Kaye Galfridian


Kaye Galfridian était la Princesse d’Artorias et elle fut capturée par les Yuuzhan Vong quand ils attaquèrent son monde

  Kaye Galfridian vint au monde environ sept ans avant la Bataille de Yavin et perdit sa mère alors qu'elle et son frère aîné Finn avaient moins de deux ans. A la mort de leur mère, leur père, le roi Caled d'Artorias se laissa submerger par la colère et le chagrin et entreprit de punir les méchants d'Artorias. Au cours d'une expédition punitive contre une propriétaire d'esclave du nom de Dowron, Caled sauva l'esclave en question, Nina, qui sut apaiser sa colère et devint sa seconde femme.

  Finn et Kaye, qui étaient alors âgés de deux et un ans nouèrent aussitôt un lien très fort avec leur belle-mère et furent influencée par sa personnalité, même si celle-ci leur cacha son passé et certains aspects d'elle-même. Ainsi Finn hérita de son intrépidité tandis que Kaye hérita du feu qui l'animait. Etant l'aîné, Finn était le mieux placé pour succéder à son père mais il fuyait ses responsabilités alors que Kaye montrait un intérêt évident pour celles-ci. En effet, elle étudia longuement les journaux guerre de son père et des stratégies militaires, cherchant à connaître les meilleurs moyens pour maintenir la paix.  On ignore si elle en avait conscience, mais ses parents savaient qu'elle serait un jour la souveraine d'Artorias.

Kaye Galfridian

Un lien se noue entre Nina et les deux jeunes Galfridian
Image extraite du comics Invasion #09


  Avant que les Yuuzhan Vong n'attaquent son monde natal, Kaye Galfridian vivait paisiblement sur Artorias avec ses parents, Caled et Nina, ainsi que son frère Finn. Bien que Caled soit le souverain de ce monde, les Galfridian vivaient modestement et rien ne les différenciaient au premier abord de leurs sujets.

  Vingt-cinq ans après la Bataille de Yavin, Kaye accompagna sa mère au marché pendant que Finn restait chez eux avec leur père. Lorsque Jenny, une commerçante, lui demanda où se trouvait son frère, la jeune fille lui expliqua que Finn n'acceptait de les accompagner que lorsqu'elles allaient acheter de la nourriture. Sa mère ajouta qu'il partait dès qu'il avait mangé, ce qui amusa Jenny dont les fils étaient faits sur le même moule. Alors que Nina demandait à Jenny le prix d'une de ses poteries, celle-ci explosa soudain et la commerçante s'effondra sur la reine, blessée au torse. Une explosion retentit soudain et de mystérieux agresseurs attaquèrent les passants. Nina ordonna alors à sa fille de rentrer à la maison pendant qu'elle restait auprès de leur amie.

Kaye Galfridian

Un Yuuzhan Vong encourage Kaye à le poignarder de nouveau
Image extraite du comics Invasion #01


  La jeune fille lui obéit, bien décidée à aller chercher son père et à le ramener auprès de sa mère. Alors qu'elle courrait, elle fut heurtée au ventre par un Bâton Amphi et perdit l'équilibre. Son assaillant était un gigantesque Yuuzhan Vong qui l'attaqua ; la jeune fille saisit alors un couteau qui se trouvait par terre et l'enfonça dans sa cuisse. Impressionné par sa combativité, celui-ci retira l'arme et la lui rendit en lui disant quelque chose qu'elle ne comprit pas. Elle le poignarda au ventre avant de lui infliger une blessure mortelle. Kaye se redressa et fut bientôt encerclée par cinq autres guerriers Yuuzhan Vong. Elle tenta de poignarder l'un d'entre eux mais il esquiva son attaque et la désarma avant de la capturer. La jeune fille fut ensuite conduite dans un vaisseau où elle retrouva sa mère et Jenny ainsi que d'autres habitants d'Artorias.

  Pendant que les Yuuzhan Vong terraformaient (ou plutôt mutilaient) leur belle planète, le vaisseau esclave Tsam P'ha dans lequel se trouvaient Kaye et sa mère se mit en orbite au-dessus d'Artorias. Les captifs étaient préoccupés par l'état de Jenny lorsque deux gardes entrèrent dans la cellule et demandèrent à Nina si elle était la reine d'Artorias. Celle-ci confirma son rang avant de leur signaler que Jenny avait besoin de soins médicaux mais ne rencontra que de l'indifférence chez ses geôliers. L'un d'eux lui annonça qu'elle était désormais au service de leur commandant et qu'elle devait les suivre. Nina refusa de les suivre et la conversation menaça de tourner en bain de sang quand le garde frappa Nina et que plusieurs habitants s'interposèrent. Kaye déclara alors qu'elle était la princesse d'Artorias et proposa de prendre la place de sa mère. Cette dernière tenta de l'en dissuader mais la jeune fille lui répondit que tout irait bien. Alors qu'elle était traversait la section des cellules, son regard croisa celui d'un homme qui avait été capturé lors d'un précédent raid des extragalactiques et qui était solidement entravé.

  Les deux gardes conduisirent Kaye dans les quartiers du commandant Sha'kel qui lui dit de s'asseoir à sa table. Cette demande surprit la jeune fille qui lui déclara qu'elle pensait qu'elle était son esclave. Le commandant lui rétorqua que c'était le cas et qu'il s'agissait d'un ordre avant d'ajouter que si elle refusait de s'asseoir et de manger, il la tuerait. Il lui apprit ensuite qu'il avait étudié sa langue, chose rare pour un Yuuzhan Vong, et qu'il souhaitait la pratiquer en parlant avec elle avant de lui demander si elle connaissait la souffrance. Kaye lui rétorqua qu'ils avaient détruits tout ce qu'elle possédait et qu'elle savait donc ce qu'était la douleur. Le commandant réalisa alors qu'elle n'était pas la reine et quand elle lui répondit qu'elle était sa fille, il se déclara impressionné par le fait qu'elle ait réussi à tuer un guerrier Yuuzhan Vong lors de l'attaque contre son monde et lui demanda comment quelqu'un d'aussi frêle avait pu accomplir un tel exploit. Kaye le lui dit en prenant soin de cacher l'expression sur son visage avant de lui demander pourquoi ils avaient détruit sa planète. Sha'kel lui révéla alors que son peuple avait l'intention de s'emparer de toute la galaxie, de détruire leurs machines qu'il qualifia d'abominations et de convertir les populations pour qu'ils apprennent à comprendre la douleur. Puis, sans crier garde, il enfonça un poignard dans l'épaule de la jeune fille qui lui tournait toujours le dos.

Kaye Galfridian

Sha'kel "éduque" Kaye
Image extraite du comics Invasion #02


  Quand le commandant mit fin à leur entretien et la renvoya dans sa cellule, Nina lui apprit que Jenny avait succombé à ses blessures et elles s'effondrèrent, en larmes, dans les bras l'une de l'autre. Kaye soigna ensuite sa blessure et un Artorien bien intentionné lui donna une chemise. Par la suite, la jeune fille remarqua que sa mère n'allait pas bien et tenta de la faire réagir, sans succès. Arbeloa, le guerrier qui était attaché contre un des murs de la cellule prit alors la parole et lui dit qu'il avait déjà été témoin d'un tel phénomène : Nina avait perdu trop de choses et s'était totalement repliée sur elle-même. Un Artorien recommanda alors à Kaye de ne pas parler avec cet homme car il devait être dangereux si les Yuuzhan Vong avaient du l'entraver. Le prisonnier lui déclara qu'il était effectivement  dangereux et qu'il savait reconnaître un guerrier quand il en voyait un. Il ajoutait qu'il avait vu qu'elle était une guerrière lorsqu'elle s'était interposée pour prendre la place de sa mère mais que leurs geôliers la sous-estimaient car ils s'arrêtaient à son apparence. Alors que deux gardes la ramenaient auprès du commandant, l'homme murmura que c'était elle qu'ils auraient du attacher…

  Lorsqu'elle revint dans sa cellule, le guerrier anonyme lui demanda si elle avait gagné la confiance du commandant et si elle avait l'intention de retourner cette confiance contre lui. Kaye lui répondit que c'était pratiquement le cas et qu'elle s'en servirait le moment venu. Satisfait par cette réponse, l'homme lui demanda de le libérer quand ce serait le cas et lui déclara qu'il se battrait pour elle. La jeune fille lui apprit alors qu'elle avait l'intention de trouver un moyen pour libérer tous les prisonniers : il y avait en effet plus de prisonniers que de Yuuzhan Vong et ensemble ils pourraient s'emparer de leurs ennemis et du vaisseau. Le guerrier lui demanda alors de lui promettre une chose s'ils réussissaient à se libérer et à s'emparer du vaisseau : la tête du commandant Sha'kel. Kaye lui promit qu'il pourrait l'avoir avant d'ajouter avec un sourire de dérision  qu'elle n'en aurait pas l'utilité…

Kaye Galfridian

Kaye passe un accord avec un autre prisonnier
Image extraite du comics Invasion #03


  Alors qu'elle "servait" Sha'kel, Kaye apprit que celui-ci était mécontent que des attaques à la surface l'obligent à se séparer d'une partie de ses guerriers pour les envoyer surveiller la planète. Il lui révéla également que durant des années, les Yuuzhan Vong avaient eu un agent sur Artorias et que celui-ci ignorait qui se trouvait derrière ces attaques. Lorsqu'il lui demanda ce qui se passait sur la planète, Kaye lui répondit sincèrement qu'il n'y avait plus rien sur Artorias, leur invasion n'ayant rien laissé. Alors qu'il la congédiait, Sha'kel s'adressa dans sa langue natale à l'un de ses hommes, Minos, et déclara qu'il voulait qu'elle reste en bonne santé avant de subir des expérimentations, contrairement à son ancien animal de compagnie… Alors que le guerrier la ramenait dans sa cellule, Kaye remarqua qu'il contrôlait l'ouverture de sa cellule grâce à un dispositif placé sur le brassard de son bras droit. Une fois dans la cellule, la jeune fille demanda si sa mère avait parlé durant son absence, mais l'état de Nina n'avait malheureusement pas changé. Lorsque que Kaye l'informa de ses découvertes, Arbeloa lui apprit qu'ils pourraient bientôt passer à l'action car il avait pratiquement réussi à se libérer de ses liens, avant d'ajouter qu'il leur suffirait de capturer un garde pour libérer les prisonniers. Kaye lui répondit qu'ils avaient seulement besoin d'un bras, ce qui fit dire à Arbeloa qu'il aimait sa façon de penser.  

  Après que plusieurs gardes aient quitté le vaisseau pour veiller sur le processus de vongformation d'Artorias, Arbeloa fit semblant de prendre Kaye en otage après s'être libéré de ses liens. Lorsque deux gardes entrèrent dans la cellule des Artorians, il leur déclara qu'il savait que le commandant appréciait la fille et menaça de lui briser le cou si on ne lui rendait pas sa liberté. Les Yuuzhan Vong refusèrent et s'avancèrent vers eux, ignorant que c'est justement ce que voulaient les prisonniers. Bien qu'ils avaient conscience qu'une partie d'entre eux trouveraient la mort dans ce combat, plusieurs prisonniers attaquèrent alors les deux guerriers et l'emportèrent grâce au nombre. Ils n'eurent cependant pas le temps de s'appesantir sur leurs pertes car il restait des Yuuzhan Vong entre eux et le contrôle du vaisseau. Kaye chargea alors deux femmes Twi'lek de veiller sur sa mère et de la garder à l'abri durant la révolte, puis ouvrit la cellule. Arbeloa s'agenouilla soudain devant la princesse et lui déclara qu'elle était désormais sa maîtresse et qu'il la servirait, afin de la remercier de l'avoir libérer. La jeune fille lui dit qu'elle préférait qu'il l'appelle Kaye et lui demanda à quel point il était dangereux. Le guerrier lui répondit qu'elle devrait poser cette question aux Yuuzhan Vong une fois qu'il en aurait terminé avec eux et se lança dans la mêlée, affrontant un grand nombre guerriers ennemis. Kaye vit alors sa mère s'éloigner et tenta de l'appeler, sans parvenir à se faire entendre. Comme celle-ci partait dans la direction opposée des combats et qu'il n'y avait pas de temps à perdre, la jeune fille ne chercha pas à la rejoindre et prit la tête des insurgés.

Kaye Galfridian

Princesse et guerrière
Image extraite du comics Invasion #04


  La révolte coûta la vie à de nombreux prisonniers mais ils trouvaient de nouveaux alliés à mesure qu'ils avançaient et ouvraient de nouvelles cellules. Bientôt les Yuuzhan Vong furent totalement encerclés par leurs prisonniers qui les tuèrent jusqu'au dernier. Arbeloa et Kaye se rendirent ensuite au centre de commandement où ils trouvèrent Sha'kel dot la tête revint à Arbeloa, comme Kaye le lui avait promis. Même si la révolte avait été un succès, les prisonniers n'étaient pas tirés d'affaire pour autant car leurs ennemis avaient des troupes sur la planète qui se trouvait juste en dessous d'eux et ils ignoraient comment piloter le vaisseau. Néanmoins, une bonne nouvelle réjouit la jeune fille : sa mère allait mieux et souhaitait lui parler. Kaye avoua à Nina qu'elle avait craint de l'avoir perdue. Nina lui répondit alors qu'elle était effectivement perdue mais qu'elle avait repris ses esprits en voyant les dégâts à la surface de leur monde et qui à ses yeux ne pouvait signifier qu'une chose : son mari était vivant. Sa fille lui répondit qu'elles ne pouvaient pas en être sûres, mais sa mère rétorqua qu'elle connaissait son époux et qu'il était le seul assez têtu pour tenir la planète et refuser de la quitter. Kaye commença à dire qu'elles devaient le retrouver mais Nina l'interrompit en lui disant qu'il avait ses responsabilités et elles les leurs. Elles avaient en effet un vaisseau rempli de personnes qu'elles devaient mettre à l'abri et un vaisseau capable d'aider d'autres réfugiés.

  Kaye souligna alors le fait qu'ils ignoraient comment piloter le vaisseau et lui apprit que Sha'kel le contrôlait depuis son fauteuil qui était malheureusement lié à l'ancien commandant et qui pourrait les tuer s'ils tentaient de se connecter à lui. La jeune fille voulut faire une tentative mais sa mère refusa, avant d'ajouter qu'elle en avait déjà fait beaucoup et qu'il lui revenait à elle, Nina, de porter ce fardeau. Sous les yeux de sa fille, la reine d'Artorias se plaça dans le siège qui émit un vrombissement, puis des sortes de tentacules acérées s'enfoncèrent dans le visage et le corps de Nina. Cette vision inquiéta Kaye mais sa mère lui dit que tout allait bien avant de faire sauter le Tsam P'ha dans l'hyperespace…

Kaye Galfridian

Kaye tente de délivrer sa mère de l'emprise du siège de contrôle du Tsam P'ha
Image extraite de la première couverture du comics Invasion #06


  Le vaisseau contrôlé par Nina sortit de l'hyperespace alors qu'une bataille faisait rage entre plusieurs vaisseaux yuuzhan vong et une station spatiale abritant des soldats de la Nouvelle République et des réfugiés. La reine tira sur les vaisseaux pour protéger la station et informa sa fille qu'une partie de celle-ci avait été gravement endommagée et risquait une dépressuration. La jeune fille proposa alors de les aider et donna ses instructions aux passagers qui l'accompagneraient pour que le maximum de survivants de la station soit amené à bord une fois que leur vaisseau se serait attaché à la station et pour qu'ils se tiennent prêts à leur donner des soins médicaux. Alors qu'Arberloa et elle prenaient la tête de l'expédition, la princesse remarqua le nouveau couvre-chef de l'homme, qui était en fait la tête de Sha'kel, et s'en amusa.

  Une fois dans la station, Kaye fut interpellée par un militaire, le Capitaine Ogden, qui voulut prendre le commandement du vaisseau-esclave quand elle lui apprit qu'ils étaient venus à bord de celui-ci. Quand la jeune fille protesta, Arbeloa saisit l'homme à la gorge et le souleva. Ses hommes mirent alors Kaye en joue mais ils furent bientôt encerclés par les réfugiés et durent baisser les armes devant leur supériorité numérique. La jeune fille déclara alors qu'Artorias avait été un refuge pour ceux qui voulaient vivre en paix et qu'ils accueilleraient dans leur vaisseau tous ceux qui voulaient ignorer les troubles que connaissait la galaxie et qu'il représentait leur idéal. Il ne devait être utilisé que pour aider les victimes de l'invasion car pour eux c'était plus qu'un vaisseau, c'était le Cœur d'Artorias au propre comme au figuré. Elle suggéra ensuite à Ogden qu'au lieu de les empêcher de secourir les blessés, il ferait mieux de demander à ses hommes de les aider. Arbeloa appuya alors les propos de la princesse en déclarant qu'elle lui avait donné la tête du dernier type qu'il l'avait ennuyée... Alors que la généreuse jeune fille aidait un vieillard et une fillette, elle apprit que les extragalactiques avaient capturés plusieurs personnes au cours de leur attaque.

Kaye Galfridian

Kaye fait son rapport à Nina
Image extraite du comics Invasion #06


  Un peu plus tard, Kaye fit son rapport à sa mère et lui apprit que les Yuuzhan Vong avaient emmenés leurs captifs sur la planète, Dibrook, qui était inhabitable selon le commandant de la station, l'Amiral Bylsma. Mais Nina sentait une présence sur la planète, une présence qui essayait de communiquer avec leur vaisseau. La jeune fille décida d'organiser une opération de sauvetage et participa à une réunion avec Bylsma, Ogden et celui qui était désormais son fidèle second, Arbeloa, pour demander au commandant de leur prêter des combinaisons environnementales et des armes. Non seulement celui-ci ne se fit pas prier malgré les protestations de son second, mais il ordonna à celui-ci de prendre la tête des troupes républicaines qui assisteraient Kaye et ses compagnons.

  Nina posa le Cœur d'Artorias à une certaine distance de l'endroit où elle sentait la présence. Une fois tout le monde débarqué, Kaye se tint devant ses troupes et leur rappela qu'il s'agissait d'une mission de sauvetage et qu'ils devaient user de leurs armes avec prudence, pour ne pas risquer d'abattre ceux qu'ils étaient venus sauver. Ogden, qui était décidément un personnage détestable, interrompit la jeune fille et ordonna à ses hommes d'ignorer ses directives et de faire tout ce qu'ils jugeraient nécessaire. Comprenant qu'elle ne pourrait rien tirer de lui, Kaye demanda à Arbeloa de l'attacher quelque part, puis demanda aux autres s'ils avaient quelque chose à redire. Devant leur approbation muette, elle prit la tête des troupes et se dirigea vers la base yuuzhan vong.

Kaye Galfridian

Kaye s'adresse à ses hommes après s'être débarrassé d'Ogden
Image extraite du comics Invasion #07


  Au bout d'un certain temps, Nina contacta sa fille par holo pour l'avertir qu'ils s'approchaient de la présence qu'elle avait senti et lui expliqua alors qu'elle les avait débarqués à une certaine distance de celle-ci car elle n'était pas sure de garder le contrôle du vaisseau si elle l'approchait. Elle ajouta que c'était quelque chose de puissant et lui conseilla d'être prudente. Peu après, la jeune fille demanda à Arbeloa de signaler à leurs troupes qu'ils devaient s'arrêter. Celui-ci lui répondit qu'elle avait fait ses preuves et qu'elle ne devait pas avoir peur de diriger mais la jeune fille lui expliqua, amusée, qu'elle le lui avait demandé non par peur mais parce qu'elle était petite alors que lui, on le voyait de loin avec sa haute stature, ce qui embarrassa le géant. Pendant qu'il faisait signe aux autres de s'arrêter, elle le remercia pour sa confiance puis demanda des volontaires pour effectuer une reconnaissance car ils ignoraient à quoi ils allaient avoir à faire.

  Soudain ils furent attaqués mais quand elle vit qu'il s'agissait de prisonniers elle ordonna à ses hommes de cesser le feu et assomma une Twi'lek qui avait perdu son apparence charmante suite à des manipulations biologiques des modeleurs yuuzhan vong. Elle demanda alors à un des lieutenants républicains de la ramener avec quelques hommes sur le vaisseau et de la mettre dans une cellule sans qu'il lui soit fait le moindre mal car pour elle, il n'y avait aucune excuse permettant de faire du mal à un prisonnier.

Kaye Galfridian

Kaye refuse qu'on maltraite les prisonniers métamorphosés par les Yuuzhan Vong
Image extraite du comics Invasion #08


  Kaye et son armée reprirent leur progression et s'approchèrent du damutek des Modeleurs. Ils s'arrêtèrent à nouveau et Kaye leur rappela qu'il s'agissait d'une mission de reconnaissance : ils devaient localiser les prisonniers et apprendre tout ce qu'ils pouvaient sur la base sans engager le combat. Le plus important était qu'ils reviennent vivants avec toutes les informations intéressantes qu'ils pourraient collecter. Un groupe de cinquante volontaires se dégagea de la petite armée et commencèrent leur mission mais alors qu'ils approchaient du damutek, ils tombèrent sur un groupe de guerriers yuuzhan vong commandés par Tsalok qui les décimèrent rapidement. Tsalok saisit leur supérieur et harangua dans sa langue le reste de l'équipe de secours qui se demanda où il voulait en venir. Kaye se demanda s'il voulait négocier mais fut détrompée lorsqu'il coupa littéralement en deux le capitaine républicain à mains nues.

  Impressionnée mais déterminée, la petite armée conserva sa position et vit des hordes de prisonniers transformés en créatures émerger du damutek pour en protéger l'accès. Lors d'un nouveau contact avec sa mère, Kaye l'informa de la situation qui lui semblait inextricable car ils ne pouvaient pas tuer ceux-là même qu'ils étaient venus libérer alors qu'ils n'étaient pas maîtres de leurs actions. Nina lui dit qu'ils ne pouvaient plus rien faire pour eux et qu'ils pouvaient seulement espérer qu'il restait des prisonniers qui n'avaient pas encore été transformés à sauver, avant d'ajouter que les mutants souffraient à cause de la technologie yuuzhan vong, laissant entendre que ce serait un acte de miséricorde de les tuer. Kaye comprit alors à demi-mots que sa mère souffrait d'être connectée au Cœur d'Artorias et lui proposa de se débrancher ou de se faire remplacer par quelqu'un mais Nina refusa fermement en lui disant que le vaisseau avait besoin d'elle et qu'elle sentait qu'il n'accepterait personne d'autre.  Arbeloa l'interrompit alors en lui disant qu'ils devaient y aller et la jeune femme interrompit la conversation après que sa mère lui ait assuré que tout irait bien.

  Alors que les hordes de mutants s'approchaient, Kaye prit la difficile décision de tirer sur eux, encouragée par Arbeloa qui pensait que c'était la seule façon de les libérer de leur horrible situation. Pendant le combat, elle demanda à Arbeloa de prendre des armes lourdes et de lui créer un passage à travers les troupes mutantes pour leur permettre d'atteindre la base yuuzhan vong le plus rapidement possible mais les créatures se montrèrent insensibles au feu à cause de ceux qui les contrôlait. Furieuse qu'on puisse traiter des êtres vivants ainsi, Kaye se tourna vers le damutek et traita les Yuuzhan Vong de lâches.

Kaye Galfridian

Kaye se résout à combattre les mutants
Image extraite du comics Invasion #09


  La jeune femme apprit bientôt de la bouche d'un soldat républicain qu'une partie de leurs troupes provenant du vaisseau de réfugiés déposaient leurs armes et battaient en retraite. Elle ne comprit d'abord pas ce comportement car ils avaient clairement l'avantage mais fut horrifiée en apprenant que les prisonniers étaient originaires des mêmes mondes que les réfugiés et que ces derniers combattaient en fait des gens qu'ils connaissaient et même parfois des êtres chers même si ces derniers n'avaient plus rien à voir avec ce qu'ils étaient auparavant. Quand un peu plus tard, les modeleurs yuuzhan vong se joignirent à l'attaque, Kaye ordonna à Arbeloa de tirer à vue et fit de même, impressionnant Tsalok qui observait la bataille. Alors qu'ils venaient d'éliminer le dernier modeleur, les mutants se figèrent soudain. En voyant un vaisseau ennemi quitter la planète, Kaye comprit que ce qui les contrôlait, quoi que ça puisse être, venait de quitter Dibrook. Elle se précipita alors dans la base yuuzhan vong avec Arbeloa et ses hommes dans l'espoir de trouver des personnes qu'ils pourraient sauver. Ils découvrirent un groupe de prisonniers enfermés dans une sorte de bulle qui semblait résister à toutes leurs tentatives pour les en arracher.

  La jeune fille contacta alors sa mère mais au lieu de lui apporter son aide comme elle l'escomptait, celle-ci lui ordonna de battre immédiatement en retraite. Un couple de prisonniers réussit alors à faire sortir leur fils de la bulle juste avant que ses occupants ne commencent à se transformer en mutants. Obéissant à la reine, Kaye et ses troupes s'enfuirent et durant leur fuite, la jeune fille trouva un sabre-laser dont elle s'empara sans trop savoir pourquoi. Lorsqu'ils furent suffisamment éloignés du damutek, le Cœur d'Artorias le bombarda et le raya totalement de la surface de Dibrook. Ce geste déclencha la colère de Kaye qui était persuadée qu'ils auraient pu faire quelque chose pour sauver les captifs. Peu après, la jeune fille, qui était certainement sensible à la Force tout comme son frère (à moins qu'ils aient en eux le même type de créature yuuzhan vong probablement introduit par Nina), sentit que son père venait de mourir et laissa couler ses larmes…

Kaye Galfridian

Kaye sent la mort de son père à travers son frère Finn
Image extraite du comics Invasion #10



  Un peu plus tard, Kaye se jura que les Yuuzhan Vong paieraient pour ce qu'ils avaient fait sur Dibrook avant d'ordonner à ses hommes de rassembler les corps des prisonniers et de les enterrer car ils n'étaient que les victimes des extragalactiques et non leurs ennemis avant de s'enquérir de l'enfant qu'ils avaient sauvé. Après l'avoir rassurée à ce sujet, Arbeloa déclara que ce n'était peut-être pas une mauvaise chose que les autres prisonniers soient morts avant d'avoir été totalement transformés et que c'était sans doute un acte de miséricorde d'avoir mis fin à leurs souffrances mais Kaye restait persuadée qu'ils auraient pu tenter autre chose pour les sauver. Alors qu'elle allait ajouter que sa mère n'avait pas le droit de prendre une telle décision, la jeune fille s'interrompit et annonça à son compagnon qu'elle avait sentit son père mourir un peu plus tôt. Surpris, Arbeloa lui demanda si elle en était sûre mais même si celle-ci ignorait comment c'était possible, elle était persuadée que son frère était auprès de leur père quand celui-ci était mort et qu'elle l'avait sentit à travers Finn. Arbeloa lui confia alors qu'il avait été dévasté à la mort de son propre père alors qu'il était déjà un guerrier aguerri et s'étonna qu'elle puisse continuer à commander ses troupes et qu'elle soit si forte. Elle lui répondit seulement qu'elle devait retourner au vaisseau pour annoncer à la reine la mort de son époux et lui confia la supervision de l'ensevelissement des victimes.

  Lorsqu'elle arriva au conduit d'accès du Cœur d'Artorias, elle tomba nez à nez avec Ogden qu'elle avait fait ligoter à leur arrivée sur la planète. Toujours aussi désagréable, le militaire lui déclara qu'elle devrait répondre du traitement qu'elle lui avait infligé devant la Nouvelle République. Cette déclaration suscita le mépris et la rancœur de la jeune fille qui lui demanda où était sa Nouvelle République quand les Yuuzhan Vong avaient attaqué sa planète et pourquoi elle n'avait rien fait pour empêcher ce qui s'était passé sur Dibrook, avant de lui rappeler que le Cœur d'Artorias n'était pas un vaisseau de la Nouvelle République et qu'il n'avait aucune certitude d'être libéré. Manquant manifestement de bon sens et ignorant quand il valait mieux se taire, Ogden lui demanda alors combien de personne étaient mortes sous son mauvais commandement, provoquant la colère de la jeune fille qui alluma le sabre-laser sous sa gorge et qui lui rétorqua qu'il y en avait eu suffisamment pour qu'une de plus ne fasse pas de différence. Puis, elle s'éloigna en lui conseillant d'y penser la prochaine fois qu'il ouvrirait la bouche en sa présence.

  Lorsqu'elle rejoignit le poste de commandement, elle constata que l'endroit où se trouvait sa mère était entourée d'une barrière et celle-ci refusa de la laisser entrer en lui disant qu'elle avait fait ce qui devait être fait car il n'y avait aucun espoir pour les personnes vongformées et qu'elle refusait d'être jugée. En réalité, Nina voulait avant tout que sa belle-fille ne puisse son véritable visage, celui d'une Yuuzhan Vong… Kaye s 'assit alors sur le sol et lui dit que son père était mort, même si elle ne pouvait pas s'expliquer comment elle le savait. Revêtue de son grimage Ooglith, Nina rejoignit alors sa fille et la serra contre son cœur en pleurant.

Kaye Galfridian

Nina réconforte Kaye
Image extraite du comics Invasion #11


Les informations suivantes se basent sur des sources inédites en France (Spoiler)

  Un peu plus tard, Kaye assista sur Dibrook à l'éloge funèbre des victimes des Yuuzhan Vong prononcé par l'Amiral Bylsma près de la gigantesque tombe où elles avaient été enterrées conformément à ses ordres. Celui-ci déclara qu'ils avaient raison d'éprouver de la peine pour ceux qui étaient morts mais qu'il voulait que chacun sache que ce n'était pas leur faute s'ils étaient morts, mais celles des extragalactiques. Il avait pu lui-même voir qu'ils n'étaient plus vivants au sens strict du terme à cause de ce que leur avaient fait subir les Yuuzhan Vong et que l'équipe de sauvetage avaient seulement permis à leur âmes de trouver le repos en les libérant de leurs corps.

  Après la cérémonie, Kaye rejoignit l'Amiral pour le remercier pour ses paroles. Celui-ci lui répondit qu'une partie de son discours s'adressait à elle personnellement et qu'elle ne devait pas avoir honte de ce qu'elle avait fait. Il lui apprit ensuite que Luke Skywalker avait conduit les survivants d'Artorias sur un autre monde de la Bordure Extérieure. Cette nouvelle enthousiasma Kaye qui y voyait la promesse de pouvoir réunir son peuple et elle le remercia de les avoir aidés. Bylsma lui répondit qu'elle était une jeune femme remarquable et lui demanda de le contacter en cas de besoin. Il ajouta que vu le nombre de réfugiés depuis le début de l'invasion, il avait fallu faire des compromis et lui apprit que son peuple se trouvait sur Shramar, un monde des Vestiges de l'Empire.

Kaye Galfridian

Bylsma est très impressionné par la jeune princesse
Image extraite du comics Invasion #12


  Cette nouvelle alarma Kaye car de nombreux Astorians s'étaient installés sur son monde natal pour fuir l'Empire de Palpatine et elle se tourna aussitôt vers Aberloa pour lui demander de réunir leurs hommes car ils partaient maintenant. L'Amiral tenta de la rassurer en lui disant que son peuple devait être parfaitement sauf mais elle lui rétorqua qu'elle le croirait quand elle le verrait. Elle contacta ensuite sa mère pour lui dire de se préparer à partir dès qu'elle le lui dirait et quand celle-ci lui en demanda la raison, Kaye lui apprit que leur peuple avait été placé sous la garde de l'Empire.

  Alors que le Cœur d'Artorias approchait de Shramar, Nina informa leurs passagers que les réfugiés d'Artorias se trouvaient sur cette planète et que certains d'entre eux pourraient donc retrouver les leurs. C'est alors qu'ils furent attaqués par un destroyer stellaire impérial. Kaye demanda à sa mère de les prévenir qu'ils n'étaient pas des Yuuzhan Vong, mais celle-ci lui apprit qu'elle ne parvenait pas à entrer en contact avec eux… Ce ne fut que lorsque Nina menaça de riposter avec les armes du vaisseau-esclave qu'un officier impérial daigna leur répondre. Celui-ci déclara qu'ils avaient reçu son message et qu'ils cessaient de les combattre avant de lui demander de partir car il n'y avait pas assez de place ni de ressources sur leur monde pour d'autres réfugiés. La reine insista en soulignant le fait que la plupart des habitants d'Artorias se trouvaient sur la planète et qu'il y avait à bord de son vaisseau des membres de leurs familles et des amis. Elle lui demanda d'au moins l'autoriser à se poser sur la planète pour que son peuple puisse revoir ses proches mais l'homme se montra inflexible en prétendant qu'il ne voulait pas courir le risque qu'elle refuse ensuite de quitter la planète s'il accédait à sa demande.

  Nina se montra à son tour inflexible et déclara qu'ils allaient se poser et que si cela ne leur plaisait pas, ils n'avaient qu'à descendre leur vaisseau. Cela n'ébranla pas l'Impérial qui lui rétorqua qu'il ne pouvait pas autoriser que plus d'êtres s'installent sur la planète, pas plus qu'il ne pouvait autoriser quiconque à quitter la protection de Shramar et que si un seul réfugié tentait de quitter le vaisseau, ils seraient obligés d'agir, ce qu'il ne souhaitait pas. Nina déclara qu'elle allait lui envoyer un représentant et bien que réticent, l'homme accéda à la demande de la reine qui déclara qu'elle était désolée de ne pouvoir venir en personne car elle devait rester dans la salle de contrôle.

Kaye Galfridian

"Je ressens cet amour moi aussi"
Image extraite du comics Invasion #13


  Kaye et son fidèle lieutenant sortirent du vaisseau et se retrouvèrent face à un important comité d'accueil constitué de milliers de stormtroopers et de plusieurs véhicules impériaux. Soudain, une jeune fille brune surgit en l'appelant princesse et se précipita vers le vaisseau tout lui demandant son aide. Kaye tenta de calmer les soldats qui voulaient l'empêcher de la rejoindre mais l'un deux tira sur la jeune femme, puis un officier leur ordonna de retourner à bord de leur vaisseau. Cet acte révolta Kaye qui déclara qu'ils étaient supposés se battre contre les Yuuzhan Vong et non entre eux. Quand elle vit Aberloa s'éloigner du vaisseau, elle craignit qu'il ne veuille se battre contre les soldats impériaux et lui dit qu'il était impossible dans ces circonstances qu'ils puissent gagner. Mais le géant se contenta de prendre le corps de la jeune femme pour le ramener à bord du vaisseau.

  En réalité, Aberloa avait comprit que la jeune femme était seulement blessée et l'avait ramenée à bord pour qu'on puisse la sauver. Après qu'on lui ait administré des soins, elle leur apprit que les Impériaux forçaient les réfugiés à travailler dans les champs et que toute la récolte était envoyée hors planète. Lorsque certains d'entre eux avaient tenté de s'opposer à ce traitement, ils avaient été exécutés et depuis plus personne n'osaient leur dire non.

  Un peu plus tard, Kaye vit sa mère en grande tenue quitter le vaisseau et se précipita à sa suite. Celle-ci avait en effet obtenue une entrevue avec Devry, l'officier supérieur sur Shramar et déclara que sa fille allait l'accompagner mais une fois sur place, les gardes refusèrent de laisser entrer la jeune fille car ils n'avaient reçu des ordres qu'au sujet d'un seul invité. Bien que sans doute à contrecœur, Kaye accepta que sa mère y aille seule et resta à l'extérieur du palais pour l'attendre. Quand elle entendit des hurlements retentir depuis l'intérieur, Kaye voulut rejoindre sa mère mais l'un des gardes s'interposait et lui attrapa la main. Furieuse, la jeune fille se libéra, lui arrachant pratiquement la main au passage.

Kaye Galfridian

Kaye fait preuve d'une force anormale
Image extraite du comics Invasion #13


  Choquée par sa propre force, elle fut prise par surprise par le second garde qui lui envoya une décharge mortelle de fusil blaster dans le dos. Faisant preuve d'une résistance hors du commun pour une humaine, Kaye se releva sans une égratignure et élimina les deux gardes, arrachant même la tête de l'un d'entre eux à mains nues avant de se précipiter à l'intérieur du palais où elle trouva les corps de nombreux impériaux.
Elle retrouva sa mère dans une autre pièce et fut horrifiée en voyant que celle-ci avait le visage d'une Yuuzhan Vong et que son poing transperçait la poitrine d'un homme…

Kaye Galfridian

Choquante révélation
Image extraite du comics Invasion #13


Fin de la section Spoiler

Informations encyclopédiques
Kaye Galfridian
Nom
Kaye Galfridian
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Princesse d'Artorias
Armes
Couteau
Affiliation
Famille royale d'Artorias

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/07/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
6 666


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Invasion 01 : Refugees, Partie 1
  • Invasion 02 : Refugees, Partie 2
  • Invasion 03 : Refugees, Partie 3
  • Invasion 04 : Refugees, Partie 4
  • Invasion 05 : Refugees, Partie 5
  • Invasion 06 : Rescue, Partie 1
  • Invasion 07 : Rescue, Partie 2
  • Invasion 08 : Rescue, Partie 3
  • Invasion 09 : Rescue, Partie 4
  • Invasion 10 : Rescue, Partie 5
  • Invasion 11 : Rescue, Partie 6
  • Invasion 12 : Revelations, Part 1
  • Invasion 13 : Revelations, Part 2

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.