Ysanne Isard


Ysanne Isard, surnommée Coeur de Glace, était la Directrice des Renseignements Impériaux durant la Guerre Civile Galactique, sous les ordres de l'Empereur Palpatine

  Suivant les traces de son père, Armand Isard, qui occupait avant elle les fonctions de Directeur du Renseignement Impérial, la jeune Ysanne montre très tôt des compétences appréciables, en tant qu'étudiante mais aussi sur le terrain. Ironiquement, ces talents lui permettront d'entraîner la chute de son père. Peu avant la fin des travaux de la première Etoile de la Mort, des agents rebelles parvinrent à dérober un datapack contenant les coordonnées du chantier impérial, établi en orbite de la planète Despayre. Ysanne fut envoyée pour récupérer ces données, mais échoua. Plutôt que d'être punie pour sa faute, elle décida de s'en sortir en impliquant son père, qui l'avait assignée à cette mission. Elle parvint à le faire accuser d'avoir transmis lui-même les informations à l'Alliance rebelle. Armand Isard fut exécuté pour trahison, et Ysanne devint le nouveau Directeur du Renseignement Impérial.

  En raison de sa personnalité cruelle et froide, Ysanne acquit rapidement un surnom : Coeur de Glace. Physiquement attirante, son regard seul - composé d'un oeil bleu et d'un oeil rouge - suffit à refroidir les ardeurs des plus téméraires.
  La Directrice du Renseignement obtient de l'Empereur Palpatine l'accord de construire un complexe pénitentiaire sans précédent dans l'Histoire, qui servira également d'installation scientifique de torture et de "rééducation", où les prisonniers auront le cerveau lavé et littéralement "reconfiguré" pour servir les desseins de Coeur de Glace. La prison, nommée Lusankya, est en fait un Super Destroyer Stellaire construit secrètement sous la surface de Coruscant, la capitale impériale. Les prisonniers qui furent retenus dans le Lusankya, et qui pensaient se trouver sur une planète désertique, ne surent jamais qu'ils étaient enfermés sous les plus hauts gratte-ciels de la galaxie.

  Après la mort de l'Empereur lors de la bataille d'Endor, Isard s'allie au Grand Vizir Sate Pestage, le plus haut conseiller de Palpatine, qui a pris les rênes de l'Empire. Isard ne cesse de comploter, et après que la Bataille de Brentaal IV ait décrédibilisé Pestage aux yeux du Cercle Impérial, le Grand Vizir s'enfuit et fut secouru par les forces de la Nouvelle République sur Ciutric. Le Cercle Impérial prit la suite du Grand Vizir, mais Isard ne mit pas longtemps à organiser l'assassinat de ses membres, et elle prit alors le contrôle total des restes de l'Empire. Dans une époque troublée pour l'Empire, nombre de Seigneurs de la Guerre s'auto-proclamèrent chef de l'Empire, mais aucun de ces prétendants ne possédait ce qui faisait le pouvoir d'Isard : Coruscant. Le centre impérial, qui symbolisait le pouvoir dans toute la galaxie, fut bientôt pris pour cible par la Nouvelle République. Une attaque prévue de longue date par la Directrice du Renseignement.

  Sachant parfaitement qu'il lui serait impossible de défendre très longtemps la capitale impériale, seule face à la Nouvelle République, Isard décida de se replier avant l'assaut, non sans laisser un petit "souvenir" aux assaillants. Sur ses ordres, les scientifiques impériaux venaient d'aboutir au développement d'un virus mortel pour les non-humains, sous le nom de code Krytos. Isard infecta les réserves d'eau potable de la planète avec cet arme chimique, et laissa la Nouvelle République se débrouiller avec la situation. Lors de l'assaut républicain contre Coruscant, Isard fit décoller le Lusankya, pulvérisant une partie de la capitale et tuant des dizaines de milliers d'habitants. Elle se dirigea avec le reste de ses forces sur Thyferra, la planète productrice de bacta, et pris le contrôle de la planète "légalement" grâce à l'appui du principal cartel thyferrien.

  Furieux que la Nouvelle République ne puisse pas agir contre ce gouvernement "légal", Wedge Antilles démissionna avec l'Escadron Rogue et entama une série d'opérations de guérilla visant à renverser Isard. Ces évènements sont connus dans l'Histoire sous le nom de Guerre du Bacta. Après plusieurs affrontements sanglants, les forces menées par l'Escadron Rogue parvinrent à battre Isard et ses troupes, et le Lusankya fut capturé. Isard, qui avait dispersé l'essentiel des prisonniers avant sa défaite, parvint elle-même à s'enfuir.

  Tandis qu'Isard méditait sur sa défaite, et tentait de rependre discrètement une position dominante dans la hiérarchie impériale, elle assista au retour du Grand Amiral Thrawn, mais ne l'aida pas dans sa campagne contre la Nouvelle République. Après la défaite du Grand Amiral, Isard se rapprocha de ses vieux ennemis de l'Escadron Rogue, mais cette fois pour demander leur aide : elle leur demanda de l'aider à éliminer un seigneur de la guerre impérial, le Prince-Amiral Krennel, qui s'était lui-même allié à un clone d'Ysanne Isard. la vraie Isard raconta à Wedge que les prisonniers disparus du Lusankya étaient retenus par le seigneur de la guerre. L'escadron Rogue accepta l'offre d'Isard, à la condition qu'ils puissent libérer les prisonniers et que ces derniers puissent retourner dans la Nouvelle République. Isard accepta l'offre. Peu après une importante force militaire républicaine attaque Ciutric, le monde-capitale de Krennel, et parvint à vaincre ce dernier. Les prisonniers furent libérés et le clone d'Isard tué.
  Mais la vraie Isard trahit la Nouvelle République : elle tenta de recapturer son vaisseau, le Lusankya, à l'époque stationné dans un chantier spatial. Mais sa tentative échoua, et elle fut tuée par Iella Wessiri, qui avait prévu le plan de Coeur de Glace.
Informations encyclopédiques
Ysanne Isard
Nom
Ysanne Isard
Surnom
Coeur de Glace
Espèce
Fonctions
Directrice des Renseignements
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
33 698


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Ysanne Isard" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Handbook 1 : X-wing Rogue Squadron
  • Les X-wings, Vol. 1 : L'Escadron Rogue
  • Les X-wings, Vol. 2 : Le Jeu de la Mort
  • Les X-wings, Vol. 3 : Un Piège nommé Krytos
  • Les X-wings, Vol. 4 : La Guerre du Bacta
  • Les X-wings, Vol. 8 : La vengeance d'Isard
  • Mara Jade : By the Emperor's Hand
  • The Essential Chronology
  • X-wing Rogue Squadron 21 : In the Empire's Service, Partie 1
  • X-wing Rogue Squadron 22 : In the Empire's Service, Partie 2
  • X-wing Rogue Squadron 23 : In the Empire's Service, Partie 3
  • X-wing Rogue Squadron 24 : In the Empire's Service, Partie 4
  • X-wing Rogue Squadron 28 : Masquerade, Partie 1
  • X-wing Rogue Squadron 29 : Masquerade, Partie 2
  • X-wing Rogue Squadron 30 : Masquerade, Partie 3
  • X-wing Rogue Squadron 31 : Masquerade, Partie 4
  • X-wing Rogue Squadron 32 : Mandatory Retirement, Partie 1
  • X-wing Rogue Squadron 33 : Mandatory Retirement, Partie 2
  • X-wing Rogue Squadron 34 : Mandatory Retirement, Partie 3
  • X-wing Rogue Squadron 35 : Mandatory Retirement, Partie 4

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.