Yuka Laka


Yuka Laka était un marchand de droïdes tenant une boutique à Anachore sur Tatooine. Il entra en possession d'HK-47 qu'il vendit au Chevalier Jedi Revan.

  Modeste Ithorien ayant échoué on ne sait comment sur Tatooine à l'époque de la Guerre Civile des Jedi, Yuka Laka était un marchand de droïdes à Anachore et était prêt à jurer ses grands dieux que la rouille était de la poussière d'or pour réaliser ses ventes. Il vendait avant tout des pièces détachées et faisait de la maintenance sur les droïdes, un peu comme les Jawas, à la différence qu'il restait derrière les murs protecteurs d'Anachore. Il faut dire que les Jawas étaient connus pour être les récupérateurs du désert ; il arrivait d'ailleurs que l'Ithorien leur achète quelques pièces et même parfois des droïdes. Cependant, ce ne fut pas grâce à eux que Yuka Laka entra en possession d'HK-47, le célèbre droïde assassin.

  Au cours d'une mise aux enchères, l'Ithorien acheta le droïde qu'il prit pour une simple unité de protocole. Il entreprit aussitôt de faire quelques opérations de maintenance pour voir de quoi il était capable, en vue de le mettre en vente dans sa boutique. Il constata rapidement que, pour un simple droïde protocolaire, il avait subi d'étranges modifications. Par exemple, certaines de ses pièces étaient blindées. Yuka testa toutes les fonctions accessibles et constata qu'elles étaient en parfait état mais il sentit qu'il y en avait d'autres qui, hélas, lui étaient cachées. Lors de l'activation d'HK-47, celui-ci se montra peu coopératif, montrant un certain mépris envers le marchand qui conclut que sa mémoire n'avait pas été effacée depuis longtemps. Certainement qu'il chercha à régler ce problème mais il n'y avait pas moyen d'accéder aux circuits internes. C'était évident : ce droïde avait été construit pour être sûr et pour durer. Il n'avait pas examiné sa programmation mais, en l'observant dans la boutique, Yuka Laka constata qu'HK-47 avait des qualités évidentes pour le protocole et la traduction ; il comprenait d'ailleurs le dialecte des Hommes des Sables. Étrangement, il semblait aussi manier les armes avec une habileté exceptionnelle ; peut-être avait-il déjà combattu, ce qui expliquerait son incroyable robustesse. HK-47 était un droïde très récalcitrant et borné même s'il était une construction de qualité ce qui fit que Yuka Laka lui apposa un écrou de sécurité ainsi que le prix de 5 000 crédits, une forte somme qui allait lui servir à éponger quelques dettes.

Yuka Laka

Yuka Laka dans son échoppe de droïde à Anachore
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Deux fermiers se montrèrent intéressés par HK-47 et ses capacités de protocole mais le droïde, au lieu d'aller avec eux, se contenta de rester planté là dans la boutique, tout en ayant le plus profond mépris pour ses futurs acheteurs qui jetèrent l'éponge. La vente de ce droïde semblait compliquée mais il trouva finalement preneur lorsque Revan et ses compagnons se présentèrent dans son magasin. Le jeune homme avait entendu parler par Dayso Cooh des capacités du droïde à parler le langage des Hommes des Sables. Il posa quelques questions sur HK-47 à Yuka Laka qui ne lui cacha pas le caractère borné du droïde. Revan finit par acheter HK-47 et le droïde, à la grande joie de Yuka Laka, s'en alla avec son nouveau propriétaire. Plus tard, Revan retourna à la boutique de Yuka Laka pour faire quelques achats de fournitures et HK-47 l'accompagnait. En revoyant son ancien propriétaire, le droïde le traita de sac à viande avariée et menaça de lui arracher les membres un à un. L'Ithorien se réfugia derrière Revan qui, heureusement, ordonna à son droïde de cesser de menacer les gens comme ça. Visiblement, HK-47 n'avait pas du tout apprécié son séjour dans sa boutique ainsi que ses opérations de maintenance et le lui faisait savoir d'une manière fort déplaisante. L'Ithorien poussa un ouf de soulagement quand Revan quitta enfin la boutique, emportant avec lui le droïde de protocole qui le suppliait de le laisser le tuer. Yuka Laka ignorait qu'il venait en fait de rendre HK-47 à son créateur qui n'était autre que le Seigneur Noir des Sith Dark Revan.
Informations encyclopédiques
Yuka Laka
Nom
Yuka Laka
Espèce
Fonctions

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/11/2013

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
2 077


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.