Gnost-Dural


Gnost-Dural était un Maître Jedi et Gardien des Archives Jedi sur Tython à l’époque de la Guerre Froide.

Continuité : Legends


  "Bonjour. Je suis Maître Gnost-Dural, Gardien des Archives Jedi."
  - Introduction du premier enregistrement de Gnost-Dural.

I.- Enfance et apprentissage.



  Gnost-Dural était un Kel Dor qui eut une enfance somme toute classique pour un être sensible à la Force repéré jeune par l'Ordre Jedi. Il étudia au Temple Jedi de Coruscant et se détachait des autres Padawans par sa passion pour les études des Archives de l'Ordre. Son inclination pour l'histoire fut repérée par le Maître Jedi Bestros qui lui suggéra alors de commencer son propre journal afin que lui aussi puisse enrichir l'immense banque de données qu'étaient les Archives Jedi, chose que ce dernier n'avait jamais imaginé pouvoir faire.

  C'est ainsi qu'en -3.684 il écrivit ses premières entrées en tant que Padawan. Trois ans plus tard, ses recherches le menèrent aux racines de l'Ordre et il s'intéressa à la planète Tython et au groupe de scientifiques et d'érudits qui y firent la découverte de la Force. Il émit alors le rêve, que s'il lui était donné le statut de Chevalier Jedi, d'aller fouler un jour le sol de Tython, la planète où est né l'Ordre Jedi, planète qui avait été oubliée des cartes à l'époque de ce souhait, présumée détruite lors des Guerres de la Force.

  Ne pouvant trouver alors plus d'informations, il s'orienta alors vers l'histoire de l'Ordre sur Ossus et sa bibliothèque, fondée par le Maître Odan-Urr, aussi formulateur du Code Jedi tel qu'on le connait. Gnost-Dural passa ensuite du temps à étudier la fondation de la République Galactique et le rôle que jouèrent les Jedi sur son maintien au fil des millénaires.  

Gnost-Dural

Le Padawan Gnost-Dural passe beaucoup de temps dans les Archives.
Image extraite du Le Journal de Maître Gnost-Dural


II. Le combattant jedi



1. Chevalier Jedi et l'entrée en Guerre.



  Gnost-Dural fut nommé Chevalier Jedi par le Conseil Jedi en -3.681. Le jour même, il suivit la première attaque dans le Bras de Tingel par des vaisseaux du Second Empire Sith sur des vaisseaux diplomatiques de la République, non sans inquiétude pour l'avenir. La Campagne Impériale de conquête de la galaxie commença alors depuis le secteur Aparo. Seize jours plus tard, la Padawan Satele Shan survécut à l'attaque de la base en orbite autour de Korriban et prévint la République de la prise de la planète et l'Ordre de la mort de Maître Kao Cen Darach.

  Après quelques mois de débandade, dû à la défection du Secteur Dalonbien, et à l'impuissance politique de la République, l'Ordre Jedi décida de prendre part au combat et de stopper l'avancée du Second Empire Sith qui avait acculé la flotte républicaine sur Mirial. Le Chevalier Jedi Kel Dor fit partie de la centaine de Jedi qui furent envoyés renforcer les forces de la République dans l'Amas de Minos. Là, il fut bloqué avec d'autres dans leurs retranchements sur Eliad d'où leur survie dépendit des évènements dans le Secteur de Seswenna où la Route Commerciale de Rimma subissait un blocus.

  Ce fut sur Eliad que Gnost-Dural combattit pour la première fois un Sith. Mais malgré son appréhension concernant la férocité légendaire de ces combattants, le Kel Dor sortit vainqueur du duel assez rapidement à cause du trop plein de confiance de son adversaire. De cet affrontement, le Jedi conserva le sabre de son ennemi pour l'étudier et notamment déchiffrer les inscriptions Sith y figurant. Une fois la bataille terminée, il fit la demande auprès du Conseil de l'Ordre de pouvoir faire des recherches en ce domaine, mais cela lui fut refusé, on avait besoin de bras ailleurs.

Gnost-Dural

Gnost-Dural affronte un Sith pour la première fois.
Image extraite du Le Journal de Maître Gnost-Dural


2. La Bataille de Bothawui.



  À une période indéterminée entre -3.681 et -3.671, Gnost-Dural fut transféré sur la flotte de la République. Il assista à la Bataille spatiale de Bothawui durant laquelle l'Amiral Greik fit preuve d'une grande audace en réunissant l'intégralité de la flotte pour anéantir la flotte Impériale en approche. Après cette victoire rapide et sans grandes pertes, l'armée installa sur la planète un bouclier capable, d'après les ingénieurs, de résister à un assaut impérial et défendu par une force d'élite dirigée par le Maître Jedi Belth Allusis.

  Mais l'appréhension ressentie par Gnost-Dural lors du retrait fut confirmée peu de temps après. En effet, l'Empire contre-attaqua avec des forces nombreuses par rapport aux défenseurs laissés sur place. La bataille fut longue et sanglante et la République n'apprit qu'après coup son déroulement. Le courage et l'implacable volonté du Maître Allusis face aux envahisseurs leur causèrent tant de pertes que lorsque les forces de l'Empire éliminèrent enfin les résistants, ils n'étaient plus assez nombreux pour tenir la place forte face aux renforts républicains qui arrivaient. Le Moff Zelos qui dirigeait l'attaque dut alors battre en retraire.

Gnost-Dural

Gnost-Dural (à gauche) a prouvé à diverses reprises ses talents martiaux.
Image extraite du jeu : The Old Republic


III. L'érudition au cœur de sa vie



1. Les recherches sur le Côté Obscur.



  En -3.670 avant la Bataille de Yavin, Gnost-Dural fut convoqué sur Coruscant pour étudier les Sith. En effet, malgré dix ans de guerre, le Conseil avait constaté qu'il n'en savait pas suffisamment sur leur ennemi. Et ce fut à brûle-pourpoint que le Chevalier Jedi commença par étudier ce qui était disponible dans les Archives, finalement bien peu au regard de la complexité de la race Sith. Il réussit tout de même à faire la différence entre les Sith de souche et les hybrides. Il remonta aussi à l'origine de la société Sith actuelle.

  Ses recherches le conduisirent à retracer l'histoire de l'Ordre Sith avec ses deux schismes avec l'Ordre Jedi et sa quasi-extermination après les Cent Ans d'Obscurité et la victoire des Jedi à Corbos. Ensuite, il suivit l'évolution des survivants de l'ordre renégat à travers la société du peuple Sith. La fin de son rapport préliminaire au Conseil se conclut avec des hypothèses au sujet des possibles identités que l'on pouvait à l'Empereur Sith, était-il Ludo Kressh ? Naga Sadow ? Ou bien quelqu'un d'autre encore ?

  Gnost-Dural réussit à recueillir les preuves indiquant que cet Empereur avait vécut durant la Grande Guerre de l'Hyperespace et qu'il était donc âgé de près d'un millénaire. Il établit aussi son départ de Korriban durant cette guerre avec toute une population pour Dromund Kaas, où naquit le Second Empire Sith.

Gnost-Dural

Le Maître Gnost-Dural, symbole du savoir des Jedi
Image extraite du jeu : The Old Republic - Knight of the Eternal Throne


2. Les Maîtres d'Effroi et le grade de Maître Jedi.



  Durant l'année -3.668, le Kel Dor participa à une mission secrète avec le SIS. Il enquêta sur la disparition de dizaines de bâtiments de la République et découvrit qu'elle était due à un groupe de Maîtres Sith qui se faisaient appeler "Les Maîtres d'Effroi". Ces derniers utilisaient une technique de Méditation de Combat particulière qui soumettait à la terreur les vaisseaux républicains. Pour éviter de se faire prendre, ils vivaient dans un cuirassé spécialement affrété qui se déplaçait constamment.

  Mais la chance tourna à l'avantage de la République lorsque le Chevalier Jedi Jaric Kaedan parvint à les capturer avec une escouade des Forces Spéciales. Il revint avec eux et avec la banque de données du cuirassé qu'il avait sabordé. Ce renversement de la situation permit à Gnost-Dural d'avoir des preuves que l'Empereur Sith pouvait très bien avoir vécu un millénaire car les Maîtres d'Effroi eux-mêmes étaient pluricentenaires. Enfin, il se proposa au SIS pour les aider à déchiffrer la base de données impériales récupérées.

  Ce qui fut fait en quelques mois. De cette gigantesque mine d'information, Gnost-Dural en extraya moult données cruciales sur l'histoire du Second Empire Sith. Des péripéties des survivants dans les Régions Inconnues, à la construction de cet empire en passant par l'identité de l'Empereur Sith lui-même, tout fut compilé dans un rapport fondamental pour le Conseil Jedi. Suite à cela, ce dernier promut le Kel Dor au grade de Maître Jedi.

  Gnost-Dural continua ses recherches durant une année au cours de laquelle il découvrit la vérité sur les Jedi Revan et Malak, sur l'histoire d'Exar Kun et où il émit même l'idée d'aller faire les vérifications lui-même sur Yavin IV, avant de décider qu'il ne tomberait pas dans le piège du Côté Obscur qu'étaient les Temples Massassi. En parallèle, il décrypta la stratégie militaire du Second Empire Sith et resta sans voix sur l'unique conclusion qu'il pouvait en tirer : durant ce millénaire tout l'Empire ne fut mis en place, ne se développa et ne se dévoua qu'à la destruction de la République Galactique.

  En -3.667, il fit partie de la flotte de secours venue sauver Alderaan d'une attaque impériale massive. Mais ils arrivèrent juste après que les troupes au sol, dirigées par le Capitaine Jace Malcom et la Jedi Satele Shan, aient mis en déroute les forces attaquantes menées par Dark Malgus et Shae Vizla.

  De -3.665 à -3.664, Gnost-Dural enquêta sur les Mandaloriens et leur histoire, et sur l'apparition d'un nouveau Mandalore, chose qui n'était plus arrivé depuis plusieurs décennies. Pour cela il alla chercher ses informations directement sur Géonosis dont les arènes regorgeaient de combattants dont beaucoup suivaient l'esprit mandalorien. Il y découvrit la machination des espions impériaux pour y faire apparaître le nouveau Mandalore et assista au départ de l'armée mandalorienne sans avoir pu les suivre.

  Trois ans plus tard, en -3.661, ses inquiétudes sur la grande probabilité d'une attaque mandalorienne furent validées par l'arrivée d'une armada sur la Voie Hydienne. Ce blocus fut extrêmement handicapant pour la République car il empêchait l'acheminement de ressources de première nécessité pour le Noyau en plus d'être un affront vis-à-vis de l'Ordre Jedi. Sans soutien de bâtiments de ligne, ce dernier envoya cinq escadrons de chasseurs Jedi, probablement des chasseurs de classe Aurek mais il n'y a pas de certitude, auquel prit part Gnost-Dural.

  La bataille fut, malgré une grosse préparation, une lourde défaite pour les Jedi qui se replièrent sur Dévaron pour faire les réparations et attendre de nouveaux ordres. Il fallut attendre plus d'un an pour qu'en -3.660 Hylo Visz et un groupe de contrebandiers prennent le risque de passer le blocus. Pris par surprise et en sous-nombre lorsque les flottes républicaines des secteurs avoisinants vinrent prêter main-forte aux contrebandiers, les Mandaloriens furent complètement dépassés et mis en déroute.

Gnost-Dural

Gnost-Dural fournit une aide précieuse aux équipes de décryptage du SIS.
Image extraite du Le Journal de Maître Gnost-Dural


3. Le Sac de Coruscant.



  En -3.654, la République Galactique reçut une communication émanant du Second Empire Sith afin que soit entamés des pourparlers de paix sur Alderaan. Après décision du Conseil Jedi, une importante délégation de l'Ordre fit partie de l'escorte des diplomates chargés de la négociation. Cette négociation se fit en présence du Maître Dar'Nala, une Jedi Togruta, et du Sénateur Céréen Paran Am-Ris escorté par le groupe sur place dont fit partie notamment Gnost-Dural, Aryn Leneer, Satele Shan et Syo Bakarn.

  Peu de temps après le début de la négociation, après des jours et des jours d'âpres discussions, l'Empereur du Second Empire Sith décida de jouer son va-tout. Il organisa alors le Sac de Coruscant pour faire pression sur le Conseil Jedi et le gouvernement républicain. Et en cette fin d'année -3 654 avant la Bataille de Yavin, l'assaut eut lieu. Tous les Jedi présents sur Alderaan perçurent le rappel à la Force de leurs malheureux camarades restés sur place sous la protection du Maître Jedi Ven Zallow, recensé lui aussi dans la liste des victimes.

  Profondément atteint par la destruction du Temple, et d'autant plus par celle des Archives si précieuses à ses yeux, Gnost-Dural eut pour dure mission de faire un rapport complet sur le pillage de la planète-capitale, rapport qu'il intégra dans son journal personnel afin d'en conserver une trace. À l'intérieur se trouvaient les détails de l'attaque menée par Dark Malgus et Dark Angral, dont l'assassinat du Chancelier Suprême Berooken. Le Kel Dor estima à dix ans le temps nécessaire à la reconstruction de la planète, et ce, uniquement au niveau matériel.

  Le Traité de paix fut signé au tout début de l'année suivante et fut suivit quelque mois après par deux évènements particulièrement étranges car difficilement reliables envers les Sith et pourtant de grande importance : l'Attentat à la bombe sur la Rotonde du Sénat galactique et au même moment, l'assassinat du Grand Maître Zym. Bien que ce ne soit pas clairement explicite, il semble que Maître Gnost-Dural faisait partie du Conseil Jedi à ce moment-là et qu'il se chargea de préserver son unité face à cette situation extrêmement tendue, ce dernier fut d'ailleurs soulagé d'apprendre que c'était son ami Orgus Din qui était chargé de l'enquête.

Gnost-Dural

Gnost-Dural est un des Maîtres symbolisant la connaissance au sein de l'Ordre Jedi.
Image extraite du Le Journal de Maître Gnost-Dural


4. La reconstruction des Archives.



  En dehors de gérer les querelles internes à l'Ordre, Gnost-Dural s'attela à la lourde tâche consistant à sauver tout ce qui pouvait l'être des ruines du Temple Jedi de Coruscant. Ce titanesque travail l'occupa pendant deux années entières. Mais cette grande période de désespoir prit fin lorsque fut redécouverte, en -3.651, la planète Tython par une équipe d'explorateurs menée par Satele Shan. Le Kel Dor fit partie des premiers spécialistes qui se rendirent sur place après l'annonce afin d'étudier les vestiges laissés par les premiers âges de l'Ordre Jedi.

  Durant l'année fut ensuite prise la décision de ne pas reconstruire le Temple de l'Ordre sur Coruscant mais de le faire sur Tython. Le Temple Jedi de Tython commença alors à sortir de terre rapidement. Il fut terminé trois ans plus tard, en -3.648. Durant cette période là, Gnost-Dural, avec les Maîtres Yuon Par et Bela Kiwiiks, étudia les vestiges des premières civilisations tythoniennes et de la fondation de l'Ordre. C'était une période plutôt isolante pour le Kel Dor qui se tenait informé des actualités de la galaxie grâce à ses liens avec les membres de l'armée de la République Galactique de passage sur la planète.

  Trois ans après la fin de la construction du Temple Jedi, le Grand Maître Satele Shan demanda à Gnost-Dural de démarrer la reconstitution des Archives Jedi. Et bien que la tâche soit colossale, ce dernier décida de s'y consacrer entièrement. Il arrêta ainsi son journal personnel et établi des vidéos d'archives afin de présenter l'histoire de l'Ordre et sa situation actuelle de manière simple et concise.

Gnost-Dural

Gnost-Dural durant un de ses enregistrements vidéos
Image extraite du Le Journal de Maître Gnost-Dural


IV. Corriger le passé, protéger le futur



1. À l'assaut du Haute-Lance

  La guerre finit par reprendre entre la République et le Second Empire. Afin d'obtenir de meilleurs renseignements, il décida d'infiltrer sa padawan auprès de Dark Malgus. Le caractère intrépide de son apprentie, qu'il n'avait jamais réprimé, pouvait être un danger pour cette mission, mais le maître Jedi décida tout de même de l'envoyer en territoire ennemi. Peu à peu, il perdit contact avec elle lorsqu'elle passa du Côté Obscur et devint Dark Karrid.

  Une opération Jedi conduisit à la mort de l'empereur Sith, puis une autre de la République mit fin à la vie de Malgus. Bien que l'extinction du second était pour Gnost-Dural une certitude, il doutait de la disparition définitive du premier. Mais ses spéculations, ainsi que ses recherches sur tous les Sith notoires, durent temporairement s'arrêter pour intégrer une mission visant à détruire le Haute-Lance, une superarme impériale pilotée par Dark Karrid. L'opération Fin de partie commença et il dut partir pour Ziost en compagnie de l'Agent du Service de Renseignements Stratégique (SIS) Theron Shan, pour voler un crypteur noir. Ce dernier permettrait alors à la République d'écouter les conversations secrètes des flottes siths.

  Gnost-Dural se procura un luxueux vaisseau, le Prospérité et composa une nouvelle identité. Pendant le trajet, il échangea brièvement ses opinions avec l'agent Shan, mais ne montra aucun signe laissant penser qu'il connaissait la véritable identité de Theron (qui était le fils caché de Satele Shan). Sur la planète, les deux républicains se procurèrent les plans du Centre de Commandement de la Défense Orbital (CDO), avant de rediscuter de leur plan d'attaque visant à simuler une attaque terroriste pour faire croire à la destruction du crypteur et le voler sans éveiller de soupçon.

  Pendant que Theron se rendait au CDO, Gnost-Dural désactiva les générateurs du bâtiment. Il dut pour cela éliminer des gardes impériaux au troisième générateur. Il passa ensuite, comme convenu, un appel anonyme aux forces de sécurité pour les prévenir de l'attaque. Il rejoignit ensuite Theron en empruntant le même chemin que lui et le trouva en difficulté avec la sécurité. Gnost-Dural l'aida à s'en débarrasser puis à atteindre la chambre du crypteur. Il retint les gardes le temps que Theron termine. Une fois le crypteur en leur possession, ils prirent la fuite par le toit. L'agent du SIS utilisa un parachute tandis que le Jedi se servit de la Force, de manière imparfaite, pour amortir sa chute.

  Après trois jours à attendre de pouvoir quitter Ziost, les deux agents retournèrent auprès de Jace Malcom, le chef des armées républicaines. La suite de l'Opération consistait à attendre une escale du Haute-Lance dans une station impériale et de s'infiltrer à l'intérieur pour un sabotage. Gnost-Dural soutint la proposition de Theron de faire appel à son amie Teff'ith pour aider à rejoindre la superarme.

  Pour atteindre le Haute-Lance, Gnost-Dural et Theron se rendirent au Doigt tordu sur Desevro pour trouver Teff'ith. Le Jedi fit la connaissance de la Twi'lek et de son caractère farouche. Cette dernière accepta de leur présenter Gorvish, l'individu pouvant les faire passer pour des impériaux, dans trois jours et les envoya dans un hôtel miteux en attendant. Là-bas, l'agent du SIS reçut la destination du Haute-Lance et son escale prématurée. Le Jedi le suivit alors quand il retourna voir Teff'ith et le laissa négocier directement avec Gorvish.

  À bord d'une navette impérial, Gnost-Dural, Theron et Teff'ith se rendirent à la station d'escale du Haute-Lance. L'humain s'infiltra dans la station puis revint avec une information capitale. Une attaque eut lieu sur un monde républicain et une communication risquée avec Malcom confirma que la République laissait périr certains mondes pour garder le vol du crypteur secret et qu'une nouvelle attaque aurait bientôt lieu contre Duro. Le groupe décida de faire participer le Haute-Lance à l'attaque pour forcer la République à défendre la planète.

  La Twi'lek se rendit sur Coruscant pour prévenir la République de l'implication du Haute-Lance tandis que Gnost-Dural s'occuperait de convaincre Dark Karrid de s'y rendre. Il se fit alors passer pour Dark Malitiae et usant même de l'étranglement de Force sur un garde pour le convaincre de le laisse monter à bord. Il tenta de cacher sa présence dans la Force, mais finit par être repéré. Après avoir échappé à un piège, il trouva Dark Karrid et fut contraint de l'affronter ainsi que ses apprentis. Le but du Jedi était d'être capturé pour manipuler Karrid, mais il se défendit vaillamment pour donner le change, montrant tout son talent au sabre laser en passant aisément du Makashi au Soresu, ou encore le Djem So. Épuisé, il finit par être capturé.

  Gnost-Dural connut sous la torture une souffrance qu'il n'avait jamais encore endurée. Il résista du mieux qu'il put afin de mieux manipuler son adversaire. Au bout du compte, il finit par céder et à l'aide de semi-vérité, fit comprendre que la République savait pour l'attaque de Duro et qu'elle serait trop faible si le Haute-Lance participait à la bataille. Dark Karrid fut alors convaincu de se joindre à l'attaque et lui accorda alors le repos pour qu'il puisse assister à la défaite de la République. Le Jedi en profita pour récupérer discrètement des forces et attendit patiemment.

  De son côté, Theron Shan avait fait tout ce qu'il put et pirata les entraves de Gnost-Dural à distance pour le libérer. Le Jedi ne prit pas le temps de récupérer sa tenue, il s'empara de son sabre et se fraya un chemin jusqu'à Karrid, car la bataille venait de commencer. En chemin, il retrouva son partenaire et ils parvinrent ensemble jusqu'au module de commandement de la Sith. Le Kel Dor lança son sabre à la surface, mais ne l'égratigna même pas. Ayant ainsi alerté les apprentis de Karrid, Gnost-Dural les affronta à nouveau pour laisser le temps à Theron d'ouvrir le module. Pendant son combat, il aperçut Theron parvenir à atteindre Karrid et à l'éliminer. Les Sith restants finirent par s'enfuir et les républicains firent de même. De retour sur Coruscant, le maître Jedi fut décoré de la Croix de la Gloire pour son acte de bravoure.

Gnost-Dural

Gnost-Dural affronte Dark Karrid.
Image extraite due la couverture du livre : Annihilation


2. Baroud d'honneur



  Le conflit contre les Sith évolua et une nouvelle menace, l'Empire Éternel déclara la guerre à la galaxie. Gnost-Dural resta en retrait de ce conflit qui vit la mort définitive de l'Empereur du Second Empire Sith, même si Gnost-Dural n'avait toujours pas découvert sa véritable identité. Le Jedi consacra son temps à ses recherches et à la mise à jour de ses données sur les Sith. Il finit par conduire des Jedi et des civiles volontaires à établir une colonie secrète sur la planète Ossus. Pour cela, il aura notamment l'aide de Nadia Grell, l'ancienne apprentie du Barsen'thor ,et Archiban Kimble qui avait participé à l'attaque contre l'Empereur aux côtés du Héros de Tython des années auparavant.

  L'Empire découvrit l'existence de la colonie et commença à attaquer la planète. Gnost-Dural reconnut l'œuvre de Dark Malora, mais un changement de tactique de sa part lui fit comprendre que quelqu'un d'autre tirait les ficelles de cette agression. Ne pouvant rien faire, Gnost-Dural aida à l'évacuation de la colonie. Pour cela, il se rendit à l'ancienne bibliothèque Jedi. Là-bas, il fit face à Malora, mais ne fut pas de taille à la vaincre. Des renforts arrivèrent et le débarrassèrent de la Sith qui annonça l'arrivée de Dark Malgus, toujours vivant.

  Malgré sa défaite, le maître Jedi poursuivit son travail à la bibliothèque jusqu'à l'arrivée du guerrier Sith. Il affronta Dark Malgus, qui avait survécu à l'attaque sur Ilum, et ses alliés. Finalement, l'utilisateur du Côté Lumineux ne put rien faire pour arrêter Malgus. Certains le crurent totalement neutralisé, mais Gnost-Dural échappa au sort terrible que lui réservait l'Empire et parvint à rejoindre la République pour participer à ce qui était devenu la Troisième Grande Guerre Galactique.

  Aux côtés du général Daeruun et de la Chancelier Suprême Galena Rans, il supervisa la défense du Complexe méridien, un chantier naval sophistiqué qui était devenu la nouvelle cible de Dark Malgus. Il profita de cet événement pour confier à Tau Idair un padawan, Arn Peralun. Cette initiative avait pour but de permettre aux deux Jedi blessés de reconnaître chacun leur valeur et de guérir leur esprit respectif. Comme les troupes républicaines partirent pour Corellia afin de défendre le complexe, Gnost-Dural participa à la bataille depuis l'un des navires de la République. Il fit de son mieux en orbite tandis que Tau faisait de son possible pour sauver le chantier naval au sol. Malgré l'intervention de la République, le Complexe Méridien subit des dommages et des pertes matériels.

Gnost-Dural

Gnost-Dural participe à la supervision de la défense du Complexe méridien.
Image extraite du jeu The Old Republic - Onslaught


  Après cette bataille, nul doute que Gnost-Dural continua la lutte contre le Côté Obscur et ses recherches sur ses adversaires.



En savoir plus

Dans l'extension du jeu The Old Republic, lors de l'attaque sur Ossus, le joueur travaille soit aux côté de Gnost-Dural, soit aux côté de Dark Malgus en fonction qu'il soit républicain ou impérial. Du côté impérial, le joueur affronte le maître Jedi aux côtés de Dark Malgus et a le choix de l'éliminer ou de le constituer prisonnier. Toutefois, il apparaît dans l'extension suivante, bien vivant du côté de la République.
Informations encyclopédiques
Gnost-Dural
Nom
Gnost-Dural
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Maître Jedi
Gardien des Archives Jedi
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
24/12/2010

Date de modification
22/12/2019

Nombre de lectures
32 152


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Gnost-Dural" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.