Ronhar Kim


Maître Jedi tué pendant la Guerre des Clones car étant sur le point de découvrir la véritable identité de Palpatine.

  A l'instar de la quasi totalité de ses pairs, Ronhar Kim fut emmené par les Jedi alors qu'il n'était qu'un enfant. Il naquit sur la planète Naboo, et son père, Vidar Kim, représentait la planète au Sénat Galactique. Celui-ci laissa son fils partir sans être trop affecté, car il était très riche et avait beaucoup d'autres enfants plus vieux que Ronhar, qui feraient plus tard perdurer son nom. Il fut alors amené au Temple Jedi sur Coruscant, suivit la formation classique d'un Jedi, et finit plus tard par être nommé chevalier.

  Quelques années plus tard, en -52, son père Vidar vint le retrouver afin que celui-ci accepte de retourner à Naboo avec lui pour préserver la lignée, car tous les enfants de Vidar ainsi que leur mère avaient péri dans le crash de leur navette. Ronhar Kim refusa, car il n'avait jamais vraiment connu son père, et ses devoirs de Jedi étaient pour lui plus importants que son attachement envers son père. Vidar Kim se résigna tant bien que mal devant le refus de son fils, mais continua d'entretenir des relations avec lui dans l'espoir qu'il changerait d'avis. Alors qu'ils voyageaient tous les deux à bord d'un airspeeder dans les cieux de Coruscant, le sénateur Kim fut victime d'un assassinat, commis par un mystérieux homme sur une motojet qui se suicida à l'aide d'une seringue pleine de poison lorsqu'il comprit qu'il ne pourrait échapper au Jedi.

Ronhar Kim


  Ronhar Kim fut bouleversé par la mort subite de son père, non pas parce qu'il était attaché à lui, mais parce qu'il ne sut jamais si l'assassin le visait lui ou son père. Il reçut quelques jours plus tard la visite d'un certain Palpatine, qui venait d'être nommé pour remplacer le sénateur Kim Ronhar et se demanda à cet instant s'il ne pouvait pas accomplir plus qu'un simple Jedi en quittant l'Ordre, mais Palpatine le persuada de rester et lui proposa une alliance : Vidar gagnerait une voix au Sénat à travers Palpatine et ce dernier comprendrait mieux le fonctionnement des Jedi. Ceci fut le début d'une longue amitié entre les deux hommes.

  Vingt ans plus tard, peu après l'élection de Palpatine au poste de Chancelier Suprême, Ronhar Kim sauva son ami d'une tentative d'assassinat perpétrée par deux faux gardes du Sénat : il tua le premier et tenta d'interroger le deuxième, mais celui-ci se suicida à l'aide du même type de seringue que le meurtrier de son père avant que le Jedi soit parvenu à le faire parler. Il comprit très vite la que ces deux agressions étaient étroitement liées et que le commanditaire faisait tout pour ne pas être découvert. Cette agression eut pour conséquence la création d'une garde personnelle au service du chancelier Palpatine.

Ronhar Kim

  
  Par la suite, Ronhar Kim accéda au titre de maître Jedi et prit un padawan céréen du nom de Tap-Nar-Pal, et lui enseigna tout son savoir durant de longues années. Lorsque la Guerre des Clones éclata, Ronhar Kim obéit à la sagesse du Conseil Jedi et devint général de l' Armée Clone accompagné par son padawan qu'il respectait énormément et qu'il reconnaissait, sans jalousie ni amertume, bien meilleur que lui dans de nombreux domaines. Cependant, Tap, devenu adulte, faisait preuve d'un caractère impulsif que son maître n'arrivait pas toujours à maîtriser. En apprenant que le Comte Dooku, leader de la Confédération des Systèmes Indépendants, avait révélé à Obi-Wan Kenobi qu'un Seigneur Sith se cachait parmi les membres du Sénat, Tap eut l'idée de mesurer le taux de midichloriens des Sénateurs pour pouvoir démasquer le Sith et mettre fin à la guerre. Mais, cette décision revenant au maître, Kim préféra en parler avant tout à son ami Palpatine pour mesurer les implications politiques, avant même d'en informer le conseil et contre l'avis de Tap. Palpatine n'était pas très enclin à appliquer cette solution, mais promit à Kim d'y réfléchir en lui disant de n'en parler à personne d'autre avant son retour.

  Les deux Jedi avait en effet été assignés à la Bataille de Merson, environ dix-sept mois après la Bataille de Géonosis, ainsi que leur commandant clone Dox pour coordonner les troupes au sol et le capitaine Gilad Pellaeon au commande de la flotte de croiseurs Acclamator. Mais une fois débarqués sur la planète, ils furent très surpris de constater que les forces ennemis étaient 5 fois supérieures en nombre à ce qu'avaient annoncé les renseignements. Au sol, Ronhar Kim menait les combats mais ne put évacuer en raison du trop grand nombre de droïdes de combats, et la flotte ne fut pas en mesure de leur apporter de l'aide car elle faisait également face à une situation critique et reçu l'ordre de battre en retraite en abandonnant les troupes. Très rapidement, il ne resta que neuf survivants, dont Dox et Kim. Ses derniers ordres furent : "Emmenez-en autant que vous pourrez. Mourez bien." Il se battit jusqu'à son dernier souffle mais fut finalement massacré par les troupes droïdes en surnombre.

Ronhar Kim


  Comme on peut s'en douter, Palpatine, alias Dark Sidious, fut à l'origine de tous les événements tragiques ayant formé la vie de Maître Ronhar Kim : premièrement, le Seigneur Sith commandita l'assassinat de Vidar Kim pour prendre sa place au Sénat, et gravir ainsi les échelons afin d'obtenir le titre de Chancelier Suprême, et se servit de lui pour mieux espionner les Jedi. Ensuite, il organisa sa propre tentative d'assassinat pour permettre la création de sa garde personnelle, en comptant sur maître Kim pour lui sauver la vie et tuer ses agresseurs. Finalement, lorsque Kim lui proposa une solution pour démasquer le Seigneur Sith contrôlant le Sénat, Sidious dut s'assurer que cette idée qui aurait pu lui nuire ne parvienne jamais jusqu'aux oreilles du Conseil Jedi, c'est pourquoi il contacta en secret son apprenti, le comte Dooku (alias Dark Tyrannus) et lui ordonna d'exterminer toutes les troupes de Merson, y compris son vieil ami Ronhar Kim…
Informations encyclopédiques
Ronhar Kim
Nom
Ronhar Kim
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Maître Jedi
Général de l'Armée Clone
Armes
Sabre-laser (lame bleue)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
28 944


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Clone Wars Vol. 05 : Les Meilleures Lames
  • Republic 64 : Bloodlines

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.