Kanan Jarrus


Kanan Jarrus, leader des Spectres, était un ancien Padawan du nom de Caleb Dume qui se battit pour la Rébellion sur Lothal et forma Ezra Bridger.

Continuité : Canon


  Kanan Jarrus fut beaucoup de choses au cours de sa vie. Combattant de la Rébellion. Chef d'un groupe d'insurgés sur Lothal. Mentor et père spirituel d'Ezra Bridger. Ami et compagnon d'Hera Syndulla. Contrebandier. Voleur. Pilote de cargo. Fugitif. Padawan de l'Ordre Jedi. De nombreuses vies, vécues sous différentes identités.

Kanan Jarrus

De Caleb Dume à Kanan Jarrus, une évolution difficile
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


I. Padawan


A. À la recherche d'un Maître



  Né sous le nom de Caleb Dume un an avant la Bataille de Naboo, ce jeune humain intégra l'Ordre Jedi dans sa petite enfance. Il grandit donc dans le cadre des dogmes et préceptes des Jedi. Sans être d'une puissance extraordinaire, il apprit vite, faisant preuve d'application et de talent. Il était notamment reconnu pour son esprit vif. En effet, dès son enfance, Caleb développa l'habitude de questionner toute chose, une attitude souvent mal reçue par ses professeurs, gardiens d'une tradition millénaire.

  Pourtant, le jeune apprenti ne questionnait jamais les consignes ou l'ordre établi. Il ne lui venait pas à l'esprit de discuter les décisions prises, mais sa curiosité naturelle le poussa presque systématiquement à chercher le "pourquoi". Caleb voulait toujours savoir pour quelle raison un dogme avait été établi, ce qui avait justifié l'instauration de telle ou telle tradition… Une attitude qui n'était pas du tout du goût de Jocasta Nu lorsque celle-ci lui enseignait les méthodes de recrutement de l'Ordre. Cet instinct lui valut une certaine réputation de trublion au sein du Temple Jedi, malgré un comportement exemplaire par ailleurs.

Kanan Jarrus

Caleb, Sammo et Tai, trois partenaires en pleine initiation
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Preuve en était qu'il réussit ses épreuves d'initiation à près de quatorze ans, faisant de lui l'un des Padawans les plus jeunes. Ce détail le rendait d'ailleurs susceptible, car il avait horreur d'être appelé "gamin", se vexant immédiatement. À cette époque, ses meilleurs amis étaient Sammo Quid, une Twi'lek, et Tai Uzuma, un humain, tous deux légèrement plus vieux que lui et qui passèrent leurs épreuves en même temps.

  Son destin se mit en route la veille de son initiation, quand un simple exercice de combat au sabre laser le blessa à la tête suite à un excès d'enthousiasme de Sammo alors que Caleb tentait encore de comprendre la maxime de Maître Yoda. "Fais-le ou ne le fais pas, il n'y a pas d'essai." Dépité, il fut envoyé à l'infirmerie où il découvrit un Maître Jedi, Depa Billaba, inconscient dans une cuve à bacta. Fasciné, il sembla à l'apprenti qu'il existait un lien entre eux, avant de se faire chasser par le droïde médical. Hasard ou volonté de la Force, celle-ci émergea de six mois de coma peu après cette visite.

Kanan Jarrus

Première rencontre du Maitre et du Padawan
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Tandis que Depa Billaba faisait l'objet d'une surveillance par ses pairs, Yoda, Mace Windu et Obi-Wan Kenobi, elle-même suivait de près les progrès du trio formé par Sammo, Tai et Caleb. Elle s'amusait notamment de ses questions jugées irrévérencieuses, de ses réussites parfois explosives quand elle les formait au maniement du sabre laser. Fasciné par ce Maître atypique, au point d'ignorer le célèbre Anakin Skywalker lorsqu'il croisait son chemin, le jeune Padawan confia à ses amis qu'il espérait devenir l'élève de Maître Billaba. Cet espoir était d'autant plus intense qu'il redoutait de ne pas avoir la chance de faire ses preuves avant la fin de la Guerre des Clones, mû par cette vision naïve et enfantine du conflit.

  Ceux-ci, après s'être moqués de leur cadet, l'informèrent alors du passé de la Jedi : elle avait été blessée par le général Grievous après avoir perdu quatre-vingt-dix pour cent de ses troupes. La rumeur la disait malchanceuse voire maudite. Mais ces dires ne satisfirent pas l'esprit curieux de Caleb, qui alla directement interroger la première concernée. La Maître Jedi apprécia la sagesse de son interrogation et commença à lui expliquer ses propres réserves quant à sa guérison quand une attaque eut lieu. Un guerrier kage, le capitaine séparatiste Rackham Sear, déclencha des explosifs dans le Temple.

Kanan Jarrus

Grâce à sa vivacité d'esprit, Caleb est le premier à localiser et atteindre l'attaquant.
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Après un instant de réflexion, Caled comprit que leur adversaire se trouvait sur le toit et il rattrapa l'assaillant, gagnant suffisamment de temps pour que Depa Billaba le rejoigne et que, ensemble, ils puissent l'empêcher de détruire la tour centrale. Le combat fut rude. Le jeune Jedi ne dut la vie qu'à son mentor qui le sauva par deux fois. La crise résolue, elle lui proposa ensuite de devenir son apprenti, ce qu'il accepta avec enthousiasme. Néanmoins, sa joie fut douchée par la réaction de ses amis, entre l'inquiétude de Sammo pour son choix d'un Maître maudit et la jalousie de Tai qui le considérait encore trop jeune.

B. Kardoa et Mygeeto



  Pourtant, sa nouvelle vie commençait. Dans les trois semaines qui suivirent, il obtint un nouveau cristal kyber pour son sabre laser et ils se mirent en route pour sa première affectation militaire, Kardoa. Il y fit la connaissance du commandant clone Grey et du capitaine Styles. Tous deux des vétérans, ils devinrent rapidement ce que Caleb considérait comme des amis, tandis que Maître Billaba poursuivait un enseignement haché par les impératifs du devoir. Il semble qu'il commença à se spécialiser dans la forme III, le soresu, essentiellement défensive.

  Grey et Styles étaient deux des quatre seuls survivants, avec le sergent Soot et le caporal Vantard de sa mission précédente, mais ils conservaient leur confiance envers leur général Jedi. Caleb se lia rapidement avec Vantard, partageant un meiloorun avec lui après s'être vexé d'être qualifié de gamin. Cependant, les Séparatistes étaient menés par le colonel Coburn Sear, frère du Kage qu'ils avaient tué au Temple.

Kanan Jarrus

Au cœur de la bataille, Caleb donne sa pleine mesure.
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Ils menèrent une reconnaissance dans les canyons de Kardoa, où un jeune clone lui confia son agacement à être considéré comme trop jeune et inexpérimenté par les vétérans, ce qui les amusa tous deux. Soudain, ils tombèrent dans une embuscade qui décima le bataillon. Sans attendre les consignes, surexcité par la bataille, Caleb fonça sur les droïdes sans réfléchir. Il fit merveille, ravageant leurs rangs et offrant à son Maître l'opportunité de contourner le feu. Toutefois, dans son enthousiasme il se laissa emporter. Eloigné des lignes de défense des clones, il se déconcentra en s'entendant appelé "gamin" et fut touché par plusieurs tirs de blaster.

  Il dut sa vie sauve au soldat 1157, le clone avec lequel il avait plaisanté. Risquant sa vie, celui-ci le protégea le temps que Billaba attaque le vaisseau des Séparatistes et les incite à battre en retraite. Sear quitta la planète, laissant la victoire à la République. Après un court séjour en cuve à bacta, Caleb fut de nouveau apte au service, paré pour leur mission suivante, sur Mygeeto, où les attendait le redoutable général Grievous. Bien que ses exploits n'aient pas été suffisants pour lui éviter le qualificatif de gamin, il appréciait d'être de retour au front.

  Maître et Padawan formèrent un duo efficace, surmontant de grands dangers, ce qui incita Maître Billaba à lui faire la leçon quant à la notion de sacrifice propre aux Jedi, cette abnégation pour autrui. À ces mots, Caleb eut une vision de la Force, un bref aperçu de l'Ordre 66 qu'il ne parvint pas à comprendre. C'est alors qu'ils tombèrent dans un piège, que pour une fois le jeune apprenti n'avait pas ressenti avant son professeur. Les ponts reliant leur plate-forme au reste de la cité furent détruits, les isolant de tout renfort et empêchant toute retraite alors qu'une horde de droïdes de combat montait à leur rencontre. Et Grey ne pouvait pas les secourir avant quatre minutes.

Kanan Jarrus

Le Padawan et le jeune clone assurent mutuellement leurs arrières.
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Submergés, ils ne purent empêcher longtemps leur ascension et se retrouvèrent rapidement à se battre au coude à coude. Il en profita pour assurer les arrières de Stance, le clone 1157 qui avait gagné son nom grâce à sa bravoure sur Kardoa. Ils obtinrent un répit par l'intervention de Fenn Rau, chef de l'Escadron Skull, qui représentait les Mandaloriens loyalistes. Cette aide inopinée laissa Caleb songeur, incapable de remercier des sauveurs repartis sans demander leur reste. Il ne perdit pas pour autant sa vivacité d'esprit, comprenant que l'embuscade était bien trop élaborée pour relever d'une simple occasion saisie par leurs adversaires, mais bien d'un plan plus complexe.

  Cette impression se confirma quand, à peine revenu à leur base, leur transport explosa et Stance tomba, tué par Coburn Sear. Maître Billaba ne put lui venir en aide car Grievous se dressa devant elle. Bouleversé par la perte de son ami, Caleb connut son premier contact avec la peur, la haine et la vengeance. Sans réfléchir, il s'élança au combat. Il conserva cependant suffisamment de lucidité pour reconnaître le côté obscur et se retenir d'y recourir, sentant le danger d'une victoire par ce moyen. Esquivant les jets de lance-flammes du Kage, il parvint à s'approcher au corps à corps et à endommager son arme. Sûr de sa victoire, il laissa une chance de reddition à Sear qui, comme son frère, décida de se sacrifier pour tuer un Jedi. Il s'enflamma lui-même et se précipita sur le Padawan qui réagit efficacement en lui tranchant le cou de son sabre laser.

Kanan Jarrus

Face à un adversaire plus expérimenté, Caleb utilise son instinct du combat.
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Bien qu'il s'agisse de sa première victoire, Caleb fut attristé d'avoir pris une vie pour la première fois, pressentant que bien d'autres suivraient. Avec une maturité acquise brutalement, il ne se vexa pas quand Grey et Styles, réchappés d'une embuscade de droïdes, virent s'assurer de l'état du "gamin". Il se contenta de dire qu'il n'en était plus un. Puis ils se portèrent au secours de Maitre Billaba. Elle était parvenue à trancher deux mains à son adversaire cyborg mais au prix de blessures dans le dos.

C. Ordre 66



  Avec l'intervention des clones, Grievous fut dépassé et contraint de battre en retraite. Caleb fut sur ses talons mais il perdit sa trace quand le général s'enfonça dans la brume. En dépit de la victoire, la bataille de Mygeeto avait coûté cher. Vantard s'attacha à lui remonter le moral au moyen de ses meilooruns mystérieusement acquis. Leur affectation suivante les envoya sur Kaller, un monde de chaos où ils eurent de rudes combats à mener face aux troupes du général Kleeve. Maître et apprenti, parfaitement coordonnés, firent des ravages dans les rangs des droïdes de combat.

Kanan Jarrus

Au front, Maître et apprenti ne font qu'un.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Face à leur avancée implacable, le Dévaronien abandonna la planète à la République, laissant Gamut Key gérer ses nouveaux "maîtres". Mais les discussions entre le dirigeant et Maître Billaba fut chaotique, les Kalleriens se méfiant de leurs intentions. L'un d'eux, Janus Kasmir, manqua particulièrement de respect envers la Jedi, ce qui ne manqua pas d'énerver Caleb, Grey et Styles. Pourtant, leur cheffe demeura calme et choisit de se consacrer à son élève.

  Le jeune homme était perturbé de se sentir heureux en pleine guerre, mais elle lui rappela que trouver sa place était une tâche perpétuelle, que même les Jedi devaient évoluer, que ses émotions ne devaient pas l'entraver. Dans la soirée, autour du feu, la conversation manqua dégénérer quand le Padawan l'interrogea sur son manque de réaction face à Gamut Key. Billaba déclara regretter les responsabilités militaires des Jedi, ce qui choqua Grey et Styles. Devant l'étonnement de son apprenti à sa remise en question d'un choix du Haut Conseil, elle lui rappela que lui-même était pourtant un grand questionneur dans l'âme, suscitant l'hilarité de ses compagnons.

Kanan Jarrus

Le soir de l'Ordre 66, Caleb Dume reçoit la consigne la plus douloureuse de sa vie.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Redevenant sérieuse, elle décida d'encourager sa curiosité en lui confiant un holocron pour étudier les remises en question historiques de l'Ordre Jedi. Mais sa fierté ne dura pas longtemps, car Grey reçut alors l'Ordre 66. Il ressentit la mort de nombreux Maîtres et Chevaliers avant même de voir les clones se dresser contre eux. Maître Billaba le protégea, faisant des ravages. Il l'aida pendant un moment, tuant notamment Vantard, mais ils allaient être débordés, et elle lui ordonna de fuir. Il courut donc, conscient qu'elle ne tiendrait pas sa promesse de le rejoindre.

  En effet, alors que Styles s'élançait à la poursuite du jeune garçon, la Maître Jedi se déconcentra pour l'en empêcher et fut touchée. Les soldats l'achevèrent sous les yeux de Caleb qui se cacha sous terre pour échapper à ses poursuivants et gagner Plateau City. Terrifié, affamé, démuni, il passa plusieurs jours à se cacher et subir la pluie avant de croiser le chemin de Janus Kasmir. Malgré son attitude désinvolte, le Kallerien l'abrita dans son vaisseau, lui offrit un repas, une douche et un endroit où se reposer. Il l'aida à modifier son apparence, le conseilla.

Kanan Jarrus

Horrifié, Caleb reçoit l'avertissement d'Obi-Wan Kenobi alors qu'il se rend sur Coruscant.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Il refusa néanmoins de l'emmener sur Coruscant, alors le signal d'urgence des Jedi l'en pressait. Caleb décida donc de voler son vaisseau, le Kasmiri, pour s'y rendre lui-même. En chemin, il reçut une communication de Maître Kenobi qui informait les Jedi survivants de la situation et leur recommandait de se cacher. Il comprit donc avec effroi qu'il se jetait dans la gueule du loth-loup. Utilisant au maximum ses talents de pilote et les capacités du Kasmiri, le fugitif parvint à échapper aux chasseurs ARC-170 qui le cernaient et à regagner Kaller, le seul endroit où il pensait ne pas être recherché.

  Sans surprise, Janus Kasmir était furieux de son initiative, et il comprit immédiatement la raison de son retour. Caleb tenta de le convaincre de le prendre avec lui, ce que le Kallerien refusa. Mais il ne comptait pas baisser les bras. Pendant des jours voire des semaines, l'adolescent suivit Kasmir, saisissant l'occasion de lui sauver la vie lors d'une entrevue avec un certain Tapusk. S'il réussit à maîtriser les brutes du criminel, il n'en fut pas remercié, bien au contraire. Toutefois, Kasmir le considérait avec une certaine bienveillance, aussi l'aida-t-il à identifier ses habitudes et changer d'apparence.

  Après avoir enregistré l'appel de Maître Kenobi dans son holocron, Caleb détruisit son comlink Jedi. Il démonta son sabre laser, s'équipa d'un blaster DL-18, cacha ses quelques possessions, coupa sa tresse et attacha ses cheveux en catogan. Il n'eut dès lors plus aucun souvenir apparent de sa vie de Jedi, excepté ses bottes. L'arme à feu le dérangeait, mais Kasmir insista. Il insista également pour l'appeler "gamin" tant qu'il n'aurait pas choisi une nouvelle identité. Caleb Dume était officiellement mort.

II. Survivant


A. Premiers pas dans la clandestinité



Kanan Jarrus

Le Jedi n'existe plus, Caleb Dume découvre le monde des hors-la-loi.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Au cours de leur première mission ensemble, un vol de droïdes IG-RM, le duo se fit arrêter par Gamut Key. Retors, Kasmir vendit la mèche sur la nature du jeune homme pour s'en sortir. Si le gouverneur local eut des doutes, Tapusk, à l'origine de la fuite d'information, saisit l'occasion et exigea le Jedi, tandis que le propriétaire du Kasmiri demandait à conserver les droïdes en paiement de la trahison de l'adolescent.

  Il fut donc incarcéré. Grey et Styles allaient venir l'abattre quand son mentor refit surface afin de le libérer à l'aide d'un droïde massif. Saisissant l'occasion, l'ancien Padawan le suivit et ils quittèrent Kaller à bord du Kasmiri. Il ne lui faisait pas confiance mais savait parfaitement qu'il n'avait pas de meilleur allié pour l'instant. Pendant un temps, il devint donc voleur et contrebandier, un travail pour lequel il s'avéra doué. Cette vie lui plut même, bien qu'il soit conscient que ses anciens compagnons d'arme le traquaient. Kasmir lui reprochait cette vie bousculée, mais il ne s'y trompait pas : le Kallerien appréciait lui aussi cette façon de vivre.

Kanan Jarrus

Rapidement, Caleb et Janus deviennent partenaires et amis.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Ce rythme fut bouleversé sur Lahn, où le client qu'il devait rencontrer, Jondo, s'avéra être le général Kleeve. Celui-ci ne fut pas impressionné le moins du monde, considérant la guerre comme un passé révolu, et s'inquiétait plutôt de la transaction qu'il attendait. En retournant avertir son ami, l'adolescent le vit en plein interrogatoire par Grey, il décida alors de fuir. Il alla revoir Kleeve pour le convaincre de lui confier le vaisseau qu'il devait à Kasmir en échange de son épice. La négociation fut rude entre les anciens ennemis, mais il parvint à convaincre le Dévaronien.

  Il le conduisit donc à un vaisseau magnifique qu'il rebaptisa aussitôt le Fugitif. Mais quelque chose pointait sous son émerveillement, un instinct lié à la Force qui l'avertit trop tard de l'arrivée de Styles. Le premier coup de crosse le mit à terre, sous les yeux horrifiés de Kleeve, et il fut emporté dans la navette des clones. Il revint à lui à temps pour éviter d'être abattu. Totalement lucide, il argumenta brillamment sur la trahison, rappelant les efforts des Jedi, leurs sacrifices, les manipulations de Palpatine, leurs liens de fraternité au combat. Mais Grey y demeura imperméable. Il utilisa donc ses pouvoirs pour éloigner les soldats avant de suivre la Force et d'ouvrir un sas donnant sur l'espace.

Kanan Jarrus

Pariant sur ses amis et la Force, Caleb se projette dans l'espace pour échapper aux clones.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Il fut presque aussitôt récupéré par le Kasmiri, puis Kleeve les couvrit, depuis le Fugitif. Cependant, ce fut Grey qui les sauva. Marqué par les paroles de l'ancien Padawan, il réalisa ne pas avoir agi de façon lucide lors de l'Ordre 66, et il s'opposa à Styles pour poursuivre la traque, l'implorant de réfléchir plutôt que d'obéir. Face à son refus et à la perspective de détruire les appareils de leurs adversaires, il décida d'une approche plus radicale : il tira sur les consoles de pilotage, neutralisant le vaisseau impérial. Sans défense, celui-ci explosa lors de l'assaut suivant de Kleeve et Kasmir, à leur grande surprise.

  Secoué par la perte d'anciens amis, l'adolescent décida de se séparer de son partenaire dès leur arrivée sur Kaller, lui conseillant de travailler avec le Dévaronien. Un bon conseil qui allait durer plus de quinze ans. Le contrebandier voyait clair dans son jeu, refusant de briser leur amitié, mais l'ancien Padawan réagit violemment pour le persuader. Il le mit à terre, s'accapara le Fugitif et partit en n'emportant que son sabre laser et son holocron, rejetant même son nom.

Kanan Jarrus

Ne voyant pas d'autre moyen de couper les ponts, l'ancien Padawan dissuade violemment Kasmir de rester avec lui.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  La première étape de son voyage désormais solitaire l'emmena sur Moraga, où il rencontra Morfizo, qui ne tarda pas à devenir un ami. Il se présenta pour la première fois sous le nom de Kanan Jarrus, ce qui deviendrait sa dernière identité. Leur amitié perdura, et le jeune homme lui confia le Fugitif avant de reprendre la route.

B. Rencontre décisive



Contenu à venir

III. Rebelle


A. Le retour du Jedi



Contenu à venir.

B. Retour aux origines



  Peu après, le Ghost fit un détour par Kaller pour effectuer un ravitaillement indispensable aux habitants de Tarkin-Ville et commandé par Fulcrum. Ce voyage renvoya Kanan à ses souvenirs de la fin de la Guerre des Clones et ses premières épreuves pour survivre par lui-même. Hanté, il avait du mal à se montrer à la hauteur de son rôle dans l'équipe, et ils furent surpris au point de rendez-vous par Gamut Key, toujours gouverneur. Comme ses compagnons le remarquèrent, l'ancien Jedi se cacha aussitôt derrière Zeb, laissant Hera gérer les discussions avec le Kallerien.

Kanan Jarrus

Kanan tente de faire profil bas pour ne pas être reconnu.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Même s'il était deux ans plus âgé qu'à leur dernière rencontre, Kanan se méfiait encore d'un des rares individus capables de se souvenir de Caleb Dume. Cependant, après l'inspection de Key qui renonça à enquêter sur eux, Hera souhaitait que les Spectres retrouvent eux-mêmes la cargaison qui leur avait été promise. L'ancien Jedi tenta de la convaincre de repartir mais Sabine, Chopper et Ezra abondèrent dans le sens de la Twi'lek. Celle-ci ne s'y trompa pas et tentant d'obtenir des explications une fois à Plateau City. Sous l'effet de l'inquiétude, il s'énerva, surprenant ses amis.

  Pour éviter les questions, Kanan décida de séparer les Spectres en petits groupes, emmenant Chopper avec lui pour éviter toute question dérangeante. Il comprit bien vite que Janus Kasmir œuvrait encore dans les environs et était vraisemblablement à l'origine du détournement de leur cargaison. Il se doutait que leur séparation n'augurait pas des retrouvailles enthousiastes, mais il alla à sa rencontre en se convainquant qu'il pourrait trouver un nouvel allié contre l'Empire. Et il tomba sur Tapusk, dont il laissa échapper le nom.

  Le Kallerien ne le reconnut pas, bien que le nom donné spontanément éveilla son attention, et il ordonna à Kanan de se rendre - et de ne pas chercher à récupérer son matériel. Bien plus fort qu'à sa dernière visite, le chef des Spectres fit montre de ses progrès en neutralisant à mains nues Tapusk et ses quatre hommes de main en un instant. Toutefois, il négligea de surveiller ses adversaires. Averti par Chopper alors qu'il informait ses amis de sa situation, il n'eut pas le temps de réagir : le Kallerien s'était relevé et le poignarda dans le dos.

Kanan Jarrus

Pour avoir baissé sa garde, Kanan est grièvement blessé.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Réagissant immédiatement malgré sa distraction, il parvint à assommer Tapusk. Gamut Key vint ensuite à sa rencontre pour savourer la défaite du criminel. Appelant Kanan "Maître", il lui fit comprendre sa volonté de se débarrasser du carcan de l'Empire, repartant en le laissant récupérer sa cargaison en signe de bonne amitié. Il n'avait plus qu'à attendre ses compagnons, dont la lenteur l'inquiétait compte tenu de sa blessure. Hera s'inquiéta, mais il ne put la rassurer : il s'évanouit. Pour le sauver, les Spectres durent le plonger dans une cuve à bacta. Inconscient, il replongea dans ses souvenirs de ses premières aventures avec Maître Billaba, tandis que ses amis devaient le protéger alors que Tapusk avait révélé leur localisation à l'Empire : le centre médical de Plateau City. Les stormtroopers ne tardèrent pas à attaquer la position des rebelles, qui les accueillirent sans reculer. Zeb, Hera, Sabine et Ezra affrontèrent férocement les soldats.

Kanan Jarrus

Malgré leur détermination, les Spectres ne parviennent pas à retenir les Impériaux.
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Malgré leur détermination, les Spectres furent submergés par les Impériaux et ne tardèrent pas à se faire capturer, refusant de fuir momentanément en abandonnant Kanan. Alors que les soldats demandaient à leur supérieur s'il fallait interroger ou tuer les rebelles, l'ancien Jedi se remémora sa victoire sur Mygeeto et son départ pour Kaller, ce qui le fit revenir à lui. Utilisant la Force, il brisa sa cuve, récupéra son sabre laser et neutralisa rapidement les stormtroopers qui tenaient ses compagnons en joue.

Kanan Jarrus

A peine remis, Kanan protège les siens.
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  À nouveau en pleine possession de ses moyens, Kanan put aider ses amis à terminer la mission, ce qui permit au Ghost de partir. Il resta sur Kaller avec Ezra pour répondre à un message de Morfizo. Il l'emmena à la rencontre de Gamut Key qui les aida à se rendre sur Moraga, le monde de son ami. Il semble que la remontée de ses souvenirs ait semé chez lui une certaine confusion entre ses identités passée et présente car il laissa échapper que Morfizo était "le plus vieil ami de Kanan Jarrus", une façon de s'exprimer qui interpella Ezra.

  En arrivant, ils furent accueillis par Morfizia, l'épouse de son ami, qui lui apprit qu'il avait rejoint la cause rebelle et été emprisonné par l'Empire sur Lahn. Kanan confia la famille de Morfizo à Gamut Key, qui les aida à disparaître, tandis que lui-même et Ezra récupérait le Fugitif, son vieux vaisseau qu'il avait laissé aux soins de ses amis sur Moraga. Agréablement surpris, son élève l'interrogea à ce sujet mais l'ancien Jedi se contenta d'expliquer que c'était un vaisseau de secours, le Ghost étant leur foyer et le Phantom leur atout discrétion.

Kanan Jarrus

Ce n'est pas sans fierté que Kanan présente le Fugitif à Ezra.
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Sur Lahn, ils localisèrent Morfizo au spatioport de l'île Illmek, sous bonne garde. Laissant son apprenti distraire les soldats, Kanan s'infiltra dans le bâtiment principal. Neutraliser les stormtroopers fut une formalité, contrairement à la vice-amirale Rae Sloane, qu'il reconnut avec stupeur. Celle-ci confirma s'être consacrée, sur son temps libre, à des recherches sur ce pilote étrange depuis leurs aventures sur Gorse, et dévoila sa découverte la plus surprenante : l'histoire de Kanan Jarrus s'arrêtait à Moraga.

  Repoussant ses dires avec nonchalance, notamment les références à la confiance qu'il plaçait en Hera, l'ancien Jedi trompa sa vigilance et agit en un instant. D'une poussée de Force, il assomma Sloane, avant de l'enfermer dans la cellule de Morfizo, rendant la liberté à son ami. Celui-ci lui demanda quelques explications, que Kanan préféra éluder, ne se considérant plus comme un Jedi. Ils retrouvèrent ensuite Ezra et quittèrent la planète, sans savoir que le Grand Inquisiteur les suivit de près pour questionner la vice-amirale.

Kanan Jarrus

Les retrouvailles de Kanan et Rae Sloane ne sont pas à l'avantage de cette dernière.
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Fort de cette réussite, ils purent regagner Kaller, où Gamut Key dissimula l'Escape et offrit de nouvelles identités à Morfizo et sa famille. Les rebelles venaient de gagner un allié précieux. Puis Ezra expliqua la façon dont il s'était débarrassé des soldats : grâce à un bienfaiteur venu de nulle part et disparu sans un mot, sans reconnaître Janus Kasmir qui avait décelé chez l'adolescent un air lui rappelant le Caleb Dume qu'il avait pris sous son aile.

C. Le dur rôle de mentor



Contenu à venir.


En savoir plus

  Le guide visuel de la série Star Wars Rebels établit Coruscant comme planète natale de Kanan. Cependant, dans le comics retraça sa jeunesse au sein de l'Ordre Jedi, l'un des amis de Caled Dume lui dit que la Guerre des Clones lui ferait si peur qu'il rentrerait sur son monde natal. La discussion étant tenue au Temple Jedi, il aurait été plus logique de dire "revenir ici" à un véritable natif de Coruscant. Par conséquent, l'information est à prendre avec précaution.
  La vie de Kanan auprès de Janus Kasmir dura probablement seulement quelques semaines ou mois. En effet, il est établi qu'il a 28 ans à sa rencontre avec Ezra (an -5 avant la Bataille de Yavin), soit quatorze ans après l'Ordre 66. Or, dans le comics, Kanan (en tant que narrateur) dit clairement avoir quitté Kaller depuis quatorze ans. Par conséquent, sa présence dans le secteur n'a pas pu durer longtemps.
  La chronologie des aventures des Spectres sur Kaller est confuse à définir. Ezra ne possède, dans le comics Kanan, ni blaster ni sabre laser (il aurait sinon été absurde qu'il soit le seul à ne pas s'en servir pour se battre en protégeant son mentor dans le bacta), ce qui situe l'action avant l'épisode 3 de la saison 1 de Star Wars Rebels.


Actualités en relation

HoloNet : Un large pack de fiches pour la journée Star Wars !

Comme tous les ans, Star Wars HoloNet vous a préparé un sacré paquet de fiches tout confondu pour le 4 mai, univers Legends et Canon, séries, comics, romans et jeux ! Et donc aujourd'hui ce sont 69 fiches qui...


The Clone Wars : Une bande-annonce et une affiche pour la septième saison !

Lucasfilm a mis en ligne une bande-annonce et une affiche pour l'ultime saison de la série d'animation Star Wars : The Clone Wars qui arrivera sur Disney+ dès le 21 février prochain aux États-Unis ! Ce...


Informations encyclopédiques
Kanan Jarrus
Nom
Kanan Jarrus
Autre(s) nom(s)
Caleb Dume
Surnom
Spectre Un
Espèce
Date de naissance
An -33 av. BY
Lieu de naissance
Coruscant (présumé)
Date de décès
An -1 av. BY
Lieu de décès
Taille
1,9 m
Fonctions
Padawan
Chef de l'équipe des Spectres
Mentor d'Ezra Bridger
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/05/2020

Date de modification
04/05/2020

Nombre de lectures
871


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.