Suralinda Javos


Suralinda Javos était une squamatienne qui quitta la marine de la Nouvelle République avant de devenir journaliste puis de rejoindre la Résistance et l'escadron Black.

  Suralinda Javos était une ravissante Squamatienne aux longs cheveux bruns qui pilotait pour la Nouvelle République à l'époque où le Premier Ordre étendait secrètement son influence depuis les Régions Inconnues. Sura, comme ses amis l'appelaient, était l'une des dernières représentantes de son espèce depuis que les impériaux avaient ravagé son monde et réduit son peuple en esclavage. Lassée des combats, elle devint une journaliste d'investigation et intégra le journal Phare Galactique sur Hosnian Prime.

  Les années passant, le patron de Suralinda devint de plus en plus exigeant et ne se contentait plus des enquêtes sur l'esclavagisme sous l'Empire. La squamatienne devait absolument trouver un nouveau sujet existant, comme par exemple des informations inédites sur la Résistance. Elle savait que son ancien compagnon dans la Marine, Poe Dameron, avait rejoint l'organisation militaire de la générale Leia Organa. Suralinda retrouva donc son ami sur une planète de la Bordure Intérieure où elle avait payé des crapules pour les effrayer. Poe ignorait évidemment tout du stratagème et prit la fuite avec Sura alors qu'elle lui confiait avoir découvert des faits troublants sur le Premier Ordre, des mensonges évidemment. La squamatienne voulait appâter Poe pour qu'il la conduise jusqu'à la base secrète de la Résistance.

Suralinda Javos

Suralinda et Poe se retrouvant après de nombreuses années.


  Cependant, Poe et Suralinda se firent réellement arrêter par des agents du Bureau de Sécurité du Premier Ordre, et de nombreux civils se firent tuer dans la cantina où ils se trouvaient. La squamatienne sut se débarrasser de son geôlier et libéra Poe, qui la conduisit immédiatement sur D'Qar. Mais au lieu de donner l'information au Phare Galactique, Suralinda avoua qu'elle avait menti devant son ami et la générale Organa. Elle ne détenait aucune information sur le Premier Ordre, mais avait constaté de quoi ils étaient capables. Elle avait choisi son camp et était prête à assumer les conséquences de ses actes.

  Les jours passaient sans que personne n'ait besoin de Suralinda. Depuis qu'elle avait choisi son camp et avoué ses fautes, elle était de corvées de nettoyage... jusqu'à ce que Poe vienne la chercher, car Leia Organa avait besoin d'elle. La générale trouvait que les missions de la Résistance n'étaient pas suffisantes et qu'elles ne marquaient pas assez les esprits. Suralinda proposa alors de montrer aux gens les atrocités perpétrées par le Premier Ordre : pour cela, il faudrait des images, des vidéos, et c'était son métier. Elle était la squamatienne de la situation. Pendant que Poe et Temmin Wexley se rendraient sur Abednedo dans l'espoir d'y retrouver Oddy Muva, elle irait sur Spalex, un monde que le Premier Ordre convoitait aussi pour ses ressources en thorilide, avec Jessika Pava et Karé Kun. Suralinda voyait bien que Jessika ne lui faisait pas confiance, et c'était normal, après ce qu'elle avait failli faire : c'était son rôle d'établir une relation de confiance. Les trois femmes prirent donc la direction de Spalex et Suralinda emportant tout son équipement : elle partagea un Y-Wing avec Jess, et toutes les deux discutèrent pendant le trajet.

  Sur place, il ne leur fallut pas longtemps pour repérer une garnison de Stormtroopers et assister en direct au meurtre d'un membre de l'espèce vivante locale. Jessika et Karé souhaitaient intervenir immédiatement pour défendre les opprimés, mais Suralinda leur rappela que ce n'était pas leur mission. Au contraire, un acte barbare, filmé en direct par ses drones et satellites, était exactement ce qu'elles étaient venues chercher. La squamatienne savait que ses mots étaient durs, et cela lui coûtait de les prononcer : son peuple avait aussi subi les conséquences d'un sol riche en thorilide. Néanmoins, Jess et Karé passèrent à l'attaque. Ce qu'elles regrettèrent, puisqu'une fois l'effet de surprise dissipé, les trois femmes furent arrêtées par les Stormtroopers. Suralinda gagna du temps en déclarant qu'elles étaient membres de l'escadron Black. Jess perçut cette déclaration comme une trahison, alors que la squamatienne venait de leur obtenir un sursis : en effet, les trois femmes n'allaient pas être exécutées. Ce temps permit à Jess et Karé de se libérer et de s'éloigner du campement pendant que Suralinda retrouvait son équipement. Elle reconfigura les drones en mode létal qui se débarrassèrent d'une douzaine de Stormtroopers. Mais soudain, l'Enshado surgit de l'hyperespace : plusieurs chasseurs TIE et une navette de classe Xi à bord de laquelle se trouvaient Terex et la commandante Malarus sortirent des hangars du croiseur léger. Les trois femmes de la Résistance se mirent alors à courir vers leur vaisseau, mais le X-Wing et Y-Wing se firent détruire avant qu'elles ne les atteignent.

Suralinda Javos

Suralinda est encerclée par des Stormtroopers sur Spalex.


  Fort heureusement, les X-Wing de Poe et Temmin jaillirent du hangar de l'Enshado. Tous deux avaient en fait été capturés par le Premier Ordre en cherchant Oddy Muva, mais s'étaient libérés grâce à ce dernier. La bataille fit rage pendant quelques instants dans le ciel de Spalex jusqu'à ce qu'un chasseur TIE se retourne contre les siens : celui volé par Oddy Muva. L'Abednedo fonça avec son vaisseau sur le croiseur léger dont les boucliers étaient au plus bas. L'Enshado explosa, emportant avec lui de nombreux officiers et Oddy Muva. Terex et Malarus, toujours à bord de leur navette, quittèrent immédiatement Spalex. La victoire avait un goût amer pour les membres de l'escadron Black, car après la mort de L'ulo venait celle d'Oddy. Suralinda venait de gagner sa place au sein de l'escadron et la confiance de Jessika Pava. Elle disposait également de bandes vidéos qui pourraient contrer la propagande du Premier Ordre.

  Après Spalex, Suralinda accompagna Leia Organa pour une mission de la plus haute importance : les droïdes espions de C-3PO avaient découvert que Lor San Tekka était retenu prisonnier sur Cato Neimoidia, dans le palais du baron Paw Maccon. Il fallait donc sauver l'explorateur avant que le Premier Ordre n'apprenne ce qu'il se passait. Suralinda se fit donc passer pour la servante de la générale qui venait déposer les robes de sa mère, Padmé Amidala, en sécurité dans le complexe de Paw Maccon, réputé comme étant l'un des endroits les plus sûrs de la galaxie. Tout ceci n'était bien sûr qu'une façade, puisqu'une fois les valises de vêtements introduites dans l'enceinte, Poe en sortit en s'en alla libérer Lor San Tekka. Dans le même temps, Temmin, Jess et Karé pénétrèrent dans l'espace aérien du baron, qui ordonna aussitôt à ses nuées de droïdes Vautour de les éliminer.

  Tout se déroulait à merveille jusqu'à ce que Terex et Malarus fassent irruption dans le palais : l'agent vola le vaisseau de la générale dans lequel se trouvait l'explorateur fraîchement libéré, et la commandante s'empara du Black One. Heureusement, Poe put obtenir un chasseur et vola au secours de ses compagnons pendant que Terex et Lor San Tekka disparaissaient dans l'hyperespace. La mission avortée, Leia exigea de récupérer les robes et Suralinda demeura à ses côtés tout du long. De retour sur le Raddus, le vaisseau amiral de la Résistance, l'escadron Black reçut une communication entrante de Terex, qui déclara avoir lâché Lors San Tekka près de la nébuleuse de Forveen, dans la Bordure Médiane. La Squamatienne demeura à bord du Raddus pendant que Poe, Snap, Jess et Karé anéantissaient un croiseur léger du Premier Ordre ainsi que plusieurs chasseurs TIE avant de récupérer l'explorateur sain et sauf. De retour sur D'Qar, San Tekka promit à la générale Organa de consacrer toute son énergie à retrouver Luke Skywalker. Suralinda assista au mariage de Karé et Temmin avec ses compagnons, un moment de joie entre les affrontements.

Suralinda Javos

Suralinda et Leia dans le palais de Paw Maccon.


  Plus de six mois s'écoulèrent. Suralinda apprit avec effroi la mort de l'explorateur sur Jakku, et découvrit l'existence de la super-arme Starkiller du Premier Ordre suite à la destruction du système de Hosnian Prime. Suralinda ne participa pas à la bataille de Starkiller, probablement occupée à d'autres tâches importantes sur D'Qar, comme Karé. Après la destruction de la super-arme, les réjouissances furent de courte durée. En effet, le Fulminatrix venait de sortir de l'hyperespace escorté par plusieurs destroyers de classe Resurgent. Poe put retarder seul le cuirassé afin de laisser le temps aux troupes d'évacuer la base.

  Pendant ce temps, Leia confia une mission de la plus haute importance au reste de l'escadron Black : ils devaient aller chercher de l'aide le plus rapidement possible. Suralinda, Karé, Temmin et Jess partirent aussitôt en direction de Pastoria : la Squamatienne répondait désormais au nom de Black 4 et répondait aux ordres de Temmin, le nouveau Black Leader en l'absence de Poe. Malheureusement, l'escadron perdit son temps car le roi de Pastoria avait déjà prêté allégeance au Premier Ordre et avait trompé les pilotes pour qu'ils se débarrassent de ses opposants politiques. Sans plus tarder, l'escadron Black mit le cap sur Ikkrukk, un autre monde indiqué par Leia.

  Alors que le reste de la flotte de la Résistance avait échappé au Supremacy et rejoint Crait pour y mener une bataille déséquilibrée contre les troupes du Premier Ordres conduites par Kylo Ren, Surlainda, Temmin, Jess et Karé découvrirent que la capitale d'Ikkrukk, Grail City, était assiégée par l'ennemi. En effet, un croiseur lourd de classe Maxima-A bombardait sans relâche le bouclier dont l'énergie était déjà réduite de moitié. L'escadron Black se sépara : alors que Temmin et Karé repoussaient les dizaines de chasseurs TIE qui fondaient sur eux, Sura et Jess infiltrèrent la capitale. Elles profitèrent d'un court créneau pour pénétrer dans une mince ouverture du bouclier créée par les défenseurs. Les deux femmes atterrirent brutalement et furent immédiatement confrontées aux sympathisants du Premier Ordre, ceux-là même qui avaient désactivé les défenses planétaires de Grail City. Suralinda fut gravement blessée et Jess se trouvait également dans un état préoccupant.

  Retrouvant ses esprits et encouragée par son amie, la Squamatienne retrouva des forces pour mener le combat. Utilisant le venin mortel que ceux de son espèce pouvaient cracher, elle neutraliser plusieurs insurgés, permettant ainsi de rejoindre la salle de contrôle. Au moment où Poe arrivait sur Ikkrukk pour porter secours à Temmin et Karé, en proie à des dizaines de chasseurs TIE, Suralinda et Jess réactivèrent les batteries anti-aériennes : le croiseur lourd du Premier Ordre fut taillé en pièces et la bataille se solda par un échec cuisant pour les assaillants.

  La mission était finalement un franc succès : Grist, la première ministre de Grail City, promit à l'escadron Black de rejoindre la Résistance, et également qu'elle veillerait à ce que tous les mondes de son système fassent de même. Suralinda n'hésita pas à passer la soirée avec sa nouvelle famille, l'escadron Black. La réalité la rattrapa cependant bien vite quand Poe expliqua que tout ce qu'il restait de la Résistance tenait désormais dans le Faucon Millenium.

Suralinda Javos

Suralinda, blessée après avoir infiltré Grail City avec Jessika Pava.



Actualités en relation

HoloNet : Poe Dameron et l'escadron Black sur l'encyclopédie

A l'occasion de la sortie chez Panini du 6ème et dernier volume de la série Poe Dameron centrée sur le personnage du même nom, pilote talentueux de la Résistance, je vous propose aujourd'hui et...


Informations encyclopédiques
Suralinda Javos
Nom
Suralinda Javos
Autre(s) nom(s)
Black 4
Surnom
Sura
Espèce
Fonctions
Journaliste, pilote
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/05/2019

Date de modification
28/05/2019

Nombre de lectures
368


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.