Handon Guld


Handon Guld était un colon de Dantooine qui tua l’amant de sa femme, Calder Nettic.

  Habitant de Dantooine à l'époque des Chevaliers de l'Ancienne République, Handon Guld était marié et aimait faire du footing dans les splendides plaines de la planète. Un esprit sain dans un corps sain, comme il disait toujours. Et mieux valait être armé quand on faisait cela : avec tous ces chiens kath affamés qui trainaient dans le coin, une arme était le bien le plus précieux pour tous les colons. Handon était parvenu à s'acheter un blaster et c'était donc, comme pour beaucoup de colons, son bien le plus précieux.

  Même s'il était sportif (rien ne valait une bonne course à pied pour se maintenir en forme), Guld n'hésitait pas à recourir aux speeders pour se déplacer. Il lui arrivait de louer des speeders à l'agence de location de Southwood avec un certain Calder Nettic. Il faut croire que Handon l'avait rencontré près d'une boutique d'Aratech et qu'il avait sympathisé avec Calder. Même si les rumeurs sur ce dernier n'étaient pas roses (à ce qu'il paraîtrait, il avait trempé dans des affaires louches avec des gens encore plus louches, même que ce serait avec un Hutt sur Dantooine), cela n'empêcha apparemment pas les deux hommes de faire connaissance et de s'apprécier car ils louèrent des speeders pour plusieurs balades.

  Handon lui présenta sa femme et on peut dire que Nettic devint un ami de la famille. Enfin, un ami... un amant surtout, pour Madame Guld. Handon découvrit cela un jour en voyant Calder et son épouse ensemble dans son propre lit, alors qu'il était dans la pièce à côté. En entendant les gémissements de Madame Guld sous les assauts de Calder, on se doute qu'Handon se mit à brûler de haine et à imaginer sa vengeance.

  Il devait se faire justice lui-même. Tout d'abord, il mit sa femme à l'ombre et lui annonça qu'il voulait divorcer. Puis, vint le tour de Calder : ce sale type allait payer de sa vie sa trahison. Guld planifia de le tuer dans les plaines de la manière la plus discrète possible.Un matin, il partit à la rencontre de Calder, son blaster dissimulé dans ses vêtements. Il croisa finalement Nettic en rase campagne près d'un pont qui surplombait un fleuve et le dégomma d'un tir de blaster en pleine poitrine.

  Handon aurait pu savourer tranquillement son meurtre s'il n'avait pas ressenti une violente douleur sur le côté. Lâchant son arme et portant sa main à l'endroit douloureux, il la vit couverte de sang. Un homme, Rickard Lusoff, déboula alors du côté sud du fleuve, fusil blaster en main et Handon appuya immédiatement sur son bouton d'urgence pour appeler l'Enclave. Il craignait que Lusoff ne l'ait vu tuer Calder, aussi se mit-il à imaginer un plan pour s'en sortir : il n'avait qu'à accuser Rickard du meurtre de Nettic et inventer une histoire qui l'innocenterait ; alors qu'il courait dans les plaines, il avait entendu un coup de feu et avait découvert le corps de la victime, avant de voir Rickard sortir de l'ombre. Les autorités n'y verraient alors que du feu et il serait libre.

  Un Jedi du nom de Bolook se présenta rapidement sur le lieu du crime en compagnie d'un droïde de renseignement. Handon lui raconta son histoire et accusa Rickard mais, il s'y attendait, ce dernier l'accusa aussi du meurtre. Il fallait à tout prix que Guld fasse inculper Lusoff pour échapper à la prison. Il répondit à toutes les questions de Bolook, et il constata que le Jedi était perdu dans le flot de mensonges et de demi-mensonges que Rickard et lui débitaient, chacun rejetant la faute sur l'autre. Handon n'était pas prêt de rentrer chez lui, il devait se montrer plus convaincant que Lusoff.

  Ce fut alors qu'un autre Jedi fit son apparition. Bolook l'interpella et lui demanda son aide. Handon débita encore la même histoire au nouvel arrivé ; cependant, il lui sembla bien que ce jeune Jedi, plus perspicace que Bolook, risquait de le démasquer. En effet, il parvint à lui faire avouer qu'il connaissait la victime, cette dernière étant l'amant de sa femme. Il s'agissait là bien du mobile du meurtre. La situation devint encore plus difficile pour Handon quand le jeune homme lui posa une question sur l'arme qu'il avait lâchée au moment de l'apparition de Rickard et que le Twi'lek avait trouvé couverte de sang. Guld raconta qu'on l'a lui avait fauchée chez lui la semaine dernière.

  Guld espéra que le jeune Jedi avait gobé son mensonge, mais celui-ci revint peu après avoir discuté avec le droïde de renseignement sur un échantillon de sang retrouvé sur l'arme. Il lui demanda s'il avait été blessé récemment et Guld répondit qu'il tenait une forme de bantha, mais sa réponse ne sembla pas vraiment convaincre l'enquêteur qui le voyait se tenir le côté. Bolook examina alors de plus près Handon et vit que ce dernier était blessé par un blaster.

Handon Guld

Piégé!
Image tirée du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Cette espèce de tentaculé comprit ainsi que Handon avait tué Calder. Pour sa part, Rickard était parti chasser et il avait accidentellement tiré sur Handon après que ce dernier eût tué Calder. Guld ne fut pas d'accord avec cette version, Lusoff visait aussi Calder et les Jedi allaient le laisser partir. Heureusement, il y avait une justice : le jeune Jedi, qui n'était autre que Revan, comprit que Rickard était aussi coupable pour tentative de meurtre sur la personne de Guld, même s'il visait au départ Calder, car il y avait un différend financier entre ces deux hommes.

  Finalement, Handon se retrouva derrière les barreaux ainsi que Lusoff. Nul ne sait ce qui arriva par la suite à Handon, mais il est certain qu'il ne connut jamais sa condamnation, les Sith attaquant la planète et l'Enclave Jedi. On présume qu'Handon Guld fut exécuté par les Impériaux Sith.
Informations encyclopédiques
Handon Guld
Nom
Handon Guld
Espèce
Armes
Affiliation
Aucune

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
19/02/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
4 942


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.