de Bombardiers TIE. Pour l'Alliance comme pour le reste de la galaxie, le Général Jan Dodonna fut considéré comme mort...

  Contre toute attente cependant, Dodonna avait survécu à l'explosion. Grièvement blessé et totalement immobilisé, il fut découvert par les équipes impériales chargées de ratisser les restes de la base rebelle. Sa découverte fut classée secret défense, et il fut transféré dans la prison la plus secrète de tout l'Empire, le Super Destroyer Lusankya, alors profondément enterré sous la surface de Coruscant. Là, il fut soumis à la torture et au lavage de cerveau, sous la supervision de la terrible Ysanne Isard.

Jan Dodonna


  Durant ses sept années de captivité, le Général Dodonna ne céda jamais un pouce face à ses tortionnaires, et n'abandonna pas l'espoir de retrouver la liberté. Vers la fin de sa captivité, il rencontra un autre prisonnier nommé Corran Horn, et l'aida même à s'échapper, faisant de lui le premier prisonnier à avoir trompé la vigilance d'Isard. Le jeune pilote rebelle apprit à des officiers médusés que l'illustre général n'était pas mort, et la nouvelle fit grand bruit.
Malheureusement le Lusankya parvint à quitter Coruscant alors que celle-ci tombait aux mains de l'Alliance, et Dodonna resta captif encore quelques temps supplémentaires. Il fut par la suite transféré avec les autres prisonniers sur la planète Ciutric, où il passa le reste de sa détention.
  
  Après la bataille de Bilbringi, le général Dodonna fut libéré et put recouvrer toutes ses forces après un repos bien mérité. Malgré les épreuves passées, il décida de reprendre sa place au sein de la Nouvelle République et réintégra le Haut Commandement, aux côtés d'Adar Tallon et de Vanden Willard notamment. Il participa encore à divers conflits, principalement lors du retour de l'Empereur Ressuscité, puis se retira de la vie active quelques années plus tard. En remerciement de ses états de services, plusieurs vaisseaux furent baptisés de son nom, notamment la Frégate d'Assaut commandée par Wedge Antilles durant la campagne du Sabre Noir.


Actualités en relation

Amy Hennig ne travaille plus sur le jeu Star Wars de Visceral Games

On s'en doutait déjà un peu mais c'est désormais confirmé par l'intéressée en personne : Amy Hennig (Uncharted) ne travaille plus, ni de près ni de loin, sur le jeu Star Wars initialement d...


Panini Comics : Couverture du Hors Série n°2 spécial Solo

Avec la sortie la semaine prochaine de Solo : A Star Wars Story, Panini Comics a voulu marquer le coup avec la sortie d'un guide officiel pour le film. Mais ce numéro est un peu particulier. On y retrouvera ...


Solo : La postproduction est terminée, le film est prêt !

C'est enfin terminé pour Solo : A Star Wars Story ! Son réalisateur, Ron Howard, a annoncé hier avoir bouclé la phase de postproduction du second spin-off de la saga Star Wars, mettant ainsi un terme à plus de seize mois...


Holonet : De nouvelles fiches pour les Derniers Jedi

Pas de repos pour les rédacteurs de Star Wars Holonet qui continue d'écrire des fiches. Aujourd'hui, nous continuons la publication de fiches sur Les Derniers Jedi avec 23 nouvelles fiches qui viennent s'ajouter au pack de fin...


Informations encyclopédiques
Jan Dodonna
Nom
Jan Dodonna
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.82 m
Fonctions
Général
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
30 910


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Decipher - Customizable Card Game (CCG)
  • Dossiers Officiels Atlas
  • Épisode IV : Un Nouvel Espoir (roman)
  • Le Sabre Noir
  • Les X-wings, Vol. 3 : Un Piège nommé Krytos
  • Les X-wings, Vol. 8 : La vengeance d'Isard
  • Star Wars Episode IV : Un Nouvel Espoir
  • The Essential Guide to Characters
  • WEG - Dark Empire Sourcebook
  • WEG - The Movie Trilogy Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.