Nute Gunray


Nute Gunray était le vice-roi de la Fédération du Commerce et ennemi de Padmé Amidala. Il fut un des principaux dirigeants de la Confédération des Systèmes Indépendants lors de la Guerre des Clones.

  Les Neimoidiens sont de redoutables bureaucrates et de grands opportunistes, et Nute Gunray ne déroge pas à la règle. Il est le plus vicieux, malveillant et sans scrupules des Neimoidiens. Ses qualités lui permirent de devenir rapidement un membre important de la Fédération du Commerce. Il n'était au départ qu'un petit officier de commerce cadet au sein du Bureau Exécutif de la Fédération du Commerce, mais sa position devint meilleure lorsque tous les membres du Bureau Exécutif de la Fédération furent assassinés par le Front Nebula, seul lui et son fidèle conseiller Rune Haako survivant à cette tuerie. Il devint alors le seul Vice-roi de la Fédération du Commerce et put à sa guise faire entrer celle-ci dans une ère d'expansion.

  L'une des premières actions concrètes de Nute Gunray fut lors de la taxation des routes de commerce par le Sénat Galactique qui pourrait, à long terme, minimiser les formidables bénéfices que drainait la Fédération du Commerce. Les Neimoidiens avaient construit une armée droïde secrète pour assurer le maintien de l'ordre sur les planètes qu'ils contrôlaient et pour dissuader les concurrents de s'installer sur les mêmes planètes. Sous les injonctions manipulatrices d'un mystérieux Sith, Dark Sidious, il décida de créer un blocus commercial autour de la pacifique planète de Naboo qui possédait une forte influence politique du fait de la présence d'un sénateur Naboo au Sénat. Des dizaines de cargos militarisés de la Fédération furent déployés tout autour de la planète. C'était là la première étape du plan de Nute Gunray. Deux ambassadeurs Jedi du Sénat furent envoyés par le Chancelier Suprême Finis Valorum pour tenter de résoudre ce litige commercial. Nute Gunray n'en eut cure et tenta de les supprimer, et bien qu'ils réussirent à s'échapper ce "petit détail" ne le préoccupa pas plus que cela.
  
  Il envoya sa flotte d'invasion sur Naboo pour prendre le pouvoir et rajouter cette planète à sa liste des futurs clients. L'armée écrasa facilement la petite force de défense des Naboo. Le pouvoir tomba aux mains de Nute Gunray et il voulut forcer la reine Amidala à signer un pacte qui autorisait la prise de pouvoir de Nute Gunray devant le Sénat. Son projet vacilla lorsque la reine partit pour Coruscant avec Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi. Ne pouvant plus forcer la dirigeante à signer son traité, il dirigea sa colère vers le gouverneur Sio Bibble qu'il tenta de corrompre. Mais face à la rigueur politique du Gouverneur, il ne put rien conclure. Après cet échec et juste avant le retour de la reine Amidala sur Naboo, Dark Sidious envoya son apprenti Dark Maul pour aider le Vice-roi.

Nute Gunray


Nute Gunray fut capturé par Amidala pendant que la bataille entre les Gungans, les pilotes de l'escadron Bravo du Palais de Theed et l'armée droïde faisait rage. Dans cette bataille, il perdit son vaisseau principal droïde qui reliait le signal de contrôle droïde, détruit par un jeune pilote talentueux du non d'Anakin Skywalker. Il fut arrêté peu après et conduit devant la Cour Suprême Galactique pour expier ses crimes. Toutefois, la justice était facilement influençable par une forte somme d'argent. Il appliqua ce procédé le long de ses quatre parutions et procès devant ce tribunal. Il garda par la suite sa fonction de Vice-roi au sein de la Fédération du Commerce et son pouvoir ne faiblit jamais. Sidious, dans l'ombre, avait réussi à faire en sorte que jamais les jugements de la République à son encontre ne soient exécutés, qu'aucune condamnation ne soit prononcée. Aussi, Nute Gunray se garda bien de ne jamais mentionner le nom du Sith, de quelque façon que ce soit. Malgré Amidala, sa plus fervente accusatrice dans les procès, le Neimoidien ne fut à aucun moment inquiété.

  Lors du dernier de ses quatre procès, Gunray fut approché par un Jedi du nom de Dooku. Celui-ci croyait au chance de la Fédération du Commerce dans ses déboires avec la justice et se montra amical avec le Neimoidien. Dans un moment de doute, Gunray finit par parler à Dooku des relations qu'il entretenait avec Sidious. L'homme l'écouta et lui promit de porter l'affaire devant le Conseil Jedi, bien qu'il ne faisait plus partie de l'Ordre. Le Comte lui révéla aussi ses projets concernant un mouvement séparatiste. Le Neimoidien ne sut pas quoi en penser exactement et Dooku expliqua sa vision : ce mouvement de sécession avait pour but de créer, entre autre, un système politique dépourvu de corruption, cette même corruption qui avait été, malgré tout, très utile à Gunray jusqu'à présent pour fuir la justice. Mais, si les futurs Séparatistes parvenaient à débarrasser la Fédération du Commerce de la corruption républicaine qui se liguait contre elle, peut-être que cela représenterait un réel avantage pour Gunray. Cette idée mijota...

  Durant les dix années qui passèrent, Gunray réussit à se tenir relativement tranquille sur la scène publique. Cependant, sa rancœur envers Padmé, devenue alors sénatrice de Naboo, ne cessa d'exister. Ainsi, sur Coruscant, lors du gala du Mouvement de Secours aux Réfugiés, il prit soin d'éviter son adversaire, ne souhaitant pas la croiser. Lors d'un autre gala, toujours pour le même mouvement, il ne se rendit pas compte que Padmé et lui étaient dans la même pièce et, comme le révéla l'écrivaine à potin Dyslogia Twang, la tension fut à son comble lorsque les deux ennemis se rendirent compte de la présence de l'autre ; ce fut finalement Gunray qui, une fois de plus, préféra quitter les lieux en s'excusant.

  Un autre scandale qui accabla Gunray fut la publication de sa biographie non-autorisée, intitulée Gunray au Top. L'ouvrage avait été rédigé par la prétendue maitresse de Gunray, une certaine Lora Besh. Provocatrice et inédite, la biographie fut dans le top-dix des ventes pendant 14 semaines consécutives. Il est certain que le Neimoidien s'en trouva grandement embarrassé, surtout à la lecture du contenu pour le moins... savoureux.

  Dooku ne resta jamais bien loin de Gunray, répétant ses propositions de joindre le mouvement séparatiste, maintenant enclenché. Le Neimoidien les déclina toutes : il restait tant de profit à faire dans les systèmes fidèles à la République. Il fit ainsi languir Dooku, jusqu'à lui faire part de sa condition nécessaire à son ralliement : la mort de son éternelle ennemie, Padmé Amidala. Le Comte accepta en engagea le chasseur de primes Jango Fett afin de s'occuper de la besogne. Mais, même avec l'aide d'une collègue, Zam Wesell, ils échouèrent à tuer la sénatrice, protégée en outre par les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, soit deux autres acteurs majeurs de sa défaite sur Nabbo. Zam fut capturée et elle périt par un saberdard lancé par Jango pour qu'elle ne révèle pas les plans de Nute Gunray. L'échec des chasseurs de primes contrariait beaucoup le Neimoidien.

  Gunray et son associé Rune Haako furent convoqués sur Géonosis avec d'autres chefs d'entreprises commerciales, comme Passel Argente, Wat Tambor, San Hill et Shu Mai, par Dooku afin de créer officiellement la Confédération des Systèmes Indépendants. C'est ainsi qu'il devint l'un des membres du Conseil Séparatiste, en compagnie d'Haako et des personnes présentes à cette réunion. Cependant, Gunray, même s'il fournissait en droïdes de combat l'armée séparatiste, refusait toujours de signer un accord officiel avec la C.S.I. tant qu'il n'avait pas la tête de Padmé sur son bureau.

  Son souhait sembla alors s'exaucer peu de temps plus tard. Padmé, accompagnée d'Anakin qui avait reçu la mission de la protéger, se rendit sur Géonosis afin de secourir Obi-Wan, capturé par Jango Fett. La sénatrice et le Jedi furent emprisonnés et les Géonosiens jugèrent leurs trois captifs. Le procès fut évidemment à charge avec à la clé une condamnation à mort pour trahison. La peine allait être appliquée dans une arène d'exécution de Géonosis.

Nute Gunray

Nute Gunray sur Géonosis, accompagné de Rune Haako et du Comte Dooku
Image extraite de Star Wars Épisode II - L'Attaque des Clones


  Ce fut avec un plaisir non dissimulé que, depuis un balcon de l'arène, le Neimoidien, en compagnie d'Haako, Dooku, Poggle le Bref, Jango Fett et son fils Boba, put voir un Nexu attaquer et blesser Padmé. Malheureusement, la sénatrice, Anakin et Obi-Wan furent secourus par l'arrivée inopinée de 200 Jedi et de la nouvelle armée clone de la République, créée par les Kaminoans de Kamino, chose que Gunray et le reste du Conseil Séparatiste ignoraient totalement.

  Gunray et ses nouveaux alliés allèrent se réfugier dans les catacombes, alors que la Bataille de Géonosis faisait rage, opposant les clones à l'armée droïdes séparatiste. Lorsqu'il fut évident que la République l'emporterait, Haako suggéra vivement que lui, Gunray et les vaisseaux de la Fédération prennent la fuite. Les deux Neimoidiens partirent donc de Géonosis à bord de leur navette neimoidienne, se frayant difficilement un passage à travers la bataille spatiale qui faisait rage au-dessus de la planète.

Nute Gunray

Nute Gunray et Haako partent de Géonosis en vitesse.
Image extraite de Star Wars Épisode II - L'Attaque des Clones


  La Guerre des Clones était officiellement déclarée et Gunray avait fait son choix. Malgré son propre désir, il était devenu un membre-clé de la C.S.I. et la Fédération du Commerce était, aussi surprenant soit-il, toujours représentée au Sénat par Lott Dod, un soi-disant "ami" de Gunray. Le sénateur accusa de nombreuses fois, parfois même devant tout le Sénat, que Nute Gunray n'était qu'un extrémiste et que son point de vue ne représentait en rien celui de la Fédération du Commerce, mais ce n'était là qu'un pieux mensonge d'autant plus Lott Dod était lui-même allié à Dooku.

  Le Comte avait d'ailleurs appris assez tôt à Gunray et au reste du Conseil Séparatiste qu'il faisait en réalité partie de l'Ordre Sith et que son maître n'était autre que Sidious. Cette révélation n'était pas du tout du goût du Neimoidien : il se retrouvait dans une situation comparable à celle de Naboo, soit au service de forces qu'il ne pouvait contrôler. Il avait conscience de n'être qu'un pion dans les plans de Dooku et de Sidious. En raison de tout le stress que la guerre lui apporta, sa peau devint plus marbrée que celle des Neimoidiens ordinaires. De plus, si les Sith suscitaient chez lui une grande peur, elle n'était rien comparée à celle qu'il éprouvait vis-à-vis du général de l'armée droïde, Grievous. Le Neimoidien avait fait la rencontre du cyborg sur Géonosis et, dès leur première rencontre, une haine et une rivalité sans précédent s'étaient installés entre eux. Ayant pour habitude de traiter les droïdes comme de simples outils jetables, Gunray avait fait l'erreur de croire Grievous inférieure. Nombre de fois, le général eut envie de tuer de ses mains le Vice-Roi de la Fédération du Commerce. Gunray dut cependant reconnaître le talent de Grievous : sans lui, il n'aurait jamais pu s'enfuir de Géonosis.

  Mais la guerre était commencée et Gunray se devait d'agir afin que la Confédération des Systèmes Indépendants l'emporte. Après tout, le conflit galactique lui apportait de grandes richesses financières mais celles-ci n'étaient rien comparées à celles promises par Dooku, d'après les dires du Comte. S'impliquant d'avantage dans ses responsabilités, ce fut lui qui enregistra un message sur un disque de données pour informer les Séparatistes que la planète Kamino, centre de production des soldats clones de la République, serait l'une de leur cible.

Nute Gunray

Nute Gunray a enregistré le message qui confirme une attaque séparatiste sur Kamino, comme le découvre les Jedi Aayla Secura et Quinlan Vos.
Image extraite de Clone Wars Vol.1 - La Défense de Kamino


  Il voyagea aussi en compagnie de Dooku, Wat Tambor et Grievous lorsque la Confédération des Systèmes Indépendant prit le contrôle des principales routes d'hyperespace.

Nute Gunray

Nute Gunray est l'un des membres les plus importants de la Confédération des Systèmes Indépendants.


  Environ un an après le début de la Guerre des Clones, Nute Gunray vint en aide au sénateur de Rodia Onaconda Farr. Rodia était alors plongée dans la famine, des pirates bloquant toute voie d'approvisionnement spatiale. Comme le Sénat n'aidait pas le Rodien et son peuple, Gunray réussit à lui faire accepter un accord. En échange de vaisseaux, de nourritures et de la protection de Rodia sous la bannière séparatiste, Gunray voulait la capture de Padmé en tant que prisonnière de guerre. Trop désespéré pour refuser une offre qui pouvait sauver son peuple de la famine, Farr accepta de trahir Padmé, qu'il connaissait pourtant depuis la naissance. Il ignorait cependant la fourberie que le Neimoidien prévoyait de commettre.

  En effet, Nute arriva sur Rodia avec sa navette dès que Farr l'informa par hologramme qu'il avait rempli sa part du marché et il exigea de rencontrer la prisonnière. Farr dit qu'il retenait la sénatrice dans la tour de détention. Alors qu'ils se rendaient à la tour de détention où se trouvait la captive, un droïde de combat qui les escortait repéra un individu encapuchonné qu'il prit pour un Jedi, accompagné d'un droïde de protocole doré. Il s'agissait en fait de Jar Jar Binks et de C-3PO qui s'étaient rendus avec Padmé sur Rodia.

Nute Gunray

Nute Gunray arrive sur Rodia.
Image extraite de The Clone Wars S01E08 - Jedi Bombad


  La plupart des Neimoidiens craignaient les Jedi, voyant leur vie monastique et leur refus de rechercher le pouvoir comme une forme de folie. De plus, Gunray était tout à fait conscient que les Jedi avaient joué un grand rôle dans son fiasco sur Naboo. Ainsi, sans prendre la peine d'attendre, il ordonna à ses droïdes de tuer cet intrus. Jar Jar, pris de panique, s'enfuit sous une grille et plongea dans le marécage sous lequel était construit le palais sénatorial. Bien que le droïde protocolaire fut capturé, Gunray ragea devant la fuite du Jedi et, déterminé à l'éliminer, ordonna que l'alerte soit donnée et que les droïdes retrouvent le plus rapidement possible le fuyard. Il exigea aussi que C-3PO soit amené dans un centre de démantèlement. La troupe continua ensuite sa progression vers le haut de la tour, là où se trouvait Padmé.

Nute Gunray

Gunray ordonne l'élimination de Jar Jar Binks, qu'il prend pour un Jedi.
Image extraite de The Clone Wars S01E08 - Jedi Bombad


  Farr commençait à s'impatienter et voulait savoir quand les vivres promises seraient acheminées vers son peuple. Gunray, faussement, s'étonna qu'elles n'étaient pas encore arrivées et lui expliqua que la requête du sénateur serait pris en considération après l'exécution de Padmé. Farr s'indigna : Padmé était une prisonnière de guerre et ne pouvait être exécutée de sang-froid sans forme de procès. Gunray rappela à Farr qu'il se trouvait sous sa protection et qu'il devait faire tout ce qu'il lui ordonnerait.

  Une fois arrivé à la tour, Gunray ordonna qu'on lui amène la sénatrice mais un droïde de combat l'informa qu'elle avait réussie à s'échapper. Jar Jar, qui escaladait la tour pour venir sauver son amie, apparut à ce moment. Dès qu'il le vit, le Neimoidien ordonna de l'attaquer mais le faux Jedi finit par disparaître encore une fois sous l'eau, après l'explosion d'un missile envoyé par un super droïde de combat. Entretemps, Padmé, de nouveau capturée, fut amenée devant le Neimoidien qui ne cacha pas sa joie de retrouver enfin son ennemie pour en finir une bonne fois pour toute.

Nute Gunray

Onaconda Farr tente de raisonner Gunray, sans succès.
Image extraite de The Clone Wars S01E08 - Jedi Bombad


  C-3PO fut conduit auprès de Padmé et trois droïdes destroyers arrivèrent afin de les exécuter. Farr supplia Gunray de ne pas tuer la sénatrice mais le Neimoidien ordonna le silence. Alors que les droïdes allaient tirer, Jar Jar réapparut derrière l'attroupement. Il avait survécu en se cachant dans la gueule d'un kwazel maw, nommé affectueusement par le Gungan "Boogie". Gunray, terrorisé par celui qu'il croyait être un Jedi, ordonna en colère à ses droïdes de le tuer. Les tirs ne touchèrent par Jar Jar mais alertèrent Boogie qui surgit de l'eau et commença à détruire les droïdes. Gunray connaissait les pouvoirs mentaux des Jedi et crut que Jar Jar en avait usés pour contrôler le monstre marin. Voyant ses troupes réduites en morceaux par la bête, Gunray décida de s'enfuir mais Padmé, qui avait réussi à récupérer un blaster de droïde, mit aux arrêts le Neimoidien pendant que Boogie projetait la navette neimoidienne de Gunray dans un lagon.

Nute Gunray

Nute Gunray devant Jar Jar Binks, déguisé en jedi.
Image extraite de The Clone Wars S01E08 - Jedi Bombad


  Gunray ordonna à Onaconda, qui s'était lui aussi muni d'un blaster, de tuer le Jedi et la sénatrice. Le Rodien revint sur sa décision et décida de rester fidèle à la République et à Padmé. Ce fut ainsi que Nute Gunray, outré par la situation et promettant de se venger, fut amené par des clones vers une frégate républicaine. Là, il rencontra les Jedi qui avaient été chargés de l'escorter jusqu'à Coruscant : la Maître Jedi Luminara Unduli et la Padawan Ahsoka Tano.

Nute Gunray

Nute Gunray est arrêté par Padmé Amidala et amené vers une frégate républicaine.
Image extraite de The Clone Wars S01E08 - Jedi Bombad


  La frégate vint s'amarrer au croiseur Tranquility afin d'y transférer Gunray. En plus des clones de la compagnie Green, commandée par le Commandant Gree, un groupe de Commandos du Sénat, dirigés par Faro Argyus étaient chargés de protéger le vaisseau. Entre temps, Gunray tenta de corrompre Gree en lui promettant des richesses s'il l'aidait à s'échapper : si le clone admit que l'offre était alléchante, il préféra menotter le Neimoidien plutôt que d'accepter. Alors qu'il se dirigeait vers sa cellule dans le Tranquility, Gunray, trouvant que tout ceci n'était qu'une scandaleuse parodie de justice, demanda la présence de son avocat. Un coup dans le dos de la part de Gree suffit à le faire taire. Le Neimoidien, escorté par Faro et ses hommes, fut ensuite placé dans une cellule.

Nute Gunray

Nute Gunray, à bord du Tranquility avec Luminara Unduli, Ahsoka Tano et le commandant clone Gree.
Image extraite de The Clone Wars S01E09 - La cape des ténèbres


  Nute Gunray fut ensuite interrogé par Luminara Unduli et Ahsoka ; il détenait des informations capitales qui pouvaient être très utiles à la République. Le Neimoidien ne répondit à aucune question et se montra plus coriace que le pensait le commandant Gree mais d'après lui, les maîtres Jedi viendrait à bout de sa résistance. Le Vice-Roi reconnut qu'il n'était qu'un pion pour Dooku mais Ahsoka, que Gunray exaspérait particulièrement, en eut assez et le menaça avec son sabre laser. Apeuré, il consentit à négocier. Au même moment, le Tranquility fut attaqué.

Nute Gunray

Gunray, menacé par Ahsoka.
Image extraite de The Clone Wars S01E09 - La cape des ténèbres


  Conscient que ses alliés séparatistes ne l'avaient pas abandonné et venaient pour le libérer, Gunray retourna dans son mutisme. Pourtant, après un moment, aucun droïde ne vint. Ahsoka en déduisit que la tentative d'évasion avait échoué et Gunray, opportuniste mais surtout réaliste, accepta de nouveau de signer sa reddition. Faro vint et leur annonça que les droïdes séparatistes avait été repoussés. Mais, soudain, Asajj Ventress, l'apprentie de Dooku qui s'était infiltrée dans le vaisseau en même temps que les droïdes, arriva, sabre laser à la main. Elle désarma les commandos, assomma Argyus et se battit en duel avec Ahsoka.

  Voyant là une chance d'être libéré, Gunray promit à Ventress une planète si elle ouvrait sa cellule, chose que la Dathomirienne s'empressa de faire. Ahsoka fut repoussée et Gunray, fraîchement libéré, l'enferma dans la cellule. L'ironie de la situation le fit ricaner. Luminara Unduli et Gree, qui étaient partis combattre les droïdes, arrivèrent et changèrent le cours du combat, forçant Ventress à prendre la fuite en faisant exploser des bombes qu'elle avait préalablement placées dans la salle des machines, ce qui handicapa ainsi fortement le vaisseau. Gunray se retrouva à nouveau seul avec ses geôliers. Tandis que Unduli et Tano partait à la recherche de l'apprentie sith, Gree, Argyus Faro et deux autres commandos clones restèrent veiller sur Gunray qui retourna dans sa cellule.

Nute Gunray

Ahsoka Tano part aider Luminara Unduli et laisse Faro et Gree surveiller Gunray.
Image extraite de The Clone Wars S01E09 - La cape des ténèbres


  Quelques minutes plus tard, Faro reçut un signal sonore et, soudain, tourna son arme vers les clones et les abattit froidement, excepté Gree qui parvint à se cacher à temps. Le traître libéra ensuite Gunray mais l'utilisa comme otage, certain que jamais Gree ne tirerait sur lui. Mais c'était mal connaître le sang-froid du commandant clone qui fit feu et le coup fit lâcher à Faro son arme. Le traître poussa le Neimoidien sur Gree afin de le géner. Gunray tomba par terre et rampa non-loin de l'affrontement. Il en profita alors pour saisir une arme et, chose presque exceptionnelle, assena par derrière un coup si violent à Gree que le clone perdit conscience.

Nute Gunray

Nute Gunray frappe Gree. C'est la seule fois où il attaqua directement quelqu'un de sa vie.
Image extraite de The Clone Wars S01E09 - La cape des ténèbres


  Faro et Gunray s'enfuirent à bord de la frégate républicaine amarrée au Tranquility et la firent décoller. Ventress vint les rejoindre ensuite à bord d'une capsule de sauvetage et, devant les yeux de Gunray, l'apprentie sith de Dookue embrocha, avec un de ses sabres laser, Faro quand celui-ci affirma qu'il allait s'attribuer tout le mérite de ce plan d'évasion. Elle salua respectueusement le Vice-Roi et le conduisit en lieu sûr.

  L'évasion de Nute Gunray aida Dooku à monter un piège. Le Comte fit croire aux Républicains que le vaisseau volé par le Vice-Roi s'était posé sur la troisième lune de Vassek, dans une forteresse. Kit Fisto, son ancien Padawan Nahdar Vebb et quelques clones s'y rendirent dans l'espoir de recapturer le Neimoidien.

  Gunray n'était évidemment pas présent dans la forteresse mais joua la comédie via le système de communication, faisant ainsi croire aux Jedi le contraire et qu'il redoutait leur arrivée. Lorsque Kit et Nahdar détruisirent les quelques droïdes qui le protégeaient, le Vice-Roi leur annonça qu'ils ne l'attraperaient jamais et qu'ils allaient mourir ici. La voix du Neimoidien émanait d'une chaise et, lorsque les deux Jedi s'en approchèrent enfin, ils constatèrent qu'ils avaient été dûpés par un hologramme qui disparut aussitôt. L'endroit était en réalité le repère du Général Grievous et le piège se referma sur les Républicains. De toute l'équipe, seul Kit Fisto en réchappa, à la grande satisfaction de Gunray.

Nute Gunray

Nute Gunray a tendu un piège à Kit Fisto et à Nahdar Vebb.
Image extraite de The Clone Wars S01E10 - L'antre de Grievous


  Peu de temps plus tard, Nute Gunray fut contacté par Dark Sidious. Le Sith lui demanda d'envoyer de nombreux vaisseau de la Fédération du Commerce dans le système Devaron afin d'aider le chasseur de primes Cad Bane à s'enfuir. Ce que Gunray ignorait, c'était que la République était à la poursuite du criminel et avait, elle aussi, envoyé une flotte. Lorsque le Neimoidien apprit que des combats avaient lieux et donc qu'il risquait de perdre de ses vaisseaux, il contacta par hologramme Bane et lui expliqua son mécontentement. Quatre vaisseaux séparatistes avaient déjà été détruits et Gunray voulait s'assurer que le Duro les lui rembourserait.

Nute Gunray

Nute Gunray communique avec Cad Bane via hologramme et exige d'être remboursé pour la perte de ses vaisseaux.
Image extraite de The Clone Wars S02E02 - La dangereuse cargaison


  Cad Bane lui expliqua qu'il possédait un Holocron Jedi qu'il avait volé dans le Temple Jedi et le Crystal de Keber qu'il avait arraché au Maître Jedi Bolla Ropal sur Devaron. Quand il aura remis ses items à son employeur, qui n'était autre que Dark Sidious (chose que Gunray ignorait), celui-ci rembourserait le Vice-Roi pour la flotte qu'il qualifia de pitoyables. Un droïde de combat annonça à Bane que les Jedi, à savoir Anakin Skywalker et Ahsoka Tano, avaient le dessus sur les forces séparatiste et qu'il recommandait d'envoyer des renforts séparatistes pour les arrêter mais le Duro refusa. Gunray crut halluciner et ne comprit pas la stratégie du chasseur de primes alors que son vaisseau était investi par l'ennemi. Le Neimoidien recommanda à Bane d'envoyer les informations de l'holocron à son employeur et de conclure la mission au plus vite afin que la flotte séparatiste restante puisse enfin se retirer mais Bane lui expliqua que seul un Jedi pouvait déverrouiller l'Holocron avec le Crystal de Keber. La stratégie était donc de laisser Anakin et Ahsoka investir la frégate afin qu'il puisse les forcer à ouvrir l'Holocron. Gunray conseilla à Bane de réussir : il voulait absolument qu'il lui rembourse le prix des frégates perdues. La mission de Bane se solda finalement par un échec : s'il réussit bel et bien à ouvrir l'Holocron, il ne parvint pas à terminer la seconde partie de la mission confiée par Sidious, le précieux objet ayant été détruit lors des combats. Il est donc fort possible que Gunray ne fut jamais remboursé pour ses pertes à cette bataille.

  La guerre continua son cour et arriva à sa troisième année. Toujours à la recherche d'alliés, Gunray se regroupa avec le reste du Conseil Séparatiste afin de convaincre les familles royales Wookies de Kashyyyk de rejoindre les Séparatistes et le Vice-Roi dirigea les négociations. Grievous était impatient d'obtenir des résultats sur la planète des Wookies et essaya d'accéler les choses en obligeant Gunray à envoyer des droïdes de combat sur la planète, malgré le fait que cela ne faisait pas partie du plan initial du Neimoidien et que ça pouvait tout faire échouer.

Nute Gunray

Grievous presse Gunray dans ses démarches afin de rallier les Wookies au sein de la Confédération des Systèmes Indépendants.
Image extraite de Visionaries - Deep Forest


  Le Vice-Roi contacta une nouvelle fois le roi Grakchawwaa afin de le convaincre de bien considérer l'offre des Séparatistes. Il insista beaucoup sur le fait que la République ne se souciait pas des Wookies et qu'ils devaient penser au futur. Cependant, une communication du guerrier Ghraggka annonça que le fils de Grakchawwaa, le prince Rikummee, avait été tué par des droïdes séparatistes. Gunray, mal à l'aise, expliqua qu'il ne s'agissait là que d'un accident. Il osa tout de même demander la décision Grakchawwaa et la réponse fut simple : guerre contre les Séparatistes. Ce fut donc cet incident qui poussa la Confédération des Systèmes Indépendants a lancé une invasion contre Kashyyyk.

Nute Gunray

Les Wookies ne se rallieront jamais à Gunray et à ses Séparatistes.
Image extraite de Visionaries - Deep Forest


  Les Séparatistes subirent de nombreuses défaites et, à chaque jour, étaient de plus en plus repoussés dans la Bordure Extérieure. Sachant qu'une conquête républicaine de sa planète natale, Neimoidia, et de ses colonies, Deko, Koru et surtout Cato Neimoidia, était imminente, Nute Gunray décida de ramasser ses plus grandes richesses afin de ne pas perdre ce à quoi il tenait le plus. La majorité de celles-ci se trouvaient dans sa citadelle de Cato Neimoidia. Comme il le redoutait, les planètes neimoidiennes subirent les assauts de la République et Deko Neimoidia tomba, suivit ensuite de Koru Neimoidia. La flotte qui assiégea Cato Neimoidia était commandée par Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Kit Fisto et Gunray et Haako réussirent à s'échapper de la citadelle avec difficulté. Cependant, le Vice-Roi avait oublié sa mécanochaise, dispositif qu'utilisait Grievous pour lui transmettre ses instructions codées.

  Grâce à Shu Mai, la Présidente de la Guilde du Commerce, il apprit le lieu de rendez-vous du Conseil Séparatiste que Grievous avait communiqué : la planète Belderone. Le Vice-Roi chercha à cacher son erreur à Grievous, mais celui-ci le découvrit et vint personnellement le voir afin d'avoir une petite discussion avec lui. Haako fut si terrorisé d'affronter Grievous qu'il s'enfuit en laissant Gunray seul face au cyborg. Grievous avait compris que Gunray n'avait plus sa mécanochaise et l'intimida afin qu'il lui révèle ce qui était véritablement arrivé : la chaise était tombée entre les mains de la République. Cet incident ne fit qu'aggraver encore plus la relation entre Nute Gunray et Grievous. A cause de lui, Belderone n'était plus sûre pour le Conseil Séparatiste qui se rendit aussitôt vers une planète de la Bordure Extérieure du nom d'Utapau.

  Ce fut de là que Gunray et les autres chefs séparatistes purent voir l'annonce faite par Grievous aux habitants de Coruscant après qu'il eut réussi l'impensable : kidnapper le Chancelier Suprême Palpatine. Pour la première fois, Gunray pensa qu'il avait sous-estimé Grievous et que le camp séparatiste allait se remettre de la débâcle qu'il subissait depuis les derniers mois. Il célébra avec le reste du Conseil Séparatiste la possibilité d'une victoire, chose qu'il n'avait pas faite depuis maintes années.

  Cependant, la chance tourna vite, un fiasco total : Dooku fut tué par Anakin Skywalker, le Chanclier sauvé et les forces séparatistes vaincues. Shu Mai constata qu'il était à présent évident que la Confédération des Systèmes Indépendants ne remporterait jamais la guerre et que le Conseil Séparatiste était traqué. Poggle avait confiance en l'avenir : il fallait attendre que l' "arme suprême" soit construite. Shu Mai ne voulut pas offenser Poggle mais cela allait prendre des années. San Hill préférait croire que Grievous les protégerait. C'est à ce moment que Gunray se leva, insistant sur la nécessité de son intervention. C'était lui qui avait payé pour le corps de métal du cyborg et pour ses droïdes Gardes Magna IG-100 et, de ce fait, le Général leur devait obéissance et n'avait pas à donner des ordres au Conseil Séparatiste. Soudain, l'un des Gardes Magna surgit derrière lui en annonçant que Grievous arrivait et qu'il devait s'assoir. Shu Mai lui murmura que c'était le moment ou jamais pour commencer à donner des ordres.

Nute Gunray

Nute Gunray durant la réunion d'Utapau.
Image extraite de Evasive Action : Reversal of Fortune


  Grievous annonça au Conseil Séparatiste qu'il les envoyait sur une petite planète volcanique du nom de Mustafar où ils seraient en sécurité. Gunray, prenant son courage à deux mains, s'essaya à la rébellion et remit en cause les dires du cyborg. Le Chancelier Palpatine avait réussi à s'échapper de son emprise et Dooku avait été tué ; il doutait fortement des capacités de Grievous à assurer leur sécurité. Le Général n'avait que faire de l'avis du Vice-Roi et proféra à son encontre des menaces à peine voilées. Il invita ensuite le Conseil à rejoindre leurs vaisseaux. Ce fut ainsi que Gunray vit pour la dernière fois Grievous. En effet, à peine quelques minutes plus tard, Obi-Wan Kenobi réussissait à le tuer lors d'un duel sans merci et Utapau fut libérée de la présence séparatiste.

Nute Gunray

Sur Utapau, Nute Gunray fait face à Grievous.
Image extraite de Star Wars Épisode III - La Revanche des Sith


  Lorsque la mort de Grievous fut apprise, Nute Gunray prit naturellement la tête de la Confédération des Systèmes Indépendants. Le Conseil Séparatiste se rendit comme prévu dans le bunker secret qu'y leur avait été construit. Des soldats Neimoidiens et des droïdes de combats gardaient les lieux, rendant le bunker quasiment imprenable. C'est là que Nute Gunray activa le code de désactivation de la quasi-totalité des droïdes de la C.S.I., suivant l'ordre que Dark Sidious venait de lui donner. Sachant qu'ils avaient perdu la guerre, les chefs séparatistes espéraient ainsi faciliter la paix. Une heure plus tard, Dark Sidious les contacta à nouveau par hologramme. Le Sith les félicita tous : ils s'étaient admirablement conduits durant la guerre et il était à présent temps pour eux de recevoir les récompenses promises. Pour cela, Sidious allait leur envoyer son nouvel apprenti, Dark Vador.

  Malheureusement, tout ceci n'était qu'une ruse de Dark Sidious pour se débarrasser de ses anciens alliés, maintenant les seuls à le séparer du pouvoir total sur la galaxie. Dark Vador avait été envoyé éliminer le Conseil Séparatiste et, une fois ses derniers dirigeants morts, la Confédération des Systèmes Indépendants serait dissoute et la Guerre des Clones terminée.

Nute Gunray

Nute Gunray et le reste du Conseil Séparatiste sur Mustafar.
Image extraite de Star Wars Épisode III - La Revanche des Sith


  Gunray fut le premier à saluer Vador lorsque le Sith pénétra dans la pièce. Quand il utilisa la Force pour fermer toute les issues et qu'il transperça de son sabre laser San Hill, Gunray comprit l'ampleur de la trahison de Sidious. Le Seigneur Sith voulait se débarrasser de lui, son allié depuis le tout début du complot, depuis le Blocus de Naboo! Gunray avait passé trois années à vivre des situations plus critiques les unes que les autres, à être malmené et trimbaler d'une planète à l'autre et voici qu'elle était sa récompense!

  Nute Gunray, Rune Haako et Wat Tambor allèrent se cacher dans la salle de réunion adjacentes à celle de massacre mais Dark Vador, qui n'était autre qu'Anakin Skywalker, comptait bien tuer Gunray et se le gardait pour la fin, une grande haine envers le Vice-Roi car c'était lui qui avait tenté maintes fois d'assassiner sa femme, Padmé Amidala. Après avoir mis définitivement fin aux plaintes d'Haako et après avoir coupé les bras et la tête de Tambor, le tour de Gunray arriva.

Nute Gunray

Nute Gunray, quelques secondes avant son trépas, tente de raisonner le Seigneur Dark Vador.
Image extraite de Star Wars Épisode III - La Revanche des Sith


  Caché sous une table, le Vice-Roi de la Fédération du Commerce tremblait de peur, des larmes de sang lui traversant le visage après avoir vu l'horrible spectacle du massacre de ses camarades. Gunray, dans un élan de désespoir, tenta de raisonner le Sith : "La guerre… La guerre est finie… Le Seigneur Sidious nous a promis la paix…". D'un coup de sabre laser, Dark Vador trancha Nute Gunray qui s'écroula dans un cri.

  Le corps du Neimoidien ne fut pas détruit lorsque le bunker explosa quelques heures après le massacre. Sa dépouille ne sera retrouvée que quelques temps plus tard, par une équipe de sauvetage qui enquêtait sur la destruction de l'installation. Le successeur au poste de Vice-Roi de la Fédération du Commerce fut Sentepeth Findos, un Neimoidien sans grande notoriété qui fut forcé de signer un traité dans sa villa de Koto-Si, sur Neimoidia, cédant ainsi tous les biens de la Fédérations du Commerce à l'Empire Galactique et à son Empereur, Palpatine/Dark Sidious.

Nute Gunray

La fin du Vice-Roi de la Fédération du Commerce.
Image extraite de Star Wars Épisode III - La Revanche des Sith




Note : Le début de la fiche est l'oeuvre de Traest Kre'fey.




Actualités en relation

Forces of Destiny : Diffusion d'un nouvel épisode centré sur Qi'ra

Disney vient de mettre en ligne un nouvel épisode de la saison 2 de Forces of Destiny (Forces du Destin, en VF), la minisérie d'animation de Lucasfilm ! La vidéo en question est centrée sur Qi'ra, le...


Panini comics : Review de Phasma

Haaaaa Phasma... Après avoir été jetée dans un compacteur à ordures, que va t'il advenir de toi ? Comment vas-tu revenir dans Les Derniers Jedi, comment vas-tu réussir à te faire pardonner pour avoir permis à la résistance...


Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Solo : Rumeurs sur l'identité du méchant et sur un caméo inattendu

Moins de dix jours nous séparent dès à présent de la sortie de Solo : A Star Wars Story, et alors que le film sera projeté à Cannes demain, plusieurs fuites concernant les détails du scénario se diffusent d...


Solo : Han essaye d'intimider le méchant dans un extrait inédit !

Alors que l'avant-première mondiale de Solo : A Star Wars Story est prévue pour ce soir, aux États-Unis, Lucasfilm continue inexorablement de diffuser du matériel promotionnel pour son second spin-off de la saga. Au programme...


Informations encyclopédiques
Nute Gunray
Nom
Nute Gunray
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,91 m
Fonctions
Vice-Roi
Membre du Conseil Séparatiste
Armes
Complots
Armée droïde
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
21/01/2015

Nombre de lectures
52 845


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Nute Gunray" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • HoloNet News
  • Starwars.com - Databank
  • Starwars.com - Encyclopedia
  • Attack of the Clones : The Visual Dictionary
  • Character Encyclopedia
  • Clone Wars Vol. 01 : La Défense de Kamino
  • Comic strip - Evasive Action : Reversal of Fortune
  • Episode I : The Visual Dictionary
  • Le Labyrinthe du mal
  • LucasFilm Magazine - Hors-Série n°2 (Episode II)
  • LucasFilm Magazine - Hors-Série n°3 (Episode III)
  • Revenge of the Sith : The Visual Dictionary
  • Star Wars - The Clone Wars : Episode Guide
  • Star Wars : The Clone Wars (Film)
  • Star Wars : The Clone Wars Official Episode Guide Series 1 & 2
  • Star Wars Episode I : La Menace Fantôme
  • Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith
  • The Clone Wars : Incredible Vehicles
  • The Clone Wars : The Visual Guide
  • The Clone Wars Character Encyclopedia
  • The Clone Wars S01E08 - Bombad Jedi
  • The Clone Wars S01E09 - Cloak of Darkness
  • The Clone Wars S01E10 - Lair of Grievous
  • The Clone Wars S02E02 - Cargo of Doom
  • The Clone Wars S03E03 - Supply Lines
  • The Clone Wars S03E04 - Sphere of Influence
  • The Clone Wars Webcomic 09 : Transfer
  • The Complete Star Wars Encyclopedia
  • The Phantom Menace : The Expanded Visual Dictionary
  • Vent de trahison
  • Visionaries - Deep Forest

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.