Bardan Jusik


Padawan d'Arligan Zey au temps de la Guerre des Clones

  Bardan Jusik était le Padawan du Jedi Arligan Zey au moment où la Guerre des Clones éclata en -22. On ignore s'il prit part à la Bataille de Géonosis, mais on sait qu'il participa à la mission sur Qiilura. Tout du moins, il se chargea de briefer l'Escouade Oméga sur l'armement à leur disposition et leur insertion sur la planète.
  Sa curiosité envers les clones ne le quitta pas durant une seconde tout au long du moment qu'il passa avec eux. Il ne cacha pas beaucoup sa curiosité, leur demandant par exemple s'ils avaient des noms et non pas que des numéros. Jusik éprouvait une fascination pour ces hommes, qu'il savait fabriqués pour faire la guerre et mourir sur un champ de bataille. Plus il les côtoyait, plus il pouvait se rendre compte de leur humanité.

  Il se proposa pour les accompagner, mais l'escouade refusa. Avant leur départ, il leur souhaita bonne chance, ce que Neuf trouva étonnant. Cet intérêt pour les clones n'était pas innocent. Bardan Jusik était opposé à la mise en application de l'Armée Clone, car il ne pouvait tolérer que des hommes soient envoyés à la mort aussi froidement. Il tint devant le Conseil Jedi les propos suivants :
  "Comment justifions-nous ce que nous faisons actuellement ? Élever des hommes sans libre choix, sans liberté, pour se battre et mourir pour nous ? Quand la fin cesse-t-elle de justifier les moyens ? Où sont nos idéaux, et que sommes-nous sans eux ? Si nous acceptons ce compromis, où tracerons-nous la ligne entre ceux que nous considérons comme mauvais et nous-mêmes ? Je n'ai pas de réponse, Maître. En avez-vous une ?"
  Il est intéressant de constater que ce sont à peu près les mêmes idées que développa Etain Tur-Mukan au terme de la mission, après avoir vécu et combattu au côté de l'Escouade Oméga pendant des jours.

  Avec le temps le lien de Bardan avec les clones continua de se renforcer. Bardan Jusik assistait en effet son maître Arligan Zey dans ses commissions d'opérations spéciales au sein de la Brigade des Opérations Spéciales, de ce fait il était en contact permanent avec des clones, dont le soldat ARC Maze. Etant amené à travailler avec des escouades de Commando, Bardan apprit sur le tas leurs méthodes et leur façon de fonctionner, au point de devenir un élément utile lorsqu'il se joignait aux missions. Il attira ainsi l'attention du Cuy'val Dar Kal Skirata. Ce dernier appréciait le dévouement de Bardan envers les clones et le fait que malgré son entraînement de Jedi il ne rechignait pas à sortir un peu des sentiers battus. Kal avait horreur de deux choses : les Jedi et qu'on manque de respect à ses commandos (ses "fils"). Bardan faisait exception à la règle car il n'appliquait pas le deuxième point comme bon nombre de Jedi.

  Lorsque le vieux Kal décida de monter une opération secrète afin d'éliminer un réseau terroriste qui sévissait sur Coruscant 10 mois après la Bataille de Géonosis, Arligan Zey refusa de coopérer jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé : Kal faisait sa mission dans la plus grande discrétion et Arligan ne le couvrirait pas en cas d'échec. Arligan confia à Jusik de surveiller le déroulement de l'opération, chose que le jeune Jedi accepta avec bon cœur, car il aimait travailler avec les commandos. Sa présence dans l'équipe satisfit Kal sans grande difficulté, tandis que son estime envers lui grandissait au fur et à mesure du déroulement des opérations.

  Bardan coopéra à 100%, apportant ainsi une aide précieuse aux clones des Escouades Delta et Omega, ainsi qu'à leur instructeur, en leur fournissant notamment un précieux équipement dont la Poussière. Plus la mission se déroulait, plus Bardan semblait de moins en moins enclin à suivre les préceptes Jedi et plus à suivre ceux des Cuy'val Dar, sans pour autant renier son héritage de la Force ni sombrer dans le Côté Obscur ou agir comme un Jedi Gris. Peut-être son relatif jeune âge et son dévouement envers les clones lui valaient-ils d'accepter ces petits écarts. Quoi qu'il en soit, la mission sur Coruscant fut un succès et sa participation à l'assaut final fut appréciée.

  Après cela Bardan Jusik retourna à ses affections à la Brigade des Opérations Spéciales. On ignore ce qu'il advint de lui après la mission sur Coruscant, et si sa proximité avec les clones lui permit d'éviter le sort des Jedi durant l'Ordre 66.
Informations encyclopédiques
Bardan Jusik
Nom
Bardan Jusik
Espèce
Fonctions
Chevalier Jedi
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
27 641


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Republic Commando Vol. 1 : Hard Contact

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.