Galen


Galen était un agent du SIS qui collabora avec le Chevalier Jedi contre les menées de Dark Angral sur Coruscant et Nar Shaddaa.

  Lorsque la Guerre Froide s'installa dans les relations entre le Second Empire Sith et la République Galactique, le Service d'Information Stratégique fut chargé à plein temps des tâches d'espionnages et de contre-espionnage en faveur de la République. Galen s'occupait essentiellement des affaires de la deuxième catégorie, notamment pour protéger les secrets de type militaire.

  Ses états de services initiaux demeurent obscurs, mais il fut finalement affecté à la division de recherche en armement de la République, dirigée par le général Var Suthra, un militaire mon calamari qui entretenait par ses fonctions d'étroites relations avec le SIS. Galen était ainsi à la tête des agents chargés de veiller à la sécurité des projets développés par les hommes du professeur Eli Tarnis.

  Il en assurait la coordination depuis le centre de commandement de la division sur Coruscant, à la tête d'une petite section d'agents de renseignements tels que Krand. La sécurité physique du quartier général et des laboratoires de recherches, situés dans le quartier de la Tour du Sénat, était en revanche du ressort des Forces de Sécurité de Coruscant, avec qui Galen collaborait volontiers, voire qu'il dirigeait parfois.

  La plupart des nouvelles armes étaient développées sur d'autres mondes, mais c'était sur Coruscant que se trouvaient Eli Tarnis et Var Suthra pour mener à bien le projet le plus avancé. Il s'agissait d'une arme capable de paralyser une planète à l'aide d'un bouclier ionique, baptisée Générateur de Blocus.

  Cependant, la tension monta d'un cran lorsque l'Ordre Jedi, tenu à l'écart des projets de la division, s'alarma en raison de fluctuations dans la Force et dépêcha un membre du Conseil, Bela Kiwwiks, accompagnée de son padawan Kira Carsen. Leur émotion à la découverte de projets d'armes d'envergure planétaire fut toutefois sans commune mesure avec celle du général Var Suthra quand il apprit que les entrepôts de la division avaient été cambriolés. Il chargea aussitôt Galen de l'enquête pour déterminer l'identité des voleurs et la nature des objets dérobés, afin de colmater une possible faille de sécurité.

Galen

Galen identifie le criminel responsable du cambriolage.
Source : Star Wars: the Old Republic


  L'agent mit ses troupes au travail, et à l'aide des enregistrements de sécurités et des bases de données sur la pègre de Coruscant, ils identifièrent le chef des voleurs : Vistis Garn, membre de la Guilde des Marchands du Voyage, un syndicat criminel qui gagnait en puissance depuis la fin de la guerre dans le secteur de l'Ancien Marché Galactique.

  Galen partit immédiatement faire son rapport au général, qui tenait une réunion de crise avec le professeur Tarnis et les Jedi. Galen découvrit que deux nouveaux Jedi avaient été dépêchés par l'Ordre à la demande de maître Kiwiiks. Il s'agissait en l'occurrence d'Orgus Din, membre du Conseil et ami de Var Suthra, et de son ancien padawan tout juste promu Chevalier Jedi, accompagné par un droïde astromecano. L'agent Galen expliqua ses trouvailles au Chevalier Jedi, qui sera chargé de récupérer les biens volés. Pour l'aider dans sa tâche, Galen donna accès à son réseau informatique à Kira Carsen, dont les talents de piratage permettront de faire diversion dans les systèmes de sécurité de la Guilde.

  Pendant que Galen et Kira surveillaient la progression du Chevalier Jedi, ils furent informés que le professeur Tarnis venait d'être kidnappé par des gangsters. La padawan se mit directement à leur poursuite, alors que l'agent ordonna au Chevalier Jedi de revenir aussi vite que possible une fois que ce dernier eu mis la main sur Vistis et les biens dérobés. Galen était particulièrement secoué par ces brèches de sécurités inexplicables. Le Chevalier Jedi arriva rapidement et lui remis l'équipement militaire volé ainsi qu'un disque de données que Vistis avait copié pour le compte du Soleil Noir. Galen le remercia et confia le disque à Krand pour que celle-ci le décode, avant de renvoyer le Jedi prêter main forte à Kira pour rattraper les gangsters.

  Les mauvaises nouvelles continuèrent à affluer, puisque les Jedi mirent seulement la main sur Zeer, un sbire du Soleil noir chargé de faire diversion, alors que le professeur Tarnis était conduit au chef de l'organisation, Salarr. De plus, le décodage du disque de données révéla que ce dernier contenait la description de tous les projets de superarmes de la République, ainsi que les positions des centres de recherche dans la galaxie. Le général Var Suthra était catastrophé : Le Soleil Noir pouvait revendre ces données au plus offrant et mettre ainsi en danger tous ces centres de recherches.

Galen

Galen fait son rapport au général Var Suthra et à Orgus Din.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Orgus Din et Bela Kiwiiks se proposèrent chacun de prendre en charge la protection d'un centre, et Galen se porta volontaire pour sécuriser le dernier centre de recherche. Avant de partir, il offrit un accès aux ordinateurs de son service à Kira Carsen et une mise en relation avec le sergent Nidaljo des Forces de Sécurité de Coruscant au Chevalier Jedi, pour qu'ils puissent retrouver le professeur Tarnis. Puis il s'embarqua vers la destination qui lui avait été attribuée : Nar Shaddaa.

  Le général Var Suthra y avait en effet autoriser le développement d'un projet visant à créer un super soldat, capable de rivaliser avec les Jedi, baptisé Super Garde. Profitant du laxisme législatif des Hutts, un agent de la République avait reçu tous les fonds nécessaires pour mener à bien ce projet, et était le seul à connaître tous les détails. Le but de Galen était donc de retrouver cet agent pour savoir où et comment était sécurisé le complexe de production des Super Gardes.

  Pour retrouver sa cible, qui avait coupé tout contact, Galen fit appel à la cellule locale du SIS, dirigée par le chef Rieekan. Il ne lui dit rien de sa mission, simplement qu'il devait tenir ses ressources à sa disposition. Bien qu'interloqué, Rieekan accepta et l'aiguilla vers le Secteur Nikto. Galen s'y rendit pour retrouver son contact, mais l'agent en charge du projet était déjà mort, ayant été visiblement torturé, tandis que les fichiers du projet avaient disparu. Toutefois, tout n'était pas perdu, puisque Galen avait pu apprendre que le projet Super Garde avait recruté des réfugiés comme cobayes à proximité. Il décida de s'y rendre pour tenter d'en savoir plus. Par précaution, il rédigea un rapport de ses découvertes, le coda, le segmenta et le déposa dans les boîtes mortes du secteur, selon la procédure standard du SIS, pour que Rieekan puisse le retrouver en cas de coup dur.

Galen

Galen laisse son rapport dans les boîtes mortes du SIS.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Bien lui en prit, car dès qu'il pénétra dans le centre de recrutement, il fut arrêté par des soldats impériaux aux ordres de Dark Angral, un Seigneur Sith qui avait récupéré les données volées dans la Division de recherche sur Coruscant. Un de ses apprentis, le Seigneur Sadic, était chargé de s'emparer du projet Super Garde. Galen fut conduit devant Sadic, qui avait capturé l'usine de production des Super Gardes. Le Sith décida de faire de Galen un Super Garde, pour pouvoir ainsi d'une part le forcer à dévoiler les secrets de la République par le biais des implants dans son cerveau, et d'autre part pour se délecter de l'échec de l'agent. Désormais sa marionnette, Galen fut contraint de coopérer, ce qui entraîna la mort de plusieurs agents du SIS sur Nar Shaddaa, y compris celle de Rieekan lorsque Sadic ordonna à ses Super Gardes d'attaquer le QG du SIS.

  En effet, le Chevalier Jedi qui avait déjà assister Galen sur Coruscant était arrivé sur Nar Shaddaa pour retrouver sa trace à la demande du général Var Suthra. Avec l'aide de la cellule de Rieekan et du rapport laissé dans les boîtes mortes, le Jedi remonta bientôt la piste de Sadic. Voyant que même les pertes de Rieekan et ses hommes ne suffisait pas à arrêter la traque, Sadic envoya Galen croiser la route de son ancien ami dans un entrepôt où les impériaux gardait le matériel nécessaire pour produire les Super Gardes.

  Jusqu'au dernier moment, Galen espéra que le Chevalier ne viendrait pas, et même lorsqu'ils se firent face, il tenta de se retourner contre son oppresseur. Mais Sadic ne lui laissa pas le choix en piratant son cerveau, et Galen fut contraint de prendre pour cible le Jedi. Toutefois, ses talents martiaux cybernétiques n'égalaient pas la maîtrise de la Force de son adversaire, qui parvint à endommager suffisamment les systèmes du Super Garde pour permettre à Galen de reprendre momentanément le contrôle de son corps.

Galen

Galen devenu Super Garde est forcé d'affronter ses anciens amis.
Source : Star Wars: The Old Republic


  L'ex-agent du SIS savait qu'il n'avait pas beaucoup de temps avant que les implants ne se réparent et l'obligent à reprendre le combat. Il se hâta donc de donner la localisation du laboratoire de Sadic dans la Ville de l'Ombre au Chevalier Jedi, lui expliquant que le Sith comptait produire une armée pour s'emparer de la Lune des Contrebandiers. Sentant les implants se remettant en marche, il demanda à son camarade de le tuer avant. Il ne pouvait pas vivre comme ça.

  On ignore quelle fut la décision du Chevalier Jedi, et s'il parvint redonner à Galen le courage de se battre. Quoi qu'il en soit, les ultimes actes de l'agent Galen, même après avoir été obligé de trahir ses anciens alliés, permirent d'arrêter le Seigneur Sadic et d'empêcher les Super Garde d'intégrer de manière massive le plan de Dark Angral pour détruire la République et les Jedi.


En savoir plus

  Dans la mission de Star Wars: The Old Republic où le Chevalier Jedi enquête sur le projet Super Garde, le joueur est amené à affronter Galen. une fois celui-ci vaincu, trois choix s'offrent au joueur: mettre un terme aux souffrance de Galen comme celui-ci le réclame, refuser d'agir de la sorte au nom des principes Jedi, ou bien le convaincre de lutter ensemble contre Sadic.
  Si le deuxième choix est pris, Galen s'emporte contre le Chevalier Jedi et s'en va attaquer le QG de Sadic seul, où le Chevalier Jedi le retrouve mourant après que Galen a affronté des Super Gardes de type 3.
  Si le troisième choix est pris. Galen retrouve le Chevalier Jedi face à Sadic et tous deux défont le Seigneur Sith. Il est ensuite pris en charge par l'agent Tander du SIS, et envoie plus tard un message de remerciement au Chevalier Jedi, ajoutant qu'il va employer ses nouvelles capacités pour mener des missions à haut risque au sein de l'Empire Sith.
Informations encyclopédiques
Galen
Nom
Galen
Espèce
Fonctions
Armes
Pistolet blaster
Fusil blaster (en tant que Super Garde)
lance-roquettes (en tant que Super Garde)
lance-flamme (en tant que Super Garde)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
08/09/2016

Date de modification
03/10/2016

Nombre de lectures
2 612


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The Old Republic

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.