Holdan


Coursier de Davik Kang qui avait les mains un peu trop baladeuses.

Continuité : Legends


    Autrefois agent de douane intergalactique, Holdan trouva une belle reconversion en travaillant pour Davik Kang, le Seigneur du Crime de Taris et membre important de l'Echange. Son boulot consistait à livrer ou à récupérer des colis. Obéissant toujours aux consignes, Holdan gagna la confiance de Kang et devint l'un de ses meilleurs coursiers. De plus, son passé de douanier lui était fort utile car il connaissait toutes leurs astuces pour coincer les contrebandiers, ce qui lui permettait justement de contourner les pièges. On peut se douter qu'il monta dans l'Ebon Hawk, le vaisseau le plus rapide de la galaxie et appartenant à Kang.

  Tout marchait bien pour Holdan jusqu'à ce qu'une histoire ne vienne compromettre sa bonne réputation. Un soir, dans un bar, le coursier força un peu trop sur la boisson, certainement de la bière tarisienne mais, comme toujours avec l'alcool, on n'est plus trop maître de soi-même. Il dragua la jolie serveuse de l'établissement, Dia, mais celle-ci refusa ses avances. Holdan insista, ses mains touchant très certainement les fesses de la jeune femme. Celle-ci hurla qu'elle ne supportait pas cela, mais lui ne comprenait pas cette réaction, après tout, il ne faisait que s'amuser. Et c'est là où les choses dérapèrent, la folle serveuse sortit son vibrolame et porta un coup au ventre de Holdan qui perdit connaissance.

  L'ancien douanier fut amené à un centre médical où on le soigna. Là, sur son lit de convalescence, il mit un contrat sur la tête de la jeune femme au bureau des primes de Zax le Hutt. La réaction de Dia avait été démesurée : il n'avait pas l'intention de lui faire mal. Sur Taris, tout le monde connaissait sa réputation : il aimait les femmes, mais il ne les brutalisait jamais.

  De nouveau sur pied, Holdan se retrouva vite en chômage technique, les Sith de Dark Malak instaurant un blocus planétaire. Les affaires de Kang tournèrent à vide et aucun vaisseau ne pouvait quitter l'atmosphère sans se faire pulvériser par les canons à visée automatiques des Interdictor s'il n'avait pas les codes sith.

  Holdan alla donc à la cantine de Javyar, là où se trouvait justement le bureau des primes. Peut-être attendait-il qu'un chasseur de primes vienne le voir pour lui annoncer la mort de Dia. Avec du recul, il se sentait un peu coupable vis-à-vis d'elle : c'était une belle fille et c'était dommage de la tuer. Enfin ! Il se consola en regardant les danseuses Twi'lek qui dansaient dans une des pièces de la cantina.

  Ces filles-là, elles étaient terribles et les voir balancer leurs drôles de tresses lui procurait des frissons. D'habitude, Holdan ne s'intéressait pas trop aux femmes de cette espèce mais, là, il était tenté par de nouvelles expériences. Alors qu'il continuait à regarder les danseuses, il fut abordé par Revan qui lui demanda de retirer la prime sur Dia. Holdan refusa : il avait une réputation à défendre et le geste de la jeune femme ne devait pas rester impunie. Toutefois, il était prêt à la pardonner si on lui donnait 200 crédits.

Holdan

Les négociations pour sauver la vie de Dia.


  De là, on ne sait pas comment l'affaire se régla : est-ce que Revan réussit à convaincre Holdan en essayant de jouer sur son orgueil (les gens pourraient croire qu'il n'avait pas assez de cran pour tuer Dia lui-même et qu'il était obligé de payer quelqu'un pour le faire), ou bien est-ce qu'il paya de sa poche les 200 crédits ? Quoi qu'il en soit, la prime sur Dia fut retirée.

  Quand les Sith bombardèrent Taris, Holdan était toujours sur la planète : la mort le frappa certainement comme les 6 autres millions de vies tarisiennes.


Note de Revan_Skywalker : le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif, le visage de Revan étant inconnu.
Informations encyclopédiques
Holdan
Nom
Holdan
Espèce
Fonctions
Coursiers
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/09/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
4 063


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.