Rohlan Dyre


Rohlan Dyre était un valeureux guerrier mandalorien qui s’interrogea sur les raisons qui avaient conduits son peuple à déclencher les Guerres Mandaloriennes.

  Rohlan Dyre était un véritable symbole parmi les traditionnels Croisés Mandaloriens car il possédait toutes les qualités que l'on attendait chez les Mando'ade : l'autosuffisance, le respect du Resol'Nare, une aptitude à commander et par dessus tout il excellait au combat. Mais il symbolisait également la discorde qui régnait au sein des clans concernant les changements apportés par le mouvement néo-croisé. Comme d'autres croisés, Rohlan préférait continuer à porter sa vieille armure mandalorienne plutôt que d'arborer une des armures aux couleurs hiérarchisées des Néo-Croisés.

  Alors que d'autres voyaient en lui un symbole, Rohlan se considérait seulement comme un guerrier compétent et le démontra combat après combat. En dehors de leur allégeance au Mandalore, les clans mandaloriens ne suivaient aucune hiérarchie mais les guerriers étaient prêts à suivre un puissant chef sur n'importe quel champ de bataille. Ils respectaient en effet l'expérience et avaient tendance à se regrouper autour des vétérans à la fois pour apprendre d'eux et rester en vie. Rohlan s'était distingué dans de nombreuses batailles sur des mondes extérieurs à la République pour permettre à son peuple de reconquérir sa place dans la galaxie et il avait également dirigé pendant trois ans un groupe de soldats de choc mandaloriens à bord du Jai'galaar, un vaisseau de combat Kyramud. Aucun combat n'était trop violent, aucun environnement n'était trop hostile pour ce valeureux guerrier qui gagna également l'estime de ses pairs par ses analyses tactiques rapides et acérées. Rohlan Dyre devint un modèle pour des millions de jeunes recrues qui avaient été témoins de ses faits d'armes et nombreux étaient ceux qui étaient prêts à le suivre au combat. Cette situation n'aurait pas porté ombrage à Mandalore l'Ultime et à son autorité s'il s'était contenté de se battre.

Rohlan Dyre

Rohlan Dyre
Image extraite du Knights of the Old Republic Campaign Guide


  Mais tandis que les campagnes des Mandaloriens sur la Bordure Extérieure les faisaient se rapprocher de l'espace de la République, Rohlan Dyre commença à s'interroger sur les événements qui se déroulaient autour de lui. Il fut intrigué par le fait que des membres de son peuple, qui étaient pourtant des nomades individualistes, acceptaient de se glisser dans le moule des Néo-Croisés. Sa curiosité fut également piquée à vif par les actes de Mandalore qui était parvenu à manœuvrer ses soldats pour qu'ils s'engagent dans un simulacre de guerre contre la République et dont les stratagèmes, qui visaient à la fois à déstabiliser et à endormir le gouvernement galactique en menant pendant longtemps une guerre non ouverte, allaient à l'encontre du mode de comportement des Mandaloriens qui préféraient l'attaque directe aux actions sournoises. Il se demandait également pourquoi son leader avait choisi d'attaquer la République en particulier et pour quelle raison il favorisait ses deux lieutenants, Cassus Fett et Démagol, qui n'adhéraient pas au code moral des Mandaloriens. En effet, Fett était passé maître dans l'art de la ruse tandis que Démagol était un véritable boucher.

  Comme pour tous les autres conflits auxquels il avait été confronté, Rohlan Dyre prit le problème de front et fit ce que nul autre Mandaloriens n'avait jamais fait, ni même osé faire : il se mit à poser des questions. N'obtenant aucune réponse de la part de Mandalore ou de ses lieutenants, il décida de ne pas répondre lorsqu'on l'appela pour la bataille suivante et partit en quête de réponses, commençant sa quête en enquêtant sur Démagol. Mais sur le front de la Bordure Extérieure, il lui fut impossible de se cacher bien longtemps et il fut capturé par son peuple. Au sein du peuple mandalorien, le terme de déserteur n'existait pas et ce qu'on soupçonnait de refuser de se battre, les lâches ou hut'uun, étaient renvoyés sur le front, dans les zones de combat les plus dangereuses pour y mourir. Mais, s'inscrivant en rupture avec la définition de hut'uun, Rohlan se battait et ne s'enfuyait qu'une fois les combats terminés pour poursuivre sa quête, démontrant qu'il n'avait rien d'un lâche. Au total, Rohlan Dyre s'enfuit six fois mais il fut toujours repris, ce qui ne fit qu'accroître ses soupçons. Le comportement de celui qu'on avait baptisé "le Poseur de Questions" embarrassait Mandalore qui ne pouvait ni le déconsidérer car il ne fuyait pas le combat, ni le tuer car cela aurait été contraire aux traditions mandaloriennes.

Rohlan Dyre

Rohlan Dyre fuit le champ de bataille après les combats pour partir à la recherche de réponses à ses questions
Image extraite du comics Chevaliers de l'Ancienne République Vol. 2 : Ultime Recours


  Après le Massacre des Padawans de Taris, de violentes émeutes éclatèrent sur son monde. Les Maîtres Jedi qui étaient jusque là stationnés sur Taris furent rappelés sur Coruscant. Quand il apprit le départ des Jedi et le chaos qui régnait dans ce monde non aligné mais à la position clef, Mandalore donna l'ordre à ses hommes de mener un assaut direct contre la République. En -3.964, Rohlan Dyre participa à la Bataille de Vanquo au cours de laquelle les Mandaloriens s'emparèrent rapidement de la planète. A la tête d'un détachement, Rohlan se lança à la poursuite de trois individus et d'un droïde qui tentaient de s'enfuir. Durant la poursuite, plusieurs de ses hommes furent neutralisés et il dut continuer à les poursuivre seul. D'un seul coup et en plein vol, il désarma un jeune humain et le maîtrisa. Alors qu'il le menaçait de son arme, Rohlan remarqua que le vaisseau des fugitifs se préparait au décollage et que les autres Mandaloriens n'allaient pas tarder à les rejoindre. Comprenant qu'il n'aurait pas une telle occasion de sitôt, Rohlan Dyre décida de voler le vaisseau pour mettre le plus de distance possible avec son peuple et pouvoir poursuivre sa quête tranquillement, cette fois pour enquêter sur Cassus Fett.

  Mais les propriétaires légitimes du vaisseau en question, le Dernier Recours, réussirent de justesse à se hisser à bord du celui-ci et Rohlan fut attaqué par Campeur, qui était passé de la douleur à la colère suite à l'enlèvement de sa protectrice Jarael par les Mandaloriens sur Vanquo. Armé d'un électrostaff, il prit le dessus sur Rohlan, et l'expédia dans la soute où le Mandalorien affronta Zayne Carrick, l'humain qu'il avait déjà affronté sur Vanquo, tout en tentant d'éviter les charges de mines volées par Marn "Gryph" Hierogryph. Le guerrier maîtrisa rapidement son adversaire et s'excusa avant de tenter d'en terminer avec lui. Mais avant qu'il ait pu baisser sa dague, Zayne cria à LB, le droïde dépressif du Dernier Recours, que le Mandalorien était responsable de la perte de sa main, qui s'était coincée dans la rampe lorsqu'ils étaient parvenus à monter à bord. Le droïde docker saisit alors Rohlan avec sa main valide et l'immobilisa.

Rohlan Dyre

Campeur n'apprécie guère qu'on tente de voler son vaisseau
Image extraite du comics Chevaliers de l'Ancienne République Vol. 2 : Ultime Recours


  Le guerrier fut enfermé dans un "Campeur spécial", une vieille capsule de sauvetage modifiée par Campeur qui permettait à ses clients de quitter discrètement Taris lorsqu'il était installé sur la planète. Zayne Carrick tenta de le faire parler, en vain, puis Rohlan se manifesta après avoir surpris une conversation dans laquelle Gryph apprenait au jeune humain que Campeur avait sauté dans l'hyperespace en direction de l'espace mandalorien. Il leur proposa alors son aide, arguant qu'ils auraient besoin de lui s'ils voulaient tous survivre, lui y compris. Zayne accepta de le laisser sortir et rejoindre le poste de pilotage, tout en gardant son blaster pointé sur lui au cas où le Mandalorien tenterait de leur jouer un tour. Rohlan Dyre leur apprit que les ravisseurs de Jarael, qui avaient pris l'Arkanienne pour une Jedi, l'avaient certainement conduite sur Flashpoint, dans une station de recherches que son peuple avait capturée un an plus tôt. Les Mandaloriens avaient en effet reçu l'ordre de capturer tous les éclaireurs Jedi qu'ils croisaient et de les amener à Démagol, le plus grand biologiste mandalorien, pour ses études sur les Jedi. Rohlan avait lui-même capturé et conduit sur Flashpoint un Jedi, probablement suite à la troisième bataille de Suurja au cours de laquelle plusieurs Revanchistes avaient été capturés par les Mandaloriens.

Rohlan Dyre

Rohlan accepte de raconter son histoire à ses nouveaux compagnons
Image extraite du comics Chevaliers de l'Ancienne République Vol. 2 : Ultime Recours


  Rohlan Dyre leur conseilla de rebrousser chemin et d'abandonner leur amie, mais ses compagnons d'infortune s'y refusèrent. Intrigués par le fait qu'un Mandalorien souhaitait fuir loin des lignes mandaloriennes, ils lui posèrent quelques questions. Rohlan leur parla alors de sa quête et des difficultés qu'il avait rencontré jusque là. Grâce aux informations de Rohlan, Zayne Carrick concocta un plan pour leur permettre de libérer Jarael ainsi que les Jedi prisonniers. Pendant que Gryph et Campeur se cachaient dans le "Campeur Spécial" dont l'accès était dissimulé par un LB désactivé, Rohlan contacta la station Flashpoint pour avertir qu'il amenait un prisonnier Jedi et une fois à l'intérieur insista pour que Démagol examine sur-le-champ son "prisonnier". Lorsque le scientifique, concentré sur son futur cobaye, relâcha sa vigilance, Rohlan en profita pour l'assommer et lui retira son armure qu'il passa ensuite à Zayne Carrick.

  Le faux Démagol fit ensuite visiter le campement au guerrier qui détourna l'attention des gardes pour lui permettre de disposer stratégiquement des charges de mines grâce à la Force. Gryph passa alors à l'action en se faisant passer pour un amiral républicain et fit sauter les charges pour simuler une attaque. Après que Rohlan ait conseillé aux gardes d'évacuer la planète à bord d'un vaisseau mandalorien, le faux scientifique se précipita à l'intérieur de la station en prétextant qu'il devait sauver ses dossiers. Rohlan demanda à l'un des gardes resté en arrière de rejoindre ses compagnons et prétendit qu'il allait tenter de quitter la planète de son côté avec Démagol, s'ils survivaient à l'attaque. Avant de s'éloigner, le garde lui demanda son nom : Rohlan le lui donna et lui demanda de dire à leur peuple qu'il était mort pour Mand'alor, puis rejoignit Zayne à l'intérieur.

Rohlan Dyre

La "mort héroïque" de Rohlan Dyre
Image extraite du comics Chevaliers de l'Ancienne République Vol. 2 : Ultime Recours


  Cette ruse leur permit de libérer les prisonniers et devait également permettre à Rohlan Dyre de simuler sa mort pour qu'il puisse poursuivre sa quête. Pendant que Zayne et ses compagnons fournissaient aux Jedi suffisamment de combinaisons spatiales pour qu'ils puissent rejoindre leur vaisseau, Rohlan Dyre se chargea d'aller chercher Démagol à qui il remit son armure. Lorsque Alek lui demanda un peu plus tard pourquoi le scientifique était inanimé, le Mandalorien en armure prétendit qu'il s'était réveillé et qu'il avait du l'assommer à nouveau pour lui faire enfiler son armure. Les deux Mandaloriens montèrent à bord du vaisseau des Jedi qui désiraient confier Démagol à la justice de la République, mais les Jedi s'aperçurent après le décollage que Rohlan avait disparu et que Démagol avait sombré dans un profond coma. Ils estimèrent qu'il avait volontairement absorbé une drogue pour se soustraire à la justice et ne s'inquiétèrent guère pour Rohlan qui, après tout, les avait aidés sur Flashpoint. Ni la République, ni les Jedi ne se demandèrent si ces deux événements pouvaient être liés et cacher quelque chose de plus important qu'il n'y paraissait…

  Ironiquement, Mandalore l'Ultime utilisa la mort supposée de Rohlan Dyre pour forger une légende dans laquelle "Rohlan le Poseur de Questions" proclamait que les Mandaloriens ne devaient jamais remettre en cause l'autorité et que la victoire n'était possible qu'en suivant strictement les ordres. Ainsi les efforts du guerrier curieux furent corrompus par une propagande faisant la promotion de l'uniformité dont il doutait. Mandalore fut surprit lorsqu'il retrouva un Rohlan Dyre bien vivant sur l'Héritage Arkanien et lui fit remettre un uniforme jaune de Marshall Néo-Croisé, Rohlan devant rester mort pour leur peuple. Mais l'uniforme en question fut par la suite utilisé par Zayne Carrick pour provoquer une rixe sur l'Héritage Arkanien pour libérer Jarael et soustraire ainsi Campeur au chantage de Lord Adasca pour l'obliger à contrôler les exogorths. Campeur retourna alors les terribles créatures contre le vaisseau que Zayne Carrick et ses compagnons, y compris le Mandalorien, purent quitter à temps. Rohlan continua par la suite à voyager avec le petit groupe et accéda même à la célébrité en remportant le Tandem Open, une manifestation sportive populaire dissimulant des activités esclavagistes.

Rohlan Dyre

La légende de Rohlan Dyre
Image extraite du comics Chevaliers de l'Ancienne République Vol. 4 : L'invasion de Taris


  Mais tous ignoraient, à part le mélancolique LB qui ne s'en souciait guère, que l'armure de Rohlan n'abritait plus son légitime propriétaire depuis les événements de Flashpoint. En effet, Démagol était parvenu à l'emporter sur Rohlan quand celui-ci était venu le récupérer et avait échangé leurs armures après l'avoir drogué à l'aide d'un narcotique particulièrement puissant. Le Zeltron, dont le véritable nom était Antos Wyrick, avait agit ainsi pour échapper aux Jedi et pour ne pas être une nouvelle fois séparé de Jarael qu'il soupçonnait d'être  une de ses anciennes pupilles qui lui avaient été autrefois été arrachées par le Crucible. Pour des raisons connues de lui seul, Wyrick attendit plusieurs mois avant de révéler sa véritable identité à Jarael…

  Pendant que Wyrick se faisait passer pour lui, le véritable Rohlan Dyre fut placé dans un centre médical de Coruscant, sous la garde d'une infirmière et de deux gardes. Comme nul dans la République ne connaissait son visage ou celui de Démagol, personne ne s'aperçut de la supercherie. Au bout de quelques mois, le corps du guerrier élimina suffisamment la drogue pour émerger de son coma et balbutier quelques mots mais personne ne le crut lorsqu'il affirma qu'il n'était pas Démagol. Bien qu'il soit encore groggy, le Ministère de la Défense décida d'ouvrir son procès dans l'ancienne Chambre du Sénat où Exar Kun avait assassiné son ancien mentor, le Maître Jedi Vodo-Siosk Baas, durant la Grande Guerre Sith. Malak insista pour qu'il se présente devant ses juges en arborant le casque de Démagol et le pauvre Rohlan, fortement menotté et sous la surveillance d'un garde, dut également se rendre à pied jusqu'au tribunal sous les huées de la foule qui nourrissait une haine féroce envers son peuple depuis la prétendue attaque contre Coruscant et le pseudo sacrifice héroïque des Draay. Subissant encore les effets de la drogue que lui avait injecté Démagol, il semble qu'il ne reconnut pas dans la foule Zayne et Gryph qui devaient témoigner lors du procès.

Rohlan Dyre

Le chemin de croix de Rohlan Dyre qu'on s'apprête à juger à la place de Démagol
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 47 : Demon, Part 1


  Peu après, il fut "accueillit" par Koa Delko, le Ministre de la Défense qui devait faire office de procureur durant le procès et qui l'accusa d'avoir voulu échapper à la justice en tentant de se suicider. Rohlan balbutia qu'il ne voulait pas lui parler à lui mais à un Jedi de Flashpoint, voulant sans doute parler de Zayne Carrick qui avait eu l'occasion devoir son visage sur le Dernier Recours et qui savait que Démagol était un non-Humain mais il ne pu terminer sa phrase, en proie à un malaise. Koa Delko lui dit alors qu'il verrait les Jedi assez tôt, durant son procès avant d'haranguer la foule en déclarant qu'une fois dépouillés de leur armure, les Mandaloriens n'étaient qu'une plaisanterie. Cette insulte fit l'effet d'une décharge d'adrénaline à Rohlan qui lui rétorqua qu'il ignorait qui ils étaient et qu'il n'était pas non plus celui que Delko pensait qu'il était.

Rohlan Dyre

Rohlan apostrophe Malak
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 47 : Demon, Part 1


- C'est… c'est ça votre secret, n'est-ce pas ? Vous êtes incapables de nous battre dans un combat loyal. C'est la voie que vous aimez, Jedi…, n'est-ce pas ? Alors sauvez votre République… mais qui sauvera la République de vous ?
Rohlan Dyre à Malak durant le procès de Démagol

  Un peu plus tard, Alek ou plutôt Malak comme il se faisait appeler désormais, témoigna avec hargne contre le pseudo-Démagol. Quand le Jedi le prit à partie en le traitant de sculpteur de chair, la traduction du nom de Démagol, Rohlan rompit le lien qui reliaient ses menottes en lui hurlant d'arrêter de l'appeler ainsi. Prenant sa réaction pour l'attaque qu'il espérait, Malak le projeta à travers la salle d'une violente poussée de Force et déclara qu'au nom des millions de victimes des Mandaloriens, ils allaient sauver la République et détruire les Mandaloriens à jamais. Bien qu'il soit toujours à terre, Rohlan redressa la tête et lui rétorqua qu'ils ne pouvaient pas les battre dans un combat loyal, avant de lui demander qui allait ensuite sauver la République de Malak. Cette déclaration suscita la colère de l'assistance et les gardes préférèrent évacuer le prisonnier avant qu'il ne soit lynché par la foule. Un des gardes fit monter Rohlan dans un speeder où les attendait un autre garde qui démarra immédiatement en déclarant qu'il était clair que ces gens voulaient leur Démagol. Exaspéré, Rohlan retira son casque et déclara qu'il n'était pas Démagol, mais Rohlan Dyre comme il n'avait cessé de le répéter depuis son réveil. A sa grande surprise, les deux gardes retirèrent à leur tour leurs casques, dévoilant les visages de Gryph et de Zayne. Ce dernier lui dit qu'il le savait avant de s'excuser de ne pas avoir découvert la vérité plus tôt et d'ajouter que Rohlan était le seul à pouvoir les aider à réparer leur erreur.

Rohlan Dyre

Rohlan Dyre s'explique une dernière fois
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 47 : Demon, Part 1


  Pour échapper à Malak et aux forces de sécurité à leur poursuite, ils se réfugièrent dans un hangar appartenant à Zayne Carrick. Là, Rohlan laissa exploser sa colère et se libéra de ses entraves, furieux d'avoir été drogué durant des mois et qu'on l'ait pris pour un homme qu'il détestait. Zayne lui apprit alors qu'ils avaient besoin de ce qu'il savait sur Démagol et qu'il les aide à sauver une nouvelle fois leur amie. Rohlan leur apprit qu'il avait consacré ses premières fuites à la recherche d'informations sur le passé de Démagol et raconta à Zayne et à Gryph ce qu'il avait apprit sur le passé sombre du scientifique. Quand il mentionna ses expériences sur Osadia pour créer des Chevaliers Mandaloriens et son premier succès, un bébé scion arkanien nommé Edessa à qui on avait implanté in utero l'ADN du Maître Jedi Arca Jeth, Zayne comprit aussitôt qu'il s'agissait de son amie Jarael et Rohlan confirma qu'elle était la première d'une longue série avant de poursuivre son histoire jusqu'au moment où Antos Wyrick avait échangé leurs armures. Alors qu'il était conscient mais paralysé, il avait entendu le Zeltron délirer au sujet de Jarael qu'il avait identifié comme l'un de ses "enfants".

  Gryph fut sidéré que Démagol ait pu les tromper, lui en particulier qui se considérait comme un maître en matière de tromperie, mais Zayne reconnu qu'ils se sentaient mal à l'aise en présence de "Rohlan" mais que comme celui-ci protégeait Jarael, ils pensaient que c'était un type bien. Un autre point intriguait l'ex-Jedi : Chantique venait également d'Osadia et lui avait raconté que son père l'avait vendu au Crucible, or c'était une Zeltronne. Rohlan réfléchit et se rappela alors qu'Antos Wyrick avait eu une fille avec une de ses compatriotes qui travaillait sur le projet, fille qui avait été un de ses premiers sujets d'expérience. L'enfant avait ensuite disparue, ce qui avait conduit sa mère à mettre fin à ses jours. Rohlan fut à la fois furieux et horrifié en comprenant que Wyrick s'était débarrassé de sa propre fille qu'il considérait comme un échec, d'autant plus que les enfants étaient sacrés pour les Mandaloriens et déclara qu'il allait lui faire mordre la poussière, avant de demander à Zayne s'il pouvait l'aider à y parvenir.

  C'est alors qu'arrivèrent Slyssk et Shel Jelavan qui avaient tous deux été contactés par Zayne. Ce dernier avait d'ailleurs demandé au Trandoshan de lui apporter une mallette destinée à Rohlan et qui contenait une armure très semblable à la sienne mais faite dans un matériau moins résistant et sans les piques sur l'épaule. Zayne lui expliqua qu'il s'agissait d'un costume qui l'aiderait à se déplacer dans la ville avant de mentionner qu'il était désormais un héros sportif, ce qui surprit Rohlan qui ignorait tout des exploits de Démagol sous son apparence dans l'arène du Monde de Jervo. Zayne ajouta qu'il s'était débrouillé pour lui trouver un vrai jetpack, puis activa un ascenseur qui conduisit Rohlan et les autres dans le centre de commandement du Projet Lune Rogue, une organisation créée par Zayne et les familles des Padawans assassinés sur Taris pour aider les populations délaissées par la République et l'Ordre Jedi qui se concentraient les Guerres Mandaloriennes.

Rohlan Dyre

Rohlan Dyre revêt sa nouvelle armure
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 48 : Demon, Part 2


  Quand Shel rendit à Zayne son sabre-laser après y avoir fait graver le nom de son frère et de ses autres camarades disparus, Slyssk se souvint qu'il avait trouvé quelque chose après que le faux Rohlan ait utilisé des produits chimiques peu de temps auparavant. Gryph l'identifia comme un microtag venant des objets que les frères Moomo avaient volés sur Odryn et en lisant l'inscription découvrit qu'il s'agissait du sabre-laser d'Exar Kun, un ancien Seigneur Sith. Zayne comprit que Démagol comptait utiliser cet objet fortement imprégné par le Côté Obscur pour corrompre Jarael et déclara qu'ils devaient se rendre au plus vite sur Osadia où Démagol avait du conduire Jarael. Rohlan intervint en disant que c'était un problème car personne à part Démagol, pas même les scientifiques d'Osadia qu'il avait interrogé, ne savait où se trouvait la planète. Après un moment de désespoir, Zayne se souvint que quelqu'un d'autre savait où se trouvait Osadia : Dace Golliard, le membre du Crucible qui avait capturé Jarael enfant. Quand Rohlan demanda à Zayne comment il comptait le contacter alors que son organisation se cachait, celui-ci lui répondit qu'ils n'allaient pas le faire mais que lui, Rohlan, allait contacter Cassus Fett.

  Celui-ci accepta de les aider afin de pouvoir payer sa dette envers Zayne et parce qu'il n'appréciait pas Démagol, contrairement à Mandalore. Fett contacta Dace Golliard et lui donna la position de la flotte de Saul Karath qu'ils avaient attiré dans un champ d'astéroïdes en prétendant que c'était pour qu'il puisse capturer les équipages des divers vaisseaux et l'Intrépide. Quand le Gladiateur arriva, les vaisseaux mandaloriens sautèrent dans l'hyperespace, puis Zayne contacta l'amiral pour lui signaler la présence des esclavagistes. Quand Karath apprit que l'homme qui avait laissé mourir son père et bien d'autres en s'enfuyant durant la Bataille de Foerost (-3.996) commandait le Gladiateur, il ordonna à ses hommes de le capturer, comme l'escomptait Zayne. Celui-ci annonça à Cassus Fett que leur plan avait marché à la satisfaction de celui-ci. Avant de partir, Fett demanda à Rohlan de continuer à faire croire à sa mort, point sur lequel ils s'étaient accordés, et lui demanda de faire en sorte que Démagol reste mort lui aussi…

Rohlan Dyre

Rohlan passe un accord avec Cassus Fett
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 49 : Demon, Part 3


  En rappelant à Karath qu'il avait bâti sa légende sur de nombreux mensonges, Zayne obtint qu'il lui laisse un de ses vaisseaux afin que ses amis et lui puissent rapidement atteindre Osadia. Durant le voyage, le capitaine du Testament, Telettoh leur apprit que le Conseil Jedi ne soutenait pas les Revanchistes autant que l'avaient laissé entendre Malak et Ferroh lorsque Zayne et Gryph les avaient vu sur Wor Tandell et que le Conseil avait seulement accepté que des Jedi, supervisés par Revan se joignent à la flotte comme soutien médical. Ce n'était qu'un tour de passe-passe et Rohlan qui ne se gêna pas pour le dire. Telettoh lui rétorqua qu'il n'était lui-même pas un véritable Mandalorien car dans le cas contraire, ils ne l'auraient pas pris à bord puis lui demanda de l'accompagner pour que l'équipage puisse le voir car ce n'était pas souvent qu'ils avaient une célébrité à leur bord.

  Une fois arrivés sur Osadia, Rohlan transporta Zayne jusqu'à l'école grâce à son jetpack et le "largua" à sa demande quand le jeune homme sentit la présence dans la Force du sabre-laser d'Exar Kun. Pendant qu'il défendait Jarael contre Chantique, Rohlan entra dans l'école et ne tarda pas à tomber sur Démagol à qui il exprima sa colère et son dégoût pour ses actions avec ses poings. Alors qu'il dominait largement le combat et qu'il commençait à lui retirer son armure en commençant par le poitrail, son adversaire lui hurla de s'éloigner de lui et le repoussa violemment sans même le toucher, l'assommant provisoirement.

Rohlan Dyre

Rohlan Dyre vs Démagol
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 49 : Demon, Part 3


  Quand il reprit ses esprits, il se rendit dans la cour où se trouvaient les quatre autres alors que Démagol comprenait que c'était lui et non Jarael et les autres enfants qui étaient sensibles à la Force. Rohlan lui confirma qu'il avait utilisé la Force pour le repousser un peu plus tôt et sans doute pour cacher sa véritable nature à Zayne et à tous les Jedi qui l'avaient approché. Il ajouta que c'était lui l'erreur et non Zayne comme il l'avait accusé un peu plus tôt et que si sa fille et lui étaient capables d'utiliser la Force, c'était à cause de son hérédité et non des expériences qu'il avait mené, faits qu'il avait toujours ignoré. Soudain, Chantique se précipita vers son père, un couteau à la main et celui-ci utilisa instinctivement la Force pour attirer un des sabres-laser vers lui et l'alluma. Mais il s'agissait de l'arme à doubles lames d'Exar Kun qui les transperça tous deux…

  Après la mort de Chantique et de Démagol, il semble que Rohlan ne récupéra pas son armure soit parce qu'il la considérait souillée par Démagol, soit parce qu'elle le rendait trop identifiable. Il est également possible qu'il ait voulu se séparer symboliquement de son ancienne vie et qu'il pensait revêtir une nouvelle armure qui traduirait le résultat de sa quête quand il retournerait auprès des siens. Quelques jours plus tard, Rohlan rentra avec les autres sur Coruscant et à la demande de Zayne, qui avait fait le lien quand il avait mentionné le fait qu'il avait interrogés des scientifiques scions d'Osadia, il organisa une rencontre entre Jarael et ses parents. Quand celle-ci le remercia, Zayne lui dit de plutôt remercier Rohlan et constata que celui-ci avait disparu. Au cours des années qui suivirent, Rohlan Dyre continua sa quête de réponses, quête qui dura probablement plusieurs années et dont on ignore l'issue. Il profita certainement de l'anonymat que lui procurait son visage découvert à présent qu'il avait été innocenté pour adopter plusieurs identités ainsi qu'à l'occasion de la célébrité du champion "Spikes" pour enquêter car il n'emporta avec lui que la mallette contenant le costume que lui avait donné Zayne.

Rohlan Dyre

Rohlan et Zayne font un merveilleux cadeau à Jarael
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 50 : Demon, Part 4


Informations encyclopédiques
Rohlan Dyre
Nom
Rohlan Dyre
Espèce
Fonctions
Guerrier mandalorien
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
07/12/2009

Date de modification
16/08/2016

Nombre de lectures
15 403


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Rohlan Dyre" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Site officiel de John Jackson Miller
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 2 : Ultime Recours
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 4 : L'Invasion de Taris
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 5 : Sans pitié !
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 6 : Ambitions contrariées
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 7 : La Destructrice
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 8 : Démon
  • Knights of the Old Republic 06 : Commencement, Partie 6
  • Knights of the Old Republic 07 : Flashpoint, Partie 1
  • Knights of the Old Republic 08 : Flashpoint, Partie 2
  • Knights of the Old Republic 10 : Flashpoint, Partie 3
  • Knights of the Old Republic 41 : Dueling Ambitions, Part 3
  • Knights of the Old Republic 44 : The Reaping, Part 2
  • Knights of the Old Republic 47 : Demon, Part 1
  • Knights of the Old Republic 48 : Demon, Part 2
  • Knights of the Old Republic 49 : Demon, Part 3
  • Knights of the Old Republic 50 : Demon, Part 4
  • Knights of the Old Republic Handbook
  • WOTC - KOTOR Campaign Guide (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.