Ranzar Malk


Ranzar Malk était un mercenaire qui travailla avec le Mandalorien dans sa jeunesse avant d'acquérir une station spatiale et de lui-même superviser des missions en tous genres.

Continuité : Canon


  Ranzar Malk était un mercenaire Humain qui effectua de nombreuses missions dans sa jeunesse avec Mando, son camarade mandalorien. Travailler avec un tel collègue aida grandement à la réputation de Malk, qui gardait un souvenir ému de cette époque. Quand le groupe s'élargit avec l'arrivée des deux Twi'lek frère et sœur, Qin et Xi'an, le Mandalorien partit de son côté suivre une autre voie. Les années passant, Ran - c'était ainsi que le surnommaient ses compagnons - laissa tomber le terrain et acquit une station spatiale dont la gestion lui prenait tout son temps. Désormais, il ne participait plus à l'action comme le prouvait son embonpoint et supervisait des mercenaires qu'il envoyait en mission à droite et à gauche.

  En +9, alors que Qin avait été capturé et croupissait dans un vaisseau-prison de la Nouvelle République, Malk fut contacté par le Mandalorien. Ranzar avait entendu parler de ses soucis avec la Guilde et de l'altercation survenue sur Nevarro mais l'accueillit tout de même à bras ouverts, car il avait besoin de son vaisseau, le Razor Crest, et de ses compétences pour libérer Qin. Le propriétaire de la station spatiale, dont les longs cheveux et la longue barbe grisonnante témoignaient de son âge avancé, avait toutefois bien l'intention de se débarrasser du Mandalorien une fois le travail accompli, mais cacha bien son jeu quand il exposa le but de la mission à son ancien ami. Après cela, Ran présenta à Mando celui qui dirigerait les opérations, Mayfeld, ainsi que les autres membres du groupe : le Dévaronien Burg, Xi'an, et le droïde Q9-0 qui piloterait le Razor Crest.

Ranzar Malk

Le Mandalorien, Mayfeld (au centre) et Ranzar Malk (à droite) discutant de la mission


  Malgré la réticence de Mando à infiltrer un vaisseau-prison de la Nouvelle République, la mission eut bien lieu. Seulement, quand le Razor Crest revint, seul son propriétaire se trouvait avec Qin. Ran le prit dans ses bras tout en cherchant des yeux Xi'an, Q9-0, Mayfeld et Burg. Il ne posa pas de questions au Mandalorien sur le sort des mercenaires car c'était ainsi qu'ils avaient toujours procédé entre eux. Néanmoins, dès que le Mandalorien mit les voiles, Malk ordonna à Qin de partir à sa poursuite et de le tuer. Le Twi'lek sentit soudain dans sa poche les bips de la balise de repérage du vaisseau-prison : il avait été piégé par son sauveur. Dans les secondes qui suivirent, trois chasseurs X-Wing de la Nouvelle République surgirent de l'hyperespace et ouvrirent le feu. Ranzar tenta de s'enfuir mais il périt dans l'explosion de la station avec Qin.



Actualités en relation

The Mandalorian : Le point sur l'encyclopédie HoloNet

Puisque la première saison de The Mandalorian vient de s'achever la semaine dernière sur Disney+, nous en profitons sur Star Wars HoloNet pour vous partager l'ensemble de la production encyclopédique qu'elle a génér...


Informations encyclopédiques
Ranzar Malk
Nom
Ranzar Malk
Surnom
Ran
Espèce
Date de décès
+9
Lieu de décès
Fonctions
- Ancien mercenaire
-Propriétaire d'une station spatiale
Vaisseau
Interprété par
Mark Boone Junior

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
15/12/2019

Date de modification
22/12/2019

Nombre de lectures
579


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.