Zhar Lestin


Zhar Lestin était un des Maîtres Jedi de Revan qui le forma au cours de sa jeunesse et qui l'entraîna de nouveau dans les voies de la Force après son passage du Côté Obscur.

  Zhar Lestin était un Maître Jedi qui vécut dans les années qui suivirent la Grande Guerre des Sith. Consulaire Jedi, il était très respecté par ses pairs et son enseignement était très recherché par les jeunes Jedi ; il arrivait même que des Chevaliers viennent le voir pour parfaire leur formation. Chaleureux et sage parmi les sages, Zhar était un membre incontournable du Haut Conseil Jedi. Le Twi'lek enseigna au départ son savoir au Temple de Coruscant et ce fut là qu'il rencontra deux êtres exceptionnels : le futur Revan et Alek Squinquargesimus. Alors qu'ils n'étaient encore que des Padawans, ils avaient quitté leurs Maîtres respectifs pour en apprendre d'avantage sur les voies de la Force avec ce Maître Jedi. Celui qui était appelé à devenir Revan fut sans doute pour Lestin son élève le plus prometteur, capable de manipuler la Force à un niveau très rarement vu.

  Le Maître Zhar siégeait aussi au Conseil de l'Enclave Jedi de Dantooine, aux côtés de Vandar Tokare, de Vrook Lamar et de Bala Nisi. En l'an -3.964, il était présent lorsque Zayne Carrick contacta Vandar pour tenter d'être innocenté dans l'affaire du Massacre des Padawans de Taris. En effet, le jeune homme était accusé d'avoir tué ses frères de promotion mais il clamait son innocence en affirmant que les véritables meurtriers étaient leurs propres maîtres : Lucien Draay, Raana Tey, Feln, Q'Anilia et Xamar. Une vérité qui était très difficile à accepter tant elle paraissait incroyable. Désorienté, Vandar conseilla à Zayne d'aller voir le Jedi Consulaire de Taris qui pourrait soigner son esprit malade et l'aider ainsi à accepter la vérité, c'est-à-dire qu'il était en réalité l'assassin. Zhar ne put s'empêcher de faire remarquer à son ami que les Consulaires sur Taris étaient au nombre de quatre, ce qui était étrange. Bien évidemment, Zayne refusa cette proposition, préférant chercher les preuves de son innocence, et la communication fut coupée. Toute cette affaire était bien mystérieuse même pour des Jedi aussi clairvoyants que l'étaient Zhar, Vandar et Vrook.

  En fait, les quatre Jedi Consulaires de Taris (Raana Tey, Feln, Q'Anilia et Xamar) étaient des voyants capables de prédire l'avenir et ils faisaient partie du Premier Cercle de Veille du Covenant, groupuscule inconnu de l'Ordre Jedi formé par Krynda Draay au lendemain de la Grande Guerre des Sith et qui avait pour but de prévenir le retour des Sith. Plusieurs de ses membres étaient infiltrés parmi les Jedi et cela faillit causer la perte de l'Ordre lorsque Dark Hayze (plus connu sous le nom de Haazen), vrai chef du Covenant, donna l'ordre Justification. Celui-ci ordonnait aux membres du groupuscule de se soulever contre le Haut Conseil soi-disant contrôlé par les Sith. La machination de Dark Hayze coûta cher aux Jedi mais le courage et la ténacité de Zayne Carrick permirent de mettre un terme aux rêves de gloire et de destruction du Sith. Le jeune homme fut enfin innocenté (les Maîtres de Taris ayant réellement assassiné leurs Padawans) et on lui proposa le titre de Chevalier Jedi (Zhar Lestin approuva très certainement cette décision), mais le refusa.

Zhar Lestin

Zhar Lestin et le reste du conseil Jedi de Dantooine assistent à la montée en puissance des Néo-Croisés.
Image extraite de la bande dessinée Chevaliers de l'Ancienne République Vol. 1 : Il y a bien longtemps...


  L'affaire du massacre des Padawans de Taris se déroula dans un contexte où le tonnerre grondait violemment dans la Bordure Extérieure. La menace des Néo-Croisés Mandaloriens émergea et deux des anciens élèves de Zhar, Revan et Alek, se montrèrent très impatients de rejoindre le front pour affronter les ennemis de la République malgré la position neutre du Haut-Conseil de Coruscant prônant la prudence et la précaution. En effet, Maître Vandar avait eu une terrible vision du futur qui lui indiquait que la véritable menace ne s'était pas encore dévoilée. Mais Revan ne voulait rien entendre : puissant et charismatique, il parvint à rallier beaucoup de Jedi à sa cause qui semblait juste. Son ami Alek, qui prit le nom de Malak, et d'autres Jedi suivirent rapidement. A son grand désarroi, Lestin vit de nombreux Padawans et Chevaliers parmi les plus jeunes et les plus brillants se désolidariser de l'Ordre, désireux de sauver la galaxie de la menace mandalorienne.

  Zhar les trouva stupides de ne pas avoir écouté les souhaits du Conseil. Il ne sut jamais ce qui arriva à Revan, Malak et tous les Jedi qui les avaient suivis dans la Bordure Extérieure après leur victoire finale à Malachor V, mais quelque chose les corrompit, transformant leurs idéaux et gangrénant leurs esprits. Ils tombèrent du Côté Obscur et les Guerres Mandaloriennes remportées par les armées de la République laissa la place à la Guerre Civile des Jedi, avec l'ascension de Dark Revan et de Dark Malak.

  Le Côté Obscur était puissant et pouvait corrompre même le plus noble des Jedi, comme Zhar le constata amèrement, mais il était trop tard pour faire marche arrière. Les Jedi se joignirent à la République pour repousser l'invasion de ce nouvel Empire Sith, une alliance qui se révéla au départ infructueuse face à la puissance du Seigneur des Ténèbres et de son immense armée. Heureusement, l'arrivée de la Padawan Bastila Shan et de sa Méditation de Combat permit de rééquilibrer temporairement les forces. Durant la guerre, le Maître Jedi participa sans aucun doute à nombre de batailles visant à défendre les mondes de la République. Cependant, il n'oublia pas son rôle de professeur à l'Enclave Jedi de Dantooine et il continua d'enseigner à des Jedi comme Belaya qui recherchaient son savoir et sa sagesse.

Zhar Lestin

Malgré la guerre, Zhar Lestin n'oublie pas son devoir d'enseignement.
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Rien ne le prépara à ce qui se produisit en -3957, quand Bastila se présenta au Conseil de Dantooine avec un Dark Revan mourant. Une mission Jedi dirigée par Shan avait été tenté pour capturer le Seigneur Noir et, alors que les Jedi étaient à bord du vaisseau-amiral du Sith, Dark Malak en avait profité pour tenter d'éliminer son maître et prendre sa place à la tête de l'Empire en faisant feu de tous ses canons avec son Léviathan. Bastila avait réussi à s'échapper du vaisseau en flammes tout en portant sur ses épaules un Dark Revan agonisant et elle avait maintenu une étincelle de vie en lui pendant tout le trajet jusqu'à l'Enclave de Dantooine. Les Jedi ne tuaient pas leurs prisonniers même si c'étaient des monstres et le Conseil Jedi était d'accord avec ce respect pour la vie, mais que pouvait-il bien faire avec un Seigneur Noir des Sith mourant ?

  Les Maîtres désiraient savoir comment Dark Revan avait obtenu son savoir Sith et sa flotte titanesque, mais son cerveau était trop endommagé. Il incomba alors à Zhar et à Dorak de soigner Revan et de remodeler son esprit. Ainsi, le Twi'lek transforma son ancien disciple en un simple soldat et il lui incrusta de faux souvenirs. Peut-être ressentit-il une forme de dégoût pour ce qu'il faisait : toucher ainsi à l'esprit d'une personne, lui créer une vie basée sur le mensonge, n'était pas très moral mais cela était nécessaire, il ne pouvait laisser le Seigneur Noir des Sith tel qu'il était avant son accident. Le nouvel homme qu'était à présent Revan fut ensuite placé dans un vaisseau sous les ordres de Bastila et des Jedi, l'Endar Spire.

  Quelques temps après le départ du vaisseau, Zhar apprit sa destruction au dessus du ciel de Taris par les forces sith. La planète tomba aux mains des Sith qui instaurèrent un blocus. Lestin comprit que Bastila s'était échappé de l'Endar Spire et qu'elle s'était réfugiée sur Taris pour fuir Dark Malak qui désirait son pouvoir de Méditation de Combat. Quand à Revan, le Twi'lek dut penser qu'il était mort au cours de l'assaut des Sith sur le croiseur Hammerhead. Plus tard, comme le Seigneur Noir n'arrivait toujours pas à mettre la main sur Bastila, il décida de raser Taris avec les canons laser de sa flotte. Lestin ressentit la mort des milliards de Tarisiens qui périrent au cours de cette tragédie mais il ne sentit pas la mort de la jeune femme à travers la Force, ce qui signifiait qu'elle était parvenue à fuir la planète à temps. Comment? Il le saurait bien assez tôt.

  Un vaisseau portant le nom d'Ebon Hawk se posa dans l'Enclave et, à la joie des Maîtres Jedi, Bastila sortit de l'appareil, accompagnée des quelques personnes qui l'avaient certainement aidée à s'échapper de Taris. La jeune femme eut une réunion avec le Conseil Jedi de Dantooine et ce dernier fut assez surpris d'apprendre qu'elle ne devait son sauvetage qu'à Revan chez qui la Force était toujours aussi puissante. Quel était donc ce signe ? Signifiait-il que l'ancien Seigneur Noir avait encore un rôle à jouer dans cette guerre ? Mais cela était impossible à moins qu'il n'apprenne de nouveau les voies de la Force. Zhar était de cet avis, de même que Vandar, Dorak et Bastila, mais Vrook Lamar émettait des doutes et craignait de voir la résurrection du Seigneur des Ténèbres. Finalement, le Conseil convoqua le soldat.

  Accompagné de Bastila, le nouveau Revan se présenta devant les Maîtres. Le Twi'lek déclara que l'Ordre avait besoin de tous les Jedi dont il pouvait disposer et qu'ils envisageaient de le former sur les voies de la Lumière. Étonné, le jeune homme ne comprenait pas trop ce qui se passait et Vrook en profita pour montrer ses doutes sur ses capacités de maîtrise de la Force. Zhar était convaincu de la puissance encore sauvage et indomptée du compagnon de Bastila et, comme cette puissance s'était déjà manifestée, les Maîtres Jedi ne pouvaient plus l'ignorer sans inquiétude. La discussion prit alors une tournure qui fit qu'elle devait se terminait en privé, loin des oreilles de Revan.

  Les débats furent certainement houleux entre Lestin, Vandar et Dorak et Vrook. Finalement, la réponse apparut clairement le lendemain matin, lorsque Bastila vint les voir, affirmant qu'elle avait partagé une vision avec Revan au cours de son sommeil. Visiblement, les deux jeunes gens partageaient à présent une puissante relation avec la Force telle celle qui unissait un Maître avec son élève. Zhar trouva surprenant la rapidité de la formation de ce lien et il ne faisait aucun doute que celui-ci s'était créé lorsque la jeune femme avait sauvé l'ancien Sith. La Force les avait finalement unis et il était clair que leur destin était de décider de l'issue de la Guerre Civile des Jedi. Tous les Maîtres ainsi que Vrook le comprirent et ils annoncèrent finalement à Revan qu'il allait être formé aux arts Jedi. Le jeune homme fut honoré de cette décision et Zhar fut désigné pour le former. L'entraînement débuta sur le champ : Revan avait un destin à accomplir et il devait y être prêt. L'avenir de la galaxie reposait sur ses épaules.

Zhar Lestin

L'entraînement du Jedi sous les yeux de Maître Lestin
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  La voie des Jedi était longue, difficile et nécessitait beaucoup de discipline. L'enseignement de Zhar fut un savant mélange de méditation (afin de canaliser la puissance de la Force) et d'entraînement au combat à l'épée. Ce dernier était intensif et avait pour but de le préparer physiquement aux exigences de l'Ordre. Bastila se joignit souvent à eux afin d'être une partenaire de duel pour Revan. Comme la jeune femme avait un lien spécial avec lui, Lestin conseilla à son élève de ne pas hésiter à se tourner vers elle s'il avait besoin d'aide durant sa formation. Le Twi'lek lui fit aussi lire plusieurs écrits de certains grands maîtres de l'Ordre : Revan comprenait ainsi leur sagesse et la voie des Jedi. La curiosité de son élève était grande et il n'hésita pas à demander à Lestin ce qu'avaient été Dark Revan et Dark Malak avant la guerre. Tout cela rappela à Lestin le passé, ses souvenirs d'avant la guerre se bousculant dans son esprit tout comme le fait que son plus brillant disciple était autrefois passé du Côté Obscur. Zhar était admiratif : le jeune homme n'était peut-être qu'un apprenti, mais il réalisa des progrès hors du commun. Jamais il n'avait vu quelqu'un franchir aussi vite les premières étapes de la formation : en quelques semaines, Revan avait réalisé ce que d'autres faisaient en plusieurs années. Peut-être se souvenait-il inconsciemment de sa précédente formation, ce qui pouvait expliquer sa facilité à maîtriser la Force.

  Vint alors le moment pour le nouveau Revan de passer les trois épreuves qui ferait de lui un Padawan. Il fallait un esprit clair et concentré pour pouvoir les passer et Revan était prêt. La première épreuve fut l'apprentissage et la compréhension du Code Jedi. La seconde concerna la fabrication du sabre laser, l'arme des Jedi. Enfin, la troisième épreuve, probablement la plus importante pour le jeune homme, consista à le confronter au Côté Obscur. Revan réussit les deux premières et Zhar lui donna quelques indications sur la dernière étape de son parcours. Il allait devoir affronter les ténèbres qui régnaient dans une futaie, non loin de l'Enclave Jedi. Ce mal émanait d'une élève du Maître Quatra, Juhani, qui avait frappé de colère son mentor avant de prendre la fuite vers la forêt, horrifiée par son geste. Bien évidemment, Lestin ne lui donna pas cette information, de sorte que Revan pense par lui-même et essaye de régler la situation de la meilleure des façons, c'est-à-dire ramener Juhani du Côté Lumineux.

Zhar Lestin

Zhar Lestin exprime sa satisfaction devant les progrès de son élève.
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Et ce fut un Revan victorieux qui rentra à l'Enclave : la futaie avait été purifiée et Juhani arrachée au Côté Obscur. La Cathare marchait de nouveau dans la Lumière grâce à lui, ce qui était un bon présage pour l'avenir. Zhar insista sur ce qui était arrivé à Juhani : elle était entièrement dévouée aux idéaux de l'Ordre et, en même temps, elle était vulnérable au Côté Obscur, comme tous les Jedi. Il s'agissait là peut-être de la leçon la plus importante que Lestin voulait lui faire comprendre : même le plus noble Jedi pouvait se faire corrompre par le Côté Obscur. Le jeune homme n'était à présent plus un apprenti, mais un Padawan et, tout en lui remettant une tenue Jedi, il fut le premier à le féliciter d'avoir atteint ce rang. Il n'avait plus rien à lui apprendre, bien qu'un Jedi soit toujours en apprentissage. Même lui savait que sa formation n'était que peu de chose dans la Force et il était temps que Revan cherche la sagesse hors des murs de l'Enclave. Maintenant que la première partie de sa formation était terminée, Lestin était sûr que Revan était impatient d'aider les Jedi dans leur lutte contre Dark Malak et les Sith.

  Après avoir mené des recherches, Dorak s'était aperçu que les ruines dont Revan et Bastila avaient rêvées à leur retour de Taris étaient certainement celles qui se trouvaient non loin de l'Enclave. Les deux jeunes gens s'y rendirent et firent leur rapport au Conseil. Ils avaient découvert une carte stellaire incomplète et un droïde qui mentionnait une Forge Stellaire. Cette dernière était certainement à l'origine de la brusque montée en puissance des Sith. Le Conseil Jedi donna alors pour mission à Revan et Bastila de retrouver cette Forge Stellaire à l'aide des éléments recueillis sur la carte stellaire. Celle-ci mentionnait quatre mondes : Kashyyyk, Tatooine, Manaan et Korriban. Certainement que d'autres cartes se trouvaient sur ces mondes. La quête de la Forge Stellaire commença et Zhar Lestin souhaita que la Force soit avec Revan et ses compagnons. De la réussite de leur mission dépendait la victoire finale de la République.

Zhar Lestin

Le destin de la galaxie repose sur les épaules de Revan et Bastila.
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Quelques jours s'écoulèrent et le Maître Jedi sentit que Revan se rapprochait de plus en plus de la Lumière, ce qui ne pouvait qu'être une bonne chose au vu de ce qu'il avait été autrefois. Il poursuivit la formation de la Padawan Belaya, jusqu'à ce que la tragédie frappe Dantooine. En effet, Vandar et Vrook sentirent un danger imminent qui se matérialisa dans l'espace sous la forme d'une puissante flotte de combat Sith. Celle-ci bombarda l'Enclave Jedi avant de donner l'assaut, avec à leur tête le Seigneur Noir Dark Malak. Les pertes furent lourdes du côté des Jedi mais, heureusement, le Conseil parvint à s'échapper à temps.

  Alors que les Jedi pansaient leurs plaies, ils reçurent un message de la flotte de la République dirigée par l'amirale Forn Dodonna. Celle-ci avait reçu la transmission de Carth Onasi, un des compagnons de Revan, qui indiquait l'emplacement d'une station spatiale dans un système inconnu. Comprenant qu'il s'agissait là de la Forge Stellaire, Vandar Tokare et plusieurs Chevaliers Jedi se joignirent à la flotte. Peut-être que Zhar Lestin furent parmi eux. Quoi qu'il en soit, une terrible bataille eut lieu entre les forces sith et républicaines. L'ultime affrontement de la Guerre Civile des Jedi vit la victoire de la République et des Jedi. La Forge Stellaire fut détruite et le Seigneur Noir des Sith Dark Malak tué, grâce aux efforts de Revan qui gagna ainsi sa rédemption.

  La guerre était à présent finie et il fallait tout reconstruire, à commencer par l'Ordre Jedi qui avait payé un très lourd tribut durant les affrontements. A peine une centaine de chevaliers avait survécu et Zhar, Dorak, Vrook et Vandar essayèrent de se baser sur ce groupe pour relever les Jedi. Hélas, plusieurs problèmes, et non des moindres, survinrent. Le premier fut le départ de Revan pour les Régions Inconnues, quasiment un an après sa victoire contre Dark Malak. Certainement que le Conseil des Jedi aurait voulu utiliser les capacités charismatiques du héros pour reconstruire l'Ordre et lui donner ainsi un nouvel élan. Mais le choix de Revan fut de partir, bien que Zhar en ignora toujours la raison. Le second problème fut la vague d'assassinats contre les Jedi. Lestin était persuadé que les Sith étaient derrière tout cela, même s'il n'avait pas de preuve concrète. En effet, cet ennemi invisible qui s'en prenait aux Jedi était dissimulé dans l'ombre et attendait le moment opportun pour frapper et tuer.

Zhar Lestin

Le Maître Jedi Zhar Lestin
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Face à cette terrible menace qui avait juré l'extermination des Jedi, les Maîtres décidèrent de réunir une grande partie de l'Ordre sur Katarr afin de trouver une solution contre cet ennemi invisible. Ainsi eut lieu le conclave de Katarr dont le but caché était de forcer ces Sith mystérieux à se démasquer et à les affronter enfin face à face. Hélas, aucun des Jedi présents sur Katarr n'était préparé à affronté la monstruosité qu'était Dark Nihilus. Celui-ci se présenta à bord de son vaisseau, le Ravageur, et absorba l'essence de chaque être sur la planète, annihilant ainsi toute vie. Zhar Lestin fit partie des innombrables victimes de ce carnage sans nom qui força les derniers Jedi encore en vie à se cacher.
Informations encyclopédiques
Zhar Lestin
Nom
Zhar Lestin
Espèce
Fonctions
Maître Jedi
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
30/06/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
21 191


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 1 : Il y a bien longtemps...
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 5 : Sans pitié !
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)
  • Knights of the Old Republic II : The Sith Lords

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.