Antares Draco


Antares Draco était le chef des Chevaliers Impériaux, à l'époque de la guerre impérialo-sith qui opposa l'Empire Galactique de Roan Fel au Nouvel Ordre Sith de Dark Krayt.

  Commandant en chef des Chevaliers Impériaux au service de l'Empereur Roan Fel à l'époque de la Guerre Impérialo-Sith, Antares Draco était un combattant aguerri doublé d'un puissant utilisateur de la Force, dont le dévouement envers l'Empereur n'avait nul autre pareil. En intégrant le Nouvel Empire Galactique, il désirait suivre les traces de ses ancêtres qui furent au service de l'Empire à l'époque de la Guerre Civile Galactique (un d'entre eux fut d'ailleurs un membre de l'Inquisition sous Palpatine).

  Capable de se battre aussi bien avec un sabre laser qu'aux commandes d'un chasseur stellaire Predator, Antares obtint son poste de commandant des Chevaliers Impériaux après plusieurs années de dur labeur, d'une discipline et d'une loyauté sans faille qui prouvèrent à maintes reprises qu'il est presque incorruptible. Ayant une haute estime de l'ordre auquel il appartenait, il savait que l'écoute de la Force et la compréhension de sa volonté étaient des traits qui faisaient des Chevaliers Impériaux plus que de simples soldats brandissant un sabre laser. Il avait sous ses ordres tous les Chevaliers Impériaux et il gagna le respect de tous, comme Sigel Dare, Treis Sinde ou encore Mohrgan Fel, cousin de l'Empereur. Certains d'entre eux devinrent ses amis, à l'image de Ganner Krieg.

  Il prêta serment de protéger Roan Fel et sa fille, Marasiah, dont il était secrètement amoureux. Pour elle, il était prêt à désobéir aux ordres, ce qui prouve que, malgré sa grande loyauté, Antares n'était pas aveugle. Ainsi, bien qu'il suive les ordres de l'Empereur, il lui arriva de défier son autorité à quelques occasions. Mais il laissait rarement ses sentiments et ses états d'âmes interférer sur ses missions. Totalement dévoué à la protection de l'Empereur, il fit partie des loyalistes impériaux qui refusèrent de servir sous la bannière de Dark Krayt lorsque celui-ci décida de trahir Roan Fel et de s'emparer de Coruscant en l'an 130…

Antares Draco

Antares Draco, commandant en chef des Chevaliers Impériaux de l'Empereur Roan Fel
Image tirée du Legacy Campaign Guide



  I - Exil et Revanche

  Le désir de Krayt de s'emparer du trône impérial, Antares l'apprit aux côtés de l'Empereur et de son cousin Mohrgan. La Guerre Imperialo-Sith déchirait la galaxie, le détonateur de ce conflit étant l'échec de l'Alliance Galactique dans l'effort de reconstruction avec l'aide des Yuuzhan Vong. Ces derniers furent montrés du doigt par le puissant Conseil des Moffs qui invoqua alors le Traité d'Anaxes pour ouvrir les hostilités avec l'Alliance. L'échec de celle-ci et des Yuuzhan Vong était en fait dû à un sabotage organisé par Dark Krayt qui avait passé un pacte avec la Moff Nyna Calixte et son compagnon, le Grand Amiral et Moff Morlish Veed. L'Empereur découvrit cet aura de mensonges autour de lui trop tard mais il apporta néanmoins son soutien à cette guerre malgré tout, avec un manque d'enthousiasme et en pensant que ce conflit serait bon pour l'Empire. Trois ans de guerre avec l'Alliance passèrent avant que la flotte de cette dernière ne soit définitivement vaincue à la Bataille de Caamas. Les Sith organisèrent le massacre des Jedi sur Ossus, une chose que Fel désapprouva entièrement, et une réunion du Conseil des Moffs sur l'après-guerre fut préparée sur Coruscant, de nouveau capitale impériale.

  Antares Draco et Mohrgan Fel étaient dans les appartements de l'Empereur, afin de planifier avec lui sa venue sur Coruscant. Tous les trois savaient que c'était un acte très risqué mais Roan Fel désirait défendre malgré tout son programme qui prônait l'ouverture et le pacifisme, face à des Moffs partisans de la ligne dure, comme Geist. Ne pouvant pas se débarrasser des Sith, l'Empereur demanda à son cousin et à Draco d'éliminer Veed et Calixte dès que ceux-ci feraient quelque chose de suspect pendant la réunion. C'est alors qu'Antares perçut une présence cachée au sein des appartements de Roan Fel. Allumant leurs sabres laser à lames argentées, les Chevaliers Impériaux inspectèrent la pièce où ils se trouvaient et Nyna Calixte se révéla d'elle-même. Face à cette intrusion, Mohrgan l'empoigna par la Force et la plaqua contre le mur, avant de relâcher son étreinte. La Moff leur expliqua qu'elle n'était pas là pour les espionner (elle était déjà au courant  qu'ils voulaient arrêter Morlish Veed), mais parce qu'elle voulait les prévenir que les Sith comptaient assister à la réunion et tuer l'Empereur. Draco estima qu'elle mentait sûrement pour sauver sa vie.

Antares Draco

Les révélations de la Moff Nyna Calixte jettent le trouble sur Roan Fel, Antares Draco et Morhgan Fel.
Image tirée de Legacy Tome 2 : Question de Confiance


  Mais Roan Fel, qui n'avait toutefois pas confiance en Calixte, fut intrigué : pourquoi avait-elle pris tant de précautions pour lui dire cela ? La réalité était que les Sith avaient l'intention de placer Dark Krayt comme Empereur et non Veed, dont l'ambition démesurée serait un handicap pour le Seigneur Noir. Tant que Fel serait en liberté, l'Empire serait divisé et Krayt aurait besoin de Veed et de Calixte. Cette dernière avait donc trahi Krayt pour sa propre survie. L'Empereur prit alors rapidement des dispositions : un contingent de Chevaliers Impériaux allait l'accompagner et Mohrgan Fel qui mènerait personnellement les Chevaliers Impériaux contre les Sith avança l'idée d'utiliser le sosie du monarque. Calixte les avertit ensuite qu'un vaisseau attendrait Roan Fel au sous-sol douze pour qu'il puisse s'enfuir de Coruscant, avant la réunion.

  Antares suivit l'Empereur et le contingent de Chevaliers Impériaux vers la capitale impériale. Alors que la réunion du Conseil des Moffs débutait, Roan Fel et Antares Draco, armés de leurs sabres laser, foncèrent dans les souterrains. Le jeune homme s'inquiéta pour la princesse Marasiah qui était restée sur Bastion mais Fel le rassura quand il lui annonça  qu'elle avait quitté la planète et qu'ils la contacteraient après leur départ de Coruscant. Tout se déroula comme l'avait dit Nyna Calixte : Dark Krayt et ses Sith arrivèrent dans la salle où se tenait le conseil et ils éliminèrent le sosie de l'Empereur ainsi que tout le contingent de Chevaliers Impériaux, dont Mohrgan Fel. Draco sentit la perte de ses compagnons d'armes, tout comme Roan Fel. Les deux hommes parvinrent à la navette après avoir détruit deux droïdes gardes LV8 et s'enfuirent.

Antares Draco

Antares et son empereur se frayent un passage vers leur navette pour échapper à Dark Krayt.
Image tirée de Legacy Tome 2 : Question de Confiance


  Sept années s'écoulèrent alors durant lesquelles l'Empereur en exil mena diverses attaques contre les forces de Dark Krayt qui s'était proclamé Empereur du Nouvel Empire Galactique. Avec une bonne part des forces impériales et tout le corps des Chevaliers Impériaux, Antares Draco continua la lutte aux côtés de Roan Fel dans une semi-clandestinité, la plupart des Moffs et amiraux impériaux ayant mis leurs forces militaires au service du Nouvel Ordre Sith. La situation changea lorsque Roan Fel décida, en l'an 137, de cesser la guérilla et de faire un retour triomphal sur Bastion, la capitale impériale depuis de nombreuses décennies.

  Roan Fel eut l'idée de se rendre sur Bastion et de jouer sur le sens de l'honneur et de la loyauté de ses hommes pour reprendre la planète. Antares ainsi que Ganner et Sigel Dare constituèrent l'escorte officielle de l'Empereur légitime. Lorsque leur navette Nune se posa sur Bastion, des centaines de stormtroopers les attendaient et se mirent en rang pour accueillir Fel. Draco et Ganner descendirent du vaisseau les premiers et cet accueil sembla être de bon augure.

Antares Draco

Escorté par ses Chevaliers Imépriaux, le vrai Empereur débarque sur Bastion pour la reprendre.
Image tirée de Legacy Tome 1 : Anéanti


  Cependant, le petit groupe fut interpellé par le lieutenant Kiefer de l'armée impériale de Bastion. Celui-ci était au service de Dark Krayt, le véritable Empereur selon lui, et il exigea la reddition de Fel. Ce dernier désirait plus que tout reprendre son trône qui lui revenait de droit et il se présenta devant les soldats comme étant leur seul et unique chef. La garnison était toute acquise à l'Empereur Fel et les Chevaliers Impériaux n'eurent même pas à sortir leur arme, les quelques fidèles de Krayt, comme Kiefer, étant promptement éliminés par les stormtroopers loyalistes. Bastion était tombée aux mains des adversaires des Sith.

  La riposte contre Krayt et ses sous-fifres commença à s'organiser. Le Chevalier Impérial fit la connaissance du Général Oron Jaeger de la 501ième légion et commandant sur Bastion. Il informa que plusieurs troupes continuaient d'arriver et que d'autres, à l'image de la 908ième, avaient été retardées. Draco craignait pour la sécurité de Fel : prendre Bastion comme base avait des avantages mais cela allait révéler à Krayt la position de l'Empereur. Le chef en exil de l'Empire le savait mais la planète était dotée de très solides défenses, de plus, le Seigneur Noir ignorait pour l'instant la chute de Bastion. Il fallait donc en profiter pour rassembler autant de forces que possible et consolider leurs positions.


  II - Sauvetage sur Vendaxa

  Antares était avec Roan dans les jardins du palais lorsque Jaegger leur annonça une terrible nouvelle: la Mission Impériale sur Socorro avait été incendiée. Le sang de Draco ne fit qu'un tour : Marasiah se trouvait sur cette planète ! Le Chevalier Impérial apprit qu'elle avait disparu et que sa protectrice, Elke Vetter, avait été tuée. Antares était prêt à voler au secours de la princesse en réquisitionnant trois autres Chevaliers, mais l'Empereur, contre toute attente, lui donna l'ordre de ne rien faire, sentant l'ombre de Dark Krayt derrière tout cela. Le Seigneur Noir désirait certainement attirer Fel dans un piège en mettant en danger sa fille. L'Empereur ne pouvait se permettre de tout mettre en péril alors qu'il venait juste de rependre Bastion. Bien qu'il ne comprenne pas cette froide décision, Antares Draco affirma qu'il se conformerait à ses ordres.

  Son obéissance à cet ordre n'était cependant qu'une apparence. Le Chevalier retourna voir Fel quelques instant plus tard dans le but d'insister pour l'envoi d'une mission de sauvetage de la princesse. Antares était choqué par le fait qu'un père refusait de porter secours à sa fille. Mais ce père était un Empereur et le sort de l'Empire, voire même de la galaxie devait passer avant. En agissant, leur ennemi saurait que Bastion était à Fel. Évidemment, le commandant des Chevaliers Impériaux préférait mourir plutôt que de révéler cette information, mais il se refusait d'abandonner celle qu'il aimait secrètement aux mains des cruels Sith. Roan Fel fut malgré tout catégorique et coupa court à la discussion : il n'y aurait pas de sauvetage. Antares était désemparé ; il devait faire quelque chose. Ganner Krieg qui avait assisté à l'échange, était du même avis que son ami mais ils devaient tous les deux restaient loyaux envers l'Empereur. Toutefois, la loyauté n'était pas toujours synonyme d'obéissance : l'amour d'Antares pour Marasiah le conduisit finalement à braver les ordres de son Empereur et, avec l'aide de Ganner, ils foncèrent à la rescousse de la princesse.

Antares Draco

En désaccord avec son Empereur
Image tirée de Legacy Tome 1 : Anéanti


  Ensemble, les deux hommes pilotèrent leur chasseur Predator personnel jusqu'à la planète Vendaxa depuis laquelle avait été émis le signal de détresse, mais ils furent reçus par un feu nourri des forces Sith déjà présentes, et leurs appareils furent pulvérisés. Fort heureusement, Antares et son ami parvinrent sans mal à s'éjecter et tombèrent nez à nez avec la princesse et deux Jedi, Wolf Sazen et Shado Vao. La capuche des Chevaliers Impériaux masquait leurs traits et Marasiah crut que son père était venu la chercher. Ce fut alors qu'une Sith surgit de nulle part et pointa son sabre laser à lame rouge sur l'homme qu'elle pensait être Roan Fel. Tout comme Krieg, le Maître Antares Draco rabattit sa capuche et révéla son identité à Marasiah et à son ennemie. Cette Sith qui portait le nom de Dark Talon était stupide de croire que le vrai Empereur s'était déplacé en personne pour sauver sa fille et tomber dans le piège tendu par Krayt l'usurpateur. La Twi'lek à la peau rouge couverte de tatouages fut rejoint par plusieurs Sith. Le combat était inévitable et Chevaliers Impériaux, Jedi et Sith se lancèrent dans la bataille.

  Les adversaires étaient nombreux, aussi Marasiah, Antares et Ganner se mirent-ils dos à dos pour combattre. La princesse ne semblait pas très heureuse du plan mis en place par le commandant des Chevaliers Impériaux d'autant plus qu'il avait désobéi à l'Empereur qui allait certainement le faire exécuter pour cela. Mais pour Antares, l'idée que la personne qui comptait plus que son serment de Chevalier, que sa loyauté envers l'Empereur, était en danger lui était insupportable car il l'aimait. A cette déclaration, Sia répondit un simple "je sais" lourd de signification : le jeune homme comprit que cet amour était réciproque.

Antares Draco

Pour Sia...
Image tirée de Legacy Tome 1 : Anéanti


  Cependant, l'heure ne se prêtait pas au romantisme et il fallait d'abord en finir avec les assaillants Sith. L'équipage du Mynock, le vaisseau qui avait conduit la princesse sur Vendaxa, se battait également à leur côté et parmi eux se trouvait Cade Skywalker. Ce dernier était tétanisé par la bataille et il ne vit pas un guerrier Sith s'approchait de lui dans son dos. Marasiah se précipita vers lui, l'écarta de la trajectoire de la lame du tueur et abattit son arme sur l'ennemi. Malheureusement, la jeune femme fut mortellement blessée. Antares se précipita pour protéger la princesse mourante des charognards Sith tandis que Ganner terminait d'éliminer leurs assaillants.

  Serrant le corps de Marasiah contre lui, le Chevalier Impérial était bouleversé : pourquoi s'était-elle sacrifiée pour ce pirate de Skywalker ? Les larmes lui montaient aux yeux, mais il entendit Marasiah prononcer son nom. Elle était encore en vie ! Il fallait vite l'amener au vaisseau pour lui prodiguer des soins avant qu'il ne soit trop tard. Tandis que Sazen le couvrait, Antares, portant la jeune femme, se précipita vers l'intérieur du Mynock et la déposa sur une table. Le Chevalier Impérial comptait sur les pouvoirs de guérison du Jedi Zabrak pour soigner Marasiah, mais celui-ci désirait retourner combattre les Sith et aider Cade et Vao toujours dehors. De plus, Wolf ne voyait pas pourquoi il aiderait la fille de celui qui avait ordonné le massacre d'Ossus. L'heure n'était pas à se disputer sur ce sujet : Draco affirma que cet acte criminel avait été perpétré sans l'accord de Fel et la princesse n'y avait joué aucun rôle. Les Jedi considéraient toute vie comme importante et qu'elle soit impériale ou pas, il se devait de la sauver.

  Antares convainquit enfin le Jedi de maintenir en vie Marasiah, pendant que lui protégerait le vaisseau. Le temps d'attendre le retour de Skywalker, Shado Vao et Ganner et de repousser Dark Talon qui tentait de poser le pied sur le vaisseau et le Mynock pouvait enfin décoller. Draco ordonna aux pilotes Jariah Syn et Deliah Blue de mettre le cap le plus vite possible sur Bastion qui appartenait de nouveau à l'Empereur légitime. Là, il y aurait des réservoirs de bacta et les guérisseurs nécessaires pour sauver la princesse. Le Chevalier Impérial était très éprouvé et il se moquait des problèmes de moteur du Mynock : seul comptait Marasiah.

  L'état de la jeune femme devenait de plus en plus critique, malgré les compétences des Jedi. Antares voulut se joindre à eux pour les aider, mais Ganner, fataliste, lui dit que cela n'allait servir à rien. Marasiah avait entendu le désespoir du Chevalier Impérial et, dans un murmure, elle lui demanda de ne pas avoir peur de sa mort. Elle désirait que les Jedi et les Chevaliers Impériaux s'unissent contre les Sith comme ils l'avaient fait. Elle lui demanda enfin de laver l'honneur de l'Empire.

Antares Draco

Terrifié à l'idée de perdre Marasiah, Antares déchaine sa colère sur Cade Skywalker.
Image tirée de Legacy Tome 1 : Anéanti


  Cade proposa son aide, mais Antares, fou de désespoir, entra dans une colère noire à l'égard de Cade Skywalker, qui ne représentait pour lui qu'une racaille de chasseur de primes dont la vie n'avait aucune valeur comparé à celle de Marasiah. Il envoya un coup de poing à la figure de Skywalker. Le pirate dégaina son blaster et des sabres laser s'allumèrent, ceux des deux Chevaliers Impériaux et du Jedi Shado Vao. Une bagarre était sur le point d'éclater dans le vaisseau mais les choses se calmèrent. Finalement, Cade fut bel et bien le seul en mesure de sauver la vie de la princesse en utilisant le Côté Obscur qui avait jadis sauvé Wolf Sazen, sur Ossus. C'est ainsi que le petit groupe parvint à rejoindre Bastion sain et sauf.

Antares Draco

Marasiah est sauvée.
Image tirée de Legacy Tome 1 : Anéanti


  L'Empereur fut heureux de retrouver sa fille saine et sauve. Antares et Ganner reçurent un accueil plutôt froid de la part de Roan Fel, contrairement à l'équipage du Mynock qui reçut un bon paquet de crédits. Comme ils s'y attendaient, Antares Draco et Ganner Krieg reçurent une sévère réprimande de la part de leur Empereur. En désobéissant à ses ordres, les deux Chevaliers Impériaux avaient trahi sa confiance, malgré le fait qu'ils aient sauvé la princesse. Antares le savait : il avait fait passer son amour pour la belle jeune femme avant l'Empire. Et certainement que les Sith devaient à présent être au courant que Fel avait pris Bastion.

  Les deux accusés étaient prêts à subir le châtiment que Fel jugerait adéquat. Et ce châtiment fut une médaille. L'Empereur était en effet obligé de passer sous silence leur désobéissance pour ne pas saper son autorité publique. De plus, la princesse Marasiah avait été sauvée et personne n'avait été blessé. Voilà qui méritait bien une récompense pour ses "vaillants héros". Toutefois, connaissant les sentiments d'Antares envers sa fille, Fel n'en profita pas moins pour lui ordonner de se tenir à l'écart de la princesse. La remise des médailles eut lieu et on imagine très bien les têtes que devaient faire les deux Chevaliers Impériaux.


III - Les négociations de la Roue.
  
  Antares Draco reçut par la suite l'ordre de servir de garde du corps à l'émissaire de l'Empereur, Mingo Bovark, alors que ce dernier se rendait sur la Roue pour y rencontrer l'amiral Gar Stazi, membre de l'Alliance Galactique en fuite depuis la fin de la Guerre Impérialo-Sith. Comme toujours, Ganner Krieg était à ses côtés pour mener à bien cette mission apparemment sans véritable danger.

  Lors de leur arrivée sur les lieux des négociations, les gardes, sous les ordres de Pol Temm, obligèrent les Chevaliers Impériaux à laisser leurs sabres laser. Heureusement, Antares et Ganner parvinrent à les reprendre en douce : mieux valait être armés à l'image des gardes de l'Alliance Galactique qui dissimulaient des pistolasers qu'ils étaient parvenus à faire passer en pièces détachées pour les réassembler une fois à l'intérieur de la station spatiale.

  Les gardes des deux factions attendaient devant la salle où devait avoir lieu la conférence. Les hommes de l'Alliance ne lui inspiraient pas confiance et Draco sentit que l'atmosphère était tendue, aussi conseilla-t-il à son ami de se tenir prêt pour la bagarre. Cette dernière allait bientôt avoir lieu, provoquée par deux agents ennemis, Morrigan Corde et Jor Torlin, qui sabotèrent les négociations en faisant croire que les Impériaux tendaient un piège à Gar Stazi.

  Apprenant cela, les gardes de l'Alliance firent feu sur les Chevaliers Impériaux qui repoussèrent les tirs de blaster avec leurs sabres. Tandis que Ganner surveillait ses arrières, Antares cassa la sécurité de la porte de la salle de conférence qui s'ouvrit. Voyant Stazi blesser Bovark d'un coup de couteau au bras, le commandant des Chevaliers de l'Empire envoya l'amiral voler dans la salle et porta secours à l'émissaire impérial. Tous deux sortirent de la pièce et furent mis en joue par les hommes de Temm, mécontent de voir que ses protocoles de sécurité et son hospitalité avaient été violés.

Antares Draco

La mission sur la station spatiale de la Roue tourne à l'affrontement.
Image tirée de Legacy Tome 2 : Question de confiance


  Il ordonna aux Impériaux de quitter la station spatiale et de ne plus jamais y revenir. Antares avait compris que les négociations avaient été sabotées, leur navette n'ayant pas pu faire feu sur le vaisseau de l'Alliance. Mingo Bovark avait juste subi une égratignure et les deux Chevaliers Impériaux l'avaient sauvé. Cependant, on se doute que cette mission sur la Roue ne permit pas à Draco de regagner totalement la confiance de l'Empereur, d'autant plus que, malgré l'absence de pertes dans les deux factions, les négociations avaient lamentablement échoué.


IV - Le Temple Caché.

  Malgré le fait que sa loyauté envers l'Empereur était toujours sans faille, il semblerait qu'Antares Draco ait mal vécu l'ordre de Roan Fel de ne plus approcher sa fille. Alors qu'il méditait dans les jardins Pellaeon, ce fut pourtant cette dernière qui vint le voir. Le jeune homme ne répondait plus à son comlink alors que l'Empereur le cherchait. Antares fut confus devant la princesse mais celle-ci le rassura : Ganner était avec Fel et elle lui annonça que l'Empereur avait une mission pour eux trois. Le Chevalier Impérial trouvait cela imprudent car, la dernière fois, sur Vendaxa, Sia avait failli perdre la vie, par sa faute. Il ne la jugeait pas prête pour une nouvelle mission et, en tant que chef de son ordre, il conseillerait à Roan Fel quelqu'un d'autre que la jeune femme. Marasiah n'était cependant pas de cet avis puisqu'elle avait achevé son entraînement et qu'elle était à présent un vrai Chevalier Impérial qui ne demandait qu'à être traité comme tel.

  Depuis le sauvetage de Sia, Antares s'était forcé à rester loin de Sia. Celle-ci avait compris que son père était derrière cela et assura au beau Chevalier qu'elle s'occuperait de gérer la colère de son Empereur de père avant de l'embrasser. Probablement revigoré par ce revirement de situation plutôt agréable, Antares Draco repartit en mission, accompagné de Ganner Krieg et de Marasiah. Les trois Chevaliers Impériaux s'envolèrent depuis Bastion à bord d'une navette Sigma.

Antares Draco

Marasiah s'occupe de gérer la colère de son père pendant qu'Antares doit s'occuper de ça...
Image tirée de Legacy Tome 5 : Loyauté


  L'objectif de leur mission était de poser les bases d'une alliance avec les Jedi. Leurs cousins dans la Force était difficile à localiser, surtout depuis l'assaut des Sith sur Ossus. Cependant, un Chevalier Impérial qui avait été jadis membre de l'Ordre Jedi, Azlyn Rae, apprit l'existence d'un Temple Jedi caché. La mission initiale de Rae était au départ de localiser Cade Skywalker et de le convaincre de retourner sur Bastion. En effet, l'Empereur avait très mal vu la capture du descendant de Luke Skywalker par les Sith peu de temps après Vendaxa : combien de secrets cette petite crapule sans aucune volonté avait pu livrer à leurs ennemis ? Fel préférait le savoir sur Bastion pour mieux le contrôler et ce fut pour cette raison qu'il avait envoyé Azlyn qui était d'ailleurs une ancienne connaissance de ce Cade. Toutefois, ce plan changea quand l'Empereur apprit que le pirate se rendait dans un Temple Jedi caché.

  Rae transmit les coordonnées de ce temple aux trois Chevaliers Impériaux à bord de leur navette. Il se trouvait sur la planète Taivas, dans le système de Zhar. Bien que Marasiah ne doutait pas de la loyauté d'Azlyn Rae malgré son passé de Jedi, Antares, toujours aussi soupçonneux, transmit ces coordonnées à Bastion. Leur navette furtive se posa juste à côté du Mynock de Skywalker. Les Chevaliers Impériaux virent sortir de ce dernier Cade, Syn, Deliah, Azlyn, ainsi que Bantha Rawk qui n'était autre que Nat Skywalker. Ils furent accueillis par Shado Vao et Wolf Sazen qui remarquèrent alors la présence des trois Chevaliers Impériaux.

Antares Draco

Les Chevaliers Impériaux ne sont pas les bienvenus.
Image tirée de Legacy Tome 5 : Loyauté


  Sachant qu'ils n'étaient pas forcément les bienvenus ici, Antares et Ganner activèrent leur sabres laser tandis que la princesse Marasiah se montra des plus courtoise avec eux en saluant leurs cousins Jedi. Toutefois, Cade Skywalker, comme à son habitude, eut une réaction disproportionnée car il n'avait pas apprécié le simple fait d'avoir été suivi. Il les chargea avec son ami Shado Vao et un court échange eut lieu. Décidément, cette vermine de pirate égocentrique était de plus en plus immature, réglant tous ses problèmes par la violence. Le combat cessa lorsque Skywalker envoya Krieg sur Draco. Marasiah intervint alors et expliqua à Wolf Sazen qui était le Jedi présent le plus calme comment ils étaient parvenus au Temple secret des Jedi. Les Chevaliers Impériaux étaient là afin d'entamer des discussions sur une possible alliance entre les forces impériales de Fel et les Jedi du Temple.

  Malgré l'intrusion, les Jedi considérèrent la délégation impériale comme des invités et le Conseil du Temple décida de les recevoir ainsi que Cade et Rawk au cours d'une session. Le Conseil était composé des Maîtres K'kruhk, T'ra Saa et Tili Qua. Le doute régnait encore sur l'implication de Roan Fel dans le Massacre d'Ossus et Sia dut leur expliquer la manipulation des Sith aidés par le Conseil des Moffs, agissant sans en référer à l'Empereur. Les Maîtres Jedi perçurent la sincérité dans les paroles de la princesse. Cependant, ils étaient assez réticents à l'idée d'une alliance avec l'Empire de Fel : les Jedi étaient trop peu nombreux à l'heure actuelle et ils préféraient se cacher pour mieux se reconstruire avant de s'opposer aux Sith.

  Mais Cade détenait certaines informations concernant leurs ennemis dont le fait que Dark Krayt était mourant. Il avait senti durant son "séjour" au Temple Sith de Coruscant certaines tensions parmi les Seigneurs Sith. Les contestations au sujet de la loi du "Sith Unique" de Krayt commençaient à germer et il était sûr que la mort de l'homme qui avait été jadis A'Sharad Hett allait semer la zizanie au sein du Nouvel Ordre Sith. C'est alors que Skywalker proposa la création d'un "escadron de la mort" dans le but d'assassiner Dark Krayt. Cette proposition ne trouva pas d'écho chez les Maîtres Jedi qui mirent un terme à la réunion afin de méditer là-dessus ainsi que sur la proposition d'alliance avec Roan Fel.

  Pour une fois, Antares trouvait bonne l'idée de Cade d'assassiner Krayt : une fois le Seigneur Sith mort, le trône impérial serait laissé vacant et qui d'autre que Roan Fel aurait la meilleure prétention de le réclamer ? Ganner et Marasiah étaient également de son avis : le décès de Krayt attiserait les luttes intestines chez leurs ennemis et une alliance entre les forces impériales, de Gar Stazi et des Jedi viendrait à bout de la domination des Sith. En fin de compte, cette canaille de Skywalker pouvait leur être encore utile.

  Les Maîtres Jedi tinrent une nouvelle réunion pour annoncer à leurs hôtes le résultat de leurs délibérations. Tout d'abord, ils acceptaient de considérer la proposition d'alliance avec l'Empereur en exil. Puis, ils reconnurent que la maladie de Dark Krayt pouvait créer certaines opportunités, mais l'idée d'un assassinat ne fut pas approuvée, les Maîtres préférant laisser les choses suivre leur cours, laisser la Force affaiblir les Sith jusqu'à ce qu'ils tombent d'eux-mêmes. En fin de compte, ils ne soutiendraient pas la tentative d'assassinat de Dark Krayt, ce qui mit Cade une nouvelle fois en colère. Mais la décision du Conseil était irrévocable.

  Sachant que Skywalker allait mener envers et contre tout sa tentative d'assassinat, Sia prit rapidement une décision et décida d'envoyer Antares et Ganner avec le pirate pendant qu'elle poursuivait sa mission diplomatique. Les deux Chevaliers Impériaux prirent leurs chasseurs Predator présents dans la navette impériale et, grâce à un droïde astromécano du nom de R2-D2 qui leur ouvrit les portes de la soute, ils purent mettre leurs appareils dans le hangar du Mynock. Cade et son équipage furent étonnés de les voir à bord de leur vaisseau mais Antares affirma qu'ils étaient là dans le but de les aider à vaincre l'Usurpateur. Avec le soutien d'Azlyn Rae et de Shado Vao qui se joignirent à eux, la mission pour assassiner Dark Krayt pouvait enfin débuter.

Antares Draco

Sur ordre la princesse, les Chevaliers Impériaux doivent porter assistance à Cade Skywalker dans sa tentative d'assassinat de Dark Krayt, même si cela ne réjouit pas trop celui-ci.
Image tirée de Legacy Tome 5 : Loyauté



V - Mission : Assassiner Dark Krayt

  Le plan de Skywalker consistait à attirer Dark Krayt sur Had Abbadon, dans le Noyau, en attaquant la garnison impériale présente sur la planète. Antares apprit que le Seigneur Sith mourant désirait s'emparer de Cade et de son pouvoir de guérison, celui-là même qui avait ramené Sia à la vie il y a quelques temps. Le trajet de Taivas vers Had Abbadon était long, aussi Draco préféra-t-il faire quelques réparations sur son Predator dans la soute. Alors qu'il arrangeait le moteur de l'appareil avec Ganner, il remarqua que Vao s'entraînait au sabre laser. Le Jedi Twi'lek savait manier son arme avec grâce et précision, ce qui suscita l'admiration de Krieg. Mais tout aussi fort soit-il, il n'était pas aussi bon qu'un Chevalier Impérial dans ce domaine. Au fond de son cœur, Antares avait l'intime conviction que ce n'était ni l'instinct, ni l'intuition qui faisaient un bon guerrier (comme le laissait supposer les Jedi), mais un dévouement sans faille et une discipline de fer. Avec cela, un guerrier devenait loyal, malin et incroyablement compétent.

  Soudain, le Mynock sauta violemment hors de l'hyperespace. Le vaisseau venait de se faire éjecter par une sorte de champ interdicteur, ce qui cassa l'hyperdrive. En fait, il s'agissait d'un croiseur impérial Pellaeon qui attira aussitôt le Mynock vers son hangar grâce à un rayon tracteur. Alors qu'ils approchaient de l'imposant vaisseau de combat, Antares constata qu'il n'y avait pas de Predators à l'extérieur et que la coque avait essuyé des tirs de l'intérieur. Voilà qui était de plus étranges. Shado et Cade sentirent des formes de vie dans le croiseur interstellaire, peut-être Jedi ou Sith, mais il était difficile de trancher. Pour Draco, la présence d'un Sith était plus logique, ça ne pouvait pas être les deux.

  Le Mynock se posa dans le hangar. Tandis que Deliah Blue et R2-D2 travaillaient à réparer l'hyperdrive, les autres allèrent explorer le vaisseau militaire qui avait tout l'air d'une épave abandonnée. Ils se séparèrent en deux groupes : Draco et Krieg iraient voir dans les couloirs autour du hangar tandis que Cade, Shado, Azlyn et Jariah sécuriseraient la zone et exploreraient les alentours. Les deux Chevaliers Impériaux restèrent en contact avec le groupe de Skywalker. Tout ce qu'ils trouvèrent étaient des os dont certains avaient été rongés. De plus, il y avait de grosses traces de griffes sur les murs et les portes, preuve qu'il y avait eu de la bagarre. Krieg sentit qu'il y avait de l'obscurité en ces lieux et Draco était d'accord : tout cela ne lui disait rien qui vaille.

  Quelques secondes plus tard, ils entendirent des bruits de combat : le groupe de Cade était attaqué et ils avaient besoin d'aide ! Antares et Ganner se précipitèrent au hangar et, du haut de leur position, ils découvrirent Shado et Jariah coincés entre une porte et d'horribles créatures qui avaient cessé leurs attaques. En revanche, il n'y avait aucune trace de Cade et d'Azlyn. Peut-être étaient-ils morts… Antares contacta le Mynock et déclara à Deliah que Skywalker était perdu et que, sans lui, la mission était terminée. L'hyperdrive devait être réparée et il fallait déguerpir au plus vite. Mais la Zeltronne n'était pas prête à abandonner son compagnon.

Antares Draco

Assaillis par d'horribles créatures.
Image tirée de Vector Tome 3


  Les Chevaliers Impériaux rejoignirent alors Vao et Syn. Le Jedi avait déjà commencé à percer avec son sabre laser la porte derrière laquelle se trouvaient Cade et Azlyn. Le Mynock, avec Deliah aux commandes des canons, fit feu sur les monstres ce qui les fit attaquer. Quelques coups de sabres laser ici et là eurent raison des créatures. Shado Vao cessa ensuite de forcer la porte. Le Jedi avait jeté l'éponge, certainement parce que son arme n'était pas assez puissante, contrairement au sabre laser d'un Chevalier Impérial, pensa Draco. Cependant, la véritable raison était que le Twi'lek avait senti quelque chose, un changement derrière la porte. Celle-ci s'ouvrit enfin pour laisser apparaître un Cade et une Azlyn épuisés. Derrière eux se trouvait une jeune femme.

  Elle s'appelait Céleste Morne et se prétendait être une Jedi de l'Ancienne République. Elle portait autour de son cou un étrange talisman. D'après ses dires, il contenait la conscience d'un ancien Seigneur Sith du nom de Karness Muur. Avec cet artefact auquel elle était liée depuis quatre mille ans, Céleste pouvait transformer quiconque en rakghouls, d'immondes créatures qu'elle contrôlait. Bien qu'elle cherche à se débarrasser de ce pouvoir et à détruire le talisman, Morne rejoignit Skywalker et ses compagnons dans leur quête pour tuer le Seigneur Noir des Sith Dark Krayt.

  Le petit groupe reprit son chemin vers Had Abbadon. L'attaque de la garnison impériale présente sur la planète fut des plus astucieuses : Draco, Krieg et Vao, respectivement à bord de deux Predators et d'un X-83 TwinTail, simuleraient une intrusion de la part du Jedi dans l'espace impérial, le temps de s'infiltrer dans les défenses pour mieux détruire les chasseurs ennemis encore au sol. Puis, une fois cela réalisé, Cade, Céleste et Azlyn débarqueraient du Mynock pour attaquer la base et éliminer toute résistance. Le plan se déroula sans qu'il y ait la moindre anicroche, mis à part le fait que Morne laissa échapper un Seigneur Sith, Dark Reave, pour que celui-ci raconte à Krayt ce qu'il avait vu concernant le pouvoir du talisman et la présence de Skywalker sur la planète.

Antares Draco

Antares n'a aucun scrupule à éliminer des Impériaux lors de la prise d'Had Abbadon.
Image tirée de Vector Tome 3


  Le soir venu, Antares s'isola dans la salle de communication de la base et fit son rapport à son Empereur. Fel se montra très intéressé par les capacités du talisman de Muur. Bien que tuer Krayt restait l'objectif principal de la mission, le talisman, s'il le détenait, pourrait transformer les Sith et leurs alliés en monstres à sa botte. En fin de compte, il était plus important pour l'Empereur d'avoir cet artefact plutôt que la tête du Seigneur Noir. Il ordonna à Draco, de lui amener sur Bastion, après l'assassinat de Krayt, cette Céleste Morne ou au moins le talisman. Antares coupa la transmission : il allait agir selon les désirs de son Empereur. Il en était sûr : la réussite de cette mission balayera tout obstacle à son union avec la princesse Sia.

  Il informa Azlyn et Ganner de leur nouvelle mission. Rae n'en crut pas ses oreilles : le talisman était une abomination Sith, un instrument du mal et Roan Fel avait l'intention de s'en servir contre ceux qui l'avaient autrefois servi. Pour Antares, ces hommes et ces femmes étaient des traîtres, des serviteurs des Sith et non de la volonté du véritable Empereur. Il n'aurait aucun remord à les éliminer. Mais Azlyn se refusait de se déshonorer en prenant cet artefact Sith qui ne pouvait semer que le chaos et elle quitta les deux Chevaliers.

Antares Draco

Les nouveaux ordres de l'Empereur ne font pas l'unanimité.
Image tirée de Vector Tome 3


  Décidément, Maître Rae avait des réactions de plus en plus étranges depuis qu'elle avait retrouvé son ancien Maître Jedi au Temple caché. Sa loyauté devenait fluctuante. Krieg comprenait cela, ce tiraillement entre les Chevaliers Impériaux et les Jedi. Toutefois, Draco ne voulait pas prendre de risque et si jamais Azlyn Rae mettait la mission en danger, il se verrait dans l'obligation de la tuer. Cette perspective ne plut guère à Ganner qui ne cachait pas ses sentiments pour l'ancienne Jedi. Antares réprimanda son compagnon et lui dit de ne pas laisser ses sentiments faire obstacle à leur devoir. Pourtant Ganner donnait raison à Azlyn : ils ne devaient pas sacrifier leur honneur pour accomplir leur devoir. De plus, cet acte que Fel leur demandait était proche du Côté Obscur et les Chevaliers Impériaux se devaient de protéger l'Empereur de son influence. En clair, ils servaient la Force et son Côté Lumineux et Antares ne devait pas l'oublier.

  Peut-être avaient-ils raison tous les deux… peut-être qu'amener le talisman de Muur à son Empereur allait déclencher quelque chose de terrible qui enfoncerait d'avantage la galaxie dans les Ténèbres. Mais il se devait d'obéir à Fel. Il était le commandant en chef des Chevaliers Impériaux et il avait désobéi déjà une fois à l'Empereur. Une seconde désobéissance et il pourrait dire adieu à jamais à son union avec Marasiah et cela, il ne pouvait le supporter. Il allait donc obéir à la volonté de son Empereur.

  Le groupe commença à préparer la réception de Dark Krayt et de ses Sith sur Had Abbadon. Karness Muur eut une discussion pour holotransmission pour précipiter la venue des Sith. Le Seigneur Sith des temps anciens désirait forger une alliance avec les nouveaux Sith et comme preuve de sa bonne fois, Muur offrait Skywalker à Krayt et la promesse de le soigner. Bien entendu, le Seigneur Noir se rendit avec quelques-uns de ses serviteurs Sith sur Had Abbadon et il rencontra Muur, tandis que Cade feignait d'être prisonnier. Antares et le reste du groupe se trouvaient tout près du lieu de rendez-vous avec Krayt, prêts à fondre sur leurs ennemis. Lorsque Karness commença à soigner le Seigneur Noir, Skywalker se libéra et activa son sabre laser : le signal de l'attaque était donné.

  Tout comme Ganner, Azlyn et Shado, Antares surgit, serrant dans sa main son arme activée. Trois Sith l'avaient accompagné : Dark Talon, Dark Maladi et Dark Stryfe. Céleste reprit le contrôle de son corps et lâcha les rakghouls sur Dark Krayt. Cela eut pour résultat de couper les Chevaliers Impériaux du reste de leurs alliés. Antares chargea ses deux compagnons de s'occuper de Krayt pendant que lui irait chercher le talisman. Azlyn s'interposa une nouvelle fois, ce qui agaça au plus haut point Draco : c'était lui qui dirigeait la mission et donnait les priorités. Ce n'était pas à elle de décider et si elle n'exécutait pas ses ordres, il la tuerait. Certainement qu'Antares allait mettre ses menaces à exécution si Ganner ne l'en avait pas empêché, lui demandant de s'occuper de Morne pendant qu'eux s'occuperaient de l'usurpateur.

Antares Draco

Affrontement pour le talisman de Muur
Image tirée de Vector Tome 3


  Les rakghouls ralentissaient la progression d'Antares vers Céleste mais les créatures ne faisaient pas le poids face à son sabre laser. Il arriva à la Jedi qui avait senti ses intentions et se refusait de céder le talisman pour lui et son Empereur. Draco affronta alors en duel Morne qui fut de nouveau possédée par Karness Muur. L'ancien Seigneur Sith repoussa alors le Chevalier Impérial contre un mur et Draco perdit connaissance.

Antares Draco

Antares Draco ne peut rien faire face à Céleste Morne et Karness Muur.
Image tirée de Vector Tome 3


  Quand il retrouva ses esprits, tout était terminé : Céleste Morne était morte, le talisman avait été détruit et Dark Krayt, qui avait subi à la fois une terrible tempête d'éclairs de Force de Muur et un coup mortel d'Azlyn Rae, avait apparemment été tué. Cependant, la jeune femme avait été gravement blessée par la décharge d'énergie et Antares assista, impuissant, à la tentative de Ganner de venir avec Skywalker pour la faire soigner. Le Mynock décolla ensuite, laissant les Chevaliers Impériaux seuls. Draco comprenait la détresse de son ami qui s'était vu refuser d'aider Azlyn, Toutefois, ils devaient rentrer sur Bastion et faire leur rapport à l'Empereur.

  Roan Fel ne semblait pas vraiment ravi du rapport de Maître Draco. Il est vrai qu'il supposait la mort de Dark Krayt et qu'il rapportait la destruction du talisman de Muur, peut-être la seule arme qui pouvait stopper le Seigneur Noir si l'hypothèse de sa disparition se révélait fausse. Ganner vint au secours de son ami en réaffirmant le côté néfaste de cet objet qu'il avait vu à l'œuvre et peut-être que c'était mieux ainsi, estima Antares. L'Empereur désirait s'assurer de la mort de Krayt, aussi ordonna-t-il à Draco d'utiliser ses informateurs pour découvrir ce qui se passait sur Coruscant, siège du pouvoir impérialo-Sith. Si le Seigneur Noir des Sith était bien mort, l'Empereur aurait alors l'occasion de frapper les Sith. Et on se doute qu'Antares Draco brûlait d'y participer et de mettre un terme à leur règne de terreur...


Merci à Exar Kun, Whiterevan et DamKre.




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
25 657


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Antares Draco" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.