Jenos Idanian


Pseudonyme créé par Han Solo, utilisé par ce dernier et Corran Horn.

  Contrairement à ce qu'on pouvait penser, Jenos Idanian n'était pas un éminent docteur en archéologie toujours à la recherche de la gloire et de la fortune. Il ne portait pas non plus un chapeau, ni ne maniait le fouet avec dextérité pour se balancer dans le vide ou frapper ses ennemis et n'avait rien d'un héros d'holofilms célèbres.

  En fait, Jenos Idanian fut un pseudonyme que créa Han Solo dans sa jeunesse et il ne fut pas le seul à porter ce nom : un autre Corellien, Corran Horn l'utilisa également quelques années plus tard.

Han Solo

  Ce dernier fut l'inventeur de l'identité de Jenos Idanian et donc le premier à l'utiliser. Solo le fabriqua en -10 avant la Bataille de Yavin, peu de temps après son départ précipité d'Ylesia avec Bria Tharen : les deux jeunes gens s'étaient évadés de l'exploitation de glitterstim de la planète. Au passage, ils avaient dérobé des oeuvres d'art appartenant à Teroenza, le Haut Prêtre Tlanda Til d'Ylesia, ainsi que son vaisseau, le Talisman pour s'enfuir, le tout avec la complicité des Togoriens Muuurgh et Mrrov.

Jenos Idanian

Han Solo à l'époque où il utilisa le pseudonyme de Jenos Idanian
Image extraite de la couverture de la Trilogie Yan Solo 1 : Le coup du Paradis


  Arrivé sur Corellia, Han monnaya le vaisseau et, avec l'argent récolté, se créa Jenos Idanian et ses papiers d'identité dans le but d'ouvrir un compte dans une succursale de la Banque Impériale. Le Corellien vendit à Galidon Okanor, un des meilleurs trafiquants d'antiquités de la galaxie, la collection volée et le compte bancaire d'Idanian gonfla de manière spectaculaire. Solo demanda ensuite à ce que les fonds récoltés soient tranférés sur Coruscant, mais il n'en vit jamais la couleur : Hal Horn, alors inspecteur de la CorSec, soupçonna les fonds d'avoir été acquis illégalement, ce qui valut au compte d'Idanian d'être gelé, au grand désespoir d'Han Solo. Ce dernier abandonna alors ce pseudonyme et entra à l'Académie Impériale sous son vrai nom.

  On aurait pu alors croire que l'histoire de Jenos Idanian s'arrêtait là. Mais ce nom réapparut vingt années après sa création.

Corran Horn

  De passage sur Corellia pour en savoir un peu plus sur son héritage Jedi, Corran Horn, apprenti dans les voies de la Force, rendit visite à son grand-père, Rostek. Mirax Terrik, la femme du jeune homme, avait été enlevée et Horn devait changer d'identité pour pouvoir infiltrer les rangs des Survivants de Khuuiumin : ce gang, comme de nombreux autres à l'époque, travaillait pour Leonia Tavira, une amirale de l'Empire qui savait où était retenue prisonnière la femme de Horn. Rostek lui dégotta alors une nouvelle identité grâce à ses relations : le nom qu'avait utilisé Han Solo était resté répertorié dans les dossiers de la CorSec et ce fut ainsi que renaquit Jenos Idanian..

Jenos Idanian

Corran fabriquant son sabre-laser à l'époque où il se faisait passer pour Jenos Idanian
Image extraite de l'Essential Guide to the Force


  Le vieil homme le décrivit comme un petit escroc sans envergure, à peine plus âgé que Corran et inventa un passé pour son petit-fils. Dans sa jeunesse, Jenos avait volé des vaisseaux et fait de la contrebande, ce qui lui avait attiré les foudres de la justice. Mais Idanian s'était racheté une conduite en participant à la Rébellion contre l'Empire. Il s'était par la suite reconverti en courtier d'assurances dans la vente de vaisseaux réarmés.

  Corran s'inquiéta qu'un jour Jenos puisse réapparaître et fasse ainsi sauter sa couverture, mais Rostek lui assura que cela ne se produirait pas. Ainsi, le Jedi en herbe intégra la piraterie et, grâce (entre autres) à Idanian, parvint à libérer Mirax après moult péripéties, ce qui donna une seconde jeunesse à ce pseudonyme créé par Han Solo il y a presque vingt ans.

  Jenos Idanian

  En faisant un parallèle avec les deux utilisateurs, on découvre quelques différences et beaucoup de similitudes. Tout d'abord, une des différences flagrantes entre les deux est le fait que Solo ne connut jamais son père, contrairement à Corran. De plus, le premier était un simple contrebandier doublé d'un escroc (à l'époque), tandis que le second était membre du Nouvel Ordre Jedi et ex-pilote de l'Escadron Rogue.

  Mais les deux hommes avaient plusieurs points communs : Jenos était humain et avait pour origine la planète Corellia. On peut déclarer également qu'il avait un goût prononcé pour l'aventure et un certain talent pour se mettre dans le pétrin (et une chance incroyable pour s'en sortir). Côté social, Idanian fut toujours entouré de charmantes et belles jeunes femmes : Bria Tharen pour Solo et (malgré son allégeance) Leonia Tavira pour Horn. Peut-on alors dire que le caractère de Jenos Idanian fut un mélange des deux personnalités de Han et de Corran ? La réponse est indéniablement oui.

  Cependant, nous sommes en droit de nous poser certaines questions sur ce personnage inventé de toutes pièces : aimait-il l'archéologie ? A-t-il cherché d'anciens trésors ? A-t-il trouvé une Arche perdue ? A-t-il mis fin aux actions d'un Temple Maudit ? A-t-il participé à une Dernière Croisade ? A-t-il découvert un Royaume du Crâne de Cristal ? Et par dessus tout, avait-il peur des serpents ? Autant de zones d'ombre qui ne demandent qu'à être éclaircies. Peut-être qu'Han Solo reprendra un jour ce pseudonyme pour nous donner des réponses...

(Merci à Whiterevan et à Exar pour leur aide sur les images)

Note de l'auteur : l'image de l'en-tête n'est pas officielle. Elle n'est fournie qu'à but illustratif.
Informations encyclopédiques
Jenos Idanian
Nom
Jenos Idanian
Espèce
Lieu de naissance
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
21/05/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
8 598


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.