Boba Fett


Boba Fett est un chasseur de primes mandalorien qui fut célèbre durant les années de l'Empire Galactique, et jusqu'à l'époque de l'invasion Yuuzhan Vong

Continuité : Legends


  Né sur la planète Kamino environ 10 années avant le conflit de la Guerre des Clones, Boba Fett est en réalité lui-même un clone, une parfaite réplique génétique de son "père", Jango Fett, l'un des meilleurs guerriers de son époque. Grâce aux enseignements de son père, Boba devient rapidement un expert en techniques de survie et en combat, acquérant très tôt une certaine maîtrise dans le maniement du blaster ou des canons-laser.

I. Une enfance houleuse



  Boba Fett fut élevé par son père dans l'isolation la plus totale, dans les grandes cités de Kamino, où il fut protégé non seulement des terribles et incessantes tempêtes, mais également des évènements liés à la carrière tumultueuse de son père, tantôt chasseur de primes, tantôt assassin, tantôt homme de main, mais toujours impitoyable et sans scrupules. D'autres compagnons, notamment Taun We et le droïde MU-12, veillèrent sur lui durant son enfance.

  La vie du jeune Boba connaît un bouleversement quand un Chevalier Jedi nommé Obi-Wan Kenobi, se rend sur Kamino pour rencontrer son père Jango. Envoyé par le Conseil Jedi pour enquêter sur une tentative d'assassinat perpétrée contre une sénatrice de Naboo, Kenobi découvre le complexe de fabrication des clones, dont Jango est le modèle original.

  Alors que Boba et son père quittent la planète pour trouver un autre refuge, Kenobi tente d'appréhender Jango, convaincu de sa culpabilité. Lors du combat furieux qui oppose les deux hommes sur la plate-forme d'amarrage, où est posé le vaisseau familial, le  Slave I, Boba aide son père en tirant au canon-laser sur le Jedi. Jango parvient finalement à rompre l'engagement et s'enfuit avec son fils.

  Boba et son père se rendent alors sur Géonosis, où réside l'employeur de Jango, le mystérieux Comte Dooku. Alors que Boba assiste à la mise à mort des ennemis de son père, plus de deux cents Jedi surgissent pour libérer leur amis, et une féroce bataille s'engage contre les droïdes de bataille de la Fédération du Commerce. Jango entre lui aussi dans la bataille, mais est décapité par le sabre-laser du Maître Jedi Mace Windu. Boba assiste, impuissant et choqué, à la mort brutale de son père.

  Après la bataille de Géonosis, Boba Fett enterre son père, marquant la tombe d'un simple "J.F.". Il découvre le "Livre Noir", un message encodé par son père pour l'usage de son fils, dans lequel le chasseur de primes délivre au garçon de précieux conseils pour sa survie.

II. Carrière sous l'Empire



  Boba Fett refait parler de lui durant les premiers temps de l'Empire. En tant que chasseur de primes, il est embauché par le gangster Sise Fromm pour capturer le jeune pilote de speeder Thall Joben et ses amis. Bien que le gang des Fromm soit l'ennemi de Jabba le Hutt - un employeur régulier de Boba Fett - le chasseur de primes accepte le contrat pour se libérer d'une dette personnelle envers Fromm.

  A cette époque, Fett possède un droïde, nommé BL-17, qu'il utilise pour distraire les deux droïdes de Joben, l'astromécano R2-D2 et le droïde de protocole C-3PO. Ignorant qu'une bombe a été placée sur le speeder de sa proie, baptisé la Sorcière Blanche, Fett entre à son tour dans la compétition de la Boonta, et utilise un mini rayon tracteur pour capturer Joben. Mais c'est la bombe qui est attirée par le rayon magnétique, et le Speeder du chasseur de primes est détruit, avec son droïde.
  Furieux de cette double perte, Fett capture les Fromm et les livre à Jabba le Hutt.

  Fett entre ensuite sur la liste des hors-la-loi tolérés par l'Empire pour services rendus. Fett travaille en effet à plusieurs reprises pour le gouvernement de Palpatine. Selon certains rapports, il aurait ainsi permis la capture par des agents de la Rébellion d'un talisman ayant une valeur mystique, infecté par un virus impérial, mais ceci fait partie des archives classées secret défense, et ne peut être confirmé.
  D'autres rapports parlent d'un contrat passé avec le Seigneur de Sith Dark Vador en personne, pour capturer un agent rebelle surnommé la "Taupe", qui aurait mené le chasseur de primes sur la planète glacée Ota.

  Peu après la Bataille de Yavin, au cours de laquelle l'Empire a subi sa plus importante défaite militaire depuis le début de la Guerre Civile Galactique en perdant sa station de bataille Etoile de la Mort, un groupe de chasseurs de primes employés par Jabba parvient à capturer les héros de l'Alliance impliqués dans la bataille, le contrebandier Han Solo, son copilote Chewbacca, et le jeune pilote rebelle Luke Skywalker, dans le sytème de Hoth. Le travail des chasseurs de primes consistait à amener ces prisonniers sur Ord Mantell, où Boba Fett prendrait livraison du trio pour le livrer à l'Empire. Mais l'un des chasseurs de primes, Skorr, laissa les Rebelles s'enfuir. Il perdit la vie au cours de cette opération, et Fett demeura les mains vides.

Boba Fett


  Peu après la Bataille de Hoth, Dark Vador embauche les meilleurs chasseurs de primes de la Galaxie - dont Boba Fett fait partie - pour retrouver le Faucon Millenium et ses occupants. Connaissant la réputation de Fett, Vador préfère lui préciser que les passagers doivent lui être amenés vivants - "Pas de désintégration !"

  Fidèle à cette réputation d'infaillibilité, Fett traque le Faucon Millenium jusqu'à la planète gazeuse Bespin, où Vador peut ainsi tendre une embuscade. Habile négociateur, Fett obtient du Seigneur Sith non seulement la prime pour la capture de l'équipage, mais aussi la garde de Han Solo - alors congelé dans un bloc de carbonite - afin de le livrer à Jabba le Hutt, et ainsi toucher une seconde prime !

  Lors du transfert de Solo vers Tatooine, Boba Fett est attaqué par les autres chasseurs de primes appelés peu avant par Dark Vador, attirés par le montant de la prime offerte par Jabba. Le droïde-assassin IG-88, à bord de son chasseur léger IG-2000, attaque l'Esclave I non loin de la planète désertique. Fett parvient à éliminer son rival, mais son vaisseau est sérieusement endommagé. Le chasseur de primes, qui connaît le risque qu'il y aurait à être surpris ainsi sans défenses, reste discret pendant quelques temps, tandis que les amis de Solo se lancent à sa recherche.

  Après avoir livré Solo à Jabba, Fett empoche quelques milliers de crédits bien mérités, et reste quelques temps au Palais de Jabba, où il assiste à la tentative menée par Luke Skywalker de délivrer le contrebandier. La tentative est apparemment déjouée par Jabba, et de nouveaux prisonniers viennent garnir ses prisons - Chewbacca et la Princesse Leia Organa.

  Jabba décide alors de livrer ces prisonniers au Sarlacc, une terrible créature millénaire vivant dans la Grande Faille de Carkoon, au plus profond du désert de Tatooine. Mais les amis de Solo, menés par le Chevalier Jedi Luke Skywalker, renversent la situation et se battent contre les hommes de Jabba : c'est la célèbre bataille de Carkoon, qui voit la mort de Jabba le Hutt et la fin de son empire criminel.
  Solo, récemment sorti de sa prison de carbonite, souffre encore de cécité, due au "mal de l'hibernation". Au cours de la bataille il donne accidentellement un coup de Vibro-hache dans le propulseur dorsal de Fett, qui s'active tout seul. Pris au dépourvu, Fett part s'écraser sur le flanc de la Barge solaire de Jabba, puis tombe dans la gueule du Sarlacc. Il est dès lors présumé mort pour le reste de la Galaxie.

Boba Fett


III. La résurrection d'une légende



  Le système digestif de la créature inflige à Fett d'immenses douleurs, tout en le maintenant artificiellement en vie, selon le mode de digestion du Sarlacc, qui dévore ses proies vivantes, et très lentement.

  Mais c'est finalement le chasseur de primes qui s'avère le plus résistant : il parvient à tuer la créature en utilisant son formidable arsenal. Et c'est un Boba Fett presque nu, rongé par les acides gastriques, et à moitié mort, qui s'extrait du corps de la créature et qui s'écroule sur le sable du désert.

  La chance est encore une fois de son côté : Dengar, un chasseur de primes, le recueille et le soigne. Après une longue convalescence, Fett revient d'entre les morts, revêt une nouvelle armure, et reprend du service, en restant toutefois discret pour profiter de l'effet de surprise dû à l'annonce de sa mort. Ce n'est que six années après la Bataille d'Endor que Han Solo apprendra la "résurrection" de son vieil ennemi.

IV. Pour Mandalore



Section à venir

V. Equipement



  Pour mener à bien des missions souvent très périlleuses, Fett dispose d'un arsenal impressionnant, tant individuel que spatial. Son armure mandalorienne, dont le concept remonte à une époque vieille de 4.000 ans, quand les clans de guerriers mandaloriens se battaient contre les Chevaliers Jedi durant la Grand Guerre des Sith, est une véritable plate-forme d'armes ambulante. Elle est équipée d'un propulseur dorsal. Ses gants contiennent diverses armes, notamment un lance-flammes et un lance-câble pour capturer ses proies sans les tuer. Fett dispose également d'un lance-fléchettes pour neutraliser ou tuer discrètement. Et pour les assauts les plus brutaux, le chasseur de primes peut compter sur son lance-roquette dorsal. La visière du casque, en forme de T et connue dans toute la Galaxie, recèle un écran visuel évolué, à l'instar des macrojumelles. Le reste du casque contient une antenne de communication montée sur le côté, des détecteurs de son et de mouvement, un dispositif infrarouge, et un comlink connecté à son vaisseau.

  L'arme de poing de prédilection du chasseur de primes est quant à elle un modèle de chez BlasTech très performant : le Fusil-Blaster EE-3, dont le canon est scié.

  Pour ses déplacements dans la Galaxie, Fett a récupéré l'Esclave I familial. Ce vaisseau de patrouille, qui contenait déjà de nombreux dispositifs aussi secrets que mortels, a été considérablement modifié par Boba. Au cours de sa carrière, le célèbre chasseur disposera de plusieurs vaisseaux, tous nommés de la même façon. Son dernier vaisseau connu est l'Esclave IV.


Actualités en relation

The Mandalorian | Grosse rumeur sur la présence de Boba Fett dans la saison 2

Bientôt un mois avant le retour de The Mandalorian, voilà qu'une ancienne rumeur fort tenace au sujet de la saison 2 refait surface : il semble de plus en plus certain que Temuera Morrison soit de retour dans le r...


The Mandalorian : Temuera Morrison pour incarner Boba Fett dans la saison 2 ?

Selon un article du Hollywood Reporter, généralement très fiable, Temuera Morrison ferait partie du casting de la saison 2 de The Mandalorian pour incarner Boba Fett. En effet, dans un article publié hier soir, le site rapporte que...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #5

Aux États-Unis, aujourd'hui voit la publication du comics Bounty Hunters #5 chez Marvel. Écrit par Ethan Sacks, et illustré par Paolo Villanelli, ce nouveau numéro met tout spécialement en avant l'irruption de Boba Fett dans la...


HoloNet | Un pack de fiches The Clone Wars pour la fin des vacances

Pour la fin de ces vacances un peu spéciales et la reprise de l'école, je vous propose aujourd'hui 23 nouvelles fiches sur la série The Clone Wars ainsi que quatre mises à jour. Ces nouvelles fiches couvrent plusieurs...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #4

Tout comme Panini en France, Marvel poursuit lui aussi un rythme de publication soutenu pour rattraper le léger retard accumulé depuis le printemps. Au menu du jour, voici donc Bounty Hunters #4 qui paraît aujourd'hui aux États-unis...


Informations encyclopédiques
Boba Fett
Nom
Boba Fett
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Chasseur de primes
Armes
Blaster EE-3
Lance-roquettes dorsal
Lance-fléchettes
Nombreuses armes cachées
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
23/07/2020

Nombre de lectures
185 243


Note de la fiche
10 membres ont noté la fiche "Boba Fett" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Boba Fett

Boba Fett était le fils cloné de Jango Fett qui devint un célèbre chasseur de primes sous l'Empire et travailla notamment pour Dark Vador et Jabba le Hutt.

Continuité : Canon


  "Tu me doubles encore... Tu paieras le prix fort pour ça."
Boba Fett à Asajj Ventress sur Tatooine


  Boba Fett était certainement le plus célèbre des chasseurs de primes de primes de la galaxie, grâce à son efficacité légendaire et à la terreur qu'il suscitait chez ses proies : son nom faisait trembler les moins vaillants, et sa renommée le précédait. Il travailla pour les figures les plus puissantes de la galaxie, que ce soit des brigands comme Jabba le Hutt, ou une figure d'autorité comme Dark Vador.

  Fils cloné de Jango Fett - lui-même chasseur de primes -, Boba ne subit pas une croissance accélérée comme les autres clones. Il fut durement formé, mais cela ne l'empêcha pas de s'attacher à son père génétique.

Boba Fett

Boba Fett en pleine action
Image extraite de Star Wars: Scum and Villainy: Case Files on the Galaxy's Most Notorious


1. Le fils de Jango Fett



"Tu as bien visé, tu as fait confiance à ton instinct… et tu as commencé à te forger une réputation. Un père ne pourrait pas rêver meilleur départ pour la vie de son fils."
Jango à Boba, peu avant la bataille de Géonosis


  Après la bataille de Naboo en -32, le Maître Jedi Sifo-Dyas eut une vision terrible du retour des Sith. Afin de protéger la République d'une telle menace, il commanda secrètement auprès des Kaminoans une armée de soldats clones. Ce projet fut récupéré secrètement par Dark Sidious et le Comte Dooku, qui avaient fait éliminer Sifo-Dyas par le Syndicat des Pykes et avaient repris à leur compte la création de la Grande Armée.
  Jango Fett avait été recruté par le Compte Dooku - qui se faisait alors appeler Dark Tyranus - pour être le modèle des soldats clones. La récompense était considérable, mais Jango exigea une chose supplémentaire : un clone non modifié, sans croissance accélérée, qu'il élèverait comme son fils. C'est ainsi que Boba Fett vit le jour.

  En plus de son entraînement militaire qu'il avait suivi en partie avec les autres clones sur Kamino où il résidait, Boba accompagnait régulièrement son père lors de ses missions. Ce dernier avait suffisamment de crédits pour ne plus jamais travailler, mais il aimait choisir ses propres cibles, un bon combat, et surtout préparer son fils aux dangers que recelait la galaxie. En particulier, les Fett acceptèrent une mission a priori banale sur Ord Mantell, en équipe avec trois autres chasseurs de primes. Boba se demandait pourquoi ils ne faisaient pas plutôt équipe avec Zam Wesell, Aurra Sing ou encore Cad Bane, et la réponse de son père était pleine de sens comme toujours : pour le préparer à l'inconnu.
  Les chasseurs de primes devaient simplement ramener une Twi'lek - qui fréquentait un individu rattaché au Soleil Noir - auprès de son père. La mission se déroula sans accrochage. Ce fut sur le retour que les événements dégénérèrent, puisque la chasseuse de primes Chadra-Fan prit Boba en otage et exigea de Jango qu'il leur ramène la fille. Boba savait qu'il aurait dû surveiller ses arrières mais il garda son calme, puisque son ennemie ne l'avait pas fouillé. Il sortit un pistolet blaster et la tua, avant d'éliminer son associé Gand. Enfin, le garçon laissa la vie sauve au dernier chasseur de primes, un Rodien. Ainsi, il pourrait rappeler à leurs semblables qu'il ne fallait pas tenter de doubler les Fett, une décision dont Jango fut fier.

Boba Fett

Boba Fett neutralisant la Chadra-Fan sur Ord Mantell.
Image extraite de Ère de la République - Les Vilains


2. La Guerre des Clones


2.1 La perte d'un père et mentor



  Avec l'apparition du mouvement de la Confédération des Systèmes Indépendants qui défiait ouvertement la République, Jango Fett se vit confier une mission de la plus haute importance par son employeur, Dark Tyranus : éliminer la sénatrice Padmé Amidala, dont les négociations menaçaient le plan secret des Sith. Le chasseur de primes en armure mandalorienne embaucha Zam Wesell pour éliminer la sénatrice de Naboo à son arrivée sur Coruscant. Seulement, la Clawdite fut appréhendée par les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, et Jango dut l'éliminer d'un saberdard.

  L'enquête d'Obi-Wan Kenobi le conduisit cependant sur Kamino, où il découvrit l'existence de la Grande Armée commandée pour la République, et où il fut présenté à Jango Fett par l'intermédiaire de Taun We. Quand le Maître Jedi posa des questions au chasseur de primes sur ses récentes activités sur Coruscant, Boba Fett sentit que la tension était palpable : la dernière mission de Jango avait attiré l'attention sur eux. Une fois Obi-Wan Kenobi reparti, Boba Fett dut préparer ses affaires en urgence pour un départ imminent avec le Slave I, le patrouilleur Firespray de son père.
  Alors qu'ils chargeait leur vaisseau, les Fett furent interrompus par l'arrivée du Maître Jedi, qui alluma son sabre laser. Pendant que Jango le retardait, Boba devait faire chauffer les moteurs. À l'issue d'un duel mémorable - auquel Boba participa en ouvrant le feu sur Kenobi avec les canons laser du Slave I - qui avait demandé à Jango de puiser dans ses réserves d'énergie, les Fett décollèrent pour Géonosis afin de retrouver Dark Tyranus.

Boba Fett

Boba Fett, présent lors de la rencontre entre son père Jango et Obi-Wan Kenobi


  Cependant, Obi-Wan Kenobi avait placé un mouchard sur la coque du Slave I, ce qui permit au Maître Jedi de suivre le vaisseau de classe Firespray jusqu'à Géonosis. Les Fett remarquèrent le chasseur Delta-7 et ouvrirent le feu avant d'utiliser des charges soniques. Pensant le vaisseau du Jedi détruit, Jango et Boba atterrirent et rejoignirent le Comte Dooku, qui tenait une réunion secrète du Conseil Séparatiste, regroupé non loin de l'usine de fabrication de droïdes de combat B1 et B2.
  Obi-Wan Kenobi fut finalement arrêté, et la nouvelle de sa capture arriva jusque Naboo, où se trouvaient Anakin Skywalker et Padmé Amidala, qui tentèrent une mission de sauvetage. Jango Fett stoppa le jeune Jedi dans l'usine et les trois prisonniers de la République furent conduits captifs dans l'arène Petranaki pour une exécution publique devant des milliers de Géonosiens surexcités.

  Boba Fett se trouvait sur le balcon aux côtés de son père et du Comte lorsque l'exécution commença. Cependant, l'arrivée de la Grande Armée de la République et de centaines de Jedi compromit les plans des Séparatistes. Quand Coleman Trebor bondit sur le balcon, le père de Boba élimina le Jedi de plusieurs tirs de blaster avant de rejoindre le cœur de la bataille au centre de l'arène. Ainsi, Boba vit son père se faire décapiter par Mace Windu.
  Quand la bataille se déporta à l'extérieur de l'arène, Boba récupéra avec émotion le casque de son père, détaché du reste de son corps, qu'il pressa contre son front. La Guerre des Clones venait de débuter, et le jeune Boba Fett, du haut de ses dix ans, n'avait plus qu'une idée en tête : se venger de Mace Windu.

Boba Fett

Boba Fett, serrant entre ses mains le casque de son défunt père dans l'arène de Géonosis


2.2 Une vengeance impossible



  La seule motivation de Boba Fett après le meurtre de son père était la vengeance ; le conflit galactique actuel offrait un contexte favorable à un tel acte. Le jeune homme récupéra le Slave I et contacta différents chasseurs de primes avec lesquels son défunt père avait eu l'occasion de travailler, tels que Aurra Sing - qui devint son mentor - et Bossk. Pour la mission particulière qu'il souhaitait entreprendre, Boba sollicita également Castas : l'objectif de l'opération était ni plus ni moins d'éliminer Mace Windu.
  Se faisant passer pour un cadet clone - et quoi de plus simple étant lui même un jeune clone -, Boba Fett rejoignit l'Endurance, le destroyer de classe Venator de l'amiral Kilian où Mace Windu et Anakin Skywalker accueillirent les jeunes recrues. Se faisant appeler Lucky pour l'occasion, Boba adressa à peine la parole à ses homologues, ne quittant pas sa cible des yeux. Le fils de Jango s'illustra ensuite lors d'un exercice de tir qui laissa l'amiral Kilian et son artilleur bouche-bée.

  Reprenant ensuite la visite du destroyer, Boba s'éclipsa pendant qu'un soldat clone posait des questions aux cadets. Il contacta discrètement la Palliduvan qui lui donna les instructions pour installer le dispositif. Le jeune chasseur de primes plaça les explosifs et le détecteur sur le palier de la chambre du Maître Jedi puis rejoignit discrètement le groupe de cadets, qui ne s'étaient pas rendus compte de sa courte absence.

Boba Fett

Boba Fett s'illustrant pendant l'exercice de tir à bord de l'Endurance


  Cependant, ce fut un soldat et non le Maître Jedi qui déclencha l'explosion. Certains systèmes ayant été touchés, le destroyer Venator coupa ses moteurs non loin de Vanqor. Quand Boba apprit en tendant l'oreille que Mace Windu avait probablement été visé par l'attentat mais avait survécu, il fulmina et s'écarta de nouveau discrètement de son groupe pour contacter Aurra Sing. Le jeune chasseur de primes expliqua à la Palliduvan que son plan avait échoué, et Sing lui ordonna alors de faire exploser les moteurs depuis la salle des machines. Rechignant à condamner tout l'équipage, Boba Fett se dirigea quand même vers la salle des machines et assomma le clone CT-1477 avant de neutraliser les différents terminaux.
  Les alarmes retentirent alors dans tout le destroyer et de multiples explosions secouèrent l'Endurance jusqu'à compromettre irréversiblement son intégrité. L'amiral Kilian ordonna aux cadets clones de rejoindre des capsules de sauvetage, et Boba suivit donc le groupe sans attirer l'attention sur lui. Quand les capsules furent éjectées du destroyer, il désactiva discrètement les freins, faisant ainsi manquer le point de rendez-vous au petit vaisseau. Aurra Sing et Bossk arrivèrent ensuite à bord du Slave I pour sauver Boba et le contraignirent à abandonner les cadets dans la capsule. Résigné, Boba obéit à la Palliduvan et au Trandoshan et regagna le Slave I qui quitta immédiatement les lieux.

  Anakin Skywalker et Mace Windu, à bord de leur chasseur Delta-7B, retrouvèrent à temps la capsule de sauvetage ayant manqué le point de rendez-vous. Les deux Jedi avaient évacué à temps l'Endurance, que l'amiral Kilian et le commandant Ponds n'avaient cependant pas voulu quitter. Le destroyer s'était écrasé sur Vanqor.

Boba Fett

Boba Fett, sur le point de neutraliser CT-1477


  Boba Fett et ses compagnons n'avaient cependant pas dit leur dernier mot. Les chasseurs de primes connaissaient bien les Jedi et se doutaient que Mace Windu et Anakin Skywalker voleraient au secours de l'amiral Kilian dans la carcasse encore fumante de l'Endurance, écrasé sur Vanqor. Ils préparèrent donc un piège sur la passerelle de commandement endommagée du destroyer. Après avoir capturé l'amiral Kilian, le commandant Ponds et un autre officier, ils laissèrent le casque de Jango Fett et se positionnèrent sur une crête non loin. Ils suivirent l'arrivée des Jedi et n'eurent pas à attendre longtemps avant d'apercevoir une explosion : un des Jedi avait activé le piège en prenant le casque de Jango.
  Cette fois-ci, le jeune clone voulait s'assurer de la mort de Mace Windu et se rendre dans l'épave. Castas n'y tenait pas particulièrement mais finit par céder quand Boba et Aurra agitèrent devant lui la possibilité d'une importante récompense du Comte Dooku. Bossk resterait quant à lui près du Slave I pour surveiller les prisonniers.

  Boba, Aurra et Castas s'aventurèrent alors dans l'épave de l'Endurance, mais ils furent confrontés aux nombreux pièges tendus par R2-D2, le seul rempart entre les Jedi et les chasseurs de primes. Là où le Klatooinien se décourageait, Boba était inébranlable et poursuivait son ascension malgré les chutes de débris et les explosions. Quand cela devint trop dangereux, Aurra ordonna de faire demi-tour et appela le Trandoshan pour qu'il détruise avec les canons du Slave I ce qu'il restait de l'Endurance, seul moyen de s'assurer de la mort de Windu.
  Cependant, une fois dans le chasseur de classe Firespray, les chasseurs de primes observèrent un chasseur Delta-7B décoller. Convaincu qu'il s'agissait de Mace Windu, Boba se plaça aux commandes du Slave I, ignorant qu'il s'agissait en réalité de R2-D2 aux manettes. Le jeune clone détruisit d'un tir précis l'antenne de communication du chasseur Delta-7B, mais ne parvint pas à l'empêcher d'utiliser un anneau d'hyperpropulsion. Enragé d'avoir échoué une nouvelle fois, Aurra assura à Boba qu'ils pouvaient toujours utiliser leurs prisonniers comme monnaie d'échange contre Mace Windu.

Boba Fett

Boba, Castas, Bossk et Aurra Sing observant l'explosion dans l'Endurance au loin


  Avec les heures qui s'écoulaient, Boba était de moins en moins à l'aise avec les trois prisonniers dans la soute : il éprouvait des remords et alla donc donner à boire à l'amiral Kilian, qui tenta de le raisonner. Être comparé à un soldat clone ne fit qu'énerver le jeune Fett, ce qui attira l'attention d'Aurra Sing qui frappa sans ménagement les prisonniers. La Palliduvan contacta ensuite le temple Jedi et mit un ultimatum : si Mace ne venait pas à eux seul, ils exécuteraient les prisonniers. Et pour prouver qu'elle était sérieuse, Aurra Sing exécuta le commandant Ponds d'un tir à bout portant.
  Les chasseurs de primes arrivèrent sur Florrum, où Castas exprima son souhait de se retirer de l'équipe, les enjeux devenant bien trop importants et dangereux pour le Klatooinien. Hondo Ohnaka accueillit l'équipage du Slave I à bras ouverts et l'invita à le suivre pour un rafraîchissement, après avoir exprimé ses condoléances auprès de Boba. Dans la cantina, Aurra Sing remarqua que Castas était en train de révéler des informations à un camarade sur le pétrin dans lequel il se trouvait, et l'exécuta aussitôt pour ne pas compromettre ses plans. Boba fut une nouvelle fois choqué et regretta de s'être allié à de pareilles crapules qui n'agissaient absolument pas avec le même code d'honneur que son défunt père.

  Malheureusement pour les chasseurs de primes, le contact de Castas sur Coruscant, un certain Fong Do, avait permis à Plo Koon et Ahsoka Tano de remonter la trace des kidnappeurs jusque sur Florrum.

Boba Fett

Boba Fett dans le Slave I perdant le contrôle de la situation au profit d'Aurra Sing


  Mais encore une fois, les attentes du jeune Boba ne furent pas comblées puisque ce fut Plo Koon qui se présenta devant Aurra Sing, et non Mace Windu. Hondo avait conduit le Kel Dor jusqu'à la Palliduvan et Boba Fett sortit de sa cachette pour pointer son blaster sur le Jedi. Par comlink, Aurra Sing joignit Bossk, qui était resté avec les prisonniers et le Slave I afin de faire pression sur le Jedi. Mais Ahsoka Tano surgit de l'ombre, trancha l'antenne de la Palliduvan et menaça la chasseuse de primes de son sabre. Encore une fois, Boba devint le centre de l'attention quand Plo Koon tenta de le ramener dans le droit chemin ; mais Aurra Sing dévoila alors des lames secrètes cachées dans ses bottes, ce qui lui permit de se sortir de la prise de la Togruta et de s'échapper, avec l'aide de Boba.
  Ce dernier fut donc d'autant plus surpris et abattu quand l'associée de son père l'abandonna et s'en alla rejoindre le Slave I à des coordonnées que les Jedi ignoraient. Le jeune clone résista un temps, refusant de révéler au Kel Dor où étaient détenus les prisonniers. Mais Hondo le convainquit de parler, car c'est ce qu'aurait fait son père, qui n'aurait pas laissé des innocents se faire exécuter.

  Ahsoka Tano parvint finalement à rattraper Aurra Sing et à l'empêcher de décoller avec le Slave I. Quand le vaisseau s'écrasa finalement dans le désert de Florrum, la Palliduvan fut présumée morte. L'amiral Kilian et l'officier de bord furent secourus, et Boba et Bossk furent arrêtés et conduits au centre de détention judiciaire sur Coruscant. Sur le palier de la prison, Boba confronta Mace Windu du regard, se jurant qu'il ne l'oublierait pas.

Boba Fett

Boba Fett sur Florrum, réalisant qu'Aurra Sing l'abandonne


2.3 Mission sur Quarzite



  Boba Fett passa plus d'un an dans la prison de Coruscant avec Bossk, temps durant lequel il s'endurcit. Le chasseur de primes avait coupé court ses cheveux, et gagné en caractère.  Tout le monde sut bientôt qui il était, d'autant plus qu'avec un Trandoshan pour compagnon, peu étaient ceux qui cherchaient des ennuis au clone.
  Un beau jour, Boba fut sollicité par Cad Bane pour déclencher une émeute dans la prison en agressant Rako Hardeen. Boba interpella le criminel, prétextant qu'il lui devait de l'argent ; le clone ignorait cependant qu'il s'agissait en réalité d'Obi-Wan Kenobi, en mission pour déjouer le plan de Moralo Eval, un criminel de renom également détenu au centre judiciaire. Boba provoqua Hardeen, qui riposta. Quand des gardiens arrivèrent, Bossk vint au secours de Boba, ce qui déclencha finalement l'émeute souhaitée. Malheureusement, le jeune clone ne profita pas du plan de Cad Bane pour s'évader avec Hardeen et Eval.

  Boba Fett finit toutefois par sortir de prison en -20 et forma une nouvelle équipe de chasseurs de primes, dont faisait évidemment partie Bossk, mais aussi Latts Razzi, Dengar, Oked et C-21 Highsinger. Le groupe s'était réuni dans une habitation non loin de la cantina de Mos Eisley sur Tatooine. Boba avait accepté une mission sur Quarzite, où son équipe et lui devaient escorter un colis de la station orbitale jusqu'au palais d'Otua Blank, le souverain belugan de ce monde. Seulement, avant même le départ de Tatooine, Oked se fit tuer par Asajj Ventress. Boba Fett fut donc contraint de recruter la Dathomirienne pour remplacer le défunt Oked.

Boba Fett

Boba Fett, prêt à en découdre avec Rako Hardeen dans la prison de Coruscant


  Asajj Ventress n'avait pas beaucoup de considération ni de respect pour Boba, de par son jeune âge, mais le clone s'en fichait : ils avaient une mission à accomplir, et, malgré son air sévère, il garda son calme et alla de l'avant. Sur la station spatiale autour de Quarzite, le major Rigosso expliqua aux chasseurs de primes que la cargaison se trouvait à bord d'un train, et qu'il devait protéger le transport jusqu'à l'arrivée. Échouer n'était pas envisageable. Boba se renseigna davantage sur l'environnement, et apprit que l'atmosphère pressurisée de la planète empêchait de se rendre directement au palais en vol.

  Dès que le train se mit en marche, Boba plaça son équipe stratégiquement : lui-même rejoignit la salle des machines avec Bossk pendant que Dengar et Asajj surveillaient l'arrière, et Latts et C-21 le coffre contenant la cargaison. Le convoi ne tarda pas à se faire attaquer par des Kage chevauchant d'imposants milodons qui se déplaçaient à la vitesse du train. Protégé par son casque et quelques pièces d'armure, et armé de ses deux pistolets blaster, Boba élimina de nombreux assaillants. Quand Dengar se fit éjecter du train, il rejoignit Latts et C-21 pour protéger la cargaison, laissant seul derrière lui Bossk, qui se fit à son tour éjecter.
  Bientôt, Boba se retrouva seul avec Asajj pour défendre la cargaison contre le chef des guerriers kage. Quelle ne fut pas sa surprise quand en trébuchant sur le coffre, une jeune fille en sortit. Se méprenant, Boba s'interposa pour la protéger mais se fit assommer. Les Kage étaient en fait venu la libérer, et ce fut la Dathomirienne qui neutralisa le dernier d'entre eux. Même en ayant découvert la nature de la cargaison, Boba souhaitait délivrer la prisonnière au roi de Quarzite ; il n'apprécia pas qu'Asajj exige la moitié de la récompense, mais ses protestations furent vite stoppées quand il se fit étrangler par la Force.
  Bientôt, Boba se retrouva emprisonné dans le coffre, et ne fut libéré que quand le roi Otua Blank ouvrit, pensant y découvrir son esclave. Non seulement le clone avait été ridiculisé, mais il n'avait pas touché sa part, puisque la récompense avait été donnée à Asajj Ventress, qui avait trompé le roi et laisser la prisonnière s'échapper avec les Kage.

Boba Fett

Boba et son équipe recevant les instructions de leur mission sur Quarzite


2.4 Alliance avec Asajj Ventress



"Les crédits ne régleront pas notre contentieux."
Boba Fett à Asajj Ventress sur Tatooine


  En -19, Boba Fett avait la rancune tenace et n'avait toujours pas digéré le sale coup qu'Asajj Ventress lui avait fait sur Quarzite. Seule consolation depuis son séjour en prison, il avait récupéré le Slave I, dont Hondo Ohnaka avait pris soin. Avec ses compagnons chasseurs de primes Bossk, Embo, Latts Razzi et Highsinger, il évitait les missions que la Dathomirienne s'appropriait avant eux. Alors qu'il se trouvait dans une cantina du niveau 1313 de Coruscant, le clone reçut fit la brève rencontre de Quinlan Vos, sans savoir qui il était réellement. Le Kiffar cherchait apparemment à se venger d'Asajj Ventress, aussi Boba lui révéla sans honte où elle se trouvait.
  Ainsi, quelques semaines plus tard, quelle ne fut pas la surprise de Boba Fett quand Asajj Ventress vint solliciter son aide dans la cantina de Mos Eisley sur Tatooine. Le clone refusa tout d'abord d'aider la Dathomirienne, sa fierté encore sévèrement touchée, puis céda sous la pression de ses partenaires quand elle proposa 250.000 crédits. Avant de lever la séance de négociation, Boba pointa son pistolet blaster sur le visage de Ventress et lui conseilla de ne pas tenter de le doubler cette fois-ci.

  La mission semblait simple sur le papier : sauver Quinlan Vos, prisonnier du palais du Comte Dooku sur Serenno, en l'absence de ce dernier. Boba et ses chasseurs de primes devaient simplement créer une diversion pendant qu'Asajj Ventress partait à la recherche du Kiffar. Le clone laissa à la Dathomirienne quinze minutes, puis il engagea le combat contre les droïdes de combat. Mais rien ne se déroula comme prévu, puisque Quinlan Vos avait basculé du Côté Obscur et s'était retourné contre Asajj Ventress ; quant à Boba et ses compagnons, ils avaient finalement dû faire face au Comte Dooku, qu'ils étaient toutefois parvenus à immobiliser grâce à Bossk. Néanmoins, les chasseurs de primes durent quitter à la hâte Serenno devant l'échec cuisant de leur mission.

Boba Fett

Boba Fett, piégé par Asajj Ventress sur Quarzite


3. Un chasseur légendaire


3.1 Une sacrée réputation



"- On sait quel genre de chasseur tu es. Tu traques les criminels et les meurtriers, alors...
- Faux. Je suis un chasseur de primes.
"
Les dernières paroles d'une proie à Boba Fett


  À la fin de la Guerre des Clones et à l'avènement de l'Empire Galactique de Palpatine, la réputation de Boba Fett n'était plus à faire. On ignore ce que le chasseur de primes entreprit pendant les dix-neuf longues années jusqu'à la bataille de Yavin, mais il acquit une réputation d'homme de parole, implacable et efficace. Les missions les plus périlleuses ne lui résistaient pas, et il se disait même qu'il désintégrait ses adversaires.
  En termes d'équipement, Boba arborait un semblant d'armure mandalorienne, en duracier et non en beskar. Mais contrairement à celle de Jango, la sienne comprenait une cape, était majoritairement verte avec des genouillères et épaulières jaunes. D'autre part, Boba utilisait un jetpack pourvu d'un lance-roquettes MM9, ainsi que les traditionnels gantelets multifonctions (avec lance-grappin, lance-flammes ZX de la Corporation Czerka et blaster intégré Dur-24 de BlasTech Industries), et avait troqué ses deux pistolets blaster pour une carabine EE-3.

  Boba Fett était membre de la Guilde des Chasseurs de Primes, et respectait donc un code particulier. Alors qu'il traquait une proie sur Carajam dans la Bordure Extérieure, il fut sollicité par la Guilde pour éliminer un autre chasseur de primes à la solide réputation, Zingo Gabnit. Ce dernier avait toutefois enfreint le code en tuant un autre chasseur de primes ; maintenant qu'il se savait traqué, il commettait d'horribles actes. Boba Fett le retrouva sur Carajam, le vainquit et ramena son corps auprès du commanditaire de la Guilde pour toucher les 100.000 crédits.

Boba Fett

Boba Fett durant son combat contre Zingo Gabnit sur Carajam


  Avec sa réputation grandissante, Boba Fett pouvait désormais se payer le luxe de choisir ses propres missions, comme son père avant lui, et de refuser celles qu'il jugeait contraire à son code d'honneur. À un moment donné, Boba Fett entra au service du seigneur du crime Jabba le Hutt. Plus qu'un chasseur de primes, il était une sorte de garde du corps, dont la simple présence décourageaient ceux qui pourraient attenter à la vie de Jabba.

  En l'an 0, en pleine Guerre Civile Galactique et quelques heures seulement avant la bataille de Yavin, Boba Fett se trouvait sur Tatooine : il avait entendu parler de deux droïdes que Dark Vador recherchait, mais n'était pas parvenu à mettre la main dessus. Il se trouvait ensuite aux côtés de son employeur quand ce dernier interpella Han Solo qui lui devait des crédits. Le contrebandier avait abandonné une cargaison du Hutt lorsque le Faucon Millenium avait été abordé par les Impériaux : Solo promit de rembourser sa dette avec un petit bonus, ce que Boba Fett n'oublia pas.

Boba Fett

Boba Fett aux côtés de Jabba face à Han Solo sur Tatooine


3.2 Mission pour Dark Vador



"Je n'échouerai que si vous m'engagez pour le faire."
Boba Fett à Dark Vador sur Tatooine


  Après la bataille de Yavin et la destruction de l'Étoile de la Mort, Boba Fett se trouvait dans le palais de Jabba quand Dark Vador rendit une visite au Hutt et fit démonstration de sa puissance. Le chasseur de primes n'était pas présent lorsque les termes de leur arrangement furent discutés, mais il fut convoqué dès le lendemain par le Sith avec Krrsantan le Noir. Comme Jabba avait été contraint de collaborer avec l'Empire, et que les deux chasseurs de primes travaillaient pour le Hutt, ils avaient été désignés pour répondre aux besoin de Dark Vador.
  Le Wookie devait retrouver un certain Cylo, un scientifique travaillant pour l'Empereur, tandis que Boba devait ramener vivant à Vador le pilote de l'Alliance rebelle qui avait détruit la station de combat impériale. Les seules informations dont disposait le chasseur de primes était que le pilote avait un lien avec Obi-Wan Kenobi, et avait quitté quelques semaines plus tôt Tatooine à bord du Faucon Millenium.

  Boba commença ses recherches dans les cantinas autour de Mos Eisley. Il commença par interroger des Rodiens, qui ne savaient rien sur le pilote, simplement qu'il avait accompagné Ben Kenobi. De proche en proche, le chasseur de primes arriva jusqu'à la cantina de Chalmun où l'attention se focalisa sur lui. Après avoir salement amoché une brute qui l'avait moqué, Boba Fett n'apprit rien de plus du barman Wuher, seulement que le garçon était un fermier, un cultivateur d'humidité.
  Soudain, un jeune humain tenta de s'échapper que le chasseur de primes attrapa aisément. Après une séance de torture efficace où Boba n'avait pas retenu ses coups, l'adolescent révéla que l'humain s'appelait Luke Skywalker. Fort de cette information, Boba exécuta de sang froid le jeune homme et quitta la cantina.

Boba Fett

Boba Fett et Krrsantan lors de leur rencontre avec Dark Vador sur Tatooine


  Maintenant que Boba Fett avait tous les éléments de l'enquête, il se rendit discrètement à la hutte de Ben Kenobi et y attendit le pilote de X-Wing qui avait détruit l'Étoile de la Mort. Quand Skywalker se présenta, Boba utilisa une grenade aveuglante pour le priver de sa vue et le frappa de la crosse de son arme. Mais l'humain se releva, et bien que temporairement aveugle, il brandit son sabre laser pour affronter le chasseur de primes.
  Après quelques passes d'armes, Boba commença à prendre son adversaire au sérieux ; il le dominait toujours et utilisa tout son arsenal pour neutraliser Luke Skywalker sans le tuer. Quand le Jedi renvoya un tir vers Boba, le clone se propulsa avec son jetpack pour ceinturer Luke et le plaquer au sol. Mais soudain, le chasseur de primes fut assommé par une brique qui lui frappa l'arrière du crâne : c'était là l'œuvre de la Force, que Boba n'avait pas anticipée.

  Quand le chasseur de primes retrouva ses esprits, il était évidemment seul. Il rejoignit le destroyer stellaire de Dark Vador avec son Slave I et avoua n'avoir pas pu ramener le pilote. Néanmoins, il révéla son nom au Seigneur Noir des Sith : Skywalker. Vador ne faisant aucun commentaire, Boba Fett se retira, ignorant qu'il venait de révéler à son employeur qu'il avait un fils.

Boba Fett

Boba Fett torturant l'adolescent dans la cantina de Mos Eisley


3.3 La traque du Faucon Millenium



  Trois ans plus tard, et après la bataille de Hoth qui avait mis un terme aux victoires successives de l'Alliance sur l'Empire, Dark Vador entreprit de retrouver Luke Skywalker. Pour capturer le jeune Jedi, le Seigneur Noir comptait utiliser ses amis comme appâts, à savoir Han Solo et la princesse Leia Organa.
  Boba Fett et d'autres chasseurs de primes - tels que ses anciens compagnons Dengar et Bossk, et d'autres comme Zuckuss et IG-88  - furent ainsi convoqués sur le super destroyer stellaire Executor. L'objectif était de retrouver le Faucon Millenium, qui s'était échappé de Hoth, et de ramener son équipage vivant : les désintégrations étaient donc à éviter, un message que Vador adressa personnellement à Boba.

  Boba Fett patienta dans son Slave I pendant que la flotte impériale se dispersait. Parmi les débris qui venaient d'être expulsés dans l'espace, le chasseur de primes repéra alors le Faucon Millenium, qui avait sagement attendu collé à la paroi d'un destroyer. Fett suivit donc discrètement les Rebelles jusque Bespin. Une fois dans la Cité des Nuages, il détruisit IG-88 qui l'avait suivi jusque là. Le chasseur de primes avertit ensuite Vador de la destination du Faucon Millenium, et le directeur de la Cité des Nuages, Lando Calrissian, fut acheté pour piéger son ancien ami Han Solo.
  Il fut ensuite aisé de capturer Leia Organa, Han Solo et Chewbacca lorsque ceux-ci, pensant se rendre à un dîner avec Lando, tombèrent dans une embuscade où Boba Fett attendait avec Vador.

Boba Fett

Boba Fett et Dark Vador attendant Han Solo et Leia Organa sur Bespin


  Han Solo fut finalement utilisé comme cobaye pour la procédure de congélation en carbonite que devrait subir Luke Skywalker. Les Ugnaughts de la Cité des Nuages effectuèrent donc les derniers réglages sur le contrebandier, et Vador promit à Boba Fett un dédommagement si jamais Solo venait à mourir dans la procédure. En effet, le chasseur de primes comptait le ramener à Jabba, qui avait placé une prime importante sur la tête de son ancien contrebandier. Solo survécut à la procédure et les Impériaux escortèrent le bloc de carbonite sur répulseurs jusqu'au Slave I. En chemin, Boba Fett repéra le Jedi qui venait d'arriver sur Bespin et ouvrit le feu pour le forcer à reculer, donnant ainsi l'alerte. Il fit décoller son vaisseau juste avant l'arrivée de Leia et Chewbacca, qui avaient été secourus par Lando et Lobot.

  Boba Fett livra ensuite Han Solo à Jabba, qui exposa le bloc de carbonite comme un trophée dans son palais. Le chasseur de primes se trouvait toujours aux côtés du Hutt, environ un an plus tard, quand Leia Organa infiltra le palais pour sauver le contrebandier, peu après la capture du Wookie. La princesse d'Alderaan fut néanmoins démasquée, capturée après avoir décongelé Han Solo, et forcée de porter une tenue humiliante auprès de Jabba. Boba, qui veillait au grain, profitait néanmoins de la musique et de l'allégresse générale, tout en savourant l'effet qu'il faisait aux différentes femmes présentes dans le palais.
  Le chasseur de primes ne se trouvait pas là quand Luke Skywalker se présenta devant Jabba en exigeant la libération de Han Solo et Leia Organa, demande qui déboucha sur la mort du rancor du Hutt et la capture du Jedi. Néanmoins, Boba fut présent lorsque les prisonniers furent conduits à la faille de Carkoon pour être jetés au sarlacc.

  La situation dégénéra cependant en bataille rangée quand Luke Skywalker récupéra son sabre laser grâce à R2-D2 et que ses compagnons furent libérés avec l'aide de Lando Calrissian. Boba Fett bondit sur l'esquif où se trouvait le Jedi, et avant qu'il puisse ouvrir le feu, se fit trancher son blaster en deux. Le chasseur de primes tenta ensuite d'immobiliser Skywalker avec son lance-câble, mais perdit l'équilibre à cause d'une explosion.
  Quand le Jedi bondit sur l'esquif voisin, Boba pointa son lance-roquette dans sa direction, mais son jetpack fut malencontreusement percuté par Han Solo qui n'avait pas complètement retrouvé la vue. Le légendaire chasseur de primes fut violemment propulsé, et sans aucun contrôle, contre le Khetanna et tomba dans la gueule du sarlacc.

Boba Fett

Boba Fett dans le palais de Jabba sur Tatooine


4. Survivant



  Présumé mort, Boba Fett survécut aux acides du systèmes digestif du sarlacc, protégé par son armure. On ignore quand et comment il s'échappa, mais il s'échappa. Dans les mois suivant la bataille d'Endor, un certain Cobb Vanth avait récupéré l'armure endommagée du chasseur de primes, qu'il portait fièrement pour rétablir un semblant d'ordre sur Tatooine en s'opposant à des gangs,  tel que celui de la Clé Rouge.



En savoir plus

À l'origine, Boba Fett avait été considéré par dicolin=bio_lucas_george>George Lucas pour être l'antagoniste principal de Star Wars VI, réservant ainsi l'Empereur pour Star Wars IX. Quand il fut clair qu'il n'y aurait pas de postlogie à l'époque de la trilogie originale, Boba Fett fut relégué à un rôle beaucoup plus mineur, avec seulement quelques répliques dans les épisodes V et VI.

  La voix de Boba Fett dans les films, interprété à l'origine par Jeremy Bulloch, John Morton et Jason Wingreen, a été remplacée par celle de Temuera Morrison - celui qui interprète Jango Fett - à l'occasion de la sortie en DVD en 2004 de la trilogie originale.




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Boba Fett
Nom
Boba Fett
Autre(s) nom(s)
Lucky
Espèce
Humain (Clone)
Date de naissance
-32
Lieu de naissance
Date de décès
+4 (présumée)
Lieu de décès
Taille
1,83 m
Fonctions
Armes
- Deux pistolets blaster
- Fusil blaster EE-3
- Gantelets mandaloriens : lance-flammes ZX, blaster intégré Dur-24
- Armure mandalorienne en duracier
- Jetpack avec lance-roquettes MM9
Vaisseau
Affiliation
- Séparatistes (temporairement)
- Empire Galactique (temporairement)
- Jabba
Interprété par
Jeremy Bulloch et John Morton, Jason Wingreen (1ère voix), Temuera Morrison (voix après 2004), Daniel Logan (jeune Boba Fett)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/08/2020

Date de modification
24/08/2020

Nombre de lectures
22


Note de la fiche
10 membres ont noté la fiche "Boba Fett" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.