Jamillia


Souveraine de Naboo qui succéda à la reine Amidala

  Lorsque Amidala arriva au terme de son premier mandat de quatre ans, elle dut obtenir l'accord du peuple de Naboo pour rester en place pour un second mandat; mais comme la loi l'exigeait, Naboo étant avant tout gouvernée par un système démocratique, Amidala ne put rester en place pendant plus de deux mandats, la durée de règne de huit ans étant néanmoins exceptionnelle pour un souverain de cette planète, ce qui témoigne de la popularité de la reine auprès de son peuple. Ceci s'explique en partie par la prise de position ferme d'Amidala face à la Fédération du Commerce durant l'invasion de Naboo.
  Finalement, quand elle renonça au trône et à ses pièges cérémonieux, c'est une autre reine qui lui succeda, après avoir remporté les élections: la reine Jamillia.

  Jamillia naquit et grandit dans les régions méridionales du continent principal de Naboo et, comme Amidala avant elle, elle suivit un brillant parcours dans le domaine de la législation et entra de façon naturelle dans la politique. Avec un tel curriculum vitæ, Jamillia devint la remplaçante idéale d'Amidala, inscrivant sa politique dans la continuité de celle de son prédécesseur. À part une différence d'âge, Jamillia étant l'aînée d'Amidala de quelques années, c'était la seule différence notable entre les deux reines.
  Jamillia se retrouva rapidement dans un univers différent de ce à quoi elle était habituée, où l'on attendait d'elle, en plus de diriger son peuple, qu'elle respecte les traditions en arborant le maquillage facial traditionnel et qu'elle respecte un certain protocole de la parole, à savoir s'adresser à ses interlocuteurs, que ce soit son peuple ou le Conseil Consultatif, d'une manière mesurée sans trahir aucune perte de contrôle de ses émotions.

  Cette coutume du protocole entra parfaitement en harmonie avec une des facettes de sa personnalité, à savoir sa grande générosité d'esprit, qui fut la caractéristique principale de la reine : c'était un trait que tous ses prédécesseurs n'avaient pas exhibé, ou alors seulement dans une demi-mesure.
  Ainsi, l'une de ses premières actions lorsqu'elle accéda au trône fut de continuer à entretenir les relations amicales que la reine Amidala avait tissé avec les Gungans, la race amphibie partageant la planète avec les humains. De nombreuses collaborations entre les deux peuples furent établies, dont l'une d'elle fut une tentative ambitieuse de rendre les lunes de Naboo habitables pour les deux espèces. De même, lorsque la crise séparatiste se déclara et commença à scinder la République en deux, et que de nombreux systèmes quittèrent la protection du gouvernement galactique, Jamillia ouvrit sans hésiter les frontières de sa planète aux flots croissants de réfugiés.

  Si certains souverains de Naboo préférèrent éviter les conseils bien intentionnés de leurs prédécesseurs, la reine demanda à Amidala de devenir la représentante de Naboo au Sénat afin de remplacer Palpatine, devenu Chancelier Suprême, son expérience en tant que reine lui permettant de servir au mieux les intérêts galactique de son peuple. Si Amidala avait désiré se retirer gracieusement dans sa demeure familiale, loin des tourments de la politique, elle ne put qu'accéder à la demande de la nouvelle reine, car les deux femmes savaient pertinemment que les épreuves n'étaient pas terminées.
  Peu de temps avant que n'éclate la Guerre des Clones, lorsque Amidala rentra de Coruscant, victime de plusieurs tentatives d'assassinat, Jamillia l'accueillit sur sa planète natale, la cachant de ses ennemis malgré la menace que sa générosité pouvait faire peser sur toute la planète.

Jamillia


  Durant l'entretien entre les deux femmes qui suivit l'arrivée incognito de la sénatrice Amidala, Jamillia fit part de ses inquiétudes quant à la santé et au bien-être de l'ancienne souveraine de Naboo. Puis, une fois son anxiété apaisée, Jamillia se préoccupa des questions politiques importantes en demandant à la sénatrice où en était la crise engendrée par les Séparatistes. Lors de cette audience, toujours poussée par sa générosité d'esprit, Jamillia demanda s'il n'était pas possible de ramener les sécessionnistes à la raison et les faire réintégrer la République afin de régler, de façon diplomatique, leurs différends avec celle-ci.

  La réponse de la sénatrice fut sans équivoque, affirmant la menace grandissante représentée par les Séparatistes, soutenus par les organisations commerciales et leurs armées de droïdes. Une fois la réunion terminée et la reine partiellement rassurée par la protection qu'offrait Anakin Skywalker, garde du corps Jedi de la sénatrice, Jamillia suggéra à Amidala de rendre visite à ses parents avant de se retirer dans la Région des Lacs pour une durée indéterminée.

  Lorsque Jamillia arriva au terme de son premier mandat, le peuple ne la réélu mais lui préféra une jeune fille de 12 ans du nom d'Apailana.
Informations encyclopédiques
Jamillia
Nom
Jamillia
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Reine de Naboo
Armes
Diplomatie
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
15 905


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • HoloNet News
  • Starwars.com - Databank
  • Attack of the Clones : The Visual Dictionary
  • Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.