Cheriss ke Hanadi


Escrimeuse d'Adumar ayant rencontré notamment Wedge Antilles.

  Cheriss ke Hanadi est née sur la planète Adumar, où elle a passé son enfance dans un des habitats souterrains où vivaient les classes les plus démunies de la société, appelés « terriers-turummes ". On ne sait pas qui est son père. Sa mère a passé sa vie à travailler dans une usine de traitement alimentaire, dans des conditions inhumaines, avant de mourir de la maladie du "poumon noir". Suite à ces évènements, Cheriss prit la décision de ne pas passer le restant de ses jours sous la surface de la planète. Elle trima dans l'usine pendant une saison, tout en se taillant une solide réputation d'escrimeuse.  

  Dès qu'elle fut suffisamment reconnue, elle parvint à vivre de ses duels à l'épée-blaster. En effet, la haute société adumarienne admirait les escrimeurs, qui avaient le droit de récupérer les trophées que leurs adversaires vaincus portaient sur eux : argent, armes… Dans certains cas, le duel mettait en jeu les titres honorifiques des deux protagonistes, le gagnant récupérant ceux du perdant. Elle fit des recherches pour redécouvrir les techniques d'escrimes et de combat à mains nues tombées en désuétude à travers le temps, et devint une combattante de plus en plus redoutée et admirée. Elle put alors se contenter des dividendes que lui versaient les dirigeants des usines Maîtres d'Armes Cratères Profonds Glephaenne pour qu'elle n'utilise que leurs épées-blasters en le mentionnant dans leurs bandeaux publicitaires. Elle gagna le Championnat au Sol de Cartann, ce qui fit d'elle la championne du perator de Cartann, Pekaelic ke Teldan, et lui permit de se voir défiée par des nobles devant la Cour.

  Cependant, devenue aussi habile grâce à d'anciennes techniques de combat, elle se heurta à la réprobation de l'élite de Cartann. En effet, son style était plus efficace que celui, épuré, des écoles réputées, mais également moins élégant. Jugée comme une combattante de bas-étage à la Cour du perator Pekaelic, incapable de pratiquer l'art raffiné de l'escrime, elle ne conserva son statut que grâce à ses victoires répétées contre la fine fleur de la noblesse d'épée. Elle souffrait en outre du vertige, et ne pouvait donc devenir une pilote. Or, la société adumarienne aimait les combats à l'épée-blaster et au couteau, mais s'était de plus en plus éprise des combats aériens, au point de délaisser ses premières amours. On refusait pour cette raison à Cheriss une totale reconnaissance de son statut de combattante d'élite.

  Wedge Antilles fut envoyé avec trois de ses pilotes sur Adumar, car les habitants exigeaient que toutes les négociations avec la Nouvelle République passent par un pilote, à cause de la vénération qu'ils leur vouent. Il eut la désagréable surprise de constater que l'Empire avait également envoyé quatre de ses pilotes pour les mêmes raisons. Cheriss fut chargée de guider Antilles et ses hommes durant toute la durée de leur séjour, de les protéger et de les instruire des us et coutumes d'Adumar. Elle finit par s'éprendre de lui et fut désespérée de découvrir qu'il était, quant à lui, amoureux de Iella Wessiri. Elle tenta de se faire tuer en acceptant une série de duels devant la Cour et en obligeant un éventuel vainqueur à la tuer en insultant le perator .

  Blessée, elle fut sauvée par l'intervention de Wes Janson, et amenée sur l'Allégeance, un vaisseau de l'Alliance pour être soignée. Cette expérience bouleversa sa vision de sa société et la poussa à réfléchir sur sa conception de l'honneur et de la valeur de la vie. Les médecins de la Nouvelle République découvrirent qu'elle souffrait d'un déséquilibre chimique, et lui donnèrent un médicament qui lui permettrait de guérir de son vertige.

  Pendant ce temps, les évènements se précipitaient sur Adumar, et les différentes nations se préparaient à la guerre. Wedge et ses pilotes soutenant le camp ennemi de sa patrie, elle se joignit à eux. Refusant de tuer ses compatriotes ou de donner des informations susceptibles de leur causer du tort, elle se chargea de retrouver les X-Wing des quatre hommes de la Nouvelle République. Suite à la victoire des adversaires de Cartann, et à l'abdication de Pekaelic, elle fut contrainte de quitter son monde natal avec l'équipe de la Nouvelle République, à cause des pressions qu'exerçait sur elle le fils de l'ancien perator, Balass ke Teldan.

  Elle fut admise à l'Académie stellaire grâce à la recommandation du général Antilles, et put enfin réaliser son rêve : piloter. Cinq ans après, elle servit dans l'escadron Moonlight, basé sur un croiseur stellaire Mon Calamarien et volant sur A-Wing. Le lieutenant ke Hanadi obtint une dispense spéciale pour porter les armes traditionnelles des escrimeurs d'Adumar, l'épée-blaster et un couteau.    

Les informations suivantes se basent sur des sources inédites en France (Spoiler)


  A une date indéterminée, Cheriss ke Hanadi fut Chef Instructeur de vibrolame au Commandement de la Chasse. Après la prise de pouvoir de Jacen Solo (An 40), elle fut l'une des pilotes d'un nouvel escadron de X-Wings, l'Escadron Rakehell, composé de Jedi et d'opposants au pouvoir du Seigneur Sith qui étaient pour la plupart étaient des vétérans de la Chasse. Sous la désignation de Rake 8, elle fut l'ailier de Tyria Sarkin (Rake 7) durant la Bataille de Centerpoint. Alors que son escadron affrontait l'Escadron Rogue, son chasseur fut détruit mais on ignore si elle parvint à s'éjecter à temps. La mission de l'Escadron Rakehell et de ses alliés fut néanmoins un succès car ils parvinrent à atteindre leurs deux objectifs, à savoir libérer la jeune Allana (que Jacen avait enlevé pour obliger sa mère à lui laisser l'usage de sa flotte) et à détruire la Station Centerpoint avec un minimum de pertes.

Fin de la section Spoiler

Informations encyclopédiques
Cheriss ke Hanadi
Nom
Cheriss ke Hanadi
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.50m
Fonctions
Escrimeuse
Chef Instructeur de vibrolame
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
5 464


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Wizards of the Coast
  • Legacy of the Force 07 : Fury
  • Les X-wings, Vol. 9 : Les Chasseurs Stellaires d’Adumar

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.