Janu Godalhi


Expert en sécurité qui rejoignit l’Alliance Rebelle après la chute de la République

  Janu Godalhi était un policier décoré de la planète Teth, et était largement respecté parmi les forces de la loi de sa planète. La localisation de Teth dans la Bordure Médiane, pas loin des sièges contre les Séparatistes et de l'Espace Hutt sans loi, faisait qu'il était difficile d'y maintenir l'ordre, mais Godalhi fut chargé de démanteler les gangs de criminels et d'opportunistes de guerre qui ravageaient la planète.

  Ses actions attirèrent l'attention de Coruscant, ainsi que le respect du Maître Jedi Plo Koon, qui avait été déployé sur Teth avant la Guerre des Clones dans le cadre d'une chasse aux pirates. Godalhi et Koon mirent leurs ressources en commun pour capturer d'importants criminels.

  En dépit du succès de telles entreprises, Godalhi ne se considérait pas comme un homme de loi. Sa réelle passion était l'histoire galactique. Souvent lors de la mise en place et le développement de programmes et stratégies de sécurité, il citait des exemples historiques et des précédents qui avaient eu lieu à travers la Galaxie. Cette méthode originale de création de méthodes de sécurité valut à Godalhi d'être invité à parler lors d'un colloque organisé par des agences de sécurité, pendant une semaine sur Coruscant.

  Ironiquement, ce fut durant cette semaine que la sécurité de Coruscant fut compromise. Les Séparatistes attaquèrent la capitale. Les forces de sécurité locales, mal à l'aise avec des éléments inconnus, refusèrent de laisser Godalhi ou les autres experts extraplanétaires les aider. Ils annulèrent même le colloque et tinrent les invités enfermés durant tout le temps de l'invasion, mettant à leur disposition divers amusements pour le reste de la semaine.

  Basant son jugement uniquement sur Holomédia, la seule source d'information sortant de Coruscant durant la Guerre des Clones, Janu avait approuvé l'élection de Palpatine et sa méthodologie, mais ce voyage sur Coruscant lui ouvra les yeux. Ses yeux aiguisés lui permirent de se rendre compte que les forces de sécurité étaient souvent superflues et chamboulées à cause des soldats clones. Il vit un grand nombre de faiblesses permettant une invasion séparatiste. Il soupçonna la corruption d'atteindre les plus hautes sphères et d'avoir permis la capture du Chancelier.

  Il savait cependant que de telles accusations nécessitaient des preuves. Tandis qu'il constituait discrètement un dossier, il contacta le Sénateur Bail Organa afin de lui présenter ses idées. Mais Organa ne lui répondit jamais. Afin d'apaiser son esprit, Godalhi profita de ses vacances tous frais payés pour visiter l'Opéra des Galaxies, où avait lieu une représentation des Squid Lake. Mais il ne parvint pas à se reposer, car il était obsédé par les nombreuses failles de sécurité de l'Opéra, dont une permettant d'atteindre directement le Chancelier Suprême. Dégoûté par ce qu'il trouva, il quitta le spectacle et rentra précipitamment sur Teth.

  Janu fut choqué par le massacre de l'Ordre 66 et la prétendue "rébellion Jedi". Sa proche amitié avec Plo Koon lui avait permis d'avoir un bon aperçu de l'Ordre Jedi, et ses connaissances lui suggéraient que Palpatine n'était pas celui qu'il prétendait. Il vit des motifs dans l'histoire qui le menèrent à croire que Palpatine faisait partie d'une vaste conspiration qui cimentait sa position d'Empereur, bien qu'il gardait ses actions secrètes.

  Encouragé par le succès des premiers rebelles comme Cody Sunn-Childe et Garm Bel Iblis, Janu commença à accumuler du ravitaillement et des armes pour la résistance Thetienne. Celles-ci devinrent vitales lorsque l'Empire vint sur Teth et y installa ses propres forces de sécurité, forçant Godalhi à se retirer plus tôt que prévu. Durant les débuts de la Rébellion, Bail Organa retourna enfin l'appel de Godalhi et ce dernier put mettre ses ressources à la disposition de l'Alliance naissante. Cela incluait son fils, Palob, qui était lieutenant dans la résistance Tethienne.

  Après la défaite de l'Empereur, Janu et Palob se retirèrent du service militaire, et écrivirent de nombreux textes et livres d'histoire au sujet de la Guerre Civile Galactique. Dans les cercles d'historiens, leurs travaux furent aussi considérés que ceux d'Arhul Hextrophon et Voren Na'al.

Godalhi, Janu


Les catégories suivantes peuvent vous intéresser




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Godalhi, Janu
Nom
Godalhi, Janu
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.5 mètre
Fonctions
Expert en sécurité
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
30/07/2014

Nombre de lectures
3 450


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire