Jango Fett


Jango Fett est un chasseur de primes mandalorien qui vécut vers la fin de la République Galactique, et dont les gènes servirent à créer l'Armée Clone de la République

  Pour toutes les personnes ayant fréquenté le milieu du crime avant la Guerre des Clones, le nom de Jango Fett reste associé au plus formidable et au plus redoutable chasseur de primes de son époque. Jalousé par les autres membres de la profession, craint par tous ceux qui pouvaient se retrouver en position de proie, Fett est effectivement le plus efficace - et le plus cher - mercenaire et chasseur de primes de la galaxie dans les dernières années de la République Galactique, également connu des historiens pour avoir donné naissance, par son ADN, à l'armée de clones de la République, qui composa la majeure partie des effectifs militaires opposés à la Confédération des Systèmes Indépendants pendant la Guerre des Clones. Ironiquement, celui qui avait jadis été vaincu par les Jedi fut également à l'origine de leur perte, lorsque l'Ordre 66 fut déclenché et que les soldats clones se retournèrent contre leurs généraux Jedi.

  S'il est acquis que Jango Fett fut un redoutable chasseur de primes, en fait la partie de sa vie que le grand public connaît le mieux, celle-ci n'est pas pour autant la principale caractéristique de la biographie de Fett. Peu de gens le savent en effet, mais le terrible Jango Fett fut également un grand chef de guerre mandalorien apprécié et respecté de ses hommes, mais aussi un père aimant et dévoué à son fils adoptif, Boba.

  Voici son histoire ...


I. Une enfance heureuse (-66 à -58) [haut]



  Né sur Concord Dawn en l'an 66 avant la bataille de Yavin, Jango est issu d'une famille modeste, possédant une petite maison au milieu des champs. Son père, principalement occupé par les travaux agricoles, est également le "Journeyman Protector" (le représentant officiel de la Loi, que l'on pourrait assimiler à une sorte de shérif local) depuis que le précédent titulaire du poste, Jaster Mereel, a été convaincu de meurtre et exilé. A cette époque, ce dernier est devenu le chef des Mandaloriens et dirige une vaste et efficace organisation de mercenaires (les "True Mandalorians"), en proie à des complots internes qui finissent par déboucher sur un coup d'état mené par Vizsla et ses Death Watch.

  Le jeune Jango passe donc les huit premières années de sa vie dans les champs mais son père lui apprend les rudiments du combat et le maniement des armes - un apprentissage auquel il fera appel bien plus tôt qu'il n'y aurait pensé. Jango est en fait le fils cadet de la famille, et a une soeur âgée de quelques années de plus que lui.


II. L'épopée mandalorienne (-58 à -34) [haut]



  

1. La fin de l'insouciance (-58) [haut]



  Alors que rien ne prédestine Jango à prendre part dans le conflit interne qui oppose les Mandaloriens de Jaster Mereel aux Death Watch de Vizsla, c'est sa famille qui est rattrapée par la guerre civile : lors d'une embuscade tendue par les Death Watch aux Mandaloriens sur Condord Dawn, les hommes de Jaster Mereel subissent de lourdes pertes, et le leader charismatique doit se replier avec une poignée d'hommes dans les champs de la famille Fett. Bien cachés mais à court de vivres et épuisés, les hommes de Mereel sont providentiellement secourus par le père de Fett, qui leur fait passer de la nourriture en cachette.

  Le vent tourne lorsque les Death Watch parviennent aux environs de la ferme des Fett et font parler un Jango terrifié : le jeune garçon a en effet aperçu les traces d'un soi-disant "mendiant" portant des bottes, et auquel son père aurait porté secours. Sans le savoir, Jango vient de condamner sa famille : les Death Watch investissent la ferme et capturent le père de ce dernier. Mais lorsque les mercenaires menacent de tuer le jeune garçon, sa mère abat l'un des assaillants, ce qui sonne le début de la tuerie : les parents de Jango sont assassinés, sa sœur capturée - et probablement tuée à son tour, et le jeune garçon ne doit son salut qu'à l'intervention des Mandaloriens, qui surprennent les Death Watch mais doivent se replier devant leur nombre trop important.

Jango Fett

Le jeune Jango juste après le meurtre de sa famille.
Image extraite du comics "Open Seasons"


  Devenu orphelin, Jango décide alors de suivre ses "sauveurs" et les aide à rejoindre sains et saufs la petite cité la plus proche. Là, les Mandaloriens, menés par Jaster Mereel et aidés encore par Jango, parviennent à tendre une embuscade à leurs poursuivants, qui sont tous éliminés sans pitié. Jango lui-même, du haut de ses huit ans, parvient à tuer le commandant local des Death Watch. Emu et impressionné, Mereel décide de prendre le jeune garçon sous son aile et d'en faire son fils adoptif.

  Très rapidement, Jango s'affirme comme un combattant exceptionnel, et devient dans les années qui suivent l'un des meilleurs du groupe de Jaster Mereel et de son second, Montross. Ce dernier voit cependant d'un mauvais oeil l'ascension rapide de Jango, qui possède à la fois les faveurs de son chef et de tout le reste de ses hommes, mais il reste persuadé de sa position de second et ne pense probablement pas pouvoir être surpassé par quiconque, dusse-t-il s'appeler Jango Fett.


  

2. La bataille de Korda 6 - La mort d'un mentor (-52) [haut]



  Lien principal sur la bataille de Korda 6.

  Une des nombreuses missions menées par les Mandaloriens conduit les mercenaires sur la planète Korda 6, pour une opération d'exfiltration qui s'annonce, selon les rapports d'intelligence, plutôt facile. Tandis que le gros de la troupe, dirigée par Jaster Mereel, doit combattre une armée rebelle primitive, Jango doit mener une petite escouade pour sauver quelques officiers gouvernementaux.

Jango Fett

Sur Korda 6, Jango résiste à une embuscade des Death Watch.
Image extraite du comics Open Seasons


  Mais la mission est un échec cuisant : non seulement les Kordiens sont équipés d'armes lourdes et présents en grand nombre, mais en plus les Death Watch se sont embusqués pour éliminer leurs ennemis. La bataille de Korda 6, commencée dans la plus grande confusion, s'achève sur un bilan plus que lourd : Jaster Mereel est tué par la faute de Montross, qui doit quitter l'organisation pour désobéissance et trahison. Acclamé par ses hommes, Jango est désigné d'office comme le nouveau chef des Mandaloriens. Le cœur lourd, le jeune homme accepte la charge et prend la relève de Jaster Mereel.

  Durant les années qui suivent, les Mandaloriens de Jango Fett volent de succès en succès, et acquièrent une réputation sans cesse grandissante. Pendant dix-huit années, les Death Watch ne constituent pas une menace importante et les Mandaloriens parviennent à remplir leurs missions. Face à leur puissance, Vizsla n'a cependant pas déposé les armes, et complote dans l'ombre pour éliminer ses ennemis et prendre la direction de tous les Mandaloriens. Tout se joue en fait lors d'une seconde embuscade tendue par le chef des Death Watch, mais cette fois-ci les Mandaloriens doivent affronter un adversaire bien plus redoutable...

Jango Fett

Après la mort de Jaster Mereel, Jango devient le chef des Mandaloriens.
Image extraite du comics Open Seasons



  

3. La bataille de Galidraan - La fin du rêve mandalorien (-44) [haut]



  Lien principal sur la bataille de Galidraan

  En l'an -44, Jango Fett et ses hommes sont engagés par le gouverneur de Galidraan pour mater une insurrection rebelle. Pour attirer à coup sûr les Mandaloriens, le gouverneur prétend savoir où se cache Vizsla, mais en réalité c'est ce dernier qui lui a proposé de tendre un piège à Jango Fett. Une fois la mission menée à bien, ce dernier se rend au palais du gouverneur pour exiger son dû, mais Fett est pris en embuscade par les Death Watch. Parvenant in extremis à s'échapper, il ne peut hélas pas prévenir ses hommes de ce qu'il vient d'apercevoir : une flotte de croiseurs républicains en approche !

  Pour s'assurer de la victoire, Vizsla a en effet demandé au gouverneur de Galidraan de requérir l'aide de la République et des Jedi, affirmant que les Mandaloriens se sont rendus responsables du meurtre de nombreux dissidents politiques, de femmes et d'enfants. Menés par le Comte Dooku et Komari Vosa, les Jedi ont ordre d'arrêter les Mandaloriens par tous les moyens.

Jango Fett

Piégé par Vizsla, Jango s'échappe du palais du gouverneur de Galidraan.
Image extraite du comics Open Seasons


  Jango rejoint le campement en même temps que les Jedi, et ne perd pas de temps en discussions inutiles : son comportement impétueux lui commande de tirer d'abord et parler ensuite. En quelques minutes, ce sont deux formations d'élite qui s'affrontent à bout portant et très rapidement le sol est jonché de cadavres. Au terme d'une bataille éprouvante, tous les Mandaloriens sauf Jango sont tués, et les Jedi ont perdu la moitié de leur contingent. Ce massacre inutile stoppe net la présence mandalorienne, et il faudra de nombreuses années avant que ces guerriers ne refassent parler d'eux. Jango, de son côté, est remis aux autorités locales - c'est-à-dire indirectement à son ennemi juré, Vizsla ! Tandis que le leader mandalorien est dépossédé de son armure, dont le gouverneur de Galidraan fera une pièce de choix pour sa collection privée, Vizsla décide d'en rajouter dans l'humiliation : plutôt que de tuer Jango Fett, il décide de le vendre à un groupe d'esclavagistes. Une lourde erreur qu'il paiera quelques années plus tard de sa vie...

Jango Fett

Au terme d'une âpre bataille, Jango se distingue en tuant un grand nombre de Jedi.
Image extraite du comics Open Seasons



III. Les esclavagistes (-44 à -32) [haut]



  Après sa capture, Jango est vendu comme esclave et passe les années qui suivent à bord d'un navire transportant de l'épice de contrebande. Enchaîné mais toujours avide de revanche, l'ancien Mandalorien profite d'une attaque pirate sur le vaisseau marchand pour se libérer et en prendre le contrôle - en tuant au passage tout l'équipage esclavagiste.

  Sur Galidraan, c'est un gouverneur totalement affolé qui apprend la nouvelle de l'évasion de Jango Fett. Connaissant la réputation des Mandaloriens, il semble très improbable que ce dernier ait oublié la trahison qui mena à la mort tous ses hommes. Malgré ses années de captivité, Jango n'a rien oublié de son entraînement, et parvient effectivement très facilement à infiltrer le palais du gouverneur, tuer ses quelques gardes, et récupérer son armure flambant neuve - amoureusement restaurée à grand renforts de crédits par le collectionneur. Sous peine de se voir transformé en atomes, le gouverneur révèle à Jango de précieuses informations sur les Death Watch, ce qui lui permet de retrouver la piste de ses ennemis non loin de Corellia.

Jango Fett

Après l'attaque du vaisseau esclavagiste, Jango parvient à se libérer de ses chaînes.
Image extraite du comics Open Seasons


  Alors que le vaisseau de Vizsla est en approche de la planète, Jango tente une attaque kamikaze à bord d'un chasseur, et s'éjecte juste avant l'impact, qui pulvérise les moteurs et endommage sérieusement l'appareil Death Watch. Grâce à son armure, il s'approche ensuite du cockpit de la passerelle et s'infiltre à bord en tirant une roquette qui pulvérise la baie en transparacier. Alors que l'équipage de pont est tué par la décompression qui s'ensuit, Vizsla tente de s'échapper et rejoint une capsule de sauvetage, poursuivit par Fett. Le combat se poursuit ensuite à la surface et Jango Fett parvient finalement à blesser son adversaire avant de succomber à un puissant anesthésique innoculé par Vizsla. Ce dernier, blessé et épuisé, est finalement attaqué par un groupe d'animaux sauvages et dévoré. Quand Jango se réveille le lendemain, il reprend ses esprits et peut enfin partir l'esprit tranquille : son ennemi de toujours, assassin de son mentor et responsable du massacre de sa famille, a disparu, ainsi que toute son organisation.

Jango Fett

Après avoir détruit le vaisseau de Vizsla, Jango combat ce dernier au corps à corps.
Image extraite du comics Open Seasons


  Contre toute attente, Jango Fett ne tente pas de reformer les Mandaloriens, et préfère suivre la voie empruntée d'ailleurs par Montross quelques années auparavant. Grâce à son expérience, il devient en très peu de temps un célèbre chasseur de primes...


IV. Le temps des Chasseurs de Primes (-32 à -22) [haut]



  

1. La traque de Komari Vosa (-32) [haut]



  La première mission réellement importante de Jango Fett - et l'une des plus dangereuses - lui est confiée par le Comte Dooku en personne, devenu entre-temps Dark Tyranus, après son départ de l'Ordre Jedi et son ralliement à l'Ordre Sith et à Dark Sidious. A cette époque, l'ancienne padawan de Dooku, Komari Vosa, a elle aussi quitté la voie des Jedi et est devenue la chef d'une secte connue sous le nom de Bando Gora.

  Contacté sur la station Outland par l'apprenti de Dark Sidious, Fett se voit offrir une récompense de cinq millions de crédits. L'ex-mandalorien ignore que la même mission vient d'être proposée à une ancienne connaissance : Montross. Le plan des Sith vise en effet tout autant à éliminer Komari Vosa et son culte qu'à trouver le combattant idéal pour former l'armée de clones destinée à favoriser la prise de pouvoir des Sith.

  Conseillé par l'un de ses seuls amis, une Toydarienne du nom de Rozatta, Fett se rend tout d'abord sur Coruscant pour recueillir des renseignements, que pourrait bien lui donner un certain Jervis Gloom, un dealer de bâtons de la mort également traqué par la police de Coruscant. A bord de l'Héritage de Jaster, son premier vaisseau, Jango Fett se rend donc sur la planète-capitale. Après avoir été capturé par Fett, Gloom donne au chasseur de primes le nom de son employeur : Groff Haug. Arrivé à destination, Fett tombe nez-à-nez avec Montross. Après une courte escarmouche, ce dernier préfère s'enfuir et Fett peut continuer sa mission.

  Par chance, celui-ci intercepte une communication émanant de l'appareil d'un sénateur twi'lek de la République dénommé Connus Trell, qui serait apparemment lié au trafic de bâtons de la mort. Parvenu dans les quartiers du sénateur, Jango Fett parvient sans mal à faire parler celui-ci, qui lui révèle le nom de son fournisseur, un certain Sebolto. Après un combat avec les forces de police de Coruscant, le chasseur de primes parvient à quitter la planète, et prend contact avec Rozatta pour obtenir davantage d'informations sur sa nouvelle cible.

  Renseignements pris, il s'avère que Sebolto est un célèbre parrain du crime Dug établi sur Malastare. Pour l'approcher, Rozatta suggère à Jango Fett de lui amener un certain Bendix Fust, dont la tête a été mise à prix par le Dug pour 50.000 crédits, mais qui se trouve actuellement détenu dans la prison de haute sécurité de la planète Oovo IV. Mais pendant ce temps, Fett ignore que Komari Vosa se tient déjà sur ses gardes, alertée par la disparition de ses contacts criminels sur Coruscant...

  Après s'être infiltré sur Oovo IV à l'abri d'un vaisseau-cargo, Fett parvient tant bien que mal à éliminer les gardes et les droïdes de surveillance, mais alors qu'il parvient à son but une mystérieuse femme capture Bendix Fust, privant le chasseur de primes de son laissez-passer pour Malastare... pour couvrir sa fuite, celle-ci n'hésite pas à libérer les prisonniers et à profiter de l'émeute pour s'échapper. Fett parvient néanmoins à rejoindre le hangar où son appareil est stationné, mais tombe à nouveau sur cette mystérieuse chasseuse de primes. Contre toute attente, Rozatta recommande à Fett de la garder en vie, mais alors que les deux combattants sont en pleine discussion, un patrouilleur Firespray surgit et détruit l'Héritage de Jaster, clouant les deux chasseurs de primes au sol.
Pour quitter Oovo IV, ils vont devoir collaborer ensemble et voler un autre vaisseau...

  Et c'est ensemble qu'ils parviennent à un autre hangar de la prison, dans lequel se trouvent stationnés six prototypes de Firespray, des appareils flambants neufs qui ne demandent qu'à être capturés. Après avoir affronté quelques gardes et un impressionnant drone de sécurité, Jango et son alliée s'emparent d'un vaisseau - qui deviendra le fameux Esclave-I, détruisent les autres avec une volée de torpilles, et quittent enfin Oovo IV. La jeune femme révèle alors son identité à Jango : Zam Wesell...

Jango Fett

Sur Malastare, Jango s'infiltre dans l'usine de bâtons de la mort de Sebolto.
Concept-art tiré du site internet Bounty Hunter de Lucasarts


  Fett se rend ensuite sur Malastare pour rencontrer le Dug, et apprend que le Bando Gora serait lié à Gardulla le Hutt, qui fournirait des appareils pour le transport des bâtons de la mort modifiés par l'organisation de Komari Vosa. Le chasseur de primes se rend alors sur Tatooine et, après avoir reçu quelques informations de Jabba, parvient à se glisser dans le palais de Gardulla - qui finit l'entrevue dans la mâchoire de son dragon Krayt personnel. Sachant enfin où trouver Komari Vosa - sur une des lunes de Bogden - Fett se rend sur place et affronte à nouveau Montross, qu'il parvient à vaincre mais qu'il laisse finalement se faire massacrer par les adeptes du Bando Gora ; lui-même est finalement capturé par la Jedi Noire, avant d'être longuement torturé. Contre toute attente, Zam Wesell lui vient en aide et Komari Vosa livre alors un duel sans merci à son adversaire. Malgré la puissance de la Force, Jango n'en est pas à son premier combat contre un Jedi, et il parvient à vaincre le chef du Bando Gora, sans pour autant se décider à l'achever. Des scrupules que ne partage pas le Comte Dooku qui, caché dans l'ombre, utilise la Force pour tuer son ancienne apprentie. Fett comprend alors que toute cette longue mission n'avait pour but que de l'évaluer et de déterminer qui, de Montross ou de lui, avait le potentiel requis pour créer l'armée de clones...

Jango Fett

Jango Fett et Zam Wesell
Image extraite du comics Zam Wesell



  

2. Dooku et l'armée des clones (-32) [haut]



  Pleinement satisfait des compétences montrées par Jango Fett dans la traque de Komari Vosa, Dark Sidious ordonne au Comte Dooku de l'enrôler pour créer son armée de clones. Sur l'une des lunes de Bogden, le chasseur de primes et le Sith se rencontrent pour discuter affaires. N'ayant pas oublié que c'est Dooku qui dirigea jadis le raid sur Galidraan qui élimina tous ses compagnons et le réduisit en esclavage, Fett tente de tuer le Sith en lui innoculant un virus, mais la Force est un allié bien trop puissant pour qui sait l'utiliser : Dooku parvient sans mal à neutraliser les effets du virus.
Ayant ainsi chacun de leur côté montré leur force, les deux hommes tombent d'accord sur les termes du marché : Fett accepte de céder son ADN pour servir de modèle à une armée de clone, et à collaborer sur Kamino avec les généticiens pour assurer une parfaite croissante des clones, ainsi qu'une partie de l'entraînement de leurs troupes d'élite. En échange, en plus d'une coquette somme, Fett exige un clone non altéré - c'est-à-dire dont l'esprit ne serait pas conditionné, et dont la croissance ne serait pas accélérée. Ce "fils" sera en fait l'héritage de Jaster Mereel, destiné à perpétuer la mémoire des Mandaloriens.

  Fett s'installe alors sur Kamino et commence à travailler avec les Kaminoans. Bien qu'il soit relativement libre de ses mouvements, sa présence est souvent requise pour mener à bien ce vaste projet et le chasseur de primes possède des quartiers permanents à Tipoca City, la capitale. Son fils adoptif, qu'il prénomme Boba, passera les premières années de vie dans cet environnement aussi moderne que sobre. Pendant ce temps, son père s'absente de temps à autre pour continuer son travail, mais consacre la majeure partie de son temps à jouer avec son fils et à lui fournir toute l'éducation d'un bon Mandalorien.

Jango Fett

Jango Fett, sur la planète Kamino.
Image extraite du DVD Star Wars Episode II - L'Attaque des Clones



  

3. Chassés-croisés avec Zam Wesell (-27) [haut]



  Quelques années avant le début de la Guerre des Clones, Jango Fett est considéré comme le meilleur chasseur de prime de la galaxie, et personne, pas même les Vigos du Soleil Noir, ne peuvent se vanter être à l'abri d'un contrat assuré par le Mandalorien. A cette époque, Fett croise plusieurs fois son ancienne partenaire, Zam Wesell, devenue depuis sa rivale pour les meilleures primes.

  L'une de ces rencontres a lieu sur la planète Seylott, lorsque les deux chasseurs de primes sont simultanément - et sans le savoir - engagés par le général Ashaar Khorda, un extrêmiste Annoo-Dat, pour récupérer une idole mystérieuse nommée "Enfant de Shaa". Véritable réceptacle de Force, l'artefact tenant dans une main pouvait être utilisé pour détruire des planètes entières. Khorda, qui planifiait de détruire Coruscant et la République, manque réussir son plan, mais il est intercepté par Fett et Wesell, qui menèrent là leur seule mission totalement désintéressée : tuer une cible est une chose, laisser détruire une planète entière et avoir des milliards de morts sur la conscience en est une autre. Grâce à leur intervention et à l'arrivée de Yarael Poof, qui se sacrifie pour absorber l'énergie de l'idole, Coruscant est sauvée. Officiellement, les deux chasseurs de primes ne seront jamais  mentionnés...

Jango Fett

Jango Fett se rend sur Seylott pour s'emparer de l'idole connue sous le nom d'Enfant de Shaa.
Image extraite du comics Zam Wesell


  Après ces missions, sa présence étant moins souvent requise sur Kamino, Jango Fett est envoyé sur Coruscant pour éliminer la grande ennemie de Nute Gunray, la sénatrice Amidala. A cette époque, le comte Dooku tente de créer une vaste organisation séparatiste qui prendra plus tard le nom de Confédération des Systèmes Indépendants. Pour parachever son plan, Dooku a besoin de la participation de la Fédération du Commerce. Le vice-roi de cette dernière pose comme condition de son adhésion la mort de celle qui l'avait humilié lors de la bataille de Naboo : Amidala.
  Pour mener à bien ce plan, Fett donne carte blanche à Zam Wesell, qui tente de tuer la sénatrice, mais qui échoue lamentablement par la faute de deux Jedi : Obi-Wan Kenobi et son padawan, Anakin Skywalker. La Clawdite est finalement blessée et capturée au terme d'une poursuite épique dans les cieux de Coruscant. Pour ne pas être trahi, Fett se voit forcé de tuer son ancienne partenaire par un tir de saberdart kaminoan. Utiliser une arme aussi exotique s'avèrera être une faute lourde de conséquences pour le chasseur de primes.

Jango Fett

Sur Kamino, Jango Fett s'entretient avec le Jedi Obi-Wan Kenobi.
Image extraite du DVD Star Wars Episode II - L'Attaque des Clones


  Car les Jedi en général, et Obi-Wan Kenobi en particulier, ne sont pas à bout de ressources. Grâce à ses relations dans le Milieu, Kenobi apprend l'origine de l'arme : une planète de la Bordure Extérieure connue sous le nom de Kamino. Quelques jours plus tard, Fett a la mauvaise surprise de recevoir dans ses quartiers un invité bien encombrant : malgré un entretien ferme mais courtois, et le départ du Jedi, Jango Fett flaire le danger et décide de quitter Kamino avec Boba ; mais tandis que l'Esclave-I se tient prêt à décoller, Kenobi fait irruption sur l'aire de stationnement et tente d'arrêter le Mandalorien. Un rude combat s'engage entre les deux hommes, dont Fett sort vainqueur : Kenobi, ralenti par une chute, ne peut empêcher le vaisseau de décoller, mais parvient à y coller un mouchard. La poursuite continue alors dans l'espace...

Jango Fett

Sur Kamino, Jango Fett lutte contre Obi-Wan Kenobi pour quitter la planète.
Image extraite du DVD Star Wars Episode II - L'Attaque des Clones


  Fett, de son côté, a décidé de rejoindre le Comte Dooku sur Géonosis, où sont concentrées les troupes de la CSI. En chemin, il s'aperçoit qu'il est filé par le vaisseau de Kenobi, et tente sans succès de l'éliminer à grand renforts de mines soniques et de canons laser. Mais le Jedi est un pilote émérite qui parvient - avec peine cependant - à survivre à cet engagement et à faire le mort. C'est en toute discrétion qu'il rejoindra la surface de Géonosis...

  Jango Fett a finalement rejoint son employeur et l'informe des récents évènements. Kenobi, surpris par des sentinelles géonosiennes, est capturé, de même qu'Anakin Skywalker et Padmé Amidala, venus le secourir. Alors qu'ils vont être mis à mort dans l'arène de Géonosis, plusieurs centaines de Jedi font irruption et entament la première bataille de la Guerre des Clones...

Jango Fett

Sur Géonosis, Jango Fett protège le Comte Dooku.
Image extraite du DVD Star Wars Episode II - L'Attaque des Clones



  

4. La Bataille de Géonosis (-22) [haut]



  Tandis que les Jedi font face aux armées de droides de combat, Fett reste aux côtés de Dooku. Il parvient sans mal à éliminer Coleman Trebor, dont l'excès de confiance lui a fait un instant penser qu'il pouvait à la fois venir à bout de Jango Fett et de Dark Tyranus. Après cela, Fett se lance à son tour dans l'arène et élimine quelques Jedi avant d'être fauché par un reek : son jetpack est irrémédiablement endommagé.
Ainsi vulnérable, Fett est pris pour cible par le Maître Jedi Mace Windu. Un adversaire bien trop redoutable pour le chasseur de primes qui, malgré ses talents, ne parvient pas à toucher son ennemi avant que celui-ci ne soit au contact : d'un rapide coup de sabre-laser, Windu décapite Jango Fett sous les yeux de Dooku et surtout de son fils Boba...

  Après le combat, ce dernier accourt dans l'arène et ne peut que constater la mort de son père, qu'il enterre avant de quitter le champ de bataille...

Jango Fett

Après la bataille de Géonosis, Boba descend dans l'arêne et constate la mort de son père, Jango...
Image extraite du DVD Star Wars Episode II - L'Attaque des Clones



Actualités en relation

La série live s'appelle The Mandalorian, le synopsis officiel dévoilé !

On attendait des nouvelles officielles de la série live-action Star Wars dont le tournage vient de commencer cette semaine ... et voilà que nos vœux sont enfin exaucés ! Jon Favreau, le scénariste et producteur de la s...


Spin-off : Un futur film sur Boba Fett en préparation ?

Sortie de Solo : A Star Wars Story oblige, les rumeurs sur le prochain spin-off vont bon train en ce moment. Après l'éphémère rumeur sur un film consacré à Lando, et les nombreuses pistes attestant d'un spin...


Star Wars - Une traduction très lointaine, Episode I

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, une histoire d'hommes et de femmes armés d'épées de lumière, voyageant au travers des étoiles, détruisant des super armes, combattant sans relache un...


Un spin-off se déroulant sur Tatooine annulé

Directeur artistique sur Star Wars : Le Réveil de la Force et chef décorateur sur Rogue One et Solo, Neil Lamont a donné une interview à Cinemablend dans laquelle il parle de l'avenir de la franchise Star Wars, et surtout...


Des Mandaloriens et un budget à la Game of Thrones pour la série Star Wars

En cette période caniculaire à faire suer les Tuskens de Tatooine, voilà qu'il nous arrive quelques infos toutes fraîches concernant la série live-action Star Wars ! Tout d'abord, le New York Times a pu mettre la main...


Informations encyclopédiques
Jango Fett
Nom
Jango Fett
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.83 m
Fonctions
Chasseur de primes
Armes
Armure Mandalorienne
2 Blasters Westar-34
Lance-flammes
Lance-roquette
Couteaux
Saberdard kaminoan
Autres armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
117 724


Note de la fiche
5 membres ont noté la fiche "Jango Fett" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.