Durge


Durge était un chasseur de primes sanguinaire, âgé de plus de deux mille ans qui travailla pour le compte de Dooku durant la Guerre des Clones. Ce dangereux individu fut tué par le jeune Anakin Skywalker.

  Le chasseur de primes connu sous le nom de Durge, et qui fit parler de lui notamment lors de la Guerre des Clones, est à ce jour le seul représentant de la race des Gen'Dai à s'être mêlé des affaires des autres espèces, ses semblables restant en général entre eux...

  Bien qu'il se présente comme un chasseur de primes, Durge n'en a aucune caractéristique : il n'est affilié à aucune guilde, ne répond à aucun client, et ne semble même pas rechercher un quelconque profit. Car Durge chasse ses proies non pas pour l'argent mais pour le plaisir de le faire ; sa soif de violence et de mort semble sans limite, et s'est propagée sur des centaines de mondes durant les deux mille années qui précédèrent la création de l'Empire Galactique.

  En effet, même si son armure lourde ne laisse rien apparaître de son espèce, Durge appartient à la race des Gen'Dai, une espèce très rare possédant une espérance de vie incroyablement longue, certains représentants de cette espèce ayant même vécu jusqu'à l'âge vénérable de quarante siècles ! Cette espérance de vie pour le moins inhabituelle est due à une morphologie particulière, capable de s'auto-réparer en permanence et ne possédant aucun organe vital dont la perte entraînerait la mort, comme le cœur chez les Humains par exemple.
  
  Avec de telles capacités régénératives et la force dont tous les Gen'Dai font preuve, il est heureux pour les autres peuples de la galaxie que cette espèce soit par nature pacifique et uniquement impliquée dans ses affaires. A l'heure actuelle, et depuis aussi loin que remonte les mémoires, les Gen'Dai sont un peuple nomade dont les origines et le monde natal se perdent dans les méandres de l'Histoire. Rares sont les êtres qui peuvent se vanter d'avoir un jour rencontré un représentant de cette espèce, et ceux qui ont eu la chance d'en voir n'ont jamais eu à se plaindre d'une quelconque hostilité. Un fait d'autant plus étonnant quand on connaît Durge...

  Le Gen'Dai qui devint connu de tous sous le nom de Durge naquit quelques deux mille années avant la chute de la République Galactique, et fit partie des plus formidables représentants de son espèce au niveau musculaire. Contrairement à ses semblables, Durge montra très vite des prédispositions pour la violence et la barbarie. Après quelques expériences brutales passées aux côtés de chasseurs de primes, le Gen'Dai adopta sa ligne de conduite définitive, qui devait le conduire à mener une vie teintée de mort et de violence. Sa soif de sang fut si forte qu'il quitta sa tribu et son peuple tout entier, pour partir vivre dans une galaxie jamais en manque de serviteurs brutaux et sans pitié. Au début de sa nouvelle vie, Durge dut s'adapter à un monde peu familier des Gen'Dai, et il étudia sous l'égide des plus expérimentés et des plus dangereux chasseurs de primes qu'il put trouver. Après plusieurs siècles passés à apprendre, il devint expert dans le maniement de toutes les armes connues, des véhicules et des techniques de combat au corps-à-corps.

  Mille ans avant la bataille de Naboo, alors que la galaxie était en proie à un conflit dévastateur entre l'Ordre Jedi et l'Ordre Sith, Durge se mit au service des Seigneurs Noirs, qui luttaient pour prendre le contrôle de l'univers. C'est durant cette époque que le Gen'Dai combattit et tua un grand nombre de Jedi, perfectionnant à chaque combat sa technique, et devenant chaque fois un adversaire plus redoutable encore. Mais lorsque la Confrérie des Sith fut définitivement battue lors de la bataille de Ruusan, et que l'Ordre Sith parut être vaincu (personne ne savait à cette époque que le Seigneur Dark Bane était parvenu à s'enfuir peu de temps avant la bataille finale), Durge jugea préférable de rejoindre l'anonymat afin d'éviter une vengeance - bien méritée - de la part de l'Ordre Jedi. Bien que ce dernier fut considérablement affaibli par la Guerre des Sith, les Jedi lancèrent une vaste enquête pour retrouver la trace de Durge, qui dut adopter des douzaines d'identités différentes pour échapper à ses poursuivants. Au fil des années, les Jedi abandonnèrent peu à peu la traque et Durge cessa d'être inquiété. Il put continuer sa carrière de chasseur sous une autre identité et amasser un confortable magot en remportant les meilleurs primes de son époque

  Neuf cents ans plus tard, Durge avait une réputation de meilleur chasseur-tueur de la galaxie. Il fut alors engagé pour éliminer le leader des redoutables guerriers Mandaloriens. Bien qu'il soit parvenu à remplir sa mission avec succès, les Mandaloriens contre-attaquèrent et réussirent l'impensable : ils capturèrent le chasseur de primes, et surtout ils parvinrent à le détenir en captivité, en utilisant des moyens connus d'eux seuls. Les Mandaloriens, pour se venger de la mort de leur chef, réfléchirent à un châtiment exemplaire, et le trouvèrent : ils profitèrent des capacités régénératives et de la longévité du Gen'Dai pour le torturer en influant sur son complexe système nerveux. Dans l'impossibilité de mourir, Durge endura pendant un temps incroyable les pires souffrances...

  Jamais à court de ressources, Durge parvint à s'enfuir et à se cacher de ses bourreaux. Considérablement affaibli, il se retira dans un lieu secret et hiberna un long moment pour se régénérer complètement. Il lui fallut presque un siècle de régénération pour se remettre des multiples tortures inventées par les Mandaloriens. Bien que son corps fut totalement soigné et désormais en pleine forme, son esprit déjà dérangé avait complètement sombré dans la folie destructrice suite aux moments passés dans les prisons mandaloriennes. Désireux de prendre sa revanche sur les Mandaloriens, il fut très dépité lorsqu'il apprit qu'ils avaient été exterminés quelques années auparavant par l'Ordre Jedi.

  Son mécontentement fut de très courte durée, car Durge trouva immédiatement un autre centre d'intérêt : il venait de se réveiller dans une galaxie en guerre. Une galaxie dans laquelle les Chevaliers Jedi menaient des armées de soldats clones au front contre des droïdes de combat manipulés par un mouvement séparatiste. Une galaxie qui aurait à coup sûr besoin d'un tueur expérimenté...

Durge


  Dans des circonstances qui restent obscures, Durge rencontra le Comte Dooku, et décida de rallier la Confédération des Systèmes Indépendants pour une raison pour le moins ironique : bien que les Mandaloriens n'existent plus, leur héritage subsistait par l'intermédiaire de l'armée clone, fabriquée à partir de matériel génétique d'un Mandalorien survivant : Jango Fett.

  Durge fit équipe avec Asajj Ventress, une Jedi Noire possédant le grade de commandant au sein de l'armée des Séparatistes. Ensemble, les deux combattants constituèrent une équipe complémentaire et dévastatrice ; nombre de Jedi moururent sous leurs coups. Lors d'une opération sur la colonie Gungan d'Ohma-D'un, Durge et Ventress lâchèrent dans l'atmosphère de cette lune de Naboo un agent pathogène très puissant, qui élimina tous les Gungans de la colonie. Leur plan visant à lâcher le gaz toxique sur Naboo, puis sur d'autres planètes de la République, fut heureusement empêché par l'intervention d'un commando Jedi mené par Obi-Wan Kenobi.

  Bien que Durge et Ventress aient du se replier pour éviter une possible défaite, les Jedi découvrirent là un adversaire redoutable, qui faillit bien éliminer à lui tout seul le commando... Cette première rencontre entre Obi-Wan et Durge s'était soldée par la défaite du premier, mais le Chevalier Jedi allait bientôt avoir sa revanche...

  En pleine guerre des clones, Durge fut envoyé pour renforcer les défenses de la planète Muunilinst, menacée par une vaste armée républicaine, dirigée par le Général Kenobi. Le Gen'Dai prit la tête d'une armée de droïdes IG lanciers et causa de nombreuses pertes dans les rangs des clones, détruisant en quelques minutes un nombre incroyable de véhicules, et tuant plusieurs dizaines de soldats clones à lui tout seul. Seule l'intervention d'Obi-Wan Kenobi évita un désastre à l'armée clone, et après un éprouvant duel le Jedi vint à bout de son adversaire - ou du moins en apparence...

  A cause de l'importance de ses blessures, Durge mit quelques temps à se reconstituer et à retrouver 100% de ses capacités. Une fois rétabli, il fut envoyé par Dooku avec Asajj Ventress sur une station spatiale appartenant au comte afin d'en déloger un intrus que ce dernier avait repéré. Les deux acolytes fouillèrent la station déserte chacun de leur côté en vain jusqu'à ce qu'ils se retrouvent dans la salle de trophée, une galerie immense hébergeant tous les trésors de Dooku. Là, un mystérieux inconnu les attaqua sans prévenir. Il électrocuta Durge par derrière et le projeta à travers plusieurs vitrines. Asajj Ventress se jeta alors à l'assaut de l'agresseur mais fut facilement repoussée. Asajj et Durge utilisèrent tout leur arsenal, mais l'immense cyborg qu'ils affrontaient leur tenait tête comme jamais aucun ennemi ne l'avait fait auparavant, Obi-Wan et Anakin exceptés.

Durge


  Finalement, le cyborg utilisa deux sabres lasers pour décapiter Durge, le mettant hors de course pour un bon moment. Puis, il étrangla Asajj jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse. Une fois ses deux proies vaincues, il alla retrouver Dooku. Il s'agissait en fait de Grievous, que Dooku avait envoyé à bord de la station afin qu'il se mesure à ses deux hommes de main. Ayant réussi à les vaincre, Dooku lui accorda le commandement des armées de la CSI. C'est ainsi, en venant à bout à la fois de Durge et Ventress, que le Général Grievous devint une figure phare de la CSI. Dooku épargna la vie d'Asajj et Durge, tous deux étant de loyaux alliés.

  Comme à son habitude, Durge parvint à se reconstituer et retrouver son état normal. Il poursuivit la guerre au nom de la CSI. C'est à peu près à cette époque que le Général Grievous lança l'opération Lance de Durge, destinée à se rapprocher de Coruscant en attaquant les mondes du Noyau. On ignore si le nom de cette opération découlait vraiment de Durge ou s'il s'agissait d'autre chose. Mais étant donné les performances de Durge et de ses droïdes lanciers lors de la Bataille de Muunilinst, il est possible que Grievous ait choisi ce nom afin de symboliser la nature de cette opération (attaques rapides et poussées jusqu'au cœur du territoire ennemi).

  A une date indéterminée, Durge continua sa traque aux Jedi. Il déclencha une émeute dans une prison de M'Bardi, dans la Bordure Extérieure. 300 prisonniers furent libérés et se mirent à prendre d'assaut tout le complexe. Les Jedi Kit Fisto et Plo Koon se rendirent alors sur place afin de rétablir l'ordre, inconscients qu'il s'agissait d'un piège destiné à les tuer. Bien assez vite, ils se heurtèrent à Durge, trop impatient de tuer les Jedi pour attendre que ceux-ci soient fatigués de capturer les prisonniers échappés. Il les attaqua mais il fut battu assez vite, Kit Fisto ayant utilisé la roche des galeries où ils se trouvaient pour l'enterrer vivant. Bien entendu, ce n'était pas suffisant pour venir à bout de Durge, mais cette action permit aux Jedi d'avoir le temps de s'échapper à leur tour de la prison.

  Une fois de plus, Durge se reconstitua et redevint le féroce chasseur de primes habituel. 5 mois avant la Bataille de Coruscant, Dooku tendit un piège plus complexe aux Jedi, dans le but d'éliminer une bonne fois pour toute Obi-Wan Kenobi, alors l'un des plus grands ennemis de la CSI. Sachant qu'Obi-Wan traquait Asajj Ventress, Dooku fit passer la rumeur (via un chef du Soleil Noir nommé Xist) qu'elle avait pour mission de tuer une marchande à bord de son vaisseau, non loin de Maramere. Obi-Wan marcha et se jeta la tête la première dans le piège avec Anakin. Durge les attendait à bord du vaisseau, où il avait tué tout le monde. Lorsque les Jedi abordèrent l'engin, ils durent faire une nouvelle fois face au terrible Gen'daï.

  Toujours obsédé par la traque d'Asajj, Obi-Wan profita de la présence de Durge pour chercher le vaisseau avec lequel il était arrivé. Il espérait ainsi trouver des informations pouvant le mener à la Jedi Noire. Pendant qu'il se frayait un chemin à travers le vaisseau, se heurtant à des droïdes de combat, Anakin tenait tête seul à Durge. La situation était d'autant plus critique que Durge avait truffé le vaisseau d'explosifs, prêt à le faire sauter si cela s'avérait être le seul moyen pour lui d'éliminer définitivement les deux Jedi.

  Le combat entre Anakin et Durge faisait rage, détruisant tout ce qui se trouvait autour d'eux. Anakin tomba sur des explosifs que Durge avait posés et se servit de la Force pour les projeter sur lui. L'explosion qui en résultat ne suffit pas à tuer Durge, mais elle l'endommagea gravement et détruisit une partie de son armure, exposant le visage monstrueux du Gen'dai et le privant de parole, son modulateur vocal étant anéanti. Fou furieux par la résistance d'Anakin, Durge se mit à attaquer frénétiquement Anakin à mains nues.

Durge


  Les attaques du Jedi et les explosions l'avaient cependant gravement blessé, son métabolisme travaillait très dur pour le maintenir actif. Anakin profita de cette faiblesse pour pousser Durge grâce à la Force dans un pod de secours du vaisseau. Puis il l'éjecta et l'envoya droit vers le soleil du système, toujours grâce à la Force. Face à la chaleur infernale de l'étoile, Durge savait qu'il ne pourrait pas se régénérer. Avec horreur, il vit son pod se rapprocher de l'étoile jusqu'à prendre feu et exploser. C'est ainsi que la vie plusieurs fois centenaire de l'indestructible Durge prit fin pour de bon.

(Merci à Grif pour sa contribution)
Informations encyclopédiques
Durge
Nom
Durge
Espèce
Fonctions
Combattant
Armes
Vaisseau
Swoop Flare-S modifié
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
80 318


Note de la fiche
3 membres ont noté la fiche "Durge" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Clone Wars Adventures - Volume 03
  • Clone Wars Adventures - Volume 06
  • Dessin Animé : Clone Wars
  • Insider #080 (The History of the Mandalorians ....)
  • Obsession 2
  • Obsession 3
  • Republic 51 : The New Face of War, Partie 1
  • Republic 52 : The New Face of War, Partie 2
  • Republic 53 : Blast Radius
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.