Mala Mala


Chasseuse de prime gravement brûlée qui permit à Palpatine de découvrir l’existence de Luke Skywalker

  Mala Mala était une chasseuse de prime à l'époque de la domination de l'Empereur Palpatine. Elle appartenait à une espèce proche humaine, dont les membres étaient de petite taille et avaient des oreilles pointues. Quelques temps avant la Bataille de Yavin, alors qu'elle s'entraînait au tir sur des droïdes sans maître, sur une planète désertique et sous les regards de ses collègues, elle fut accostée par un autre chasseur de prime, beau et charismatique.

  Celui-ci lui proposa de s'allier à elle car lui n'avait pas de vaisseau, mais savait où trouver l'un des Wookies les plus recherchés de la galaxie. Après un jeu de séduction, la jeune femme fut totalement sous le charme et accepta. Lorsque son nouvel allié, Nikk Zavod, tenta de démarrer le vaisseau, les réacteurs ne répondirent pas et il demanda à sa compagne d'aller jeter un œil dans les réacteurs. Mais tout ceci n'était qu'un subterfuge pour lui voler son vaisseau. En effet, une fois qu'elle fut arrivée dans le réacteur, Zavod décolla avec le vaisseau : Mala Mala, qui n'était d'ailleurs pas son véritable nom à l'époque, fut très gravement brûlée sur tout la surface de son corps. Cet amas de chair brûlée qu'elle était devenue, gisant sur le sable, implora l'aide de ses amis chasseurs de prime, qui l'abandonnèrent à cause de sa naïveté, la laissant seule agoniser dans le désert.

  On ne sait par quel miracle elle survécut jusqu'à la tombée de la nuit, pendant laquelle vint le Wookie Chewbacca, celui-là même qu'elle s'apprêtait à traquer avec Zavod. Chewbacca l'emmena alors dans son vaisseau, et lui fit administrer des soins par un droïde médical 2-1B. Lorsqu'elle reprit conscience, elle entendit Chewbacca marmonner dans son sommeil le diminutif de sa femme Mallatobuck, et prit alors le nom de Mala Mala. Une fois guérie, bien qu défigurée à vie et privée de la quasi-totalité de ses terminaisons nerveuses ainsi que la motricité de ses membres inférieurs, Chewbacca la déposa avec quelques droïdes sur une planète civilisée. Elle ne le revit que deux fois, où elle lui remboursa une fraction de sa dette. Dès lors, Mala Mala considéra qu'elle était morte depuis la trahison de Zavod, et qu'elle avait ressuscité : elle n'avait plus confiance en aucun humain, car même ses propres amis l'avaient laissée à l'agonie, mais avait été sauvée par le Wookie qu'elle traquait, et vivait à présent avec les droïdes qu'elle prenait autrefois plaisir à détruire.

  Par la suite, Mala Mala continua son activité de chasseur de prime grâce à un droïde qui lui servait autant à se déplacer qu'à participer aux combats. Suite à la Bataille de Yavin, et donc à la destruction de l' Etoile de la mort, Mala Mala fut engagée par Dark Vador à l'instar de nombreux autres chasseurs de prime, dans le but de retrouver le pilote de l'Alliance Rebelle ayant détruit la superarme impériale. Les chasseurs de prime se réunirent sur Centares afin d'interroger un pilote Rebelle pour découvrir l'identité du fameux pilote. Le Rebelle avoua après de longues tortures : il cracha le nom de Skywalker. Lorsque l'un des chasseurs de prime remit l'enregistrement des aveux au Seigneur Vador, celui-ci réalisa alors l'existence de son fils et débuta avec l'aide de ses stormtroopers le massacre de tous les chasseurs de prime présents, qui n'eurent pas le temps de comprendre les motifs du Sith.

  Souhaitant découvrir le nom qui avait mis Vador dans un tel état, Mala Mala se fraya un chemin grâce à son droïde armé de quatre blasters jusqu'au pilote Rebelle, qui lui révéla à elle aussi le nom du pilote, qu'elle dut tuer ensuite. Elle fut ensuite repoussée jusqu'à se retrouver dos à une falaise à affronter les stormtroopers. Comprenant qu'elle n'avait aucune chance, elle abattit un maximum de soldat avant que son droïde ne soit détruit par les tirs ennemis, la faisant chuter de la falaise d'une hauteur vertigineuse.

Mala Mala


  N'ayant aucun doute concernant sa mort, les stormtroopers firent leur rapport au Seigneur Vador : aucun témoin n'était selon plus en vie. Néanmoins, Mala Mala était toujours vivante, malgré son immense chute, et se félicita alors de ne plus pouvoir sentir la douleur. Elle mémorisa alors bien le nom qu'elle avait entendu, et partit avec l'aide de ses droïdes pour Coruscant, dans le but de se venger de Vador. Aux abords de la cité impériale, son vaisseau fut abattu par les tourelles de défenses et s'écrasa, puis utilisa son dernier droïde pour faire diversion et lui permettre de s'introduire dans les égouts du palais dans lequel siégeait l'Empereur Palpatine.

  Elle fut finalement capturée par les soldats, mais demanda expressément à s'adresser à l'Empereur. Une fois dans la salle du trône, elle révéla au malfaisant Palpatine le fameux nom que Vador souhaitait cacher, et l'Empereur comprit alors que son disciple avait découvert l'existence de son fils, Luke Skywalker, et qu'il le recherchait sous couvert de simplement se venger du pilote ayant détruit l'Etoile de la mort, afin de cacher cette révélation à son maître. L'esprit de la petite amusa l'Empereur, à tel point qu'il lui offrit ce qu'elle demandait, à savoir de quoi reconstruire tous ses droïdes, puis il lui proposa de se joindre à lui car il pouvait lui offrir un nouveau corps, mais Mala Mala refusa poliment, en prétendant qu'elle préférait jouer avec les cartes que l'on lui avait données plutôt qu'avec une donnée truquée, et qu'elle avait eu sa vengeance ainsi qu'un récompense satisfaisante. Puis elle quitta Coruscant après avoir remercié l'Empereur, qui devinait les projets de son apprenti.

  Son destin se révèle assez flou par la suite, bien que l'on puisse supposer qu'elle continua sa carrière de chasseuse de prime, mais on sait cependant que Mala Mala survécut jusqu'à l'Invasion des Yuuzhan Vong. En effet, elle fut interviewée par les droïdes C-3PO et R2-D2, envoyés par la présidente Leïa Organa Solo, qui récoltait alors des témoignages de personnes ayant côtoyé Chewbacca, car le valeureux Wookie venait alors de mourir héroïquement lors de la destruction de Sernpidal par les Yuuzhan Vong.


Actualités en relation

Solo : Le caméo de fin expliqué

Le nouveau spin-off de la saga Star Wars, Solo : A Star Wars Story vient tout juste de sortir en France, six mois à peine après la sortie des Derniers Jedi. Parmi les différentes questions que se posera le spectateur...


Informations encyclopédiques
Mala Mala
Nom
Mala Mala
Fonctions
Chasseuse de prime
Armes
Pistolets blaster
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/05/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
23 585


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Côté Obscur Vol. 03 : La Quête de Vador
  • Nouvelle République Vol. 3 : Chewbacca

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.