Malakili


Malakili était un humain natif de Corellia, gardien du Rancor de Jabba le Hutt.

  Humain natif de Corellia, Malakili a eu la chance de rencontrer de grands personnages de l'histoire galactique. Mais contrairement à eux, sa fonction était bien plus modeste. Très tôt passionné par les animaux, Malakili connut une enfance difficile. Puis, il finit par trouver un travail dans un milieu où il serait proche de ceux qu'il aimait par dessus tout : les bêtes. Mais très vite, Malakili se vit travailler dans des cirques ou des zoos à la réputation passablement mauvaise, semblant descendre à chaque contrat vers le pire de sa profession.

  Au fil de ses emplois, Malakili finit par arriver dans l'Espace Hutt. Là, il fut engagé dans le Circus Horrificus, dirigé alors par Gorgonn le Hutt. Basé sur Nar Shaddaa, le Circus Horrificus effectuait des tournées galactiques. Mais il portait bien son nom : sous couvert de spectacles, on y faisait combattre des gladiateurs contre des bêtes féroces et on y organisait toutes sortes de massacres et d'événements sanglants. La réputation du Circus finit par arriver sur Coruscant et chez les Jedi. Mace Windu suivait une affaire de contrebande d'animaux, notamment des chiens Akk géants, qui le mena jusqu'à Gorgonn et à son organisation. L'action des Jedi eut pour conséquence l'arrêt de l'activité du Circus Horrificus et Malakili se retrouva sans emploi.

  Continuant à évoluer autour des Hutts, Malakili chercha un nouveau travail auprès d'eux. Il finit par obtenir une place à la cour de Jabba le Hutt sur Tatooine. Là-bas, le dresseur ne manqua pas de travail. Il avait à s'occuper des nombreux animaux que Jabba possédait, notamment dans sa citadelle du Désert des Dunes. Jabba aimait ses bêtes : elles représentaient un signe de prestige et de puissance. Plus sinistrement, Jabba utilisait volontiers ses créatures comme des instruments de mort. Plus d'un serviteur indélicat ou rival en affaires du Hutt finit dans leur estomac. La configuration du palais aidait dans cette tâche macabre : le réseau de cellules très élaboré du palais était muni de nombreuses issues cachées, où l'on poussait les traîtres. Malakili connaissait les habitudes de son nouveau maître : il s'efforçait toujours de garder prêt un des animaux, dans le cas où Jabba voudrait éliminer quelqu'un. Malakili sembla bien s'acquitter de sa tâche : le fait qu'il soit resté en vie témoigne du fait qu'il sut rester en dehors des querelles internes à la cour de Jabba et surtout qu'il ne déçut pas le Hutt.

  La vie de Malakili changea brusquement à l'arrivée d'un nouveau venu, une créature qui bouleversa la vie du Corellien. Bib Fortuna et Bidlo Kwerve offrirent à Jabba un jeune rancor, qu'ils avaient trouvé dans une épave dans le désert de Tatooine. Jabba fut ravi du cadeau et en confia la garde à Malakili. Ce dernier éprouva tout de suite une passion pour son nouveau pensionnaire. Malakili était subjugué par la beauté sauvage du rancor et s'en occupa du mieux qu'il put. Sensible à tant d'attention, le rancor finit par développer une relation amicale avec son gardien. Malakili passait des heures chaque jour à s'entretenir des moindres maux du rancor, qui laissait le Corellien rentrer dans sa cage et manger avec lui. Mais Malakili dut malgré lui maltraiter l'animal, pour lui garder le côté agressif qui plaisait tant à Jabba.

  Pendant des années, Jabba fut ravi par son rancor et lui confia la mise à mort de nombreuses personnes. Il fit aménager une trappe devant son trône ainsi qu'une ouverture sous son dais. Quand une victime était précipitée dans la fosse du rancor, le dais basculait et révélait l'ouverture, ainsi que le malheureux qui s'y trouvait. Malakili ouvrait alors la porte de l'antre du rancor. Mal nourri, rendu à demi-fou par les hurlements de la cour de Jabba, le rancor dévorait alors sa proie. Mais Jabba finit par en vouloir plus. Il ordonna à Malakili de préparer le rancor pour un combat à mort contre une créature emblématique de Tatooine, un Dragon Krayt. Malakili fut anéanti par la nouvelle. Il savait que son rancor ne survivrait certainement pas à la rencontre et il voulait lui éviter ce sort. Résolu à tout tenter par amour du rancor, Malakili prit contact avec la rivale de Jabba, dame Valarian, pour faire évader le rancor du palais du Hutt. Malakili était prêt à tout : il tua un des courtisans du Hutt qui avait éventé son plan et voulait le dénoncer et donna son cadavre à dévorer au rancor.

  Malheureusement, la veille du jour où Malakili voulut s'enfuir avec le rancor, ce dernier fut tué par Luke Skywalker, venu chez Jabba négocier la libération de Han Solo. Le Jedi jeta pour cela un crâne sur le mécanisme d'ouverture de la porte de fer de l'antre du rancor, qui s'écrasa sur l'animal. En voyant la scène, Malakili se précipita dans la fosse mais ne put que constater l'agonie puis la mort de son ami. Il éclata en sanglots tandis que le Hutt explosait de colère. Malakili ne se rendit pas à l'exécution du Jedi et se retrouva à nouveau sans emploi à la mort de Jabba. La mort du rancor l'avait fait réfléchir et il décida de changer de métier. Le Corellien s'associa à l'ancien cuisinier du Hutt, Porcellus, et ouvrit avec lui un restaurant, le Crystal Moon. Ce dernier devint si fameux que sa réputation faisait de lui le meilleur restaurant de la Bordure Extérieure.
Informations encyclopédiques
Malakili
Nom
Malakili
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.72 m
Fonctions
Gardien du rancor
Armes
Affiliation
Jabba le Hutt
Indépendant

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
16 316


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Dossiers Officiels Atlas
  • Star Wars Episode VI : Le Retour du Jedi

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.