Carnor Jax


Ancien garde royal qui trahit l'Empereur, tué en l'an 11 par Kir Kanos

  Carnor Jax peut, à bien des égards, être considéré comme l'image même du traître ambitieux, puisqu'il se distingua notamment au cours de sa vie pour avoir volontairement saboté les clones de l'Empereur Palpatine ressuscité afin de s'attribuer le pouvoir. Cependant, il ne faut pas négliger les autres aspects de sa vie et il est intéressant de voir comment ce simple garde royal de l'Empereur est devenu un seigneur impérial ayant des rudiments dans la manipulation de la Force. Ce qui ne l'a pas empêché de se faire tuer par Kir Kanos.

  En ce qui concerne son passé, la vie de Carnor Jax peut se résumer par épisodes anecdotiques. On sait que cet homme était le fils d'un mercenaire Sith, plus précisément un Garde Soleil de la planète Thyrsus. Le père de Carnor Jax fut tué par l'Empereur Palpatine en personne, car ayant échoué à rapporter au maître incontesté des Sith un artefact de grande valeur : l'holocron personnel du roi Sith Adas. Peut-être était-ce pour cette raison, le meurtre de son père, que Jax trahit son Empereur des années plus tard, malgré le fait qu'il le servit pendant plusieurs années. Ou alors était-ce simplement le fruit d'une ambition démesurée ? Nul ne peut le dire avec certitude aujourd'hui.

  Ce qui est sûr, c'est que le talent de Jax en tant que soldat n'avait effectivement d'égal que sa vanité et son ambition personnelle. Par ce talent de guerrier d'exception, Carnor Jax intégra les célèbres stormtroopers de l'Empire Galactique. À vrai dire, il servit même sous les ordres de l'agent impérial Blackhole, qui disposait de troupes personnelles pour ses missions : les stormtroopers noirs. À partir de là, on ne peut douter du fait que Carnor Jax se distingua suffisamment pour être recruté, trié sur le volet comme d'autres hommes issus d'une douzaine des meilleurs escadrons de l'Empire, parmi la crème de l'élite guerrière : les gardes royaux.

  Mais avec l'intégration dans ce nouveau corps d'élite vint également un nouveau type d'entraînement, extrêmement rude, pour Jax. Le jeune homme le suivit comme tous les futurs gardes royaux sur le monde inhospitalier de Yinchorr, qui avait été épuré de ses habitants pour fournir un centre d'entraînement idéal pour une élite guerrière, la planète comptant des zones très arides et désolées qui contribuaient à forger le corps et l'esprit des futurs gardes. Carnor Jax fut instruit dans l'art mortel de l'Echani, au maniement de la pique de force et de la double vibrolame. Sous l'œil attentif du maître d'armes, Ved Kennede, Carnor Jax se perfectionna en même tant que ses autres frères d'armes en s'entraînant notamment dans une arène de combat appelée la Tornade, une plate-forme de combat située au-dessus d'un gigantesque puits.

  Lors de combats dans cette arène, Carnor Jax remportait systématiquement les duels face à Kir Kanos, et lui faisait bien remarquer cet état de fait, soulignant par là que Kanos n'arriverait jamais à sa cheville dans un duel. Cependant, malgré les talents de l'un et de l'autre, ni Jax ni Kanos ne furent le meilleur élève de leur promotion, ce titre revenant à un certain Burr Danid. D'un certain point de vue, cet état de fait leur sauva la vie : en effet, lors d'une visite surprise au centre d'entraînement, l'Empereur en personne vint pour jauger les capacités de ceux qui allaient défendre sa personne, même si, en tant que Seigneur Noir des Sith, Palpatine n'en avait pas réellement besoin. Par ailleurs, l'Empereur avait requis la présence de son bras droit, Dark Vador, pour qu'il puisse "évaluer" le meilleur élève du centre. Ainsi, le Seigneur Sith affronta Burr Danid au sein de la tornade, sous les yeux de Jax et des autres élèves.

Carnor Jax


  Sur ordre de l'Empereur et de Dark Vador, Danid donna tout ce qu'il pouvait, ses attaques et ses défenses étant impeccables et possédant une technique parfaite. Mais Vador était un Seigneur Sith aguerri et il se joua du jeune homme du début à la fin avant de le mettre à terre et de lui couper la main droite. Désarmé, Danid ne demanda pourtant pas grâce, ce que Vador ne lui accorda pas de toute façon et le Sith tua Danid en le poussant au fin fond du puits de la Tornade. Face à cette leçon qui leur avait été enseignée au prix de la vie de leur camarade, les réactions de Kanos et Jax furent assez opposées : Kanos se révéla choqué par ce à quoi il venait d'assister, alors que Jax fit preuve d'un sang-froid calculateur, le motivant sans doute plus pour devenir assez féroce afin d'obtenir le meilleur score de sa promotion.

  En cela, l'entraînement des gardes royaux se rapproche de celui des Sith, enseignant la dure loi du plus fort, quitte à ce que cela se fasse au prix de nombreuses vies pour que seuls les plus résistants et les plus vindicatifs puissent survivre et apporter ainsi toujours du sang neuf dans leurs rangs. Aussi, le nombre des élèves de la promotion de Carnor Jax se réduisit au fil des années. Durant les derniers temps de leur formation, les élèves étaient entraînés par paires, apprenant à vivre comme des frères, à s'épauler et à travailler ensemble. Ainsi, il ne resta plus que quatre candidats en lice qui se sont distingués parmi l'ensemble de la promotion : Carnor Jax lui-même, Kir Kanos, Lemmet Tauk et Alum Frost. Croyant être au bout de leur entraînement, Jax n'hésita pas à remettre une couche d'arrogance en insinuant que si Kanos était arrivé à ce stade seulement grâce à la chance, lui-même y était parvenu grâce à sa détermination et à son habileté.

  Mais il restait encore une ultime épreuve, qui serait supervisée par l'Empereur en personne. Pour cette épreuve, une paire de recrues devait se présenter devant l'Empereur et, armés chacun d'une double vibrolame, devaient se combattre jusqu'à ce qu'un seul s'en sorte vivant. Carnor Jax se présenta avec Alum Frost, les deux se sont affrontés pour un des deux postes de gardes royaux à pourvoir, et Jax a triomphé. En tuant celui avec qui il a partagé tant de temps, Jax a fait preuve de sa loyauté envers l'Empereur et vit sa formation achevée. Une fois le corps inerte de Frost enlevé, ce fut au tour de Kanos et de Tauk de s'affronter pour l'Empereur. Jax put regarder entre les pans de rideaux se dressant derrière le siège de l'Empereur le combat qui opposa cette seconde paire. Mais contrairement à Jax, Kanos fut quand même bouleversé par la mort de son frère d'armes, sans compter qu'il se vit infliger une cicatrice au visage par Vador en guise de dernière leçon. C'est ainsi que Carnor Jax fut élevé au rang de garde royal.

  Mais quant à savoir quel a été le parcours de Carnor Jax depuis sa sortie du centre d'entraînement de Yinchorr jusqu'à la première mort de l'Empereur à la Bataille d'Endor, nul ne saurait vraiment le dire. On sait juste qu'après la Bataille d'Endor, les gardes royaux choisirent des chemins différents : certains s'adonnèrent à un suicide de masse, alors que d'autres, angoissés quant au devenir de l'Empire, décidèrent de rejoindre les rangs du seigneur de guerre impérial Shadowspawn. D'autres encore plus désemparés tentèrent de trouver du réconfort dans les paroles mielleuses des Prophètes du Côté Obscur, qui leur promirent que l'Empereur reviendrait un jour, ce qui s'avéra tout à fait juste comme prophétie. Si la loyauté est une qualité indéniable, Carnor Jax considérait qu'une loyauté aveugle ne pouvait pas servir ses intérêts : dégoûté par la pathétique faiblesse de ses pairs de la garde royale de l'Empereur, produit de leur fidélité aveugle envers le monarque Sith, Jax ne choisit aucune des alternatives vers lesquelles se tournèrent les autres gardes royaux.

  En cela, Carnor Jax n'eut aucune difficulté à brader sa loyauté pour Palpatine pour celle envers celui qui se prétendait le successeur du Seigneur Noir des Sith, Sate Pestage. Puis, toujours dans son propre intérêt, Carnor Jax fit temporairement allégeance à la Directrice des Renseignements Impériaux, Ysanne Isard. Ainsi, même s'il prétendait faire acte de soumission à un de ses supérieurs, Jax n'était en réalité loyal qu'envers lui-même. Mais cela changea lorsque l'unité de gardes royaux dont Jax faisait partie fut transférée par Isard pour servir sous le commandement de la Dame Sombre Lumiya. Il ne fallut alors pas longtemps à la Dame Sombre des Sith pour sentir et reconnaître le potentiel dans la Force de Carnor, et c'est ainsi que la Dame Sombre prit le garde royal sous son aile pour en faire son apprenti Sith, le deuxième apprenti qu'elle a eu, lui offrant ce que ses précédents maîtres ne lui ont jamais donné : le pouvoir du Côté Obscur de la Force.

Carnor Jax


  Après avoir procuré un entraînement basique à Carnor Jax, Lumiya le mit au fait de la nécessité pour elle de rassembler les différents éléments qui permettraient à l'Ordre Sith de renaître dans toute sa splendeur, son pouvoir s'étant effrité après Endor avec le début de la fragmentation de l'Empire. Mais avant de laisser son apprenti pour accomplir sa quête, la Dame Sombre lui donna l'ordre d'infiltrer les plus hauts niveaux de la sphère politique de l'Empire et de préparer le terrain pour le retour des Sith, et ce quel qu'en soit le prix. C'est ce que Jax fit une fois son mentor éclipsé, rassemblant de futurs alliés politiques et militaires ainsi que des tas de secrets relatifs au Cercle Intérimaire Impérial. Carnor Jax utilisa même des adeptes du Côté Obscur comme Sarcev Quest pour apprendre de nouveaux pouvoirs de la Force. Même s'il n'atteignit jamais le niveau d'un Seigneur Sith confirmé, Jax montra certaines aptitudes pour la télékinésie et la précognition.

  Cependant, malgré le fait qu'une bonne partie de ses plans se soit déroulée sans encombre, un événement imprévu, et tout à fait impensable pour l'ancien garde royal, vint contrecarrer ses plans : l'Empereur Palpatine ressuscité. En cet an 10 après la Bataille de Yavin, le retour de l'Empereur galvanisa une nouvelle fois les Impériaux, et la Nouvelle République qui s'était épanouie pendant six ans faillit bien être emportée par les armées impériales rassemblées. Mais il ne faut pas croire que le retour de Palpatine ne fit que des heureux du côté impérial, nombre d'officiers ayant durant ces six ans goûté au pouvoir et n'étant pas prêts, ou alors avec beaucoup de réticence, à le céder à nouveau à Palpatine. Carnor Jax était de ceux-là, n'ayant pas dépassé sa simple condition de garde royal pour retourner à un poste subalterne.

  Aussi, dans le dos de Palpatine, et avec l'aide du Conseil Intérimaire Impérial, Carnor Jax put rassembler suffisamment de fonds pour acheter le médecin personnel de l'Empereur, chargé du maintien des nombreux clones de l'Empereur, pour qu'il sabote les corps répliqués de Palpatine afin que ce dernier ne puisse plus revenir d'entre les morts. Pour que le plan visant à tuer l'Empereur ne soit pas révélé à celui-ci, Jax put compter notamment sur l'aide du lieutenant Geff Blim, qui réduisit au silence les membres du Conseil Impérial en désaccord avec Jax. Tout semblait parfaitement huilé, Jax sachant que la perte de ses clones, et la dégradation sérieuse de son dernier clone, causée par son médecin, obligerait Palpatine à se mettre à la recherche d'un des Skywalker pour s'emparer de son corps pour continuer à vivre. Ainsi, Jax savait que les Skywalker et les Solo ne laisseraient pas faire l'Empereur et l'enverraient, ainsi que son médecin, vers une mort certaine.

  Mais plusieurs détails d'importance firent que le plan ne se déroula pas comme prévu. Pour commencer, Jax comptait sur l'habileté de Luke Skywalker et de ses amis pour tuer les deux gardes royaux qui avaient accompagné l'Empereur jusqu'à Onderon, où s'était réfugiée Leia et le petit Anakin Solo. Mais un des gardes survécut et tenta tant bien que mal de rejoindre son maître à la Forteresse Kira ; c'est là que le plan de Jax capota sur un deuxième point. Si Palpatine fut bien tué, le médecin de l'Empereur fut épargné pour qu'il raconte aux Skywalker et aux Solo sa trahison et par qui il avait été payé. Cette confession fut entendue par le garde royal rescapé qui n'avait pu rejoindre la Forteresse Kira à temps pour sauver Palpatine, mais assez vite pour entendre en cachette la confession du médecin. Dès lors, il se dépêcha de retourner sur Yinchorr pour faire part de la trahison de Carnor Jax envers l'Empereur. Carnor Jax ordonna alors qu'il n'y ait aucun témoin pour relater sa trahison.

  Quelques heures après que les gardes royaux rassemblés sur Yinchorr aient juré de tuer le traître Jax, des troupes impériales débarquèrent pour tous les éliminer. Seul Kir Kanos put s'en sortir vivant afin d'accomplir le serment qu'il avait prêté avec ses frères d'armes. Carnor Jax apprit cela et en fut vraiment contrarié : même s'il ne l'estimait guère, Jax savait que Kanos faisait partie de l'élite des guerriers, qu'il était un homme susceptible de faire vaciller ses futurs projets de domination galactique. Carnor Jax ne pouvait tolérer cela et c'est dans ce but qu'il plaça sur la tête de Kir Kanos une importante prime et détacha de nombreux bataillons pour que ceux-ci traquent et neutralisent Kir Kanos. Mais Carnor Jax devait également s'atteler à la consolidation de son pouvoir ainsi qu'à la mise en œuvre de la défaite de la Nouvelle République.

  Néanmoins, et l'ex-garde royal le fit bien remarquer au général Redd Wessel, commandant ses forces militaires, que même le plan le mieux réglé pouvait être battu en brèche par le moindre détail contrariant, et Kir Kanos constituait justement un énorme détail, pour ne pas dire une épine dans le pied de Jax. C'est pourquoi, avant de se consacrer à son projet de domination galactique, Carnor Jax employa ses ressources à la traque de Kanos, Jax prenant la tête d'importantes forces impériales à bord de son destroyer stellaire personnel, le Revanche de l'Empereur. À son bord, sur la passerelle de commandement, Jax, portant désormais une tenue de garde royal possédant plus une dominante noire que rouge,  se fit aménager une estrade d'observation sur laquelle son siège trônait. Il n'était pas alors rare de le voir s'exercer à la télékinésie avec des sphères.

Carnor Jax  C'est sur cette passerelle que le général Wessel apprit malheureusement à Jax que le bataillon envoyé sur Zaddja n'a pu mettre la main sur Kanos. Pire, le bataillon est tombé dans un piège monté par Kanos avant que celui-ci ne parte pour d'autres horizons. À cela, la colère de Carnor Jax n'en fut que plus grande, car l'ex-garde royal connaissait bien les capacités de son adversaire, sachant que cet homme seul pourrait ruiner ses plans. En cela, et au vu du courroux de son maître, Wessel n'avait pas intérêt à échouer à nouveau. C'est alors que Jax reçut un rapport en provenance de la planète Phaeda, rapport faisant état d'une escarmouche dans une cantina où un homme seul serait venu à bout d'une vingtaine d'Impériaux. Nul doute pour Jax qu'il s'agissait de Kir Kanos, et il décida de venir personnellement régler la question sur Phaeda avec le Revanche de l'Empereur. Il précisa même au colonel Xexus Shev, commandant de la garnison impériale locale, de ne rien tenter qui pourrait compromettre la capture de Kanos.

  Malheureusement pour Carnor Jax, l'impatience et l'incompétence de Shev permirent non seulement aux Néo-républicains cachés sur Phaeda de remporter une victoire écrasante, mais aussi à Kanos de s'échapper une fois de plus alors que Jax lui avait pourtant ordonné de ne rien faire. Et ce que Jax craignait arriva et, à peine débarqué sur Phaeda, il eut un entretien personnel avec le colonel Shev où il souligna le fait qu'il était déjà au courant de son incompétence. Néanmoins, il ne fit pas exécuter Shev pour sa désobéissance mais lui fit remarquer que sa mort serait très lente si les actions de Shev ont permis à Kanos de s'échapper.

  Réuni avec ses officiers, Carnor Jax essaya d'évaluer la situation et, au cours de la réunion, un homme du nom de Tem Merkon demanda une audience pour révéler des informations au seigneur Jax à propos de Kir Kanos. Croyant enfin tenir le garde royal fugitif grâce aux renseignements de Merkon, Carnor Jax, en tendant une embuscade tout près du vaisseau avec lequel Kanos était arrivé sur Phaeda, captura le commandant de la Nouvelle République en poste sur la planète : Mirith Sinn. L'emmenant au quartier général de la garnison, Jax fit torturer la jeune femme pour qu'elle lui donne des renseignements valables sur Kanos. Parallèlement, étant donné que ce n'était pas la bonne cible que les soldats de Jax ont capturée au spatioport, Carnor Jax dépêcha des soldats chez Merkon pour qu'il s'explique sur les informations erronées qu'il avait fournies aux Impériaux ; mais l'escadron qui fut envoyé fut désintégré dans l'explosion de la maison de Merkon, celui-ci s'y trouvant et étant déjà mort.

  Sa patience ayant des limites, et désireux de ne plus perdre de temps avec l'élimination de Kanos, Carnor Jax adopta une méthode d'interrogatoire plus musclée. Le destroyer stellaire l'Inébranlable était arrivé en orbite de Phaeda aux côtés du Revanche de l'Empereur, et Jax exerça un chantage sur Mirith Sinn : si elle ne lui dévoilait pas le lieu où se terrait Kir Kanos, il bombarderait les forces néo-républicaines se trouvant sur Phaeda et qui se sont repliées sur le col de Collo Fauale. Après une première salve sur les positions néo-républicaines, Sinn finit par dire que Kanos était parti dans les montagnes, au spatioport de Chinesti. Mais Jax savait qu'elle mentait, grâce à la Force, et il finit par lui arracher la vérité : Kanos était parti pour Yinchorr.

  Ordonnant à son vaisseau de se tenir prêt pour le départ pour Yinchorr, Carnor Jax ajouta de ne laisser aucun survivant parmi les Néo-républicains se trouvant sur Phaeda, témoignant ainsi de sa perfidie de caractère. Néanmoins, il fit relâcher Mirith Sinn en "gage de bonne foi", mais ceci n'était encore qu'une duperie, escomptant sur le fait que Sinn mènerait les Impériaux à d'autres troupes ou tenterait d'avertir Kanos. Mais l'espion envoyé pour la surveiller fut neutralisé par le second de Sinn. Mais la priorité de Jax était désormais Yinchorr et, avant de sauter en hyperespace avec son vaisseau, il donna l'ordre au commandant de l'Inébranlable de réduire l'avant-poste montagnard des Néo-républicains en cendres.

  Une fois le Revanche de l'Empereur arrivé au-dessus de Yinchorr, le bombardier Cimeterre avec lequel Kir Kanos était venu fut repéré et récupéré par des rayons tracteurs qui le posèrent dans le hangar. Carnor Jax en fut informé mais se rendit compte par le biais de la Force que quelque chose clochait. Aussi sec, il embarqua à bord de sa navette Lambda avec Blim et un détachement de stormtroopers noirs en direction de la surface de Yinchorr. La prévision de Jax fut juste car le bombardier Cimeterre était piégé et le Revanche de l'Empereur fut détruit, littéralement éventré par l'explosion. Carnor Jax savait que Kanos l'attendait en bas, dans les ruines du centre d'entraînement des gardes royaux. Si Jax envoya ses stormtroopers noirs pour débusquer Kanos, il savait pertinemment qu'ils n'étaient pas de taille face à un garde royal. Au pire, cela créerait une diversion qui permettrait à Blim de trouver sa position idéal en tant que sniper pour couvrir Jax et, si besoin est, de tuer Kir Kanos.

  Pas à pas, Carnor Jax traversa les décombres du centre, voyant que ses stormtroopers n'ayant rien pu faire contre Kanos, et c'est ainsi que les deux adversaires, à peine la tempête de sable ambiante levée, se firent face-à-face là où tout avait commencé pour eux : la Tornade. Doubles vibrolames dégainées, Jax ne put s'empêcher de faire remarquer à Kanos qu'il gagnait toujours dans la Tornade. Mais certaines choses changent, et Kanos a progressé depuis leur dernier duel. Mais Jax aussi. Mettant Kanos face à la réalité de la galaxie, la mort de l'Empereur, Carnor Jax tenta de déstabiliser son adversaire en même temps qu'il lui portait des coups. Mais la fureur de Kanos était décuplée, et le garde royal faillit envoyer Jax dans l'abîme situé en dessous de la Tornade. Dicté par l'honneur, Kanos dit à Jax de se relever et de reprendre son arme pour mieux le tuer honorablement. Seulement, Jax ne fit pas preuve des mêmes scrupules et, en usant de la Force, il envoya une pierre sur le casque de Kanos et reprit son arme et le dessus.

  Blessé, Kanos continua pourtant le combat, retirant son casque pour ne plus être gêné. Voyant Kanos si bouillonnant de rage, Jax tenta un moment de le rallier à lui, lui disant qu'il ferait mieux de combattre avec lui que contre lui. Mais le sens de l'honneur de Kanos était si fort que la proposition de Carnor Jax n'y fit rien. Jax parvenant à blesser Kir Kanos, celui-ci lui envoya la réciproque en lui enfonçant une de ses lames à l'épaule. À terre, Jax se vit pourtant accorder une autre chance de mourir en combattant. Comptant alors sur son plan B, Blim posté en sniper, Carnor Jax se rendit compte que l'officier impérial s'était fait neutralisé. Profitant de ce répit, Jax repartit à l'attaque et envoya Kanos littéralement en suspens au-dessus du puits de la Tornade.

  C'est alors que Mirith Sinn et son second, Sish Sadeet, arrivés à toute vitesse sur Yinchorr, pointèrent leurs blasters sur Jax, qui s'apprêtait à en finir avec Kanos. Devant se tourner vers l'élimination des deux Néo-républicains, ce laps de temps fut suffisant pour permettre à Kir Kanos de se rétablir et d'arrêter avec sa double vibrolame celle de Jax qui allait frapper Sinn. Si Sinn et Sadeet voulaient Jax vivant, ce dernier n'avait pas une telle contrainte : il attira à lui le fusil blaster de Sadeet pour en finir, et c'est alors que Kanos lui porta le coup fatal. Kir Kanos, en faisant voler le fusil blaster, se créa une ouverture et put éventrer Carnor Jax.

Carnor Jax


  À terre et à l'agonie, il tenta en vain de supplier Kanos en lui disant que ses amis le voulaient vivant. Le garde royal lui rétorqua qu'ils n'étaient pas ses amis, et lui tint ces propos avant de l'achever : "Carnor Jax, pour ton rôle dans le meurtre de l'Empereur Palpatine, et celui de tes frères gardes, je te condamne à mort !" Puis, symboliquement, Kir Kanos ôta son casque de garde royal à Carnor Jax, celui-ci n'étant plus digne de le porter et ayant eu la mort qu'il méritait. C'est ainsi que se termina la vie du garde royal félon, au milieu de la Tornade, vaincu par celui dont il pensait qu'il était impossible qu'il le batte en cet endroit.
Informations encyclopédiques
Carnor Jax
Nom
Carnor Jax
Espèce
Fonctions
Armes
Double vibrolame
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
35 384


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Crimson Empire
  • Hyperspace - Evil Never Dies : The Sith Dynasties

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.