Jerec


Maître Jedi devenu Inquisiteur Impérial sous les ordres de Palpatine, mort sur Ruusan

  Aveugle de naissance comme tous ceux de son espèce, les Miraluka, Jerec naquit sous l'Ancienne République, plusieurs décennies avant la Guerre des Clones. Également sensible à la Force, il fut repéré lors de son enfance par la Jedi Jocasta Nu, alors archéologue dans le Corps d'Exploration Jedi ("Jedi ExplorCorps"), et devint ainsi son padawan. Sous la tutelle de cette femme maniérée et passionnée d'histoire, Jerec devint un Jedi accompli et assoiffé de connaissances historiques, un trait de caractère fortement encouragé par Maître Nu. Ironiquement, c'est cette soif de connaissances qui amena le jeune Jerec à considérer peu à peu que là résidait la seule et unique source de pouvoir valable, ce qui le poussa dans une spirale sans fin où la simple curiosité céda le pas à un besoin d'érudition d'une impérieuse nécessité...

  Jerec fut sans conteste un élève brillant. Devenu chevalier Jedi, il prit sous on aile à son tour une padawan, Ameesa Darys, dont il fit un chevalier, devenant ainsi lui-même Maître Jedi. Parvenu à ce stade de maîtrise de la Force, Jerec en vint à considérer qu'il avait épuisé toutes les sources de connaissance alors à sa disposition. Durant la Guerre des Clones, bien que cela puisse paraître surprenant eu égard aux besoins vitaux de l'Ordre Jedi à cette époque, Jerec fit partie d'un groupe de Jedi pour une mission dans les Régions Inconnues, à la recherche de nouvelles sources de connaissances sur la Force. Une mission qui ravit sans aucun doute le Maître Jedi blasé qu'il était avant cela. On peut supposer que le Conseil Jedi considérait à ce moment que Jerec et les Jedi envoyés avec lui étaient davantage des explorateurs et des archéologues que de réels combattants, ce en quoi l'avenir apporta une toute autre lumière sur la véritable puissance du Maître Jedi.
  
  Jerec et les autres Jedi passèrent donc à travers les remous de la Guerre des Clones et survécurent par conséquent à l'Ordre 66 puisqu'ils n'étaient accompagnés d'aucun soldat clone. Après l'instauration de l'Empire par Palpatine et la création de l'ordre des Inquisiteurs Impériaux, Jerec fut appréhendé par l'Inquisiteur Tremayne mais, contrairement à la plupart des Jedi qui furent à cette époque pourchassés et massacrés, Jerec décida de trahir les siens et de rejoindre l'Empire, intégrant même le corps des Inquisiteurs ! Toujours aussi intéressé par l'apprentissage de nouvelles choses, il étudia la religion de la Force Obscure des Prophètes du Côté Obscur, sur Dromund Kaas.
  
  Jerec rencontra à cette époque quelques grandes figures du Côté Obscur, et notamment le Seigneur Cronal, alias Blackhole, le père de Sariss. Cette rencontre fut importante pour l'avenir de Jerec car l'ex-Maître Jedi apprit alors des informations sur la Vallée des Jedi, qui allait devenir peu de temps après la mort de Palpatine son obsession. On suppose d'ailleurs que ce lieu légendaire avait déjà été porté à sa connaissance alors qu'il était encore dans le Corps d'Exploration Jedi, mais que les informations à sa disposition devaient être fortement parcellaires. Toujours est-il que la soif de connaissances de Jerec en fut notablement renforcée, puisque selon les légendes quiconque aurait mis la main sur les milliers d'esprits des Jedi et Sith morts à cet endroit pourrait avoir des pouvoirs illimités...

  Durant la Guerre Civile Galactique, l'Inquisiteur Jerec fut suffisamment occupé pour ne pas être en mesure de mener ses recherches à bien. Il fut pendant un bref moment gouverneur de la planète Sulon, le monde natal de Kyle Katarn, sur lequel il bâtit un imposant palais à sa gloire. Dans sa course vers le pouvoir, le Jedi Noir tenta également de mettre la main sur une créature appelée Spore, capable de contrôler les esprits, dans le but de créer une armée personnelle de soldats "lobotomisés", mais les choses tournèrent mal pour Jerec et son destroyer stellaire personnel de l'époque, le Vengeance, fut détruit. Le Jedi Noir parvint cependant à récupérer l'ordinateur central de son appareil dans lequel se trouvaient ses données personnelles, et le transféra dans son nouveau destroyer, le Vengeance II. Etant donné que le premier Vengeance avait été détruit et que les deux destroyers ne furent pas en service pendant la même période, le "II" ne fut quasiment jamais employé et le second vaisseau de Jerec fut communément appelé le "Vengeance", tout court.
  
  Pour satisfaire ses besoins, Jerec obtint finalement de l'Empereur que les Chantiers Navals Kuat lui fabriquent un Super Destroyer Stellaire spécial. Il ordonna par conséquent au capitaine du Vengeance de rejoindre l'Escadron de la Mort de Dark Vador, qui était alors sous le commandement de l'amiral Ozzel.

  Dans les années qui suivirent, Jerec renforça sa position en s'entourant de plusieurs Jedi Noirs redoutables, dont Sariss et le Twi'lek Boc. Il acquit également une certaine assise financière en s'alliant avec le Grand Moff Ardus Kaine. C'est d'ailleurs la bannière de Kaine que Jerec rallia après la destruction de la seconde Etoile de la Mort et la mort de l'Empereur Palpatine, ce que firent également d'autres Inquisiteurs. Le groupe changea d'ailleurs de nom et devint les Grands Inquisiteurs du Jugement (traduction approximative de "Great InQuestors of Judgment").
  
  Environ un an après la bataille d'Endor, Jerec eut la surprise d'être contacté par Blackhole, qui lui révéla que l'Empereur n'était pas réellement mort et que son esprit avait survécu à la destruction de la seconde Etoile de la Mort, attendant patiemment de se remettre sur Byss, son quartier général secret. A cette occasion, Cronal chargea le Jedi Noir d'une mission importante : retrouver la Vallée des Jedi... pour la gloire de l'Empereur ! Soucieux de rester dans les bonnes grâces de Palpatine pour remplir cette mission - tout au moins la première partie... - Jerec jura allégeance à l'Empereur Ressuscité et envoya en signe de bonne volonté son Vengeance II sur Byss pour renforcer la flotte impériale.

  La mission ordonnée par l'intermédiaire de Blackhole fut d'autant mieux perçue par Jerec que le Jedi Noir était déjà à la recherche de la Vallée des Jedi pour son propre compte, Jerec jouant sur tous les tableaux à la fois et dupant au passage tous ses "alliés". Après plusieurs mois de recherche, la Vallée des Jedi fut enfin localisée et Jerec s'y précipita pour goûter à un nouveau pouvoir.

  Malheureusement pour le Jedi Noir, Kyle Katarn s'interposa dans cette quête et élimina un à un tous les membres de son Elite du Côté Obscur personnelle, se chargeant de Boc en dernier lieu. Mais le Jedi fut suffisamment retardé pour que Jerec parvienne finalement à son but. Pendant un bref moment, ses pouvoirs augmentèrent et le rendirent quasiment omniscient - de la Force au Chaos, de l'ancienne civilisation des Rakatas à Xim le Despote, des origines de l'univers aux espaces inconnus se trouvant par-delà la galaxie, Jerec vit tout, comprit tout, et devint presque invincible.

  Presque, car Kyle Katarn parvint cependant à renverser la situation. En utilisant une technique ancestrale que maîtrisait également, bien avant lui, une Jedi du nom de Nomi Sunrider, Kyle parvint à déconnecter littéralement Jerec de la Force grâce à un mur de pure énergie. Privé de ses pouvoirs, Jerec fut proprement éliminé d'un coup de sabre-laser et s'en alla rejoindre les autres esprits Sith, dans le Chaos...
Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
50 327


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Jerec" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Wizards of the Coast
  • Jedi Knight : Dark Forces II
  • The New Essential Guide to Characters

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.