Jiliac Desilijic Tiron


Jiliac était l'oncle de Jabba et le chef du Kajidic Desilijic à l’époque des débuts de Han Solo en tant que contrebandier.

  Si les Hutts sont connus à travers toute la Galaxie pour leur penchant avéré pour les affaires criminelles, certains furent particulièrement célèbres et importants dans leur histoire, tel que Jabba, chef du Kajidic Desilijic. Pourtant, il ne fut pas toujours le dirigeant de ce clan, précédé à ce poste par son oncle, Jiliac. Puissant parmi les Hutts, ce dernier était donc à la tête du Kajidic principal de Nal Hutta et, sous l'Empire, il reçut la lourde charge de tenir l'Empire à l'écart tout en assurant la supériorité de son camp sur les Besadii, menés par Aruk.

  Il vécut de longues années de concurrence difficile face aux profits collectés par ses rivaux grâce à leurs installations sur Ylesia. Les dirigeants hutts s'affrontèrent sans pitié, tantôt à coup de mercenaires, tantôt de manière diplomatique en s'envoyant des cadeaux mêlés de menace. Ce fut à l'occasion de l'un de ces échanges de politesse que Jiliac fit sa première rencontre avec Han Solo, qui se présenta alors sous une fausse identité. Zavval, dirigeant des installations d'Ylesia, lui offrit alors un snackarium ainsi qu'un avertissement qui le plongea dans une colère noire.

  Il poursuivit néanmoins sa lutte contre les Besadii pendant cinq années difficiles jusqu'à ce qu'un duo de pilotes lui soit recommandé par l'un de ses bras droits, Tagta. Ce jeune contrebandier, particulièrement talentueux et suffisamment effronté pour plaire aux Hutts, et son ami allaient apporter un grand nombre de crédits aux Desilijic. Ainsi, Jiliac n'embaucha nuls autres que Han Solo et Chewbacca qu'il apprit à apprécier voire estimer, ce en quoi Jabba, son neveu et principal assistant, fut plus lent. Il fit même parfois appel à leurs services pour piloter son propre vaisseau, un yacht nommé Perle du Dragon, même après qu'il eut apprit le rôle joué par Han dans les affaires des Besadii des années auparavant.

  A cette époque, le célèbre Seigneur Jiliac décida qu'il était pour lui de devenir Dame Jiliac et de donner la vie à un petit Hutt, au grand agacement de son neveu qui désapprouva maintes fois les changements que cet état provoqua. Au début de sa grossesse, elle ne perdit aucunement ses impressionnantes capacités de planification et traîtrise, mettant au point un plan pour mettre fin à la longue vie de son rival Aruk (avec le concours de Teroenza, subordonné du vieil Hutt) ou dirigeant les efforts de "négociation" de Nal Hutta peu avant la Bataille de Nar Shaddaa.

  Mais ses facultés de concentration et son intérêt jusqu'alors acéré pour les affaires commencèrent à diminuer. Obnubilée par sa grossesse, Jiliac négligea son yacht qui fut utilisé par les contrebandiers lors de leur défense du système, yacht qui fut sévèrement endommagé et dut subir d'importantes réparations. Et ceci empira après son accouchement. Elle insista pour rester sur Nal Hutta, pour le bien de son bébé, et délaissa tant ses devoirs que Jabba était surchargé de travail. Pourtant, elle sortait parfois de sa distraction pour redevenir le seigneur du crime qu'elle avait été puis, après avoir donné l'impression à son neveu qu'elle était redevenue elle-même, elle s'émerveillait de nouveau devant son enfant et oubliait ses affaires.

  Elle devint une véritable gêne pour Jabba dont l'ambition ne cessait de croître car, en dépit de la situation catastrophique de son Kajidic, Jiliac ne pensait plus qu'à son enfant. Elle sema même le trouble parmi les Hutts lorsqu'elle faillit remettre en cause le jugement de son bras droit alors qu'il demandait une censure à l'encontre des Besadii devant le Grand Conseil des Kajidic. Elle refusa également de participer à une opération rebelle sur Ylesia, ce qui, d'après Jabba, pouvait être très profitable aux Desilijic.

  Mais cette situation prit subitement fin, le jour où Durga apprit l'identité du Hutt qui avait financé l'assassinat d'Aruk, son père. Au nom de la Loi Ancienne, le jeune chef des Besadii affronta Jiliac en duel, dans un combat à mort. La lutte fut particulièrement violente, opposant la jeunesse et la vitesse de Durga à la force et la masse de Jiliac. Celle-ci approchait de la victoire lorsque son adversaire parvint à l'immobiliser avant de lui asséner de puissants coups de queue sur la tête. Cette  partie de son corps fut purement et simplement écrabouillée, ce qui laissa Durga grand vainqueur du duel. Jabba en personne constata le décès de sa tante qui faisait de lui le chef des Desilijic. Son premier acte en tant que tel fut de s'assurer une autorité pleine et entière et de se débarrasser rapidement du fils de Jiliac, qui avait survécu dans la poche abdominale de sa mère.
Informations encyclopédiques
Jiliac Desilijic Tiron
Nom
Jiliac Desilijic Tiron
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Chef du Kajidic Desilijic
Armes
Intelligence
Vaisseau
Affiliation
Hutts

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/11/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
7 451


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • La Trilogie Han Solo, Vol. 1 : Le Coup du Paradis
  • La Trilogie Han Solo, Vol. 2 : Le Gambit du Hutt
  • La Trilogie Han Solo, Vol. 3 : L'Aube de la Rébellion

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.