Granakk


Chasseuse de primes wookie bannie de Kashyyyk

  La Wookie nommée Granakk était l'un des chasseurs de primes les plus redoutés de la Galaxie. Elle fut bannie de sa planète natale, ses congénères évitant autant que possible de la croiser. Les rumeurs quant aux raisons de son exil étaient diverses et variées : alors que certains arguaient qu'elle avait tué ses enfants pour contrarier son compagnon, d'autres prétendaient qu'elle avait trahi l'honneur de sa famille en laissant ses parents mourir en échange de sa propre liberté et de la promesse de sa fortune ; d'autres encore alléguaient qu'elle devint folle et que, dans un excès de colère et de jalousie, elle tua son bien-aimé à l'aide de ses puissantes griffes.

  La vérité n'était même pas connue en dehors de Kashyyyk parce que, si des Wookies savaient ce qu'elle avait fait, aucun d'entre eux n'oseraient parler, encore moins Granakk elle-même. En tant que chasseuse de primes, elle se forgea une réputation grâce au nombre de meurtres qu'elle commit. Elle tuait fréquemment ses proies, sauf quand son patron lui donnait l'ordre de les livrer saines et sauves. Nombre d'individus se suicidèrent en la voyant ou en apprenant qu'elle venait les chercher : rien ne pouvait lui résister. Ses semblables à travers la Galaxie étaient écœurés par ses agissements, mais personne n'eut jamais le courage de s'opposer à elle.

  En ce qui concerne son apparence, Granakk mesurait 2,25 mètres de hauteur et était couverte d'une fourrure sombre qui était souvent tachée et sale. Elle portait une ceinture utilitaire et des harnais sur les épaules auxquels elle attachait ses armes et ses munitions. Elle ne parlait que par phrases courtes et ne s'entretenait en général qu'avec son employeur ; ses conversations étaient d'ailleurs confidentielles. Dès lors qu'on lui avait confié une tâche à accomplir, elle faisait tout pour y parvenir à son but jusqu'à ce que la cible fût capturée ou tuée. Lorsqu'elle était elle-même faite prisonnière, elle réussissait toujours à triompher.

  Elle ne conversait presque jamais, ni pendant ses voyages, ni pendant ses combats, sauf pour vociférer un cri de rage. Elle pouvait comprendre quelques langages majeurs et parlait le basic notamment. Au fil de sa carrière, elle travailla pour les seigneurs du crime hutts surtout ; avec l'avènement de l'Empire Galactique, elle fut encore mise à contribution pour servir les intérêts des suppôts du régime tyrannique de Palpatine.

  Certains présumaient qu'elle n'était obnubilée que par la mort de ses ennemis, mais rien n'était moins sûr. Combattante intelligente, elle aimait tout particulièrement tendre des embuscades à ses proies, attendant le bon moment pour les abattre. Elle était incroyablement patiente et dangereuse. Si ses opposants lui résistaient ou si ses plans échouaient, elle s'efforçait de se mêler à une rixe pour libérer sa colère et, si possible, arracher les membres de ses ennemis un par un. Lors de ses missions, elle se déplaçait à bord de son cargo YT-1300 baptisé Reckoning dont elle avait remplacé les canons laser. Elle disposait en outre d'un fusil blaster.
Informations encyclopédiques
Granakk
Nom
Granakk
Espèce
Lieu de naissance
Taille
2,25 m
Fonctions
Armes
Force physique
Griffes
Fusil blaster
Vaisseau
Reckoning
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/12/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
24 752


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.