Satal Keto


Co-fondateur du Krath avec sa cousine Aleema, Satal Keto s'empara par la force du Système de l’Impératrice Téta avant d'être tué par Ulic Qel-Droma qui souhaitait venger la mort de son mentor, Maître Arca

  Satal Keto était le fils de Lord Keto qui régnait, conjointement avec sa sœur Magda, sur le Système de l'Impératrice Téta. Les membres de la famille Keto régnaient depuis plusieurs siècles sur ce système prospère, mais au fil des générations, ils avaient du partager leur pouvoir avec la puissante Guilde de Carbonite. Occupés par leurs affaires politiques, les dirigeants de Téta confièrent leurs héritiers, Satal et sa cousine Aleema, au tuteur royal Korus. Des jeunes gens de leur âge, appartenant à des familles nobles et fortunées, étudiaient également avec eux.

  Malheureusement, les deux cousins et leurs amis avaient été outrageusement gâtés et n'avaient ni scrupules, ni sens moral. Et pire encore, ils étaient sensibles à la Force et éprouvaient un intérêt malsain pour les artefacts de la Grande Guerre de l'Hyperespace, en particulier pour ceux qui avaient appartenus aux Sith. Avec leurs amis, Satal et Aleema fondèrent une société secrète, le Krath, dont le nom s'inspirait d'un sorcier maléfique d'un conte pour enfants (-4.000). Les Krath parvinrent à se procurer certains de ces artefacts et en tirèrent quelques enseignements pour utiliser la magie sith.

Satal Keto

Satal et Aleema Keto, co-fondateurs du Krath
Image extraite de l'Essential Guide to the Force


  En -3.998, les deux cousins se rendirent au Musée Galactique de Coruscant pour admirer sa collection d'objets sith. Ils sentirent le pouvoir du Côté Obscur qui émanait de ses objets et Satal désira par dessus tout s'emparer de l'un d'eux. Lorsque l'occasion se présenta, le jeune homme vola un précieux livre sith. Une fois rentrés dans leur logement, Satal découvrit que l'ouvrage semblait contenir des formules magiques, mais que malheureusement il était rédigé dans une langue qu'il ne connaissait pas. Aleema attira alors son intention sur les nouvelles qui parlaient des troubles causés par des adeptes sith sur Ondéron. Estimant qu'ils avaient de grandes chances de trouver sur place un individu à même de déchiffrer l'ouvrage, Satal décida de se rendre sur Ondéron avec sa cousine. Quand son yacht stellaire, le Krath Enchanter émergea de l'hyperespace à proximité de la planète, il se retrouva face à une importante flotte de la République. Le jeune Tétan ignora les avertissements de la flotte et plongea en direction de la planète, se retrouvant ainsi au milieu des combats opposant la République aux Naddistes. Leur vaisseau fut touché à plusieurs reprises et Satal fut alors persuadé qu'ils allaient mourir mais Aleema lui dit qu'elle sentait un pouvoir qui les attendait et qu'ils allaient devenir invincibles. Quelques secondes plus tard, le Krath Enchanter s'écrasa dans Iziz mais les deux jeunes gens s'en sortirent indemnes. Ils se rendirent dans divers bouges de la cité en montrant le livre sith afin de trouver quelqu'un qui pourrait les aider. Finalement, un Ondéronien proposa de les conduire à son maître, le roi Ommin, en les avertissant que celui-ci, qui était avide de trésors sith, voudrait certainement réaliser une copie du manuscrit.

Satal Keto

Satal obtient une antique amulette sith du roi Ommin
Image extraite de la bande dessinée La Légende des Jedi Vol.3 : Le Sacre de Freedon Nadd


  Leur guide les conduisit dans les souterrains de la ville et les mena jusqu'au quartier général du vieux souverain. Une fois en sa présence, Satal se montra méfiant et voulut d'abord être sûr qu'Ommin était capable de les aider à déchiffrer le manuscrit avant de le lui remettre mais le roi utilisa la Force pour embrouiller son esprit et le forcer à lui remettre l'ouvrage, puis lui tendit une amulette qu'il avait hérité de son aïeul, Freedon Nadd. Encouragé par Aleema, Satal la passa autour du cou et à sa grande surprise, il fut dès lors capable de déchiffrer l'ouvrage. Ommin proposa alors de lui offrir l'amulette s'il acceptait de le laisser copier le livre, puis le remit à son scribe Novar après que le jeune homme ait accepté son offre. Il montra ensuite aux deux jeunes gens son bien le plus précieux : le Maître Jedi Arca qu'il était parvenu à capturer et qu'il tentait de transformer en Jedi Noir.

  Mais soudain, un groupe de jeunes Chevaliers Jedi fit irruption dans la pièce pour libérer le Maître Jedi. Effrayée, Aleema voulut partir sur-le-champ mais Satal voulait d'abord récupérer leur livre. Les Jedi, qui n'avaient pas remarqué leur présence car ils se concentraient sur leur combat contre les Naddistes et leur leader, ne les virent pas s'éclipser. Dans les profondeurs des souterrains, les deux cousins se retrouvèrent face à l'esprit de Freedon Nadd qui se tenait près du corps de Novar. Nadd leur dit qu'ils pouvaient garder le livre et le talisman et leur offrir également deux épées Sith. Il déclara qu'ils étaient l'avenir de son œuvre et leur montra un passage qui leur permit de remonter à la surface. L'esprit détourna ensuite l'attention des Jedi et retira à Ommin l'énergie du Côté Obscur qui le maintenait en vie. Après la mort du roi, ses fidèles se dispersèrent et la République institua la loi martiale. Satal et Aleema Keto profitèrent d'un vaisseau de transport chargé d'évacuer les étrangers de la planète pour quitter discrètement Ondéron avec leurs précieuses acquisitions…

Satal Keto

L'esprit de Freedon Nadd aide ses nouveaux apprentis à quitter le quartier général d'Ommin
Image extraite de la bande dessinée La Légende des Jedi Vol.3 : Le Sacre de Freedon Nadd


  Dès lors, les deux cousins devinrent les disciples de Freedon Nadd et développèrent considérablement leurs pouvoirs, ainsi que les autres membres du Krath. Pendant l'année qui suivit, les Krath renforcèrent leurs rangs et s'allièrent secrètement avec les militaires du Système de l'Impératrice Téta. En 3.997, les Krath s'emparèrent du pouvoir lors d'un coup d'Etat sanglant. Au cours de celui-ci, Satal et Aleema firent plonger leurs parents dans de la carbonite en fusion, les transformant en décorations d'un goût douteux. Les Krath et les militaires s'emparèrent rapidement des hauts fourneaux de la Guilde de Carbonite mais se heurtèrent à une plus grande résistance sur certaines planètes du système, en particulier Kirrek et Koros Major, la capitale de l'empire (connue également sous le nom de Téta Impériale). Satal Keto ordonna le bombardement des trois principales villes de Kirrek, ce qui poussa la planète à se soumettre mais les habitants de Koros Major, y compris dans Cinnagar où étaient installés les Krath, restaient en majorité loyaux envers son père, l'ancien Lord Keto.

Satal Keto

Les Krath célèbrent leur victoire après la réussite de leur putsch
Image extraite de la bande dessinée La Légende des Jedi Vol.4 : Les Seigneurs des Sith


  Cette farouche résistance était l'occasion rêvée pour les cruels Krath d'utiliser les puissants sorts qu'ils avaient appris et de prouver leur puissance. Pendant que les Krath se trouvaient en orbite dans une station stellaire, leurs soldats débarquèrent sur la planète et affrontèrent les guerriers locaux. Les deux armées étaient de force égale mais les forces krath prirent l'avantage grâce aux puissantes illusions sith d'Aleema. L'arrivée d'une flotte conjointe de la République et des Jedi ne déstabilisa pas les adeptes sith qui recoururent à des illusions encore plus puissantes mais Nomi Sunrider parvint à démasquer les pouvoirs mis en œuvre et utilisa la Force pour lancer une attaque mentale contre Aleema Keto quand celle-ci voulut leur faire croire qu'ils étaient attaqués par une flotte de chasseurs Chaos. Mais les Krath avaient glissés parmi les illusions de véritables chasseurs dont les pilotes étaient sous l'influence hypnotique de Satal et qui se fracassèrent sur les vaisseaux républicains qui durent battre en retraite.

  La retentissante victoire des Krath au cours de la Bataille de Koros Major et la menace qu'ils représentaient de part leur cruauté et leur utilisation de la sorcellerie sith conduisit les Jedi à se réunir au cours de la Grande Convocation Jedi de Deneba. Satal saisit l'occasion de se débarrasser d'un grand nombre d'ennemis potentiels et de tester les droïdes de guerre krath. Plusieurs douzaines de Jedi trouvèrent la mort au cours de la Bataille de Deneba dont Arca Jeth. Suite au décès de son mentor, Ulic Qel-Droma, qui avait été nommé peu de temps auparavant Veilleur du système de l'Impératrice Téta, décida d'infiltrer le Krath contre l'avis des autres Jedi.

  Le jeune homme se rendit sur Cinnagar en se faisant passer pour un Jedi déchu  mais son arrivée ne passa pas aussi inaperçue qu'il l'avait escompté. Satal, qui était persuadé qu'il s'agissait d'un Jedi, voulut s'en débarrasser au plus vite mais sa cousine le trouvait intéressant et pensait qu'il était pourrait leur être utile. Elle concocta alors une fausse tentative d'assassinat à son encontre pour le faire tomber dans ses filets mais Satal n'avait pas dit son dernier mot et tortura Ulic pour lui faire avouer qu'il était un Jedi. Bien que son  prisonnier s'en tenait à sa version, Satal ne le croyait toujours pas mais devant l'insistance d'Aleema, il finit par le relâcher après avoir prit la précaution de lui injecter un poison sith.

Satal Keto

Méfiant, Satal injecte à Ulic un poison sith avant de le relâcher
Image extraite de la bande dessinée La Légende des Jedi Vol.4 : Les Seigneurs des Sith


  Ulic entreprit dès lors d'obtenir la confiance des Krath en leur conseillant notamment de moderniser leur armement obsolète et devint le commandant de leurs forces armées grâce au soutien d'Aleema. Néanmoins, Satal, qui était jaloux de l'attention que sa cousine portait à Ulic, demeurait méfiant à son égard et tira partie de la capture de Nomi Sunrider, qui s'était introduite dans Cinnagar, pour tester une nouvelle fois le soi-disant Jedi déchu en le laissant décider du sort de la jeune femme. Soucieux de ne pas éventer sa couverture, Ulic lui répondit qu'il exécuterait la Jedi dès le lendemain, puis tenta de la contacter secrètement à l'aide d'un droïde. Mais Satal Keto intercepta le message et ordonna à son fidèle serviteur Norgor d'envoyer une vingtaine d'hommes dans la cellule de Nomi Sunrider pour tuer la Jedi dont il avait senti la puissance, puis il chargea Norgor d'assassiner sur-le-champ Ulic Qel-Droma sans se soucier des protestations que ne manqueraient pas d'émettre sa cousine.

  Mais Nomi Sunrider parvint à s'enfuir sans l'aide d'Ulic et fut rejointe par deux autres Jedi, Tott Doneeta et Cay Qel-Droma . Alors que les trois Jedi exigeaient qu'il leur remette Ulic Qel-Droma, celui-ci fut son apparition et affronta en duel Satal pour venger la mort de son Maître. Durant leur affrontement, Satal Keto sentit que son adversaire se laissait submerger par sa colère et que le poison sith qu'il lui avait injecté faisait son effet. Quand il exprima son contentement à l'idée de tenir enfin Ulic, celui-ci explosa de rage et le transperça avec son sabre-laser. Satal s'éteignit peu après avec la satisfaction d'avoir corrompu le Jedi. En effet, ce poison avait la particularité de décupler la haine de sa victime une fois enclenché et d'obscurcir son jugement pour le conduire à emprunter les voies du Côté Obscur… L'esprit altéré par le poison, Ulic Qel-Droma refusa de quitter Téta avec son frère et leurs camarades et remplaça Satal à la tête du Krath, avant de devenir l'apprenti du nouveau Seigneur Sith Exar Kun.

Satal Keto

Satal Keto meurt en sachant qu'Ulic Qel-Droma est désormais l'esclave du Côté Obscur
Image extraite de la bande dessinée La Légende des Jedi Vol.4 : Les Seigneurs des Sith

Informations encyclopédiques
Satal Keto
Nom
Satal Keto
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Leader de la Krath
Armes
Vaisseau
Affiliation
Famille royale de Téta
Krath
Ordre Sith

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
19/04/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
29 608


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.