Lee-Char


Lee-Char était le prince de Mon Calamari qui devint roi après avoir repoussé les Séparatistes de Riff Tamson de son monde avec l'aide des Gungans, Quarrens, clones et Jedi. Il fut ensuite capturé par Dark Vador.

Continuité : Canon


  "Je sais ce que j'ai à faire. Je sais que mon peuple a besoin de moi. Mais j'ignore comment gagner cette guerre."
Lee-Char à Ahsoka Tano durant la bataille de Mon Calamari


Lee-Char était un Mon Calamari à la peau marron-jaune encore jeune quand la Guerre des Clones éclata. Fils du roi Yos Kolina, le prince Lee-Char était destiné à recevoir un jour la couronne du monde aquatique.

1. L'attaque des Séparatistes



  La mort du roi survint beaucoup trop tôt, alors que la Guerre des Clones battait son plein depuis plus de deux ans. Son père le roi avait été assassiné, et la question de sa succession avait donné lieu à de houleux débats entre les Mon Calamari et les Quarrens. Afin d'arbitrer les discussions entre les deux espèces, Lee-Char fit appel à la République en tant que médiateur, qui envoya deux émissaires : le Chevalier Jedi Anakin Skywalker et la sénatrice Padmé Amidala. En réponse à cela, le sénateur Quarren Nossor Ri demanda la présence d'un émissaire des Séparatistes, qui choisit le terrifiant général Riff Tamson. Les Quarrens estimaient à raison que Lee-Char était trop jeune pour gouverner et qu'il manquait d'expérience, et donc qu'un Quarren devrait être sacré roi. Mais le prince ne l'entendait pas de cette oreille puisqu'il était persuadé que le Karkarodon était le meurtrier de son père.

  Conseillé par le capitaine Ackbar en qui il avait toute confiance, Lee-Char déclara vouloir être le roi de tous les peuples de Mon Calamari, message qui ne perça pas le mur de colère des Quarrens. Les négociations s'arrêtèrent donc brusquement, et le prince, naïf, ne pensait pas que la guerre civile pouvait éclater si vite. Prévoyant, Anakin contacta le Coruscant et demanda l'envoi de troupes. Pendant ce temps, Lee-Char tint un discours devant les siens, où il reconnut son manque d'expérience mais promit de faire tout ce qu'il pouvait pour préserver la paix sur Mon Calamari. Au moment où il déclarait penser que les Quarrens n'attaqueraient pas, les droïdes aquatiques de Tamson menèrent l'assaut conjointement avec les soldats Quarrens. La sénatrice Meena Tills fit promettre au capitaine Ackbar de veiller sur le prince quoi qu'il advienne.

Lee-Char

Les débats houleux quant à la succession du roi Yos Kolina
De gauche à droite : Lee-Char, Meena Tills, Anakin, Ackbar, Padmé, Nossor Ri et Riff Tamson


  La bataille débuta donc dans une violence sans précédent. Contre l'avis du général Skywalker, Lee-Char décida de rester sur le front afin que les soldats Mon Calamari le voient, décision que respecta Ackbar. Le prince proposa ensuite de prendre à revers les troupes Séparatistes, mais l'effondrement d'un massif rocheux leur coupa la route et les força à se replier. Heureusement, les renforts de la République arrivèrent enfin : Kit Fisto, Ahsoka Tano et le commandant Monnk menaient des clones nageurs équipés de véhicules sous-marins directement au cœur de la bataille. Ackbar plaça une lance-fusil dans les mains du prince et lui ordonna de se battre afin que son peuple l'acclame. Déterminé, Lee-Char fut néanmoins rapidement repéré par le Karkarodon qui l'attaqua aussitôt. Ahsoka surgit soudain de derrière pour repousser Tamson, permettant ainsi au prince et à la Padawan de se réfugier dans un tunnel et de disparaître.

  Après la retraite des Séparatistes, Lee-Char et Ahsoka retrouvèrent Ackbar, les sénatrices, Anakin et Kit : personne n'était naïf au point de penser que Tamson abandonnerait, et en effet, la contre-attaque ne tarda pas. Les Séparatistes dévoilèrent leur atout secret en libérant de nombreuses méduses hydroïdes : le prince et les autres furent contraints de se réfugier plus profondément dans les océans. La tentative de rejoindre le croiseur de la République à la surface fut un échec, et le groupe se sépara à l'initiative de Lee-Char, qui pensait ainsi multiplier les chances d'échapper aux Séparatistes. Le prince se retrouva donc avec Ahsoka, Kit Fisto et le commandant Monnk, tandis qu'Ackbar et Anakin Skywalker veillaient sur les sénatrices. Il ne cacha pas sa frustration lorsqu'il aperçut les Quarrens conduire dans des camps de détention son peuple et les clones ; malgré les paroles sages et réconfortantes de la Togruta, Lee-Char était déterminé à faire quelque chose. Il s'adressa alors aux prisonniers - révélant de fait sa présence aux droïdes aquatiques - et leur promit qu'ils seraient bientôt libres, et les enjoignit surtout à ne pas perdre espoir.

  Au même moment, des renforts inattendus plongèrent dans les eaux de Mon Calamari : les Gungans. Yoda et Jar Jar Binks avaient convaincu le Boss Lyonie de venir en aide aux Mon Calamari. Galvanisé par cette arrivée massive de troupes qui étaient équipées pour neutraliser les méduses hydroïdes, Lee-Char s'empara d'une arme et rejoignit le combat.

Lee-Char

Ahsoka et Lee-Char échappant à Riff Tamson


  Mais une nouvelle fois, Riff Tamson avait une longueur d'avance : ses barges de transport relâchèrent de nombreux véhicules d'assaut de classe Trident qui détruisirent toute la formation des Gungans. Les droïdes aquatiques purent ainsi encercler les renforts de Naboo et neutraliser les clones et Mon Calamari qui s'étaient ré-armés. Le Karkarodon saisit cette opportunité pour attaquer frontalement le prince, mais ce dernier fut vaillamment défendu par Ahsoka et Kit Fisto. Le Maître Jedi Nautolan ordonna à la Togruta d'emmener Lee-Char en sécurité avant d'être neutralisé.

  Caché mais pas résigné, Lee-Char échafauda un plan risqué pour remporter la guerre : tout reposait sur les Quarrens et sur Nossor Ri, qui avait jadis été un ami de son défunt père. Ahsoka accepta d'escorter le prince jusqu'à un camp de détention où il put avertir Ackbar, blessé, de son plan : les prisonniers devaient se tenir prêts à agir. Le commandant Monnk, également détenu, ferait passer le mot. Après avoir promis à des Mon Calamari prisonniers qu'il ne les abandonnerait pas, Lee-Char et Ahsoka furent arrêtés par des droïdes en patrouille, et conduits à leur demande devant Tamson dans la salle du trône. Là, le prince tint un discours honnête en face du général séparatiste dans lequel il jura vouloir devenir le roi des Quarrens et des Mon Calamari : ces paroles ne tombèrent pas dans l'oreille d'un sourd, puisque ce fut le déclic pour le sénateur Nossor, qui était plus que dégoûté par la violence perpétrée par les Séparatistes.

  Alors que l'exécution de Lee-Char allait être prononcée sur la place publique, le sénateur Quarren fonça vers le prince et relâcha une encre noire pour le dissimiler. Pendant ce temps, ses hommes avaient distribué secrètement des armes aux prisonniers. Œuvrant de concert, les clones, Mon Calamari, Quarrens et Gungans repoussèrent les droïdes séparatistes, les vaisseaux de classe Trident et les méduses hydroïdes. Lee-Char se retrouva même seul face au Karkarodon et privilégia le calme et la stratégie pour le vaincre : après lui avoir planté dans l'épaule un poignard explosif, il tira dessus avec sa lance-fusil, ce qui fit littéralement exploser Riff Tamson.

Lee-Char

Lee-Char tenant tête à Riff Tamson dans la salle du trône


  Les Séparatistes furent finalement vaincus, et Lee-Char reçut un soutien unanime des Quarrens et de son peuple pour devenir le nouveau souverain de Mon Calamari. La couronne fut posée sur sa tête sous le regard approbateur d'Anakin Skywalker, Kit Fisto, Ahsoka Tano, Padmé Amidala, Jar Jar Binks, Nossor Ri et Meena Tills.

2. L'invasion de l'Empire



  Deux années s'écoulèrent durant lesquelles le règne de Lee-Char ne fut pas des plus calmes. Après la fin de la Guerre des Clones qui avait déjà prélevé un lourd tribu à son peuple, et l'avènement de l'Empire, Dark Vador et trois de ses inquisiteurs se rendirent sur Mon Calamari après l'échec de négociations commerciales. En effet, le roi, conseillé par le commandant Ackbar et l'amiral Raddus, ne souhaitait pas que l'Empire exploite les ressources de son monde de manière démesurée et sous la menace : en effet, afin de forcer la main de Lee-Char, le Destroyer Stellaire du Moff Tarkin se trouvait en orbite au-dessus de Mon Calamari durant les négociations. L'explosion mystérieuse de la navette de l'ambassadeur impérial avait mis le feu aux poudres et l'Empire était prêt à envahir Mon Calamari.

  L'erreur de Lee-Char fut d'écouter son conseiller secret, le réfugié Jedi Ferren Barr, plutôt qu'Ackbar et Raddus qui ignoraient son existence. En effet, le Jedi avait un plan très personnel dont l'objectif principal n'était absolument pas la protection du peuple de Mon Calamari. Ainsi, quand l'Empire envoya ses TB-TT, Stormtroopers, Purge Troopers et autres forces d'invasion, Lee-Char ordonna aux civils de se réfugier dans les profondeurs et d'abandonner complètement les villes de surface. Ackbar et Raddus acceptèrent les ordres, mais Lee-Char n'eut pas le temps de se mettre à l'abri : Dark Vador et ses inquisiteurs firent irruption dans la salle du trône et le roi fut violemment repoussé contre un mur. Mais soudain, deux gigantesques créatures s'apparentant à des baleines jaillirent des flots. Leur bond était tel que lorsqu'elles replongèrent, la vague qui déferla rasa toutes les villes de surface et balaya les forces d'invasion impériales.

Lee-Char

Lee-Char, surpris par l'arrivée de Dark Vador et des inquisiteurs


  Lee-Char fut sauvé par une patrouille de Quarrens alors que la bataille reprenait de plus belle avec la contre-attaque du commandant Ackbar qui prenait pour cible les plateformes de basse altitude de l'Empire. Discutant avec Ackbar depuis sa cuve à bacta, Lee-Char réalisa soudainement qu'il avait compromis la position du Jedi : il contacta aussitôt Ferren Barr pour l'avertir, mais il était trop tard, car Vador était déjà à ses trousses. Alors qu'il était conduit dans le bunker royal par sa garde personnelle, Raddus menait sa flotte de croiseurs MC80 contre les forces impériales dans l'hémisphère sud en opposant une résistance farouche. Mais le roi ne pouvait pas échapper à son destin : les inquisiteurs avaient éliminé les disciples de Ferren Barr, qui avait profité du chaos pour rejoindre le bunker afin d'y confronter Dark Vador. Ce dernier s'était déjà débarrassé de la garde royale et engagea un duel au sabre laser avec Barr. Quant à Lee-Char, il observait avec horreur et impuissance les destroyers impériaux bombarder son monde et réduire en poussières plusieurs des villes de l'hémisphère nord.

  Le coup de massue fut la révélation du Jedi, qui déclara avoir détruit la navette de l'ambassadeur afin de précipiter l'invasion. Tout cela parce qu'il avait vu dans une vision que les vaisseaux-cités Mon Calamari feraient partie dans un futur proche d'une rébellion qui vaincrait l'Empire, et d'une nouvelle forme de résistance qui s'opposerait à un autre gouvernement tyrannique par la suite. Le roi fut horrifié d'apprendre cela et contacta aussitôt Tarkin pour annoncer que son peuple se rendait : mais le bombardement ne cessa pas pour autant. Comme l'avait prédit Barr, quelques croiseurs MC75 et MC80 parvinrent à quitter la planète malgré le feu nourri des destroyers, avec à leur bord Ackbar et Raddus notamment. Lee-Char ne s'attrista pas de la mort du Jedi, vaincu par Dark Vador, bien trop abattu par les récentes révélations. Il fut ensuite emmené captif par les Stormtroopers et Mon Calamari passa sous contrôle impérial.

Lee-Char

Lee-Char, capturé par l'Empire après le bombardement de Mon Calamari et la mort de Ferren Barr


  Pendant près de vingt ans, Lee-Char demeura emprisonné dans le monde aquatique de Strokill Prime, dans un lieu fortifié et hautement sécurisé. Le peuple de Mon Calamari, dont la régence était assurée par l'amiral Urtya, ignorait s'il était toujours en vie, et si oui, où il est détenu. La santé du roi se dégrada progressivement avec le temps, si bien qu'il était sous assistance respiratoire et maintenu en vie par des machines. Environ deux ans après la bataille de Yavin, dont il ignorait tout, Lee-Char fut secouru par Leia Organa, Han Solo, Luke Skywalker et Chewbacca, qui avaient capturé le Moff du secteur pour le libérer. Il fut attristé d'apprendre la mort de Raddus durant la bataille de Scarif, et était trop faible pour s'échapper. Il enregistra donc un message à l'attention de son peuple. Cependant, alertés par l'intrusion des Rebelles, des stormtroopers surgirent dans la cellule et ouvrirent le feu. Lee-Char, pas assez vif, mourut sur le coup.

  En quittant Strokill Prime, Leia, Han, Luke et Chewbacca transmirent le message de Lee-Char au régent Urtya, qui diffusa la parole du roi à son peuple. Les Mon Calamari se révoltèrent contre les gardes impériaux, et, avec le soutien d'escadrons de l'Alliance menés par l'amiral Ackbar, les croiseurs marchands purent quitter Mon Calamari pour venir gonfler la flotte rebelle.

Lee-Char

Lee-char, vingt ans plus tard, prisonnier de l'Empire et maintenu en vie par des machines



Actualités en relation

Marvel : Sortie de The Rise of Kylo Ren #2

C'est mercredi, c'est donc le jour de publication des comics Star Wars aux États-Unis chez Marvel Comics ! L'unique nouvelle sortie anglophone du jour est le second numéro de la mini-série de comics The Rise...


Star Wars 9 : La critique de Jek Vengelis

Cet avis est biaisé. Disons-le clairement, je fais partie de ceux qui n'aiment pas l'univers Canon (aux exceptions notables de The Clone Wars et Rebels, et dans une moindre mesure Rogue One). Ainsi, le fait que Solo (l...


Marvel : Sortie de Star Wars #1

En ce premier mercredi de l'année aux États-Unis, Marvel relance sa série sobrement intitulée Star Wars ! Après l'avoir achevée en grande pompe en novembre dernier, avec un total de 75 numéros publi...


Star Wars 9 : La presse francophone plutôt divisée

Sorti en France mercredi dernier, L'Ascension de Skywalker provoque encore de nombreux débats et discussions plus ou moins animées entre fans, cinéphiles et autres spectateurs moins investis dans la saga. Afin de rajouter un peu de grain...


Star Wars 9 : La critique de Dark Sekot

Il y a un petit film qui est sorti cette semaine, vous en avez entendu parler ? Un certain Episode IX, intitulé L'Ascension de Skywalker. L'ayant visionné, je cède à la tradition des fansites en vous livrant ma critique, sans...


Informations encyclopédiques
Lee-Char
Nom
Lee-Char
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
+2 (environ)
Lieu de décès
Taille
1.7m
Fonctions
Prince puis Roi de Mon Calamari
Armes
Affiliation
Interprété par
Adam McArthur

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
15/01/2009

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
333


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.