Ponc Gavrisom


Ponc Gavrisom est un Calibop qui était Président de la Nouvelle République à l’époque de la Crise du Document de Caamas

  Nombreux sont ceux qui aspirent à entrer dans l'Histoire, bien moins courants sont ceux qui y parviennent et plus rares encore ceux qui en font partie sans l'avoir cherché. C'est dans cette dernière catégorie que s'inscrivit Ponc Gavrisom. Calibop réputé, comme tous les siens, pour maîtriser davantage la rhétorique que l'action, ce fut pourtant ce qui lui permit de briller durant sa carrière.

  Peu après la Crise de la Flotte Noire qui vit l'échec des Yevethas, Gavrisom - surnommé "Bouffie" par ses proches et principalement par Han Solo - fut élu au poste de Président de la Nouvelle République. Son mandat aurait dû se limiter à un arbitrage des sessions du Sénat et au règlement des querelles entre les différents États membres mais, dix-neuf ans après la Bataille de Yavin, l'ancienne Présidente Leia Organa Solo découvrit un exemplaire endommagé du Document de Caamas qui prouvait l'implication d'un groupe de Bothans dans la destruction de la planète natale des Caamasis.

  Cette affaire sema le chaos au Sénat où il dut déployer toute son ingéniosité politique pour maintenir un semblant de cohésion. En effet, la moitié des Sénateurs semblaient vouloir punir les Bothans dans leur intégralité, les autres désirant connaître la vérité sur les évènements avant de réclamer justice, tous se servant de Caamas comme d'un prétexte pour régler leurs problèmes. Malheureusement, la situation empira rapidement et l'opinion publique se déchaîna.

  Gavrisom tenta tout naturellement de trouver une solution pacifique en vitesse et son travail en fut facilité par l'arrivée d'une pétition qu'il fit connaître en premier lieu à Borsk Fey'lya, représentant du peuple Bothan, et Leia. La pétition demandait à ce que les Bothans trouvent une planète habitable pour les Caamasis survivants et la leur aménagent à l'identique de leur planète détruite. Malheureusement, il s'avéra que les finances de Bothawui n'étaient pas aussi florissantes que selon la version officielle, ce qui contraignit le Président à trouver une autre solution tandis qu'il envoyait Leia enquêter sur la situation auprès des Clans Unis.

  Par la suite, des émeutes eurent lieu, attisées dans l'ombre par des agents de l'Empire, et l'une d'entre elle dégénéra sur Bothawui, causant plusieurs morts et blessés devant l'établissement des Clans Unis justement, où se trouvaient Leia et son époux, Han. Et la situation, qui ne pouvait guère empirer, devint de plus en plus difficile à gérer pour le pauvre Calibop. Les sessions du Sénat s'agitaient toujours autant de l'affaire de Caamas quand une autre mauvaise nouvelle arriva : Lando Calrissian et le Sénateur Miatamia, représentant des Diamalas, affirmèrent avoir rencontré le Grand Amiral Thrawn, revenu d'entre les morts.

  Bien que potentiellement catastrophique et fédératrice si elle s'avérait exacte, l'information fut rapidement négligée car, avec un discours brillant, le Sénateur Ghic Dx'ono des Ishoris parvint à décrédibiliser les défenseurs des Bothans et Leia en prétendant à une manipulation. Et la situation se dégrada encore en dépit des efforts de Gavrisom qui tentait de rétablir l'équilibre politique tandis qu'il envoyait la Flotte régler les différents qui éclataient de tout côté. Il eut d'ailleurs à subir les foudres de Garm Bel Iblis lorsque celui-ci fut piégé par des Lereseniens qui attaquèrent Bothawui au nom de leur justice.

  En réaction à cet assaut qui tua plusieurs Bothans, les États membres de la Nouvelle République envoyèrent de plus en plus de vaisseaux autour de la planète, constituant deux factions grandissant de jour en jour en dépit de tous les efforts de Gavrisom. Devant cette situation explosive, le Président comprit qu'il ne restait qu'une seule option pour supprimer à tous les combattants leur prétexte : trouver l'original du Document de Caamas. Sachant que le conflit qui couvait risquait de dépasser les forces républicaines, il ordonna à l'Amiral Ackbar de monter une opération pour obtenir le Document lors d'une attaque à Yaga Minor, opération qu'il avait commencé à préparer après l'émeute meurtrière sur Bothawui.

  Laissant les préparatifs aux militaires et plus précisément au Général Bel Iblis, il se rendit en personne sur le monde natal des Bothans pour désamorcer la situation. Le Calibop se heurta malheureusement à un problème qu'il ne pouvait résoudre. Puis plusieurs bonnes nouvelles arrivèrent enfin : il reçut l'aide de Pakrik Minor sous la forme de Carib Devist et ses frères, des clones de Soontir Fel, Leia revint d'un voyage imprévu après son départ de Pakrik Minor également pour lui apprendre la volonté de Gilad Pellaeon de déclarer la paix à la Nouvelle République et il apprit que l'infiltration de Han Solo sur Bastion lui avait permis de trouver le Document de Caamas.

  Il ignorait cependant que cet exemplaire avait été falsifié et refusa d'annoncer la paix potentielle avec l'Empire : il redoutait une machination de Thrawn, de plus il souhaitait garder un dernier atout, même s'il l'écœurait : diriger la haine mutuelle des soi-disant défenseurs des Bothans contre les Vestiges d'un Empire exsangue. Mais, avant qu'il puisse faire une quelconque annonce, le bouclier de Drev'starn s'effondra et des agents impériaux lancèrent les hostilités alors qu'il se trouvait sur un vaisseau ishori avec Leia et que Lando Calrissian était à bord d'un bâtiment diamala.

  La bataille fit rage avec des centaines de navires se tirant mutuellement dessus quand, soudain, un élément nouveau survint. Lando fut prévenu de la présence d'Impériaux par Han qu'il vit disparaître en s'approchant de leur localisation présumée. Il avertit immédiatement Leia, laquelle prit le contrôle du vaisseau sur lequel elle se tenait. Le capitaine, Av'muru, était furieux ce qui la poussa à démissionner de ses fonctions pour ne pas impliquer son gouvernement mais Gavrisom donna sa pleine mesure et prouva alors que ses dons pour les beaux discours étaient tout aussi importants que la capacité à se sortir d'une bataille à la force du blaster.

  Il parvint à atteindre Leia avant l'Ishori avant de déclarer, grâce à son autorité présidentielle, la réquisition du bâtiment par la Nouvelle République, profitant de l'imprécision des lois y faisant référence. Peu après, pas moins de trois Destroyers de type Impérial émergèrent de sous leurs manteaux-boucliers. En réaction, Gavrisom réquisitionna les vaisseaux présents dans le système encore en état de se battre avant de demander à Lando de reprendre son poste de Général de la Flotte afin de diriger les forces républicaines contre les Impériaux. Grâce à cela ainsi qu'à l'intervention des forces privées des Bothans, la victoire fut complète. Elle fut même suivie de peu par la révélation de l'imposture du faux Thrawn et du retour de Luke Skywalker avec un exemplaire du Document de Caamas.

Ponc Gavrisom

Le Président Gavrisom et l'Amiral Pellaeon scellent la paix entre la Nouvelle République et les Vestiges de l'Empire.
Image extraite de l'Essential Atlas.


  Cette crise résolue, le Président de la Nouvelle République s'attela à la seconde épreuve de son mandat : la ratification du traité de paix entre son gouvernement et les Vestiges de l'Empire. Sa rencontre avec l'Amiral Gilad Pellaeon fut un évènement historique qui eut lieu tout juste deux semaines après la bataille de Bothawui, à bord du célèbre Chimaera. Sur l'impulsion de Talon Karrde, les deux dirigeants établirent un service de renseignement neutre et acceptèrent de travailler de concert sur divers sujets ainsi que de laisser leurs États membres choisirent leur allégeance. Ce fut le début d'une nouvelle ère pour la Galaxie. A l'issue de son mandat, Gavrisom céda la Présidence à Borsk Fey'lya, lequel reçut la dure tâche de diriger la Nouvelle République dans la Guerre des Yuuzhan Vong. On ignore ce que fit le Calibop de sa vie après son mandat, s'il retourna au Sénat ou s'il prit une retraite bien méritée.


Actualités en relation

Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Solo : De nombreux plans inédits à découvrir dans une nouvelle vidéo officielle!

Avengers : Infinity War enfin sorti, voilà que Disney se trouve libre de redonner un coup de fouet à la campagne promotionnelle de Solo : A Star Wars Story ! Après la diffusion, hier, d'un nouveau spot TV pour le film, c'est...


Episode IX : Vers un retour de Yoda ?

Invité surprise des Derniers Jedi, le fantôme de Yoda sera-t-il de retour dans l'Episode IX ? C'est en tout cas que ce que suggère le New York Daily News, qui cite une source travaillant sur le...


Informations encyclopédiques
Ponc Gavrisom
Nom
Ponc Gavrisom
Espèce
Fonctions
Président
Chef de l'Etat
Commandant en chef des Armées
Armes
Diplomatie
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
10/02/2016

Nombre de lectures
7 472


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • La Main de Thrawn, Vol. 1 : Le spectre du passé
  • La Main de Thrawn, Vol. 2 : Vision du futur

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.