Bevel Lemelisk


Bevel Lemelisk était le plus grand cerveau de l'époque post-républicaine.

  Bevel Lemelisk ne fut pas le seul scientifique chargé de concevoir et de construire l'Etoile de la Mort, mais il a sans cesse amélioré le concept du superlaser destructeur de planète, pour créer pas moins de six modèles différents de ces armes. A ce jour, il est un des seuls chercheurs impériaux qui fut condamné et exécuté par la Nouvelle République pour crimes de guerre.

  N'importe quel projet aussi complexe que l'Etoile de la Mort nécessite l'intervention de nombreuses branches techniques, telles que l'ingénierie, le génie militaire et civil ou encore les ouvriers car un ingénieur seul ne peut pas concevoir et fabriquer un tel engin de destruction. Raith Sienar a le premier imaginé les concepts de base de la station durant les prémices de la Guerre des Clones. Mais ce ne sera que bien plus tard que la station spatiale de combat fonctionnera correctement. Raith y avait déjà intégré la majorité des armes qu'elle allait posséder, mais il n'avait pas pensé au superlaser. Tol Sivron fut l'administrateur des installations de la gueule, où l'Etoile de la Mort devint réalité. Qwi Xux fut quant à elle la scientifique la plus productive de ces installations. Ce qu'elle regrettera amèrement lorsqu'elle apprendra de la bouche de Han Solo les véritables fonctions des engins de mort qu'elle avait créés. C'est grâce au concours de ces éminents scientifiques et ingénieurs que l'Etoile de la Mort pouvait réellement être réalisée. En tant qu'ingénieur en chef, Bevel Lemelisk n'avait pas de supérieur, si ce n'est l'Empereur, et le chef direct du projet, le grand Moff Tarkin.

  Lemelisk débuta sa carrière d'ingénieur pendant les derniers temps de l'Ancienne République. Il aida les Géonosiens à développer et produire leurs bombardiers d'assaut, puis il assista Walex Blissex dans le développement du destroyer stellaire de classe Victoire. Après avoir travaillé un an pour l'Empire, Lemelisk fut engagé par Tarkin pour s'occuper du développement d'une nouvelle arme dans un complexe top secret. Il n'apprit que lors de son voyage vers ces installations ce qu'il allait devoir développer, et l'emplacement du centre. L'Empereur Palpatine approuva la construction du prototype de l'Etoile de la Mort - la toute première arme équipée d'un superlaser - et donna plus tard sa bénédiction pour la mise en chantier d'une version plus aboutie.

  Lemelisk partit du complexe de la gueule pour superviser la construction de la station autour du monde pénitentiaire de Despayre. L'Etoile de la mort remplit parfaitement ses objectifs, tout particulièrement lors de la destruction de la planète Alderaan. Mais hélas, elle fut détruite lors de la bataille de Yavin, première grande victoire rebelle à cause d'un oubli de la part de Bevel du puits d'aération qui menait au réacteur central. Fou de rage, l'Empereur fit torturer à mort Lemelisk en lui faisant subir le supplice des insectes piranha. Lemelisk mourut après de longues heures d'agonie. Puis il se réveilla dans son corps cloné. Motivé par la peur de la colère de l'Empereur, il se mit au travail et dessina la seconde Etoile de la Mort, épurée de son puits d'aération tout en concevant parallèlement le superlaser Tarkin.

  Lemelisk mourut sept fois au total. A chaque fois, la magie du coté obscur transféra son esprit dans un corps cloné, conservant son esprit - y compris et surtout le souvenir douloureux des morts précédentes, toutes plus atroces les unes que les autres...

  La seconde Etoile de la Mort fut détruite en orbite autour de la lune forestière d'Endor, et avec elle disparut l'Empereur. Peu de temps après, Lemelisk rejoignit une équipe d'ingénieurs impériaux sur Kuat. Il leur apporta son expérience sur les superlasers, et ainsi, ils conçurent le gigantesque destroyer stellaire de classe éclipse, et son superlaser coaxial aux propriétés exceptionnelles, bien que moins puissant que les armes équipant les stations spatiales.

  Quand la Nouvelle République captura Kuat, l‘équipe Eclipse s'enfuit dans le noyau profond, sur Byss. Lemelisk ne partit pas avec eux, ayant entendu des rumeurs parlant de l'Empereur ressuscité, il voulut en rester aussi loin que possible. Sa seule possibilité de survie fut de s'allier à Durga le Hutt. Durant son contrat avec Durga, Lemelisk conçut le Sabre Noir, un superlaser indépendant similaire au modèle Tarkin. Mais le refus de Durga d'acheter du bon matériel et d'employer de bons ouvriers et ingénieurs brisa le projet dans l'oeuf car le vaisseau ne put jamais fonctionner comme le voulait Durga. Lemelisk s'enfuit du Sabre Noir juste avant sa destruction par une collision avec un astéroïde, au cours d'une escarmouche avec une flotte néo-républicaine.

  Au cours de cette opération, la Nouvelle République captura Lemelisk et le traduisit devant un tribunal de guerre, où il fut condamné à mort pour crimes contre la galaxie et crimes de guerre. Il passa quatre années incarcéré dans un centre de recherche sur Orinackra avec quelques-uns de ses anciens collègues et d'autres chercheurs de la Nouvelle République pour étudier le vaisseau monde d'Hethrir, le leader d'un mouvement néo-impérial : L'Empire Ressuscité. A la grande surprise des hommes chargés d'exécuter la peine capitale, les derniers mots de Bevel Lemelisk face au peloton d'exécution furent "Au moins cette fois ci, essayez de faire les choses bien". Ainsi périt le plus grand - et le plus maléfique - cerveau de la période post-républicaine...
Informations encyclopédiques
Bevel Lemelisk
Nom
Bevel Lemelisk
Espèce
Fonctions
Ingénieur en chef
Armes
Génie
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
21 797


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Sabre Noir
  • The New Essential Guide to Characters

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.