Dorja


Dorja était un officier impérial natif de Coruscant, capitaine du Relentless.

  Durant sept générations, la famille du Capitaine Dorja a suivi la voie de la marine républicaine, et si la plupart de ses ancêtres furent capitaines de bâtiment, Dorja compte au moins un amiral dans son arbre généalogique.
  Pour un homme qui peut s'enorgueillir d'une lignée aussi prestigieuse, le capitaine du Relentless s'est dans le fond avéré relativement peu brillant dans ses fonctions. Si l'on reconnait que son batiment fut parmi les seuls durant la Bataille d'Endor à ne subir aucune perte, on s'accorde couramment pour dire que cette "prouesse" relève bien plus de la prudence excessive de Dorja que de ses talents de tacticien.

  De fait, Dorja n'est pas du tout incompétent mais simplement relativement timoré et ses états de service, bien que convenables, reflètent bien cette prédisposition pour la prudence et le manque d'audace. Le considérer comme un homme dépourvu de courage est cependant une erreur car il est tout à fait capable d'agir de manière décisive quand les chances sont de son côté.
  Lorsque Pellaeon prit le commandement de la flotte impériale en déroute à Endor, Dorja fut à deux doigt de refuser de le suivre et n'aurait certainement pas accepté ses ordres si Pellaeon avait exigé autre chose que la retraite. Cette décision emporta l'adhésion du prudent Dorja et la suite des évènements confirma qu'elle était effectivement la meilleure possible au vu des circonstances. Malheureusement, cela plaça le capitaine du Relentless directement sous la coupe d'un homme dont il aurait volontiers pris la place car les Dorja n'ont jamais été dépourvus d'une certaine ambition.

  Durant les années qui suivirent, Dorja tenta à la fois de miner l'autorité de Pellaeon tout en consolidant sa propre base de pouvoir dans le but de devenir soit un seigneur de guerre, soit l'égal des derniers loyalistes impériaux. L'arrivée du Grand Amiral Thrawn bouleversa complètement ses plans.
  Natif de Coruscant, imbu de lui-même, héritier d'une longue tradition militaire et adepte de l'idéologie de l'Ordre Nouveau, Dorja n'avait absolument aucune raison d'apprécier le Grand Amiral non-humain, d'autant plus que celui-ci, qui n'était guère impressionné par le pedigree et le dossier du capitaine du Relentless, l'écarta de son état-major et le cantonna la plupart du temps dans des missions d'importance secondaire. Durant toute la campagne de Thrawn contre la Nouvelle République, Dorja rongea patiemment son frein et fit son possible pour s'insinuer à nouveau dans les cercles du pouvoir afin d'être prêt à agir lorsqu'il estimerait le moment venu de "remplacer" le Grand Amiral Thrawn et de devenir le nouvel espoir militaire d'un Empire renaissant.

  Cela ne se passa pas exactement comme prévu car ses prouesses militaires n'avaient pas changé de nature avec les années et plusieurs des missions qui lui furent confiées par Thrawn se conclurent par des échecs ou n'aboutirent pas totalement. Notamment, Dorja ne put s'emparer des héros Han Solo et Luke Skywalker lorsqu'ils se rendirent à New Cov, et il eut l'occasion de maudire cette malchance à de nombreuses reprises car réussir cette mission l'aurait certainement placé en très bonne position pour réaliser ses objectifs.

  La mort imprévue de Thrawn à Bilbringi prit une fois de plus le Capitaine Dorja par surprise alors qu'il se remettait de ses douloureux échecs personnels et il ne put saisir cette opportunité d'asseoir son pouvoir dans la hiérarchie impériale. Il continua donc à suivre Pellaeon à contrecœur, espérant une nouvelle occasion de satisfaire ses ambitions.
Bien plus tard, Dorja commença à graviter dans l'entourage du Moff Disra et lorsque celui-ci joua son gambit avec le faux "Grand Amiral Thrawn" incarné par l'acteur Flim, Dorja qui n'était pas au courant de la supercherie fut aussi surpris et convaincu que les autres par Flim bien qu'il ait personnellement connu le véritable Grand Amiral. Manipulé par Flim et par Disra, Dorja intercepta le Colonel Vermel à Morishim alors que celui-ci se rendait sur ordre de Pellaeon à une rencontre avec Garm Bel Iblis dans le but de proposer un traité de paix entre la Nouvelle République et les Vestiges Impériaux.

  Bien qu'il n'ait jamais apprécié Thrawn, Dorja était las de voir l'Empire continuer à s'effriter malgré les efforts des derniers loyalistes et la perspective d'un renversement de la situation provoquée par le "retour" du "Grand Amiral" n'était pas pour lui déplaire, quitte à passer à l'action pour prendre le pouvoir une fois la puissance des Vestiges rétablie. Mais ce rêve s'effondra comme les autres avant lui : Vermel fut libéré par Pellaeon, la Nouvelle République et les Vestiges conclurent leur trêve et le complot de Disra ainsi que la véritable nature du "Grand Amiral Thrawn" furent dévoilés.

  Le pouvoir de Pellaeon sortit renforcé de cette crise et Dorja fut d'autant plus amer que sa propre fille, Vana, servit quant à elle loyalement Pellaeon après l'armistice. Lorsque les Yuuzhan Vong envahirent la galaxie, Dorja avait fini par se résoudre à l'inévitable : toutes ses chances s'étaient envolées et jamais il ne serait autre chose que le capitaine du destroyer Relentless, un fidèle mais anonyme serviteur de l'Empire parmi bien d'autres.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Dorja
Nom
Dorja
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Capitaine de destroyer
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
9 383


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.