Crix Madine


Crix Madine était le commandant des Forces Spéciales de la Nouvelle République.

  Bien qu'il soit devenu un célèbre gradé au sein de l'Alliance, Crix Madine fut formé dans les académies impériales, à l'opposé des valeurs qu'il défendra plus tard. Né sur Corellia, Madine avait vocation à devenir un militaire. Très tôt, il prononça une forte volonté de diriger les actions de groupe. Mais le jeune homme finira par se rendre compte qu'il n'avait pas la même approche du statut de commandant, contrairement à la plupart de ses camarades de l'Académie.

  Au début pourtant, il essaya d'appliquer les tactiques classiques de l'Empire lors de combats, et n'intégrait quasiment jamais des tactiques personnelles. Malheureusement, les tactiques impériales étaient facilement prévisibles, puisqu'elles évoluaient peu. Les adversaires de l'Empire pouvaient alors préparer plusieurs plans pour contrer les différentes formations qu'adopteraient les forces de l'Empire.

  Le stoïcisme de l'Empire déçut énormément Crix Madine qui préféra partir et rejoindre l'Alliance. Les impériaux ne savaient pas encore que ce départ n'allait pas les aider à combattre le groupuscule rebelle. Crix Madine avait enregistré dans sa mémoire de nombreuses tactiques de batailles, mais avait également eu accès à des informations sensibles, comme le projet Darktrooper.

  Le général impérial Rom Mohc le traqua sans relâche après sa fuite, et finit par mettre la main sur Madine et l'emprisonna directement sur Orinackra, planète qui abritait un pénitencier de haute sécurité. Mais Kyle Katarn vola à son secours et libéra l'ex-impérial peut avant la Bataille de Yavin.

  Grâce à son vieil ami Carlist Rieekan, qui appuya très fortement sa candidature, Crix Madine fut accepté au sein de l'Alliance. Sa formation au sein de l'Académie Impériale fut utile lors de l'assaut de la Seconde Étoile de la Mort ; Crix Madine aida les stratèges à établir de nombreuses tactiques afin de parer à toute éventualité face à l'affrontement qui se profilait à l'horizon.
  Cela n'empêcha pas des rumeurs d'espionnage qu'il pratiquerait pour le compte de l'Empereur. Les Alliés qui doutèrent de sa bonne foi pensèrent qu'il avait mis en scène sa défection, ce qui peina l'intéressé.

  Quelques temps après la Bataille d'Endor, qui fut une grande victoire pour l'Alliance, Crix Madine eut de nombreuses propositions de postes à hautes responsabilités ainsi qu'un siège à l'intérieur du Conseil Interne de la République. Crix Madine signifia qu'il préféra rester dans le monde militaire et que les sphères politiques ne l'attiraient absolument pas : il prit donc le commandement des Forces Spéciales de la Nouvelle République, connues sous le nom de SpecForces.

Crix Madine


  Le nouveau Commandant des Forces Spéciales étonna immédiatement ses amis - et ses ennemis - par son ingéniosité et ses tactiques audacieuses. Madine développa nombre de tactiques, parfois complexes, parfois simplistes, mais toujours efficaces. Ses trois préceptes favoris étaient les suivants :
  - règle numéro 1 : "frappez-les là où ils ne sont pas !". Fort simplement, cette règle établit que l'Alliance, avec ses forces sans commune mesure face à la puissance impériale, ne doit pas s'engager dans des combats frontaux avec la Flotte de Destroyers de l'Empire, mais au contraire frapper les points les moins défendus.
  - règle numéro 2 : "Attaquez le moral de l'ennemi". Bien plus motivés que les troupes impériales, les soldats de l'Alliance se battent souvent pour sauver leur foyer, leur famille, leur propre vie. Madine encouragea à de nombreuses reprises le Haut Commandement à exploiter cette faille dans la cuirasse impériale : face à des soldats endoctrinés et qui se battent sans idéal en tête, les soldats de l'Alliance constituent une force invincible malgré leur faible nombre.
  - règle numéro 3 : "Utilisez votre cervelle !". La plupart des soldats rebelles n'ayant reçu aucune formation académique, ils doivent faire preuve d'une attention particulière et d'une capacité réactive supérieure à celles des commandants impériaux. L'utilisation de tactiques non orthodoxes est sinon imposée, du moins fortement recommandée...

  Crix Madine et ses hommes firent beaucoup plus de missions qu'on ne le croit, mais en raison de la nature secrète des Forces Spéciales, ils ne pouvaient guère afficher leur palmarès au combat, un peu comme l'Escadron Spectre qui agit également dans l'ombre. Pourtant, la plupart des missions que menèrent Madine et ses hommes furent d'une importance vitale pour la survie du tout jeune gouvernement républicain.

  La carrière de Crix Madine fut pourtant écourtée lors d'une mission visant à percer les plans de Durga Besadii Tai, un Hutt qui avait la ferme intention de faire fonctionner le Sabre Noir, un ersatz d'Étoile de la Mort. Plusieurs événements finirent par isoler Madine dans le camp ennemi : Korenn, un des commandos de Madine, percuta un astéroïde alors qu'il volait dans son A-Wing modifié. Trandia quant à elle fut d'abord capturée alors qu'elle avait été blessée au bras à cause d'un tir de laser, et se sacrifia en activant une charge explosive. Quant à Madine, il fut capturé par les hommes de main du Hutt, et exécuté sommairement par Durga par un tir de blaster en pleine poitrine.
Ainsi s'acheva, brutalement et presque sans témoins, la vie de l'un des plus brillants officiers de l'Alliance Rebelle puis de la Nouvelle République...
Informations encyclopédiques
Crix Madine
Nom
Crix Madine
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.70 m
Fonctions
Commandant des Forces Spéciales
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
23 611


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Crix Madine" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Dark Forces
  • Les X-wings, Vol. 3 : Un Piège nommé Krytos
  • Rogue Squadron
  • Rogue Squadron II : Rogue Leader
  • Rogue Squadron III : Rebel Strike
  • The Essential Chronology
  • The Essential Guide to Characters
  • The New Essential Guide to Characters
  • Trêve à Bakura

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.