Garindan


Célèbre espion et informateur Kubaz travaillant sur Tatooine

  Pendant toute la période où Jabba le Hutt fut le seul Seigneur du Crime sur Tatooine, trois choses comptèrent vraiment sur la planète désertique, l'eau, l'argent et les informations, ces trois facteurs pouvaient déterminer si celui qui les possédait était voué à une vie de durs labeurs ou alors, à vivre dans l'opulence créée par la détention de l'un de ces facteurs. De plus, en possédant l'un de ces trois éléments, il était facile d'avoir les deux autres.

  Garindan était l'un de ceux qui avaient deux de ces caractéristiques, l'argent et les informations. Garindan était un Kubaz, venu du système Ku'Bakai. Lui et son peuple sont les descendants de rongeurs qui possédaient deux gros yeux exorbités pouvant percevoir parfaitement les infrarouges. Leur peau est verte, tirant sur le noir et est couverte de poils si épais et rugueux, qu'ils font penser à des épines. Durant leur évolution, les Kubaz ont conservé ces caractéristiques qui sont autant d'atouts pour se livrer à l'espionnage ou aux missions d'infiltration.
  
  Depuis qu'il vit sur Tatooine et quelle que soit la température extérieure, il s'habille toujours de la même façon : un long manteau noir, une trompe métallique qui sert de filtre à air, des lunettes de protection pour se protéger du soleil mais aussi des regards. Personne à Mos Eisley ne peut se vanter d'avoir vu Garindan sans son accoutrement et peu pouvait certifier l'avoir aperçu à la lumière directe du soleil.
  
  Garindan fit tout ce qui était en son pouvoir pour que le mystère qui l'entourait reste entier. Son apparence inquiétante peut donner des sueurs froides à toutes les espèces de la galaxie et même faire cesser des négociations de jawas.
  
  Il travailla dans les rues pendant que Jabba le Hutt habitait dans son palais et utilisait Tatooine comme centre de commerce. Même Jabba, en dépit de ses nombreux gardes, se méfiait de Garindan lorsqu'ils se trouvaient dans la même pièce. Pour le mettre hors jeu, le Hutt lui fit parvenir de nombreuses informations erronées mais celles-ci ne le trompèrent guère et Garindan n'y prêta que très peu d'attention. Cette attitude vint du fait que Garindan n'aimait guère Jabba et qu'une fois, le Kubaz lui avait livré des informations qui ont mit en périls ses plans.
  
  Aucune hostilité ne régna réellement entre les deux personnages car le respect mutuel pour les capacités de l'autre sembla plus fort que tout sentiment de concurrence, même si parfois, les deux se livrèrent à une sorte de bataille dont le vainqueur serait celui qui aura le plus livré de fausses informations, directement ou indirectement à l'autre. Parfois, Garindan s'abaissa, à contrecœur évidement, à livrer des informations à Jabba pour survivre, lors de périodes de vaches maigres ou alors, lorsque le contexte l'y obligeait.
  
  Garindan vendait ses informations à qui lui en donnerait la somme la plus conséquente et fit très souvent affaire avec le préfet de police impérial de Tatooine : Eugène Talmont. Cet homme était chargé d'une douzaine de sandtroopers mais cela ne l'empêchait pas de se montrer très souvent laxiste envers la loi. Il accepta souvent des pots de vins de différents commerçants ou contrebandiers pour qu'il oublie leurs manœuvres frauduleuses. Il paya aussi grassement Garindan pour des informations pouvant lui permettre de faire du chantage ou d'accéder à un degré d'élévation sociale supérieur à celui dont il jouissait alors. Toutefois, il n'était pas le seul à acheter des renseignements au Kubaz, puisqu'il y avait aussi la célèbre Whiphid, dame Valarian.
  
  La vente d'informations est un métier très dangereux et nombres de novices finirent face contre terre, abattus par un rival ou par quelqu'un qui n'avait pas apprécié que l'informateur divulgue quelque chose. C'est pour cela que Garindan, lorsqu'il vendait des informations concernant Jabba à Valarian, prenait soin d'en fournir autant à Jabba sur Valarian. Il restait ainsi indispensable aux deux camps, ce qui assurait sa prospérité et sa survie.

Garindan


  Une des chose qui fit que Garindan resta en vie, était que personne ne savait quelles informations il possédait, et le fait qu'il puisse revendre à n'importe qui, des informations sur quoi que se soit. Ceci intimida les ennemis de Garindan car ils n'étaient pas sûr qu'après sa mort, les informations qu'il détenait le suivent dans sa tombe.
  
  Une rumeur circula dans les cantinas de Tatooine, et disait que Garindan était devenu extrêmement riche, ce qui lui permit d'acheter une information, qu'il n'avait pu obtenir et, bien sûr, la revendre avec un grand profit à chaque fois.
Son argent, contrairement à certain autres riches de Tatooine, ne passait que très peu souvent sur les tables de jeu de sabacc. Il se servait assurément de ses gains pour importer des friandises en provenance directe de Kubindi. Personne ne sut vraiment si ces friandises à base d'insectes étaient pour lui ou pas et si ce n'était que par pure ostentation qu'il les importa ou s'il en avait vraiment besoin.

  Bien que les informations qu'il possédait le protégèrent, Garindan ne sortit jamais sans protection. Aucun garde du corps, car ils n'auraient pas été discrets et qui, pour de l'argent, auraient pu se retourner contre leur maître. Il utilisait plutôt deux blasters qu'il cachait dans ses vêtements. Bien qu'on le visse s'entraîner avec, les jawas lui avait appris quelque chose de très important, un espion mort n'est plus d'une grande aide, alors qu'un espion vivant mais humilié trouvera toujours des informations pour discréditer son tortionnaire...

  Alors qu'il soupçonnait l'existence d'un destroyer stellaire impérial en train de patrouiller dans le système, Garindan fut contacté par le préfet Talmont qui lui confia la mission de capturer un jeune homme et deux droïdes. Il les repéra et s'empressa d'en informer ses supérieurs, mais il était trop tard car ceux-ci s'apprêtaient déjà à décoller de la planète et les troupes impériales furent dans l'incapacité de les arraisonner.
  
  Quelques années passèrent et la situation politique sur Tatooine changea brusquement lorsque Jabba le Hutt fut tué. Garindan disparut aussi brusquement que Jabba. Certain dirent qu'il s'était enfuit de la planète pour vivre une douce retraite dans un endroit paradisiaque, et d'autres avancèrent qu'il avait changé de déguisement et continuait à opérer dans les rues de Mos Eisley. Nul ne connut jamais la vérité...
Informations encyclopédiques
Garindan
Nom
Garindan
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.85 m
Fonctions
Trafic d'informations
Armes
Informations
Affiliation
Le plus offrant ...

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
10 155


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Dossiers Officiels Atlas
  • Galaxy Guide 01 : A New Hope
  • Star Wars Episode IV : Un Nouvel Espoir

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.