K'Kruhk


K'Kruhk était un Maître Jedi qui survécut aux deux grandes purges de l’histoire de l’Ordre Jedi.

  

I.- Premières armes. [haut]



  Après avoir reçu l'enseignement du Temple Jedi de Coruscant, K'Kruhk fut choisi comme Padawan par Lilit Twoseas, une jeune humaine. Lorsque le Soulèvement Yinchorri éclata en -33, les deux Jedi se portèrent volontaires pour intégrer la force d'intervention Jedi chargée de trouver le quartier général des Yinchorri. Avant le départ de l'expédition, le Maître Jedi Micah Giiett proposa à K'Kruhk et Obi-Wan Kenobi de faire un jeu "pour passer le temps". Celui-ci se consistait à trouver sous quelle coupe se trouvait la boule noire, les autres coupes contenant des boules blanches. Se fiant à la Force, les deux Padawans purent suivre les mouvements rapides du Maître Jedi et désignèrent une des coupes mais, à leur grande surprise, celle-ci ne dissimulait pas la boule noire mais une boule blanche. Les deux Padawans furent déroutés et leur trouble augmenta lorsqu'Obi-Wan souleva les autres coupes, révélant d'autres boules blanches. Maître Giiett leur expliqua alors qu'il avait simplement échangé la boule noire contre une boule blanche avant de la placer sous la coupe car la Force leur aurait indiqué qu'elle était vide et que c'était eux qui avaient supposé qu'il avait mis une boule noire. Ce petit tour, que Micah Giiett avait joué à de nombreux Padawans, avait pour but de les encourager à ne pas se reposer uniquement sur leur maîtrise de la Force mais à utiliser également leurs autres sens.

  Peu après, le signal de départ fut donné et les douze Jedi de la force d'intervention furent séparés en trois équipes, chacun devant explorer l'un des trois mondes contrôlés par les Yinchorri. Le groupe de Micah Giiett, Plo Koon, Lilit Twoseas et K'Kruhk fut envoyé sur Yibikkoror. Durant le voyage, Maître Giiett demanda au jeune Padawan de l'attaquer avec son sabre-laser, ce que ce dernier finit par faire devant l'insistance de Giiett. A sa grande surprise, son sabre-laser s'éteignit en entrant en contact avec le brassard du Maître Jedi qui lui expliqua qu'il s'agissait d'une protection fabriquée en cortosis, un minerai très rare capable d'éteindre les sabres-laser. Les Yinchorri étant équipés de ce genre de protection, Giiett lui apprit que si cela lui arrivait au cours d'un combat, il devait rallumer aussitôt son sabre-laser.

K'Kruhk

Micah Giiett fait une démonstration de l'efficacité des boucliers en cortosis contre un sabre-laser
Image extraite du Star Wars : La Saga en BD #19


  Les trois croiseurs Républicains Consulaires qui transportaient les Jedi sortirent bientôt de l'hyperespace et furent aussitôt attaqués par des vaisseaux yinchorri. Tout en tentant de se débarrasser de leurs ennemis malgré l'absence d'armement de leurs vaisseaux, les Jedi se séparèrent pour se diriger vers la planète qui leur avait été assignée. Alors que les boucliers de leur vaisseau étaient sur le point de céder, K'Kruhk suggéra à ses compagnons d'utiliser le même principe que le tour de Micah Giiett pour se débarrasser des chasseurs en leurs faisant croire qu'ils avaient quitté le vaisseau. Le Maître Jedi comprit le plan du Padawan et lui demanda de le suivre dans la soute. Là, ils utilisèrent la Force pour enclencher l'éjection des capsules de sauvetage du croiseur. Celles-ci ne pouvant être activées que de l'intérieur, les Yinchorri penseraient que les Jedi se trouvaient dans les capsules et laisseraient le vaisseau. Deux des vaisseaux ennemis suivirent les capsules mais le troisième continua à leur tirer dessus jusqu'à ce qu'ils aient largué la capsule salon de leur croiseur.

  Plo Koon pilota le vaisseau de façon à ce qu'on pense qu'il n'y avait personne derrière les commandes et le posa, ou plutôt l'écrasa, sur la cité flottante de Yibikkoror. Les Jedi furent aussitôt attaqués mais purent s'enfuir grâce à une ruse de Plo Koon. Alors qu'ils escaladaient le ballon qui maintenait la cité en vol pour rejoindre une position d'où l'équipe d'Adi Gallia pourrait les récupérer, K'Kruhk exprima sa perplexité vis-à-vis du comportement des deux Maîtres Jedi : bien qu'ils poursuivent le même objectif et soient apparemment amis, Plo Koon et Micah Giiett passaient leur temps à se chamailler et à s'envoyer des piques. Plo Koon lui répondit qu'ils se connaissaient depuis longtemps et avaient confiance l'un en l'autre. Pour eux, le fait de s'asticoter de cette façon n'était qu'une façon d'affirmer cette confiance dans des moments critiques et que, s'il changeait de comportement, cela inquiéterait Micah Giiett.

K'Kruhk

Résistance Jedi
Image extraite du Star Wars : La Saga en BD #20


  Les quatre Jedi furent bientôt rattrapés par les Yinchorri et leur livrèrent une résistance farouche en attendant les secours. Durant les combats, K'Kruhk suivit son Maître qui tentait une percée et la sauva d'un Yinchorri qui essayait de l'attaquer par derrière. Peu après, les renforts arrivèrent et les quatre Jedi purent rejoindre le croiseur grâce à une nouvelle ruse de Micah Giiett qui les fit littéralement flotter jusqu'au vaisseau Jedi. Les Jedi prirent ensuite la direction de la planète Yinchorr depuis laquelle l'équipe de Mace Windu venait d'envoyer un appel à l'aide. Une fois sur place Micah Giiett, Plo Koon, Lilit Twoseas, K'Kruhk et Eeth Koth se portèrent au secours de leurs compagnons tandis que les trois Jedi restant sécurisaient le vaisseau, prêts à intervenir ou à les récupérer en cas de besoin. L'équipe de Mace Windu parvint à rejoindre l'équipe de sauvetage, en usant de leurs sabres-laser. Les Jedi tentèrent alors de se replier mais alors qu'il combattait un Yinchorri, le sabre-laser de K'Kruhk entra en contact avec un bouclier en cortosis. Voyant son Padawan en danger, Lilit Twoseas se précipita pour le rejoindre et se plaça entre lui et son adversaire. Elle parvint à le transpercer avec son sabre-laser mais fut mortellement blessée par son arme ainsi que par celles d'autres Yinchorri.

K'Kruhk

K'Kruhk pleure devant le corps sans vie de son Maître Lilit Twoseas
Image extraite du Star Wars : La Saga en BD #20


  Bouleversé par le sacrifice de son Maître, K'Kruhk tua les trois Yinchorri d'un seul mouvement de son sabre-laser. Alors qu'il se penchait sur son corps, une nouvelle vague de guerriers Yinchorri avança dans sa direction mais fut repoussée par des poussées de Force générées par les autres Jedi. K'Kruhk prit le corps de Lilit dans les bras et suivit Mace Windu et Eeth Koth jusqu'au vaisseau pendant que les autres Jedi les couvraient. Là, ils découvrirent que les Jedi qui gardaient le vaisseau avaient dû livrer bataille à des guerriers Yinchorri, bataille qui avait coûté la vie à Theen Fida, le Padawan de Tsui Choi. Alors qu'ils s'apprêtaient à quitter la planète, la mort d'un autre Jedi résonna dans la Force, celle du Maître Jedi Micah Giiett qui avait utilisé ses dernières forces pour emmener avec lui les guerriers yinchorri qui s'étaient lancés à la poursuite de ses compagnons. Peu après, le vaisseau des Jedi, rapidement rejoint par la Marine de la République, détruisit la base secrète des Yinchorri dont ils avaient découvert l'emplacement grâce à un prisonnier, mettant fin à leur Soulèvement avant de retourner au Temple où eurent certainement lieu les funérailles des Jedi qui avaient trouvé la mort durant ce conflit.

  K'Kruhk eut beaucoup de mal à se remettre de la mort de son Maître et à accepter le quatrième précepte du code Jedi : "il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force". Suite à la mort de Lilit Twoseas, il fut confié à un autre Maître qui acheva sa formation. Après avoir passé les Épreuves Jedi et être devenu Chevalier, K'Kruhk murit pour devenir un Jedi tourné vers l'introspection. Malgré son visage effrayant et la réputation de férocité des Whiphid, le Jedi nourrissait de puissants idéaux pacifistes. Durant les années qui précédèrent la Bataille de Géonosis, il semble que K'Kruhk forma avec succès un Padawan car il fut élevé au rang de Maître Jedi.

II.- La Guerre des Clones. [haut]



  En -22, K'Kruhk fit partie de la force d'intervention qui se rendit sur Géonosis pour porter secours à Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Padmé Amidala. Lorsque la Guerre des Clones éclata et que les Jedi furent appelés à servir comme officiers supérieurs sur les champs de bataille, le Maître Jedi répondit présent malgré ses convictions personnelles. Il fut en effet très difficile pour lui de passer du statut de pacificateur à celui de chef militaire. Mais il accepta de prendre le commandement du 416ème Corps Stellaire. Trois mois après la Bataille de Géonosis, il participa à la Bataille de Teyr à la tête d'un bataillon de soldats clones, combattant en première ligne aux côtés de ses hommes. En voyant qu'il ne pourrait pas atteindre son objectif sans perdre un grand nombre d'hommes, K'Kruhk voulut ordonner la retraite mais le commandant de son unité lui répondit qu'ils n'existaient que pour se battre, obéir et mourir si nécessaire. L'objectif fut finalement atteint mais seul le Maître Jedi survécut au dernier assaut contre les Séparatistes. Profondément choqué, K'Kruhk quitta la planète sans avertir le Conseil Jedi qu'il avait survécu et rejoignit d'autres Jedi dissidents qui s'opposaient à la guerre.

K'Kruhk

K'Kruhk sur Ruul
Extrait de la bande dessinée Clone Wars Vol. 01 : La Défense de Kamino


  En effet, plus d'une centaine de Jedi avaient refusé de servir comme généraux durant la Guerre des Clones et K'Kruhk devint rapidement l'un de leurs leaders ainsi que Jeisel, Rhad Tarn et Mira. Peu après que Sora Bulq ait rejoint le camp des dissidents, Mace Windu les contacta, par l'intermédiaire de Quinlan Vos, pour les rencontrer et parlementer avec eux. La réunion eut lieu sur Ruul, un des satellites de Srilluur. Les dissidents expliquèrent leur point de vue au membre senior du Conseil et les questions qui les assaillaient mais à part l'agressif Rhad Tarn, la majorité d'entre eux adoptait une position pacifique et ne souhaitait pas rejoindre les Séparatistes. Lorsque Mace Windu et Sora Bulq les laissèrent méditer sur ce qui c'étaient dit lors de cette première rencontre, Rhad Tarn exprima sa méfiance à l'égard de Mace Windu. K'Kruhk intervint aussitôt : il connaissait le Maître Jedi depuis longtemps et savait qu'il était un homme d'honneur. Puis, ils se séparèrent pour méditer.

  Mais la situation dégénéra lorsque Asajj Ventress fit son apparition et attaqua Sora Bulq. Alertés par la Force, les Jedi se précipitèrent sur les lieux, malheureusement trop tard pour sauver Mira qui s'était interposée pour aider son ancien Maître. Les trois Jedi se battirent contre la Jedi Noire qui s'enfuit peu après l'arrivée de Mace Windu, non sans avoir prétendu que c'était lui qui l'avait engagé. Cette accusation sema le trouble dans l'esprit des Jedi et en particulier de Rhad Tarn qui lança des accusations contre le Maître Jedi. Mace Windu jugea inutile de se justifier et préféra se lancer à la poursuite de la tueuse avant qu'elle ne réussisse à s'échapper. Après avoir douté lui aussi un instant, K'Kruhk déclara que ce n'était pas le genre de méthodes qu'employait Mace Windu et qu'il ne pouvait qu'être innocent. D'ailleurs, s'il avait voulu les tuer, il aurait très bien pu le faire seul car ils n'auraient rien pu contre ce bretteur exceptionnel, à part peut-être Sora Bulq. Incontrôlable, Tarn se lança à la poursuite de Mace Windu et de la tueuse pour prouver qu'ils agissaient de concert. Malgré leurs réticences à le laisser seul, Sora Bulq demanda alors à K'Kruhk et Jeisel de suivre Tarn, ce qu'ils firent.

  Lorsqu'ils arrivèrent le pire s'était produit : encouragé par Asajj Ventress, Rhad Tarn s'était abandonné à la colère qui l'habitait et avait succombé au Côté Obscur. Alors que K'Kruhk se mesurait à Ventress, Jeisel dut se battre contre leur ancien camarade et le tuer. Malgré l'aide de Jeisel, K'Kruhk eut plus de difficultés et Ventress s'apprêtait à l'achever lorsqu'il fut sauvé par l'arrivée de Mace Windu. Ne pouvant l'emporter sur le Maître Jedi, Ventress prit la fuite et laissa des droïdes se charger des Jedi mais ceux-ci purent quitter la planète à bord du vaisseau de Windu. Après avoir appris à Jeisel et K'Kruhk que Sora Bulq était de mèche avec la tueuse, Mace Windu les laissa libres de leur choix, après leur avoir simplement demandé de mettre en garde les autres Jedi dissidents contre Bulq. K'Kruhk décida alors de retourner au Temple et de reprendre le combat : le comportement de Sora Bulq étant maléfique, la cause qu'il défendait ne pouvait que l'être aussi. De son côté, Jeisel n'avait pas l'intention de servir la Confédération mais se demandait toujours comment les Jedi pourraient servir un gouvernement corrompu sans se corrompre eux-mêmes…

K'Kruhk

K'Kruhk sur Hypori peu avant l'attaque de Grievous
Image extraite du dessin animé Clone Wars - Saison 2


  Quatre mois après la Bataille de Géonosis, une force d'intervention Jedi fut envoyée sur Hypori pour détruire une usine secrète des Séparatistes. L'équipe était composée de K'Kruhk, Ki-Adi-Mundi, Shaak Ti, Aayla Secura et Tarr Seirr, ainsi que de Daakman Barrek et de son Padawan Sha'a Gi qui se trouvaient déjà sur place. La mission fut un échec complet : le vaisseau des Jedi fut abattu et leurs troupes massacrées. Les Jedi se retrouvèrent face au Général Grievous qui fit sa première apparition "officielle" durant la Bataille d'Hypori. Daakman Barrek, Sha'a Gi et Tarr Seirr furent tués par Grievous tandis que les autres Jedi furent pour la plupart grièvement blessés. Grâce à l'intervention des soldats ARC, Ki-Adi-Mundi, Shaak Ti et Aayla Secura purent être évacués mais K'Kruhk, qui avait été déclaré mort à tort, fut abandonné sur place. Pendant qu'il était inconscient, le Général Grievous s'empara de son sabre-laser ainsi que de ceux des autres Jedi qu'il avait vaincus, sans se rendre compte que le Whiphid était toujours vivant et probablement plongé dans une profonde transe de guérison Jedi. Par la suite, le Maître Jedi revint à lui et réussit à rejoindre le Temple Jedi. Après s'être rétabli, il dut se fabriquer un nouveau sabre-laser, sa précédente arme étant toujours en possession de Grievous, qui en fit l'une de ses prises de guerre préférées.

  "Moi aussi, j'avais des doutes. Chaque combat que je mène contre des Jedi déchus tels que toi y apporte des réponses."
  K'Kruhk à Quinlan Vos durant leur duel.

  Seize mois après la Bataille de Géonosis, K'Kruhk était chargé de la protection du Sénateur Viento lorsque celui-ci fut la cible d'un assassin. L'homme avait réussi à tromper la vigilance de K'Kruhk grâce à la Force mais le Maître Jedi sentit le danger en reconnaissant l'odeur d'ozone caractéristique émise par un sabre-laser et se précipita dans la chambre du Sénateur. Malheureusement, il fut déséquilibré par une poussée de Force de son adversaire, qui n'était autre que Quinlan Vos et ne put l'empêcher de tuer le Sénateur. Il tenta néanmoins de capturer le Jedi déchu pour le ramener au Temple où il devrait répondre de ses actes et livra contre lui un combat furieux alors qu'ils chutaient de l'appartement de Viento. Quinlan Vos finit par l'emporter et retourna auprès du Comte Dooku, que le Conseil Jedi l'avait en réalité chargé d'espionner, tandis que K'Kruhk faisait un séjour dans une cuve de bacta

K'Kruhk

A'Sharad Hett et K'Kruhk combattent côte à côte durant le Siège de Saleucami
Image extraite de la bande dessinée Clone Wars Vol. 09 : Le Siège de Saleucami


  "J'ai failli être tué plusieurs fois. Je ne suis pas mort. Je n'en veux à aucun de ceux qui ont essayé, et ça inclut Maître Vos."
  Paroles de K'Kruhk à Jeisel durant le Siège de Saleucami.

  Plus d'un an après cet évènement, K'Kruhk et Quinlan Vos se retrouvèrent durant le Siège de Saleucami, mais dans le même camp cette fois. A la grande surprise de Jeisel qui continuait de se méfier de Vos, K'Kruhk ne montrait aucun ressentiment, ni méfiance à l'égard de l'homme qui l'avait sérieusement blessé près d'un an auparavant. Malgré la présence de nombreux Jedi expérimentés, le combat s'enlisait. Les événements semblèrent tourner en défaveur de la République après le meurtre d'Oppo Rancisis et la perte de l'avantage que présentait sa Méditation de Combat mais Quinlan Vos présenta aux autres Jedi un plan qu'il prétendit être celui d'Oppo Rancisis. Bien que ce soit faux, ce plan permit aux Jedi de remporter la victoire et de détruire le complexe de clonage des Séparatistes.

III.- L'Age des Ténèbres. [haut]



  Une partie des Jedi qui avaient participé au Siège de Saleucami restèrent sur place jusqu'à une date située deux jours et demi avant la promulgation de l'Ordre 66 avant de recevoir leur nouvelles affectation. Alors qu'Aayla Secura devait se rendre sur Felucia, Quinlan Vos partait pour Boz Pity prendre le commandement de troupes clones avant de rejoindre Kashyyyk. Quant à Jeisel et K'Kruhk, ils devaient se rendre avec leurs troupes sur Mygeeto pour apporter des renforts à Ki-Adi-Mundi. Alors qu'ils s'apprêtait à sauter dans l'hyperespace, leur vaisseau et les chasseurs qui l'escortaient, tombèrent dans une embuscade tendue par les Séparatistes. K'Kruhk ordonna à ses hommes de viser le pont du croiseur ennemi, lui infligeant de sérieux dégâts puis de sauter dans l'hyperespace. Leur vaisseau étant endommagé, les Jedi décidèrent d'effectuer des réparations dans le système de Bogden où se trouvait un centre d'entraînement Jedi. K'Kruhk ressentit un certain malaise en voyant l'enthousiasme que manifestèrent les jeunes Jedi lorsque des soldats clones descendirent du vaisseau, la guerre n'étant pas une chose qui devrait fasciner des Jedi.

  Le centre d'entraînement offrait un cadre agréable où les deux Maîtres Jedi purent enfin se détendre, loin de la guerre et de sa dure réalité. Alors que son commandant clone se montrait assez impatient de terminer les réparations du vaisseau et de rejoindre le front, voulant voir la fin d'une guerre qu'il sentait proche, K'Kruhk appréciait ce moment de répit et exprima son désir de ne plus avoir à se servir de son sabre-laser. Peu après, il remarqua un subtil changement chez les soldats clones et tua son commandant clone alors qu'il s'apprêtait à exécuter l'Ordre 66. Les Jedi se défendirent courageusement contre les soldats clones qui s'attaquèrent aussi bien aux adultes qu'aux enfants. Devant ce massacre, K'Kruhk fit preuve d'une férocité implacable avant d'ordonner aux survivants de se replier.

K'Kruhk

K'Kruhk oppose une résistance farouche devant la brutalité soudaine de l'Ordre 66
Image extraite de la bande dessinée Dark Times Vol. 02 : Parallèles


  Alors qu'ils atteignaient la navette du camp d'entraînement, Jeisel lui demanda de prendre les commandes de celle-ci car il était meilleur pilote qu'elle tandis qu'elle protégerait l'entrée du hangar. A contrecœur, pour sauver les novices et leur professeur, Chase Piru, K'Kruhk dut se résoudre à laisser son amie se sacrifier pour les sauver. Pour les ralentir, Jeisel utilisa la Force pour déclencher un détonateur thermique et son l'explosion ne laissa à K'Kruhk aucun espoir quant à sa survie. Il fit décoller ensuite la navette, l'emmenant vers une destination inconnue…

  La navette s'écrasa sur une lune inhabitée recouverte de jungle dont la faune et la flore pouvaient permettre au petit groupe de survivre en autarcie pendant plusieurs années. Après le crash, K'Kruhk aurait voulu s'isoler pour panser ses blessures morales ou, même s'il refusait de l'admettre à lui-même, rechercher l'affrontement avec les Sith et leurs sbires. Mais les enfants et Piru dépendaient de lui et il lui était impossible de les abandonner, d'autant plus que les transmissions qu'il était parvenu à intercepter étaient particulièrement inquiétantes pour les Jedi. Au moins, sur la planète, les enfants étaient heureux et pouvaient poursuivre leur formation…

K'Kruhk

Le Maître Jedi surveille les nouveaux arrivants pour connaître leurs intentions
Image extraite de la bande dessinée Dark Times Vol. 02 : Parallèles


  Deux mois après leur atterrissage forcé, un autre vaisseau s'écrasa sur la lune alors que K'Kruhk chassait. Il contacta alors Chase Piru pour lui ordonner de ne pas bouger et l'avertir qu'il allait voir si les nouveaux arrivants leur étaient hostiles sans savoir que la communication fut trop mauvaise pour que la Jedi comprenne son message. En voyant que le vaisseau transportait des hommes armés qui se dirigeaient vers le camp, il tenta de contacter Piru pour lui demander d'emmener au plus vite les enfants dans la jungle mais n'obtint aucune réponse, son comlink ayant rendu l'âme. Il se précipita alors vers le camp, malheureusement trop tard : les brigands avaient emmené les enfants après avoir laissé Piru pour morte. Il utilisa la Force pour la soigner, puis lui annonça que sa blessure mettrait plusieurs jours à guérir tandis qu'il ne leur restait que quelques heures pour agir. Malgré sa blessure, Piru lui déclara qu'elle était prête à tout pour l'aider. Même s'il n'avait pas douté qu'elle lui dirait une telle chose, les paroles de la jeune femme mirent du baume au cœur du Whipid car il était devenu facile d'oublier les principes de l'Ordre durant la guerre…

  Les deux Jedi mirent ensuite le plan de K'Kruhk en marche et se séparèrent pour atteindre leurs objectifs respectifs. Pendant que le Maître Jedi attirait l'attention de Lumbra et de ses hommes et les effrayaient, la jeune femme se glissa auprès des novices pour les libérer. Malheureusement, elle fut découverte avant d'y être parvenue et capturée. Lumbra menaça alors de la tuer si le Maître Jedi refusait de se montrer. Lorsque K'Kruhk sortit de l'ombre, Lumbra ordonna à ses hommes de tirer sur lui. Le Jedi alluma alors son sabre-laser et affronta les criminels avec maestria… et une rage certaine. Il parvint à vaincre Lumbra et ses hommes, sauvant ainsi les novices et Chase Piru mais son violent affrontement avec les pirates, qui avait eu pour conséquence la mort de ces derniers sans exception, choqua profondément ses compagnons. K'Kruhk fut lui-même troublé par le véritable massacre qu'il avait accompli pour sauver Piru et les enfants et supposa qu'il avait combattu trop longtemps pendant la Guerre des Clones et que la guerre avait fini par avoir des répercussions sur son moi profond. En tentant de sauver les enfants, il avait perdu une part de lui-même et il estima qu'il devait s'éloigner d'eux afin de ne pas être un rappel permanent de cette terrible nuit à leurs yeux. Il décida donc de réparer le vaisseau de pirates et de déposer ses compagnons dès qu'ils auraient trouvé un endroit sûr pour eux. Par la suite, il viendrait leur rendre visite de temps en temps pour s'assurer qu'ils allaient bien mais ne resterait pas.

K'Kruhk

K'Kruhk s'élance vers Lumbra et ses hommes
Image extraite de la bande dessinée Dark Times Vol. 02 : Parallèles


  Aux commandes du vaisseau endommagé des pirates, K'Kruhk parvient à atteindre Arkinnea dans la Région d'Expansion. La surveillance aérienne tenta de les empêcher de se poser, mais le Maître Jedi les ignora et les évita, conscient que leur vaisseau ne tiendrait pas plus longtemps et parvint à se poser en catastrophe sur la planète. Des membres de la milice d'Arkinnea, qui était très hostile aux réfugiés quelles que soient leurs origines à cause des exactions des Séparatistes durant la guerre, les firent sortir sur leur vaisseau. K'Kruhk tenta de les raisonner en leur disant que son vaisseau était endommagé et qu'il transportait plusieurs enfants dont l'un était blessé mais cela n'émut guère le Capitaine Relik qui s'apprêtait à leur dire que n'avaient pas de place pour plus de réfugiés, lorsqu'un officier Impérial, le Commandant Teron arriva avec plusieurs soldats clones sur les lieux et leur accorda l'asile après avoir été mis au fait de la situation.

  Un garde du camp de réfugiés conduisit le groupe de Jedi jusqu'à une grande tente et leur donna quelques indications sur la vie du camp, avant d'ajouter qu'ils n'avaient pas besoin de s'installer car le capitaine les avait placés en haut de la liste pour un passage pour les terres du Nord. En effet, les réfugiés attendaient de recevoir des terres qui avaient été ouvertes à la colonisation par l'Empire. La première chose que fit K'Kruhk une fois qu'ils furent seuls fut de récupérer son sabre-laser qu'il avait caché en s'en servant comme attelle pour la jambe de Piru. Presque aussitôt, une commotion se fit entendre à l'extérieur : une bagarre avait éclaté entre un réfugié républicain et un réfugié séparatiste.

K'Kruhk

K'Kruhk met fin à la bagarre
Image extraite du comics Dark Times # 23 : Fire Carrier, Part 1


  Le Whiphid intervint rapidement et sépara les deux mâles en leur disant que la guerre était finie, qu'ils ne pouvaient rien y changer et qu'ils devraient plutôt penser à leurs familles qui se trouveraient en difficulté s'ils étaient arrêtés, avant d'ajouter qu'ils devraient apprendre à vivre ensemble ou il les conduirait lui-même aux autorités. Piru le prit alors à partie et lui demanda s'il était sage d'être intervenu. Le Maître Jedi lui répondit qu'il n'en était pas sûr, mais qu'il n'avait pas voulu que la bagarre échappe à tout contrôle et mette en péril les novices, puis lui fit remarquer que le camp de réfugiés était comme une marmite prête à exploser car il abritait trop d'individus et pas assez de ressources… ou d'espoir. K'Kruhk ajouta qu'ils allaient devoir partir le plus vite possible et que protéger les enfants devait être leur seule préoccupation. Puis, il partit en reconnaissance dans le camp pour tenter de trouver quelque chose à manger.

  Durant son exploration du camp, K'Kruhk tomba sur un écran d'informations et découvrit l'existence de Dark Vador. Bien que le nom ne lui disait rien, il comprit qu'ils devaient à tout prix éviter ce nouvel Empire. Malheureusement, les distributions de nourriture avaient cessé pour la journée et le camp était saturé par la peur, l'inquiétude et la haine, et chacun était susceptible de vendre son voisin pour améliorer son quotidien. Il réalisa qu'ils avaient eu tort de quitter la lune-jungle et qu'il devait rectifier la situation au plus vite pour la sécurité des enfants. Lorsqu'il retourna dans leur tente, il découvrit à l'intérieur un étranger encapuchonné et se jeta aussitôt sur lui, pensant que c'était un ennemi et se retrouva suspendu en l'air.

K'Kruhk

Retrouvailles
Image extraite du comics Dark Times # 23 : Fire Carrier, Part 1


  Il découvrit avec soulagement qu'il s'agissait en fait du Maître Jedi Zao qui avait lui aussi échappé à l'Ordre 66. Lorsque K'Kruhk lui demanda ce qui l'avait conduit sur Arkinnea, se doutant que ce n'était pas parce qu'ils les cherchaient, Zao lui répondit qu'il avait seulement suivi la Force où elle le guidait et qu'il avait survécu à la Purge Jedi parce qu'il n'avait pas participé à la guerre. K'Kruhk exprima son regret de ne pas en avoir fait autant, puis les trois adultes discutèrent brièvement de la trahison des clones qui leur avait permis de prendre totalement par surprise les Jedi qui leur faisaient confiance.

  Soudain, le jeune Kennan Taanzer rappela au Whiphid que les novices n'avaient pas reçu leur leçon du jour et demanda à ce que Maître Zao leur montre quelque chose. K'Kruhk objecta que cela pouvait attendre le lendemain, mais Zao refusa et décida de leur donna une petite leçon qui, selon lui, serait également bénéfique au Maitre Jedi à réapprendre. Il ouvrit une boite de conserve contenant trois épices différentes et les lança en l'air avant de les rattraper avec ses mains et sa bouche. Les novices lui dirent aussitôt où se trouvaient chacune d'entre elles et furent déconcertés quand le Maître Jedi leur demanda laquelle était la plus douce des trois car ce n'était pas quelque chose que pouvait leur apprendre la Force.

  Zao leur révéla que le but de la leçon était de leur apprendre qu'ils devaient suivre la Force mais garder également l'esprit ouvert, observer et non assumer. Cette leçon rappela à K'Kruhk le tour que Micah Giiett leur avait montré à Obi-Wan et à lui lorsqu'ils étaient de simples Padawans. Cela fit réfléchir K'Kruhk mais lorsqu'il demanda à Zao ce qu'il voulait lui faire comprendre, celui-ci lui dit qu'ils pourraient en parler plus tard car il devait d'abord lui dire autre chose : il pensait que K'Kruhk et les novices étaient la raison pour laquelle la Force l'avait conduit sur Arkinnea et qu'il sentait qu'un grand danger planait au-dessus du camp et qu'ils devaient partir sur-le-champ.

K'Kruhk

Zao révèle à K'Kruhk qu'ils doivent partir au plus vite
Image extraite du comics Dark Times # 23 : Fire Carrier, Part 1


  Durant la nuit, Piru et K'Kruhk effectuèrent les derniers préparatifs avant leur départ et rejoignirent aussi discrètement que possible Maître Zao, mais leur départ fut remarqué par l'une des réfugiées. A l'aide de son bâton-laser, Zao créa une ouverture dans l'un des murs du camp et le petit groupe commença son périple. Lorsque la milice découvrit leur absence après qu'ils ne soient pas montés à bord du transporteur censé les conduire au nord, ils avaient déjà parcouru une quinzaine de kilomètres. Pendant que K'Kruhk empruntait un wagon glisseur et un animal de trait dans une ferme, les enfants volèrent de la nourriture dans les champs voisins. Les enfants furent enthousiasmés quand il revint avec l'animal qu'ils surnommèrent Wooly et le Maître Jedi leur recommanda de prendre soin de lui car il les aiderait à survivre, avant d'utiliser la Force pour faire léviter leurs affaires et leur récolte dans le wagon glisseur. Il fit ensuite monter les enfants et Zao à l'arrière de celui-ci, avant de rabattre la bâche et de les rejoindre, puis il demanda à Piru de conduire comme si de rien n'était. Quelques heures plus tard, ils furent arrêtés par deux miliciens qui prétendirent chercher des prisonniers en fuite ( en réalité K'Kruhk et les enfants ) mais les deux Maîtres Jedi se débarrassèrent d'eux sans difficulté en utilisant la persuasion Jedi.

  Alors que Piru poussait un soupir de soulagement, K'Kruhk lui indiqua qu'il était temps qu'ils quittent la route principale et se dirigent vers les collines. Plus tard, alors que les enfants dormaient, K'Kruhk raconta à Zao comment ils s'étaient tous échappés grâce au sacrifice de Jeisel et qu'il doutait d'avoir pris la bonne décision en tuant les pirates. Zao lui fit remarquer qu'il n'aurait pas pu les emprisonner s'il les avait épargnés et qu'il avait seulement fait ce qui était nécessaire pour protéger les vies des enfants et le potentiel qu'ils représentaient. Néanmoins, K'Kruhk  était inquiet d'avoir perturbé les petits en cédant provisoirement à sa colère devant eux. Zao approuva et lui rappela sa leçon, puis lui montra d'un geste de la tête l'un des enfants, Sidirri. Cela surprit K'Kruhk qui admit qu'il ne sentait rien chez la fillette et lui demanda si elle cachait quelque chose. Zao répondit mystérieusement qu'elle ne cachait rien...

K'Kruhk

K'Kruhk fait part de ses inquiétudes sur son comportement récent à Maître Zao
Image extraite du comics Dark Times # 24 : Fire Carrier, Part 2


  K'Kruhk changea ensuite de sujet et évoqua le nouveau bras armé de l'Empire, Vador. Zao lui apprit qu'il avait seulement entendu des rumeurs à son sujet, mais que si la moitié de celles-ci étaient vraies, il avait dû recevoir l'enseignement des Jedi à un moment ou à un autre. Un peu plus tard, le groupe descendit du wagon glisseur pour gravir une colline et les enfants s'amusèrent à faire la course avec Piru, étonnant K'Kruhk qui demanda à son compagnon s'ils avaient jamais eu autant d'énergie. Soudain, K'Kruhk remarqua de nombreux oiseaux dans le ciel et sentit que les enfants étaient en détresse. Il se précipita pour les rejoindre, sabre-laser à la main et découvrit un horrible spectacle : des centaines de corps gisaient dans un petit ravin et servaient de repas à des rapaces. Les Jedi réalisèrent qu'ils s'agissaient du danger qu'ils avaient fui en quittant le camp.

  En larmes, la jeune Sidirri identifia l'une des victimes comme étant la réfugiée dont la tente était voisine de la leur et qui leur avait parlé la veille et en observant les corps, K'Kruhk reconnut également plusieurs individus qu'il avait croisé durant leur séjour au camp de réfugiés. Le Maître Jedi demanda à Zao de l'accompagner pour voir s'ils pouvaient trouver des survivants mais celui-ci lui dit de se servir de ses sens de Jedi car les échos de leur mort et de leur terreur étaient perceptibles : aucun d'eux n'avait survécu. En examinant les corps, K'Kruhk remarqua qu'ils semblaient avoir fait une chute, mais Zao déclara qu'ils avaient plutôt l'air d'avoir été jetés depuis une hauteur importante avant de suggérer que la milice ne devait pas relocaliser les réfugiés mais les jeter depuis les transporteurs. Piru fut choquée à l'écoute de cette théorie, ne comprenant pas pourquoi quelqu'un pouvait faire une chose pareille, d'autant qu'il y avait suffisamment de terres non cultivées pour que les locaux les partagent avec les réfugiés, mais le vieux Maître Jedi ajouta que le but des miliciens n'avaient jamais été de relocaliser les réfugiés mais de se venger de ce que la population d'Arkinnea avait subi durant la guerre.

K'Kruhk

K'Kruhk est troublé par les paroles de Sidirri
Image extraite du comics Dark Times # 25 : Fire Carrier, Part 3


  L'un des enfants, Onkya objecta que la guerre était terminée et que certains des réfugiés venaient de la République, mais Zao lui expliqua que le désir de vengeance était un poison qui obscurcissait l'esprit et détruisait la raison, ajoutant que les miliciens étaient comme des bêtes sauvages qui avaient été blessées et ne pensaient plus qu'à faire souffrir les autres en retour. N'importe qui. Il ajouta que la vengeance était un cercle vicieux et sans fin qui conduisait les victimes à devenir les bourreaux et déclara c'était peut-être pour le mieux qu'il n'y ait pas eu de survivant pour perpétuer ce cycle, même si la Force hurlait pour que les victimes obtiennent justice. Tandis que Kerran réalisait avec horreur qu'ils auraient dû se trouver parmi les victimes, Sidirri s'emporta et hurla qu'elle détestait la milice et les clones et qu'ils mériteraient tous d'être tués par K'Kruhk. Ses paroles perturbèrent le Maître Jedi qui ignorait comment dire à cette enfant les exigences et les peurs qui conduisaient quelqu'un à commettre la pire erreur de sa vie. Il tenta de lui expliquer qu'il avait tué les pirates parce qu'il n'avait pas eu d'autre choix pour les protéger à ce moment-là lorsque Piru l'interrompit pour lui signaler que les corps avaient attiré d'autres charognards, qui semblaient particulièrement dangereux.

  Les deux Maîtres Jedi s'accordèrent sur le fait qu'ils n'étaient pas en sécurité quand soudain un vaisseau de la milice apparut non loin de leur position. Ils crurent d'abord qu'ils avaient été repérés avant de réaliser que c'était bien pire. En effet, les soutes du vaisseau s'ouvrirent, précipitant au sol ses passagers. Malheureusement, tout cela se passa trop rapidement pour que les Jedi aient le temps de puiser dans la Force pour sauver ne serait-ce qu'un seul des passagers et ils ne purent qu'assister impuissants à leur agonie. Avant qu'ils n'aient eu le temps d'absorber le choc de cette horrible scène, l'un des miliciens les repéra. K'Kruhk le sentit à travers la Force et lévita ses compagnons dans le wagon glisseur, ordonna à Piru d'éteindre les amortisseurs d'inertie et à Zao de prendre les commandes, avant de détacher Wooly avec son sabre-laser. A la grande détresse de Seddwia qui réalisa qu'il n'allait pas venir avec eux, il poussa le wagon glisseur qui dévala la colline sous les tirs des miliciens qui identifièrent ces témoins gênants comme étant les réfugiés qu'ils recherchaient pour les éliminer.

K'Kruhk

K'Kruhk sous le feu ennemi
Image extraite du comics Dark Times # 26 : Fire Carrier, Part 4


  La première pensée de K'Kruhk fut de se précipiter à l'aide de ses compagnons, mais après que ceux-ci aient disparu dans la forêt, protégés par les arbres, il réalisa qu'il devait plutôt attirer l'attention des hommes à bord du vaisseau pour les éloigner des autres et sauta sur Wooly. Les miliciens lui tirèrent dessus sans succès et il ordonna à l'animal de sauter de l'autre côté de la colline. Ils parvinrent à atteindre la forêt et le Jedi fit arrêter Wooly avant qu'ils atteignent une clairière où ils feraient une cible plus facile à leurs adversaires. Il utilisa alors la Force pour faire s'écraser le transporteur et parvint à s'échapper avec sa monture, sous les regards impuissants des renforts menés par le Capitaine Relik qui ne comprirent pas ce qui avaient pu arriver à leurs camarades.

  Décidés à éliminer les responsables de la mort de leurs camarades et les témoins de leurs crimes, les miliciens décidèrent de patrouiller dans la zone. Caché dans la forêt, K'Kruhk les observa un moment, puis descendit de sa monture et lui demanda de rejoindre les enfants quand il le pourrait tandis qu'il entraînerait les miliciens loin de la position de leurs amis. Le Maître Jedi sortit alors son sabre-laser et le contempla durant quelques minutes avant de le ranger : il avait été responsable de trop de morts depuis le début de la Guerre des Clones et il décida qu'il ne tuerait ses adversaires qu'en dernier recours. Il prit une équipe par surprise et les assomma mais alors qu'il allait faire subir le même sort au dernier d'entre eux, il fut atteint au bras par un tir de fusil blaster tiré par un homme en motojet. Le pilote le poursuivit et le fit tomber avec son véhicule du haut d'une cascade. Utilisant la Force, K'Kruhk fit croire à sa mort en se laissant flotter le visage dans l'eau. Quand l'un des miliciens s'approcha de lui pour le décapiter afin de prouver sa mort au Capitaine Relik, K'Kruhk l'élimina.

K'Kruhk

K'Kruhk décide de ne plus tuer qu'en dernier recours
Image extraite du comics Dark Times # 26 : Fire Carrier, Part 4


  Soudain, un destroyer stellaire fit son apparition et le Maître Jedi pensa immédiatement que ses compagnons et lui étaient en danger mais il s'avéra que les Impériaux étaient seulement là pour arrêter les miliciens pour leurs crimes contre les réfugiés. Après avoir arrêté Relik et ses hommes, ils repartirent en laissant derrière eux un officier qui se mit à appeler un certain général. K'Kruhk décida de prendre le risque de se montrer et en parlant avec lui, il l'identifia comme le Commandant Teron, un officier républicain qui avait combattu vaillamment pour protéger des citoyens sur Saleucami, et remporté l'une des dernières victoires "propres" de la Guerre des Clones. Lorsque le Jedi lui demanda ce qui s'était passé ensuite, faisant référence à l'attaque des clones et à la promulgation de l'Empire, Teron lui répondit qu'il l'ignorait et que cela avait été comme si les clones agissaient de leur propre chef ou obéissaient à des ordres venant de plus haut dans la hiérarchie militaire. Ces propos confirmèrent les soupçons du Maître Jedi après que les clones aient attaqués sans signe avant coureur les novices sur Bogden III. Teron mentionna alors que Dark Vador avait été celui qui avait mené les troupes au Temple Jedi pour tuer tous les novices Jedi.  

  Cette nouvelle choqua K'Kruhk qui ignorait tout de l'attaque contre le Temple. Teron lui dit qu'il était désolé et lui demanda alors si les enfants sous sa protection étaient également des Jedi, alarmant le Maître Jedi qui fut prêt à le tuer s'il représentait une menace pour ses protégés, mais Teron lui dit qu'il avait seulement remarqué les enfants qui l'accompagnaient au camp de réfugiés et lui assura qu'il ne ferait rien pour mettre en danger la vie de son ancien supérieur ou des enfants. Il ajouta qu'après la défaite des Séparatistes, on avait dit aux militaires que les Jedi avaient tenté de renverser la République mais qu'un grand nombre d'entre eux refusait d'y croire. Néanmoins, ils avaient préférer taire leurs doutes car les officiers qui s'étaient insurgés contre la version officielle avaient été immédiatement arrêtés et on n'avait plus jamais entendu parler d'eux. Cela n'empêchait pas que certains militaires, comme Teron ou son ami Denimoore qui commandait le Tenace, se souvenaient du bien qu'avait fait les Jedi. Teron ajouta que le fait que K'Kruhk ait des novices Jedi avec lui donnait de l'espoir pour l'avenir. Lui posant une main sur l'épaule, K'Kruhk lui répondit que lui et ses amis lui donnaient également de l'espoir.

K'Kruhk

Un Jedi et un Impérial
Image extraite du comics Dark Times # 27 : Fire Carrier, Part 5


  Teron lui dit alors qu'il ne touchait pas une grosse solde mais qu'il recevait plus qu'il n'en avait besoin pour vivre et qu'il désirait utiliser le surplus pour leur procurer ce dont ils auront besoin pour commencer une nouvelle vie sur Arkinnea : des générateurs, des graines et des équipements agricoles et qu'il reviendrait chaque année le premier jour du printemps pour les ravitailler. K'Kruhk accepta sa généreuse proposition et le remercia avant de s'éloigner. Au cours des jours qui suivirent, le Maître Jedi se tint à distance de l'équipe scientifique impériale qui était chargée de récupérer des preuves contre les miliciens et qui emporta sans doute les corps des réfugiés, puis collecta les fournitures que lui avait procuré Teron. Il récupéra également une motojet et répara les répulseurs du wagon qu'il remorqua grâce à la motojet, pensant que ses compagnons en auraient besoin pour chercher leur nouveau foyer.

  Mais quand il rejoignit les autres Jedi, il découvrit avec soulagement que ces derniers avaient déjà trouvé un endroit où vivre : une vallée au centre de laquelle se trouvait une ancienne construction qui semblait habitable. Il fut accueilli par les enfants et Zao lui présenta les Yunus, un peuple indigène d'hommes sauvages qu'ils avaient rencontrés et qui les avaient conduits à cet un ancien avant-poste Jedi qui semblait dater du milieu de l'Ancienne République. Les Yunus se souvenaient des Jedi grâce à leurs légendes et avaient conservé le respect que leurs ancêtres ressentaient pour ces derniers malgré le temps qui s'était écoulé depuis l'abandon de l'avant-poste. K'Kruhk contempla leur nouveau foyer, qui est bien plus que ce qu'il espérait qu'ils puissent trouver et remarqua alors l'absence de la jeune Sidirri. Zao lui dit que la fillette se reposait et le conduisit à elle, avant de lui rappeler leur précédente conversation à son sujet. Il lui apprit que si K'Kruhk n'avait rien senti en elle, c'était parce que les traumatismes successifs dont elle avait fait l'expérience ( le massacre du praxeum, leur fuite, les pirates, entre autres choses ) l'avaient laissée brisée, vidée de tout espoir et de capacité d'empathie. Le vieux Maître Jedi ajouta qu'à moins qu'ils ne réussissent à lui rendre ces sentiments, elle serait un vaisseau attendant d'être rempli par le Côté Obscur...

K'Kruhk

K'Kruhk découvre le nouveau foyer de ses compagnons ont trouvé
Image extraite du comics Dark Times # 27 : Fire Carrier, Part 5


  Zao déclara ensuite à K'Kruhk que leur destin était déjà tout tracé : ils allaient devoir s'occuper de Sidirri mais aussi des autres novices car leur devoir est de leur enseigner la Voie des Jedi. K'Kruhk en convint et renchérit que c'était non seulement leur devoir de les former, mais aussi le droit des novices d'être instruits malgré les lois de l'Empire. Il ajouta que l'endroit où ils se trouvaient avait été utilisé par les Jedi et qu'ils pouvaient s'en servir à nouveau, avant de lui raconter qu'il avait reçu l'aide d'un officier impérial, ce qui lui avait rendu espoir en l'avenir. En effet, s'ils pouvaient trouver de l'espoir dans un petit morceau de l'Empire il n'y avait rien qu'ils ne puissent accomplir et l'endroit lui semblait parfait. Il ajouta que c'était probablement la Force qui les avait guidés là.

  La vallée devint le foyer des Jedi et avec l'aide des Yunus, ils transformèrent une partie de la vallée en champs qu'ils cultivèrent et ils trouvèrent une compagne pour Wooly, ce qui leur permit de commencer un élevage. Le premier hiver fut le plus difficile de tous, mais le petit groupe avait peu de besoins et K'Kruhk subvenait à ceux-ci en chassant avec les Yunus, son espèce étant acclimatée aux températures glaciales de Toola. Au printemps, Teron revint comme il l'avait promis avec des outils, des graines et d'autres objets pour leur faciliter la vie. Vers l'époque de sa seconde livraison, Sidirri s'enfuit et Maître Zao partit à sa recherche, mais aucun d'eux ne revint. Tous leurs compagnons furent attristés par leur disparition, en particulier K'Kruhk qui devait toujours se sentir coupable du mal-être de la fillette, mais le Whiphid les rassura néanmoins en leur disant qu'il pouvait sentir à travers la Force que Maître Zao était toujours en vie, quelque part dans la galaxie et qu'il suivait probablement la volonté de la Force comme il l'avait toujours fait et leur rappela que les leçons qu'ils avaient apprises de Zao ne les quitteraient jamais.

K'Kruhk

La vie s'écoule paisiblement au sein du Temple Caché
Image extraite du comics Dark Times # 27 : Fire Carrier, Part 5


  Au cours des années, le Temple secret prospéra grâce à leur travail et à celui des Yunus et aux dons de Teron. Mais au bout de plusieurs années, alors que les enfants étaient devenus des adolescents d'une quinzaine d'années, Teron ne se présenta pas à la date prévue au lieu de rendez-vous où l'attendait Piru et Nable qu'ils l'attendirent durant cinq jours. Cette nouvelle était inquiétante mais K'Kruhk suggéra à Piru et Kerran qu'il pouvait y avoir de nombreuses explications à l'absence de leur bienfaiteur : il avait pu recevoir une affectation dans un avant-poste trop éloigné ou s'était marié et avait décidé de consacrer son argent à sa famille au lieu de l'investir dans leur avenir. Le Maître Jedi ajouta que Teron avait tant fait pour eux qu'il ne lui en voudrait pas s'il avait a choisi de ne pas mettre en péril son bonheur.

  Piru et Kerran eurent toutes les peines à croire que c'était ce qui avait pu arriver et Kerran suggéra plutôt que Teron avait être tué durant une mission. K'Kruhk lui répondit que ce serait triste si c'était le cas, mais que cela n'était pas en leur pouvoir de le changer et que si le pire était arrivé, il leur incombait encore plus de continuer à vivre la vie que Teron leur avait permis d'avoir. Il ajouta qu'ils se souviendraient de lui comme d'un homme bon dont le sens de l'honneur et de l'engagement leur avait permis de fructifier. Teron les avait aidés à créer un foyer où les Jedi pouvaient apprendre en toute sécurité et il était persuadé que viendrait bientôt le jour où la galaxie aura besoin qu'ils rendent la générosité que Teron leur avait accordés...

K'Kruhk

K'Kruhk encourage Kerran et Piru a faire perdurer l'idéal de Teron
Image extraite du comics Dark Times # 27 : Fire Carrier, Part 5


  On ignore ce qu'il advint du Maître Jedi Whiphid au cours des décennies qui suivirent et s'il resta avec ses élèves au sein du Temple Caché d'Arkinnea ou même qui d'autres Jedi les rejoignirent par la suite. Néanmoins, on sait de façon certaine que K'Kruhk réussit à survivre aux jours sombres de l'Empire… ainsi qu'à l'invasion Yuuzhan Vong.

IV.- Le Nouvel Ordre Jedi. [haut]



  "Je suis mort un certain nombre de fois dans ma vie ou plutôt c'est ce que j'ai entendu dire."
  K'Kruhk à Cade Skywalker lors de leurs retrouvailles.

  A une date indéterminée, sans doute située après la crise générée par l'entité appelée Abeloth ( An 44 ), K'Kruhk intégra le Nouvel Ordre Jedi et forma de nombreux novices, y compris Cade Skywalker. Il est fort probable que son âge et sa sagesse firent de lui l'un des membres du Haut-Conseil Jedi dirigé par le Grand Maître Jedi Kol Skywalker. Au début de la Guerre Impérialo-Sith qui vit la résurgence des Sith ( 127/130 ), le Maître Jedi Nat Skywalker découvrit Taivas, une planète inhabitable et fissurée possédant une atmosphère très mince et située dans un système possédant un puissant champ magnétique qui brouillait les senseurs des vaisseaux.

  Les membres du Haut-Conseil tirèrent des leçons du passé, d'autant plus que l'Ordre ( et sans doute le Conseil ) comptaient dans ses rangs deux survivants de la Grande Purge Jedi : K'Kruhk et T'ra Saa. En effet, ils décidèrent dans le plus grand secret de bâtir un temple caché au cœur de Taivas et d'en taire l'existence pour éviter que son emplacement ne soit découvert par leurs ennemis. Kol Skywalker utilisa la terraformation vong pour rendre Taivas habitable et son frère Nat œuvra à la construction du Temple mais malheureusement la plupart des Jedi périrent avoir d'avoir pu se réfugier là-bas.

K'Kruhk

Le Temple Caché
Image extraite de la bande dessinée Legacy Vol. 05 : Loyauté


  En effet, la plupart d'entre eux, y compris Kol Skywalker et K'Kruhk, se trouvaient sur Ossus lorsque le Temple Jedi fut attaqué par le Nouvel Ordre Sith de Dark Krayt ( An 130 ).  K'Kruhk  l'ignorait mais son vieil ami et ancien compagnon d'armes, A'Sharad Hett, était celui qui se cachait sous le casque de Dark Krayt. Le Maître Jedi fut une nouvelle fois considéré comme mort au combat mais parvint encore une fois à survivre.

  On sait très peu de choses sur la vie de K'Kruhk entre 130 et 137, mais il semble que durant cette période, il entra en possession de R2-D2, le fidèle droïde mécano des Skywalker et retourna probablement au Temple Caché pour veiller sur les survivants qui se trouvaient là-bas et transmettre le savoir des Jedi. Il était également l'un des trois membres du Haut-Conseil Jedi, les deux autres étant T'ra Saa et Tili Qua. Puis, en 137, il entendit un appel à travers la Force qui le conduisit jusqu'à Ossus.

  Il y trouva Cade Skywalker, l'un des novices qu'il avait formés et qu'il pensait mort depuis longtemps, dans un sale état après avoir consommé des bâtons de la mort et le remit sur pied grâce à une technique de guérison Jedi. Cade le prit d'abord pour l'une de ses illusions avant de s'apercevoir qu'il était vraiment là. Peu après, Wolf Sazen et Shado Vao arrivèrent à leur tour, répondant au même appel que K'Kruhk. Une fois sobre, Cade leur annonça qu'étant donné que les Sith et toute la galaxie connaissaient sa véritable identité, il souhaitait achever sa formation de Jedi.

K'Kruhk

Les retrouvailles entre K'Kruhk et Cade Skywalker
Image extraite de la bande dessinée Legacy Vol. 02 : Question de confiance


  Deux semaines plus tard, alors que Cade s'entraînait avec Shado Vao, K'Kruhk demanda à Wolf Sazen pourquoi il tenait tellement à ce que Cade revendique son héritage Jedi. Celui-ci lui répondit qu'il avait eu la vision qu'un Skywalker rassemblerait les survivants du Nouvel Ordre Jedi. K'Kruhk admit que Cade avait un énorme potentiel mais qu'il craignait que cet entraînement n'aboutisse qu'à former un nouveau Vador. Wolf en était conscient mais pensait également qu'ils devaient courir le risque plutôt que de se laisser consumer par leurs craintes de ce qui pourrait arriver…

  Au cours d'une de leur session d'entraînement, le plancher céda sous les poids de Shado et Cade et ils se retrouvèrent dans une cave remplies d'artefacts Jedi protégés par la modeleuse Nei Rin et deux guerriers Yuuzhan Vong. Les deux Maîtres Jedi arrivèrent quelques minutes plus tard, alertés par la Force et furent surpris de reconnaître Nei Rin. Celle-ci leur souhaita la bienvenue et les avertit que l'Empire faisait régulièrement des patrouilles sur Ossus à la recherche de signes de vie. Quand elle leur demanda ce qu'ils faisaient là, K'Kruhk prétendit qu'il se trouvait sur sa planète natale pour finir ses jours quand il avait entendu un appel dans la Force.

K'Kruhk

Wolf Sazen, Shado Vao et K'Kruhk
Image extraite de Jedi Vs Sith : The Essential Guide to the Force


  Wolf Sazen demanda alors à l'extragalactique quel était cet endroit et pourquoi ses guerriers et elle étaient revenus sur Ossus. Elle leur expliqua que Zonama Sekot était partie quand la guerre avait éclaté, laissant plusieurs Yuuzhan Vong derrière elle sur Ossus et qu'en apprenant le retour des Sith, elle avait réalisé qu'ils étaient derrière l'échec de l'œuvre de sa vie, le Projet Ossus. Elle s'était dès lors consacrée à découvrir des preuves de leur implication, accompagnée par les deux guerriers assignés à sa protection, espérant mettre fin à la guerre en révélant leurs agissements. Malheureusement, lorsqu'ils étaient revenus sur Ossus avec leurs données, ils avaient découvert que le temple avait été détruit et que les modeleurs et guerriers Yuuzhan Vong présents sur la planète avaient été tués avec les Jedi. Ils avaient également trouvé parmi les corps celui du Kol Skywalker et lui avait rendu hommage en lui donnant des funérailles Jedi. Plutôt que de repartir, les trois Yuuzhan Vong avaient décidé de rester et avaient rassemblé les trésors qui n'avaient pas été pillés par les Sith et les pirates afin de veiller sur eux en attendant le retour des Jeedai.

  Quand elle apprit que l'homme blond qui accompagnait les trois Jedi était Cade Skywalker, Nei Rin voulut aussitôt lui confier le trésor, bien que K'Kruhk lui ait expliqué que ces objets appartenaient à l'Ordre tout entier et non à un seul individu, mais elle lui répondit que selon la tradition Yuuzhan Vong, ils revenaient au fils de leur plus grand guerrier et donc à Cade. Ce dernier refusa de façon virulente son offre et déclara qu'il ne voulait pas être l'esclave des traditions Jedi et que l'ère des Jedi était terminée. Ses propos irritèrent K'Kruhk qui lui rappela que les holocrons ne parlaient pas de traditions mais étaient des guides sur la vie, le savoir et la sagesse des Jedi d'autrefois, avant d'ajouter que ce n'était pas les Jedi qui étaient des apprentis hantés mais Cade lui-même. Cade mit fin à la discussion en leur demandant de le contacter quand ils voudraient vendre cette camelote avant de partir.

  Mais après une discussion avec Wolf Sazen qui lui fit réaliser qu'il n'avait pas surmonté la mort de son père et qu'il s'était réfugié dans l'amertume et la colère, Cade parvint à entrer dans un état de méditation et eut une vision qui le poussa à quitter Ossus pour réparer certaines de ses erreurs. Il refusa néanmoins d'informer ses compagnons de l'endroit où il comptait se rendre car il savait qu'ils ne l'auraient pas laissé partir ou du moins pas seul. Avant son départ, il conseilla à Nei Rin de confier les trésors d'Ossus à K'Kruhk en lui disant qu'ils savaient tous les deux qu'il n'était pas apte à devenir leur gardien tandis que le Maître Jedi était à la fois un prêtre et un chef de guerre. Celle-ci accepta de sa décision mais décida de lui donner quand même l'un des objets car elle pensait qu'il lui appartenait de droit : le sabre-laser de son père qui avait miraculeusement échappé aux Sith et aux pilleurs après la mort de son propriétaire et dont elle avait remplacé le cristal endommagé par les combats par un cristal flamboyant de sa fabrication.

  Quelques instants plus tard, K'Kruhk fit à son tour un cadeau à Cade en lui donnant R2-D2 et lui précisa que le droide astro-mécano servait les Skywalker depuis très longtemps. Alors que le Maître Jedi observait le Mynock s'envoler, Shado Vao s'approcha de lui et lui dit qu'il ne pensait pas que l'attaque contre Ossus ait beaucoup changé Cade, celui-ci ayant été toujours trop impulsif et tête brûlée pour un Jedi et qu'il pensait que le Conseil l'aurait renvoyé depuis longtemps s'il n'avait pas été un Skywalker. Le Twi'lek ajouta qu'il avait été par deux fois le témoin du pouvoir de guérison de Cade et que celui-ci avait non seulement touché le Côté Obscur à chaque fois, mais qu'il avait également façonné la Force à sa convenance au lieu de s'ouvrir seulement à elle, or c'était le propre des Sith. Quand le Maître Jedi lui demanda pourquoi il avait quand même accepté d'aider Maître Sazen à former Cade, Shado lui répondit calmement qu'il avait conscience qu'il n'était pas infaillible et qu'il respectait Maître Sazen… et espérait que la vision de celui-ci soit la bonne. De plus, Cade était son ami et s'il devait un jour basculer totalement du Côté Obscur, il l'achèverait.

  Cade Skywalker se rendit au Temple Sith de Coruscant, qui était l'ancien Temple Jedi, pour libérer Hosk Trey'lis mais fut capturé par Dark Krayt qui décida de faire de lui un Sith afin de pouvoir bénéficier de son extraordinaire pouvoir de guérison. Peu après, les Impériaux à la solde de Dark Krayt se rendirent sur Ossus mais furent incapables de détecter le petit groupe de Jedi et de Yuuzhan Vong qui se cachait dans le sous-sol de la planète. Malheureusement, ils étaient accompagnés de Dark Stryfe qui sentit depuis l'orbite de la planète un murmure dans la Force. La dernière patrouille de stormtroopers que les Impériaux envoyèrent sur Ossus s'approcha de très près de l'endroit où se cachaient leurs proies mais Shado Vao utilisa la persuasion Jedi pour les éloigner. Néanmoins, Dark Stryfe resta persuadé que des Jedi se trouvaient sur la planète et ordonna le bombardement de l'ancien Temple Jedi...

K'Kruhk

L'évacuation du Temple d'Ossus
Image extraite de la bande dessinée Legacy Vol. 05 : Loyauté


  Alors que le Temple était pilonné depuis l'orbite d'Ossus par un destroyer stellaire, K'Kruhk et ses compagnons réussirent à atteindre les sous-sols du Temple mais le Maître Jedi fut blessé alors qu'il mettait ses compagnons en sécurité. Avant de sombrer dans l'inconscience, il eut le temps de leur révéler l'existence ainsi que l'emplacement du Temple Jedi caché, dont il était l'un des rares Jedi à connaître l'existence. Wolf Sazen et Shado Vao l'emmenèrent sur place où il fut soigné. Alors qu'il n'avait pas encore totalement récupéré de ses blessures, Nat Skywalker arriva au Temple, accompagné par son neveu Cade, Azlyn Rae et le reste de l'équipage du Mynock afin que Cade présente une requête au Conseil Jedi. Ils ne furent pas les seuls "invités" du Temple, car ils avaient été suivis à leur insu par un vaisseau transportant Marasiah Fel, Antares Draco et Ganner Krieg.

  Les trois membres du Conseil Jedi - K'Kruhk, T'ra Saa et Tili Qua - écoutèrent d'abord la princesse qui leur proposa une alliance avec les Chevaliers Impériaux au nom de son père. Bien qu'elle soit convaincue que Marasiah était sincère lorsqu'elle affirmait que son père n'avait joué aucun rôle dans le Massacre d'Ossus, T'ra Saa objecta qu'il faudrait plusieurs générations pour que les Jedi soient assez nombreux pour affronter les Sith. Cade prit alors la parole et révéla ce qu'il avait découvert sur Dark Krayt durant sa captivité sur Coruscant : celui-ci avait autrefois été un Jedi du nom d'A'Sharad Hett et se mourrait. Si T'ra Saa accueillit cette nouvelle avec incrédulité, K'Kruhk fut moins catégorique car il y avait toujours eu une part d'ombre chez Hett. Peu après avoir lâché cette bombe, Cade leur fit part de son plan : former une escouade de Jedi afin d'assassiner Dark Krayt. En effet, il estimait qu'une fois Krayt mort, son Ordre s'effondrerait de lui-même dans une guerre fratricide pour lui succéder. Bien qu'elle estimait qu'une telle chose était contraire à la Voie Jedi, T'ra Saa promit que le Conseil méditerait sur cette proposition, ainsi que sur celle de la princesse.

K'Kruhk

Cade Skywalker se présente devant le Conseil Jedi
Image extraite de la bande dessinée Legacy Vol. 05 : Loyauté


  Les débats du Conseil se poursuivirent tard dans la nuit en présence de Nat Skywalker qui partageait les réticences des membres du Conseil au sujet de la proposition de son neveu tout en ayant conscience que les Jedi ne devaient rester inactifs pendant que Dark Krayt massacrait les Mon Calamari. K'Kruhk émit ses craintes sur la possibilité que les Jedi répètent les erreurs de la Guerre des Clones tandis que Tili Qua souligna qu'ils avaient trop peu de Chevaliers et encore moins de Maîtres et demanda  s'ils devaient envisager d'envoyer des apprentis inexpérimentés contre les Sith. T'ra Saa confirma que les Jedi devaient préserver la vie mais elle demanda à ses camarades s'ils ne livreraient pas la galaxie aux Sith en les affrontant alors qu'ils ne faisaient pas le poids contre eux.

  Après avoir délibéré toute la nuit, le Conseil prit sa décision et en informa les requérants lors d'une audience qui fut retransmise holographiquement à leurs alliés. T'ra Saa commença par annoncer que le Conseil désirait explorer la suggestion de Roan Fel concernant une alliance, d'autant que la maladie de Dark Krayt pouvait leur offrir une opportunité qu'ils n'avaient jamais eu jusque là. K'Kruhk prit ensuite la parole pour évoquer la proposition de Cade et déclara que le Conseil sentait qu'il y avait de nombreux avenirs possibles si Cade assassinait Dark Krayt : un individu encore plus puissant pourrait succéder au Seigneur Sith ou le Nouvel Ordre Sith pourrait se diviser en plusieurs factions qui formeraient chacune un nexus du Côté Obscur plutôt que de se désagréger.  Tili Qua ajouta que même si le Nouvel Ordre Sith volait en éclats, cela ne signifierait peut-être par pour autant la fin des Sith qui pouvaient retourner à la clandestinité. Il suggéra ensuite que le mieux était peut-être de laisser la Force affaiblir les Sith jusqu'à ce que ceux-ci se disputent pour la domination au sein de l'Ordre et de n'intervenir que quand les Jedi seraient assez nombreux pour affronter un Ordre Sith affaibli. T'ra conclut l'intervention du Conseil en déclarant que ses membres avaient décidé de ne pas apporter son soutien à Cade Skywalker dans son projet d'assassiner Dark Krayt. Lorsque Cade protesta en leur demandant combien de personnes devaient encore mourir avant qu'ils interviennent, K'Kruhk souligna qu'il savait parfaitement que c'était la soif de vengeance et non le désir de protéger des innocents qui motivait le jeune homme. Puis, T'ra déclara avec fermeté que les Jedi ne pouvaient recourir à l'assassinat et que c'était un chemin trop sombre et trop risqué pour qu'ils l'empruntent.

K'Kruhk

Le Conseil fait part de ses décisions
Image extraite de la bande dessinée Legacy Vol. 05 : Loyauté


  Bien qu'il n'ait pas l'appui du Conseil, Cade s'en tint à son plan et affronta Dark Krayt qui fut apparemment tué par une Jedi de l'époque des Guerres Mandaloriennes Céleste Morne sur Had Abbadon, comme l'apprirent les membres du Conseil Jedi de la bouche de Shado Vao qui avait participé à l'opération. Quelques temps plus tard, les Jedi s'allièrent à l'Alliance Galactique et envoyèrent un groupe de quatre Jedi auprès de l'Amiral Gar Stazi.

  Par la suite, K'Kruhk fit partie d'une délégation Jedi qui se rendit sur Agamar pour rencontrer Roan Fel et plusieurs Chevaliers Impériaux, lesquels avaient également conclu une alliance avec Stazi. Avant l'arrivée des Impériaux, Hira et Rasi Tuum émirent des doutes sur la sincérité de Roan Fel qui était alors sur le trône lors du Massacre d'Ossus, même si sa fille leur avait semblé sincère quand elle avait affirmé que son père n'avait pas donné cet ordre. Quand le Cathar s'inquiéta également de savoir s'ils pourraient faire confiance à Fel après la défaite des Sith, K'Kruhk lui rappela qu'il était difficile pour l'Ordre d'oublier sa peine et sa colère concernant Ossus mais qu'ils devaient forger cette alliance maintenant sans se laisser distraire par le passé.

K'Kruhk

K'Kruhk et ses compagnons s'apprêtent à rencontrer Roan Fel pour forger une alliance
Image extraite de la bande dessinée Legacy Vol. 08 : Monstre


  Un peu plus tard, les deux groupes se rencontrèrent en bordure d'un champ et parvinrent à trouver un terrain d'entente sur les principaux points de leur discussion : ils allaient coopérer et coordonner leurs attaques tandis que Bastion deviendrait un refuge pour les Jedi de même que pour les forces de Gar Stazi. Soudain, Draco Antares repéra un intrus qui galopait dans leur direction. Les Chevaliers Impériaux ouvrirent le feu sur la monture et cessèrent de tirer quand Roan Fel reconnut Nyna Calixte qui était juchée sur l'animal. Celle-ci atterrit aux pieds des membres du groupe et leur apprit que les Sith étaient au courant pour la réunion et qu'ils devaient fuir avant leur arrivée qui était imminente.

  Quelques instants plus tard, une flotte impériale sous les ordres de l'Amirale Tohri Challon attaqua les forces de Fel en orbite tandis que des guerriers Sith surgirent des rizières pour attaquer le groupe de Jedi et de Chevaliers Impériaux. K'Kruhk ordonna aux autres Jedi d'aider les Chevaliers Impériaux à défendre l'Empereur dont dépendait le destin de la galaxie. Il semble que K'Kruhk et plusieurs de ses compagnons dont Shado Vao parvinrent à monter à bord de la navette venue évacuer Roan Fel mais la fille de ce dernier ainsi que Azlyn Rae et Rasi Tuum durent être abandonnés sur place sans que l'on soit sûr s'ils étaient vivants ou morts.

  Plus tard, le Conseil fut contacté par Maître Sazen qui les informa que, lors de ses méditations, Cade Skywalker avait plusieurs eu des visions de Dark Krayt et pensait que celui-ci était toujours en vie. Bien qu'aucun autre Jedi, y compris les membres du Conseil, n'ait également eu de visions dans ce sens, le Conseil décida de ne pas prendre cet avertissement à la légère. Néanmoins, ils éprouvaient une certaine inquiétude car à leur connaissance seuls les Sith et Cade avaient entendu cet appel dans la Force et ils se demandaient si ce dernier s'était réellement libéré de l'emprise du Côté Obscur. Parallèlement, le Conseil demande à Nat Skywalker de les aider en tant que consultant.

K'Kruhk

Les membres de la coalition contre Krayt parviennent à un accord
Image extraite de la bande dessinée Legacy Vol. 10 : Guerre Totale


  Quelques temps plus tard, Cade Skywalker et ses compagnons se rendirent sur Taivas pour informer le Conseil que les Sith connaissaient l'existence ainsi que l'emplacement du Temple Jedi Caché par le biais de Draco Antares qui avait parlé sous la torture. Lors d'une communication holo, Gar Stazi leur conseilla d'évacuer le temple tandis que Roan Fel leur suggéra de le rejoindre sur Bastion pour qu'ils combattent les forces de Dark Krayt, mais Cade Skywalker argua que Krayt voulait justement qu'ils se mettent à découvert et suggéra d'utiliser les défenses naturelles de Taivas pour les écraser. Son oncle Nate approuva son plan  ainsi que T'ra Saa qui jugeait néanmoins plus prudent d'évacuer d'abord les enfants, mais le plus jeune Skywalker lui rétorqua qu'ils seraient capturés s'ils étaient évacués et qu'il valait mieux les cacher dans les profondeurs de la planète et les évacuer ensuite. Gar Stazi leur promit des renforts et un code de communication encore inviolé tandis que l'ancien Empereur leur annonça qu'il leur envoyait ses forces et ses Chevaliers Impériaux. Au nom du Conseil Jedi, K'Kruhk conclut que le plan avait leur approbation et qu'ils acceptaient de sacrifier Taivas pour cette occasion de porter un coup sévère, voire fatale à l'Empire de Dark Krayt.

  La Bataille de Taivas se révéla plus difficile que ne l'avait escompté les forces impérialo-sith à cause de la position géographique du Temple Caché ainsi que des perturbations magnétiques qui rendaient inopérants leurs systèmes de visée et ils durent se résoudre à mener des combats plus rapprochés. K'Kruhk ne participa pas à la défense de Taivas, car il avait été assigné au pilotage d'un des vaisseaux transportant les apprentis et qui attendaient le moment où ils pourraient fuir. T'ra Saa fut le seul membre du Conseil à rester sur place et prit racine dans la salle du Conseil pour fusionner avec la planète pour mieux utiliser la Méditation de Combat contre leurs adversaires. Quand les super guerriers de Krayt approchèrent de sa position qui était défendue par des Jedi et des Chevaliers Impériaux, elle leur donna l'ordre, via Nat Skywalker, de partir.

K'Kruhk

L'évacuation du Temple Caché
Image extraite de la bande dessinée Legacy Vol. 10 : Guerre Totale


  Leurs opposants - et sans doute leurs alliés - furent surpris quand les structures formant le Temple Caché s'élevèrent et se révélèrent être des vaisseaux. Dark Rauder, la Sith qui avait pris le commandement de l'Escadron Skull, sentit que l'un des vaisseaux contenait des enfants Jedi et ordonna aux pilotes de le descendre. Cet ordre inique fut celui de trop pour le Commandant Gunner Yage qui abattit le Chasseur Predator de la Sith et contacta son père, le Moff Rulf Yage pour lui annoncer qu'elle refusait de servir plus longtemps les Sith car ils ne possédaient pas le sens de l'honneur que lui avait inculqué son père et qu'elle reconnaissait Roan Fel comme son véritable empereur, invitant tous ceux qui pensaient comme elle à la suivre. Le Moff Yage, qui était également mécontent de la politique de l'Empire dirigé par les Sith, annonça alors sa désertion et proposa ses services à Fel, avant de demander aux autres capitaines qui voulaient l'imiter de le contacter sur-le-champ où ils les considéreraient comme des vaisseaux ennemis.

  La Bataille de Taivas s'acheva par une défaite des forces coalisées contre Dark Krayt, néanmoins celui-ci était loin d'avoir remporté une victoire totale et la coalition décide d'attaquer peu après Coruscant dans l'espoir d'abattre définitivement les Sith. K'Kruhk participa à la bataille depuis le pont d'un vaisseau impérial et fut celui qui relaya à toute la flotte l'annonce de la mort de Dark Krayt et le fait que tous ses super soldats semblaient disposés à le suivre dans la tombe en effectuant des attaques-suicides. Roan Fel fut également tué durant la bataille et après la fin de celle-ci et la défaite des Sith un nouveau gouvernement rassemblant le Nouvel Empire, l'Alliance Galactique et le Nouvel Ordre Jedi fut crée : la Fédération Galactique. Celle-ci était dirigé par un Triumvirat composé de Gar Stazi, K'Kruhk et l'Impératrice Marasiah Fel. L'une des premières manifestations officielles du Triumvirat furent les funérailles de Roan Fel.

K'Kruhk

Les membres du Triumvirat de la Fédération Galactique assistent aux  funérailles de Roan Fel
Image extraite de la bande dessinée Legacy Vol. 10 : Guerre Totale


V.- Triumvir. [haut]



  Néanmoins, le nouveau gouvernement était encore balbutiant et ses membres manquaient d'expérience dans l'administration d'un territoire d'une telle étendue et d'une réelle confiance les uns envers les autres. L'uns des premiers points de discorde concernait la répartition des investissements de la Fédération Galactique. Marasiah Fel, qui était le seul membre du Triumvirat ayant reçu une éducation de futur dirigeant, pensait que le plus important était de reconstruire les structures de la galaxie, en particulier les moyens de communications avec la Bordure Extérieure et de susciter la confiance des populations en leur nouveau gouvernement. Elle pensait en effet qu'ils ne pourraient avancer que si les peuples réalisaient que la paix était bel et bien revenue dans la galaxie et voulaient être gouvernés par la Fédération Galactique. De son côté, en bon stratège militaire, Gar Stazi souhaitait renforcer leur flotte tandis que K'Kruhk s'inquiétait que la jeune Impératrice veuille restaurer le Nouvel Empire Galactique, un gouvernement que les Jedi se refusaient de servir.

K'Kruhk

Les membres du Triumvirat de la Fédération Galactique assistent aux funérailles de Roan Fel
Image extraite du comics Legacy II  #01: Prisoner of the Floating World, Part 1

Informations encyclopédiques
K'Kruhk
Nom
K'Kruhk
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Maître Jedi
Membre du Triumvirat de la Fédération Galactique
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
62 851


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "K'Kruhk" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Clone Wars Vol. 01 : La Défense de Kamino
  • Clone Wars Vol. 04 : Lumières et Ténèbres
  • Clone Wars Vol. 09 : Le Siège de Saleucami
  • Dark Times 06 : Parallels, Part 1
  • Dark Times 07 : Parallels, Part 2
  • Dark Times 08 : Parallels, Part 3
  • Dark Times 09 : Parallels, Part 4
  • Dark Times 10 : Parallels, Part 5
  • Dark Times 23 : Fire Carrier, Part 1
  • Dark Times 24 : Fire Carrier, Part 2
  • Dark Times 25 : Fire Carrier, Part 3
  • Dark Times 26 : Fire Carrier, Part 4
  • Dark Times 27 : Fire Carrier, Part 5
  • Dark Times Vol. 02 : Parallèles
  • Dessin Animé : Clone Wars
  • Épisode III : La Revanche des Sith (roman)
  • Jedi : Mace Windu
  • Jedi Council : Acts of War
  • Jedi Vol. 04 : La Guerre de Stark
  • La Saga en BD
  • Legacy - War 03
  • Legacy - War 04
  • Legacy - War 06
  • Legacy 11 : Ghosts, Partie 1
  • Legacy 12 : Ghosts, Partie 2
  • Legacy 14 : Claws of the Dragon, Partie 1
  • Legacy 16 : Claws of the Dragon, Partie 3
  • Legacy 25 : The Hidden Temple, Partie 1
  • Legacy 26 : The Hidden Temple, Partie 2
  • Legacy 45 : Monster, Partie 3
  • Legacy 46 : Monster, Partie 4
  • Legacy II #01 - Prisoner of the Floating World, Part 1
  • Legacy Vol. 02 : Question de Confiance
  • Legacy Vol. 03 : Les Griffes du dragon
  • Legacy Vol. 05 : Loyauté
  • Legacy Vol. 08 : Monstre
  • Legacy Vol. 10 : Guerre Totale
  • Republic 63 : Striking from the Shadows
  • Republic 74 : The Siege of Saleucami, Partie 1
  • Republic 75 : The Siege of Saleucami, Partie 2
  • Republic 76 : The Siege of Saleucami, Partie 3
  • Republic 77 : The Siege of Saleucami, Partie 4
  • The New Essential Chronology
  • Vector Vol. 3
  • WOTC - The Clone Wars Campaign Guide (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.