Roganda Ismaren


Roganda Ismaren fut l'une des maîtresses de Palpatine et la mère d'Irek Ismaren, qu'elle prétendit être le fils de Palpatine.

  Fille d'une longue lignée de Jedi, Roganda Ismaren est une Jedi assez banale qui n'a pas de prédispositions exceptionnelles envers la Force et dont l'entraînement ne fut pas très poussé. Elle ne parvint à un niveau que moyen dans l'utilisation de la Force, ce qui ne la dérangeait pas le moins du monde. Son frère, du nom de Lagan n'était pas motivé d'avantage pour s'entraîner à l'utilisation de la Force et ne progressa pas plus que sa sœur.

  Hélas pour elle, Roganda naquit à un moment critique pour la galaxie, lorsque Palpatine, aidé de Vador, lança une série de purges afin d'écarter de sa marche vers le pouvoir absolu tout ennemi capable de lui résister. Beaucoup de Jedi furent tués mais pour préserver la génération suivante, certains Maîtres décidèrent de cacher de jeunes Jedi de la haine de Palpatine. Avec d'autres Padawans, dont son frère, Roganda fut emmenée sur la planète Belsavis afin d'y trouver refuge dans une forteresse édifié par feu Maître Plett. Là, ils crurent trouver un endroit de sécurité où Palpatine ne pourrait pas appliquer son terrible dessein.

  Hélas, Roganda et son frère furent capturés, séparés de leurs parents et amenés devant une femme chargée de tuer les Jedi. C'est entre ses mains que, après de longues souffrances, Lagan trouva la mort devant les yeux embrumés de larmes de sa sœur. Terrifiée à l'idée de subir le même sort, elle décida de développer son talent lié à la Force et de s'en servir contre les serviteurs de Palpatine qui avaient tués son cher frère. Peu à peu, à force de concentration et de détermination, elle réussit à augmenter son niveau mais elle trouva un moyen encore plus simple et mille fois plus efficace pour arriver à ses fins, utiliser son corps comme une arme.

  En effet, Roganda se rendit compte que les mâles à son contact devenaient vite libidineux et que son charme lui permettait de les manipuler à sa guise. Elle put éviter une mort semblable à celle de son frère et utilisa cette prédisposition pour gravir les marches de la hiérarchie aristocratique de Coruscant auprès des hommes qu'elle menait à la baguette. Elle entra même dans le cercle très fermé de la cour de Palpatine. Les deux personnalités se rapprochèrent et elle devint sa maîtresse.

  Sa position auprès de Palpatine lui permit également de devenir une de ses Mains car elle pouvait d'une part, grâce à la Force, être une combattante douée, et d'autre part, elle usait sans vergogne de son charme. Grâce à ces deux talents, elle parvenait à soutirer des informations très pointues sur des ennemis de l'Empereur qu'elle envoyait de suite auprès de son maître. On se rendit vite compte qu'elle était enceinte et de nombreuses rumeurs coururent sur le nom du père. On murmurait, dans le cercle le plus intime de Palpatine, qu'il s'agissait de l'Empereur lui-même. Mais il n'en était rien. Son fils, Roganda le devait à un espion impérial du nom de Sarcev Quest. Le plus surprenant c'est qu'il avait un lien avec la Force et l'union des deux Jedi ne pouvait donner qu'un Jedi encore plus puissant.

  Irek Ismaren naquit peu après et Roganda se plongea corps et âme dans l'éducation de son fils. Elle vit avec plaisir que son fils avait une maîtrise impressionnante de la Force et commença à rêver qu'il deviendrait un jour l'héritier de l'Empereur. Pour améliorer ses talents, Roganda implanta sur Irek une puce électronique qui lui permit, rien qu'avec la force de son esprit, de manipuler aisément toutes les machines asservies à un cerveau électronique. Sachant que Palpatine ne tolérerait pas que son "successeur" soit un bon Jedi, Roganda décida d'entraîner son fils à l'art du Côté Obscur.

  Mais le rêve de Roganda se brisa lorsque Palpatine mourut alors que son fils n'avait que huit ans. Elle savait que son fils n'était pas assez puissant pour prendre sa succession, elle prit donc la décision de migrer vers la planète de son enfance, Belsavis et de laisser le temps à Irek de se développer et de mûrir. Sur la planète, elle passa un marché avec les seigneurs du crime locaux pour assurer sa sécurité. Son atout était son fils, qu'elle exhibait en montrant qu'il était puissant dans la Force et pouvait, lorsqu'ils en auraient vraiment besoin, les aider dans une guerre.

  Durant huit ans, elle vécut tranquillement sur la planète, sans être dérangée par quiconque, du moins jusqu'à ce que Leia, attirée par des rumeurs disant que des Jedi, ou du moins des enfants de Jedi, vivaient sur la planète, n'atterrisse sur Belsavis et se mette à la recherche de ces soi-disant enfants. Roganda vit une unique occasion de mettre un atout dans sa manche en capturant Leia qui était une personnalité très prestigieuse de la Nouvelle République. Cette dernière ne broncha pas devant la force écrasante des deux Jedi Noirs et apprit à les connaître. Une fois Leia hors de portée de la Nouvelle République, Roganda demanda à son fils d'amener l'Œil de Palpatine, un vaisseau lancé lors des Purges par l'Empereur pour détruire la planète et ses Jedi, à sa portée et de s'en servir pour arracher le trône aux usurpateurs. Toutefois, lorsque le vaisseau se mit en orbite, Irek informa sa mère que son contrôle sur le vaisseau n'était plus et que ce dernier allait exécuter sa terrible mission et détruire la planète. Terrorisée, elle quitta précipitamment la planète pour rallier le Secteur Atravis, fief de l'Amiral Impérial Harrsk.

  En sécurité, elle dénicha des holocrons Sith qu'elle consulta pour améliorer davantage les facultés de son fils. Elle étudia particulièrement la technique mechu-deru qui aidait son utilisateur à manipuler les machines et tout ce qui s'en rattachait. Irek n'eut pas de problème pour en apprendre les tenants et augmenter son emprise sur les machines.

  Enfin, Roganda décida de rallier Coruscant pour y déposer son fils et le faire devenir le successeur de Palpatine. Elle découvrit un laboratoire de recherche, caché dans la ville et commença des recherches sur des muscles cybernétiques, des organes plus résistants composés non plus de matière organique mais de systèmes électroniques. Ces travaux achevés, elle incorpora ses améliorations dans son fils, changeant le squelette de ce dernier, augmentant sa force brute et développant la connexion de son fils avec le Côté Obscur. Elle greffa un peu partout sur son corps des sabres laser. Pour achever la transformation, elle le plaça dans un cocon qui finissait de le transformer et de le guérir de ses plaies. Le but ultime de Roganda était que son fils, superpuissant, détruise la Nouvelle République et se place sur le trône de Palpatine.

  Hélas, devenu conscient de son état qui le terrorisait, Irek, devenu Lord Nyax, sortit de sa torpeur et détruisit tout ce qui se trouvait dans le laboratoire à ce moment là. Dans sa rage, il ne discerna pas sa mère qui lui demandait de s'arrêter et la tua d'un coup de sabre laser. Lord Nyax sortit du laboratoire et, après avoir tué, il décida de retrouver le Temple Jedi sur Coruscant. Il réussit, mais fut détruit par un détachement de la flotte Yuuzhan Vong. Ainsi, Roganda trouva la mort, tuée de la main de son propre fils, sans avoir réussi à accomplir ses ambitions.
Informations encyclopédiques
Roganda Ismaren
Nom
Roganda Ismaren
Espèce
Fonctions
Elève Jedi
Main de l'Empereur
Armes
Talents Jedi
Charme
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
18/11/2014

Nombre de lectures
38 389


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Roganda Ismaren" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Les Enfants du Jedi

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.