Ghez Hokan


Mandalorien engagé par les Séparatistes pour protéger ses installations sur Qiilura

  Ghez Hokan était un mercenaire mandalorien très violent ayant fait partie du Death Watch. D'après les rumeurs, il en aurait été renvoyé car il prenait trop de plaisir à faire son travail. En l'an -22, il fut engagé par la Confédération des Systèmes Indépendants pour se charger de la sécurité d'un laboratoire génétique dirigé par Ovolot Qail Uthan qui travaillait sur un nanovirus capable de tuer les clones de la République, situé sur Qiilura.

  Hokan réunit les pires racailles de Qiilura et en fit sa milice. Il contrôlait les paysans de la planète avec une main de fer. Il parvint à faire de certains d'eux des espions à sa solde, ce qui lui fut utile lorsque deux Jedi de la République, Kast Fulier et sa Padawan Etain Tur-Mukan, vinrent enquêter sur le laboratoire suite à des informations fournies par les Gurlanins (l'espèce native de Qiilura, vivant dans le secret). Ghez Hokan parvint à mettre la main sur Kast Fulier grâce à la délation d'un paysan tandis que sa Padawan s'enfuyait. Il tortura le Jedi, le "guerrier pour rire" comme il aimait l'appeler, puis le tua avec son sabre laser, qu'il garda ensuite en trophée.

  Lorsqu'il apparut clair que la République portait un intérêt de plus en plus dérangeant pour les installations de la Confédération, notamment en envoyant une escouade de commando clone, Ghez Hokan prit la protection des installations plus à cœur, surtout lorsqu'il apprit que les clones étaient tous des répliques de Jango Fett, le plus grand Mandalorien de son temps. Ovolot Qail Uthan lui fit parvenir une centaine de droïdes de combat que le Mandalorien partagea entre le laboratoire et la villa de Lik Ankkit, le Neimoidien représentant la Fédération du Commerce sur Qiilura.
  Il en profita pour s'autoproclamer major et ne laissa pas le Neimoidien lui mettre des bâtons dans les roues comme il l'avait précédemment fait en ne lui donnant pas tous les crédits dont il avait besoin pour constituer une vraie force armée. Il fit également éliminer tous les membres de sa milice, leur préférant les droïdes et quelques officiers compétents comme Hurati.

  Hokan fortifia la villa de Lik Ankkit, au grand dam du Neimoidien, qui voyait tous ses objets de valeur détruits les uns après les autres. Il envoya également un détachement de droïdes protéger le laboratoire. L'Escouade Oméga s'attaqua aux deux cibles et parvint à les faire exploser, ainsi qu'à enlever Uthan. Hokan en conçut une très grande irritation. Il chargea Hurati de récupérer Uthan et de l'évacuer de la planète tandis que lui-même se chargerait de venir à bout des clones, ces pâles copies de soldat qui l'avaient pourtant mis en échec.

  Hokan se livra à un duel contre Fi et Neuf, mais comme le combat s'éternisait, les deux clones décidèrent de le piéger. Neuf s'allongea au sol et se mit à hurler à la mort, comme s'il avait été touché tandis que Fi le couvrait. Ils savaient qu'Hokan ne pourrait résister à la tentation de venir voir le clone de plus près et de l'achever. Entendant les hurlements d'agonie, Hokan s'approcha et vit Neuf à terre. Il eut alors pitié du clone, le considérant alors comme une abomination victime de la République à qui on avait greffé le visage de Jango Fett. Alors qu'il allait achever Neuf, Etain Tur-Mukan s'approcha du Mandalorien par derrière et le décapita avec son sabre laser. Par la suite, Fi récupéra le casque d'Hokan.
Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
19 862


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Republic Commando Vol. 1 : Hard Contact

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.