Lorgal


Lorgal était un terroriste Rodien dont l'objectif était de détruire la République. Il s'illustra lors de la Guerre Civile des Jedi et fut tué par les GénoHaradans.

  Contemporain de la Guerre Civile des Jedi, Lorgal était un radical qui ambitionnait de tuer la République. Si on ignore encore s'il œuvra pour le compte de l'Empire Sith de la Forge Stellaire dirigé par Dark Revan et Dark Malak, il multiplia les actes terroristes, se rendant responsable de plusieurs dizaines d'attentats à la bombe qui firent des centaines de victimes, la plupart étant des civils. Lorgal ne se considérait pas comme un monstre : il suffisait de massacrer un million de personnes depuis le pont d'un croiseur stellaire pour devenir un héros mais, quand on en tuait seulement une centaine à l'aide d'un détonateur thermique ou d'un détonateur en permacrète, on était qualifié de terroriste. Il était Lorgal, le Grand Libérateur. Les gens n'avaient pour la plupart pas conscience des chaînes de la République qui les empêchaient de voir en lui le héros qu'il était. Et au lieu de cela, il était considéré comme un criminel qui méritait la mort.

  Il finit par se faire capturer sur Manaan. Peut-être avait-il essayé de faire exploser l'ambassade que la République de Roland Wann avait sur cette planète. Les Républicains l'enfermèrent dans une cage énergétique à l'intérieur de la base et son procès sur Coruscant se prépara. Lorgal était heureux de cette situation : il allait pouvoir se servir de son procès pour faire passer son message au plus grand nombre. Mais il semble que certaines personnes ne furent pas de cet avis. Les GénoHaradans, guilde millénaire et secrète de chasseurs de primes, décidèrent, par le biais d'un de leur dirigeant, Hulas, de réduire au silence Lorgal, de manière définitive. Mais l'assassin qui fut envoyé pour éliminer le Rodien devait accomplir sa tâche dans la plus grande discrétion, devant faire passer cet assassinat pour un accident ou un décès inexplicable ( c'est-à-dire sans blaster ). La République serait tellement heureuse d'être débarrassée de Lorgal sans tambour ni fanfare qu'aucune enquête approfondie ne serait conduite par la suite.

Lorgal

Lorgal dans sa cage énergétique, peu de temps avant son assassinat
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old republic


  Le terroriste était sûr de sa sécurité de jour comme de nuit, même si ses gardes souhaitaient sa mort. Il savait que la République n'exécutait jamais ses prisonniers sans les avoir jugé. Sa cage énergétique le protégeait des tirs de blasters et des attaques de corps à corps. Aucune arme conventionnelle ne pouvait percer sa cage. Pourtant, il semble que Lorgal trouva la mort dans sa prison : les gardes trouvèrent son corps sans vie peu de temps avant la tenue de son procès, la cage énergétique s'étant déréglée, activant l'exécution du détenu. L'implication des GénoHaradans dans cette mort reste encore à prouver, d'autant plus qu'il existe des hypothèses comme quoi le Chevalier Jedi Revan, alors sur la voie de la rédemption, aurait trafiqué la console de contrôle de la cage. Quoi qu'il en soit, jamais Lorgal n'eut l'occasion d'utiliser son procès comme tribune pour discourir sur sa volonté de détruire la République et donc d 'inspirer les gens à se libérer des chaînes de cet organisme tentaculaire...
Informations encyclopédiques
Lorgal
Nom
Lorgal
Espèce
Fonctions
Terroriste
Armes
Affiliation
Aucune

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/10/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
2 551


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.